26 avril 2021
Alice Elfassi

L’incinération est exclue du registre des investissements “verts” établi par l’Union européenne

Le 21 avril 2021, la Commission européenne a publié sa taxonomie “verte”, un registre qui définit les domaines dans lesquels les investissements sont considérés comme durables. La bonne nouvelle : l’incinération des déchets est exclue de ce registre !

Partager

La taxonomie “verte” européenne est le premier registre mondial à recenser les catégories d’investissements considérées comme participant à la transition écologique et à la lutte contre le changement climatique. Son objectif est également de définir les financements nécessaires à l’atteinte des objectifs de neutralité carbone en 2050 et de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 55% en 2030. Cette classification n’a pas de caractère obligatoire et n’a pas pour objet d’interdire telle ou telle activité, mais devrait aboutir en revanche au fléchage des financements européens vers les secteurs visés par la taxonomie.

Le 21 avril 2021, la Commission européenne a publié l’acte délégué pour l’application de cette taxonomie sur les activités “vertes”. Des critères et seuils de performance sont définis, pour déterminer quelles activités économiques et industrielles présentent un bénéfice substantiel au regard des objectifs environnementaux retenus.

Dans la liste des activités définies comme “vertes”, figurent notamment les énergies renouvelables et l’hydrogène ; l’incinération des déchets en est exclue.

Zero Waste France salue cette exclusion, qui pourrait se traduire par un holà de l’Union européenne au financement de projets de construction ou extension d’incinérateurs, voire aux travaux d’entretien ou de modernisation de ces derniers. En effet, ces projets sont lourds d’impacts environnementaux, de par leurs émissions directes mais aussi et surtout en raison du gaspillage de ressources non-renouvelables et valorisables qu’ils occasionnent. De plus, l’incinération est un mode de traitement très peu flexible, dont l’augmentation des capacités représente bien souvent un frein considérable à la mise en place de politiques ambitieuses de prévention des déchets et de soutien au réemploi.

Néanmoins, au-delà du sujet de l’incinération, la taxonomie européenne s’avère très décevante, notamment concernant le secteur énergétique. A cet égard, Zero Waste France soutient le positionnement du Réseau Action Climat, association dont elle est adhérente, qui souligne l’importance de prendre en compte les enjeux de préservation de la biodiversité et de circularité de l’économie aux côtés des objectifs d’atténuation du changement climatique.

Actualités

16 janvier 2023

Emballages des fruits et légumes : contre le grand retour du plastique !

Près d’un an après sa mise en œuvre, l’interdiction d’emballer les fruits et légumes sous plastique est déjà en sursis. Zero Waste France agit avec les citoyen·nes pour se prémunir d’un recul cont[...]

à la une
09 janvier 2023

Zero Waste France et 2 autres ONGs assignent Danone en justice pour son utilisation de plastique

Zero Waste France, ClientEarth et Surfrider Foundation Europe assignent en justice le géant de l’agroalimentaire Danone pour son utilisation de plastique. Selon ces ONGs, Danone ne respecte pas la[...]

01 janvier 2023

Loi anti-gaspillage : quoi de neuf en 2023 ?

Bientôt trois ans après la publication de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, certaines de ses mesures se font encore attendre. Zero Waste France revient su[...]

13 décembre 2022

Retour sur la matinée technique du 17 novembre 2022 : « Commande publique contre déchets plastiques »

Zero Waste France et le WWF ont organisé le 17 novembre 2022 une matinée technique de partage d’expérience de la part de collectivités ayant mis en place des actions de lutte contre le plastique e[...]

07 décembre 2022

Plaidoyer zéro déchet : journal de bord 2022

Depuis sa création en 1997, Zero Waste France se donne pour mission de faire avancer les politiques publiques pour réduire les déchets. À travers ses actions de plaidoyer, l'association vise à fai[...]

05 décembre 2022

Déchets = énergie verte : vraiment ?

Alors que l’Assemblée nationale arrive vers la fin de l’examen du projet de loi énergies renouvelables, Zero Waste France revient sur l’occasion manquée d’aligner les politiques déchets et énergie[...]

15 novembre 2022

La résistance à la fast-fashion s’organise sur tout le territoire !

SERD 2022 : du 19 au 27 novembre, les groupes locaux Zero Waste vous ont concocté un programme aux petits oignons, pour résister à la fast-fashion partout en France. Cinés-débats, jeux de société,[...]

06 octobre 2022

Zéro déchet : un livre pour en finir avec la société du tout-jetable

Dans leur nouveau livre "Déchets partout, justice nulle part. Manifeste pour un projet de société zéro déchet, zéro gaspillage", Alice Elfassi et Moïra Tourneur, toutes deux salariées de Zero Wast[...]

05 octobre 2022

Un rapport de la Cour des comptes critique la gestion des déchets en France

Ce nouveau rapport se montre sévère avec le service public de gestion des déchets ménagers en France. Il valide également une grande partie de l’analyse et des propositions de Zero Waste France.[...]

28 septembre 2022

9 entreprises mises en demeure pour non-respect du devoir de vigilance lié à leur utilisation du plastique

Surfrider Foundation Europe, ClientEarth et Zero Waste France mettent en demeure 9 géants de l’agroalimentaire et de la grande distribution pour l’insuffisance de leurs actions dans la réduction d[...]