Histoire et missions

Créée en 1997 sous le nom du Cniid, Zero Waste France est une association citoyenne et indépendante qui milite pour la réduction des déchets et une meilleure gestion des ressources. Elle agit auprès de tous les publics (citoyen·nes, élu·es, professionnel·les, entreprises…) à travers quatre missions.

Une association citoyenne et indépendante

Zero Waste France est une association créée en 1997 sous le nom de Centre national d’information indépendante sur les déchets (Cniid) – dénomination qu’elle conservera jusqu’en juin 2014. A l’origine, son rôle de lanceur d’alerte est primordial : il s’agit notamment de faire connaître les dangers de l’incinération des déchets pour obtenir une réglementation plus contraignante sur les rejets des installations (par exemple, sur les dioxines). Rapidement, l’association décide de s’attaquer à la source du problème : la production de déchets et, plus largement, le gaspillage des ressources naturelles.

Consulter notre rapport d’activité 2021

Depuis sa création, l’association est majoritairement financée par les dons des citoyen·nes, qui lui permettent de rester indépendante vis-à-vis des pouvoirs publics et des entreprises. En 2020, près de la moitié du financement de Zero Waste France repose sur les dons de ses 3 830 adhérent·es.
Pour en savoir plus sur le budget de l’association, rendez-vous sur notre page « Sources de financement ».

Pour faire de la démarche zéro déchet, zéro gaspillage un projet de société, Zero Waste France s’appuie sur différents types d’actions :

Faire avancer les politiques publiques

À travers ses actions de plaidoyer, Zero Waste France interpelle les pouvoirs publics afin de faire avancer la réglementation dans le sens du zéro déchet et faire entendre la voix des citoyens dans l’élaboration des politiques publiques.

L’association travaille essentiellement à l’échelle nationale, en collaboration avec d’autres associations et organisations comme le Réseau Action Climat, en direction du gouvernement et des parlementaires de l’Assemblée nationale et du Sénat. Elle se mobilise également sur les questions européennes, dans le cadre d’un travail coordonné par les réseaux Zero Waste Europe et EEB (European Environmental Bureau).

Enfin, que ce soit pour contribuer à l’élaboration des plans régionaux de prévention et gestion des déchets, appuyer la remise en question d’une installation de traitement ou construire un scénario Zero Waste territorial, Zero Waste France coordonne et participe à des actions de plaidoyer local et régional menées par ses groupes locaux et/ou d’autres acteurs et actrices des territoires.

Informer les citoyen·nes et décrypter les enjeux

guides-zero-waste-france

Zero Waste France analyse et explique les enjeux de la gestion des déchets et du gaspillage : surconsommation des ressources, pollutions, implications économiques et sociales. L’association informe aussi sur les solutions et moyens qui peuvent permettre aux citoyen·nes d’agir concrètement.

L’association mène ainsi régulièrement des enquêtes qu’elle rend publiques afin d’alerter et mobiliser les citoyen·nes, notamment à travers des campagnes sur le terrain. Elle publie également des ressources en libre accès sur son site internet (guides, fiches pratiques, etc.) pour aider chacun.e à mettre en place la démarche zéro déchet, zéro gaspillage dans différents contextes (à l’école, au bureau, etc.). Enfin, à travers des interventions dans les médias, des conférences, des formations, des colloques ou d’autres types d’interventions partout en France, elle apporte son expertise sur le secteur des déchets et ses évolutions.

Analyser les textes de loi et dénoncer les entreprises

Zero Waste France décrypte les textes de loi ayant un impact sur la production ou la gestion des déchets et agit pour qu’ils soient appliqués par tous les acteurs et actrices concerné·es.

Derrière la publication d’une nouvelle loi se cachent de nombreux détails, et souvent des textes d’application complémentaires qui viennent réduire ou renforcer la portée du texte initial. Connaître en détail la réglementation en vigueur permet à l’association d’identifier les prochaines thématiques à soulever mais aussi d’évaluer sa bonne mise en œuvre.

Afin de ne pas laisser toute la place aux campagnes de communication des grandes entreprises, Zero Waste France enquête sur leurs pratiques et dénonce leurs manquements à la réglementation et leurs opérations de greenwashing. En fonction des cas, l’association peut décider de relayer les pratiques douteuses d’une entreprise ou d’une institution auprès des citoyen·nes, d’interpeller directement la fautive ou de mener une action en justice. L’association est également amenée à déposer des recours juridiques à l’encontre de grands projets industriels inutiles et polluants, tels que des projets d’incinérateurs.

Accompagner les acteurs et actrices de terrain

Zero Waste France a aussi pour missions de conseiller, former et créer des outils pour aider les collectivités et les associations locales à mettre en œuvre la démarche zéro déchet, zéro gaspillage.

Côté collectivités, l’action de l’association se concentre sur la diffusion des démarches zero waste déjà menées en France et à l’étranger, et de toutes les bonnes pratiques permettant, sur un territoire, de favoriser la réduction des déchets. Dans ce sens, via son programme Territoires, elle organise des formations et sessions d’échanges, produit et diffuse des ressources via une newsletter dédiée, et accompagne ponctuellement les élu·es et technicien·nes de collectivités.

Revivre la matinée technique à destination des collectivités sur la Consigne

Afin d’accompagner les porteur·ses de projets (entrepreneur·ses individuel·les, associations ou toutes autres structures juridiques) dont l’activité s’inscrit dans la démarche zéro déchet, zéro gaspillage, Zero Waste France a été à l’origine de la création du Réseau Vrac et du Réseau Consigne. L’objectif de ces associations ? Accélérer le déploiement et l’adoption de ces alternatives durables en fédérant les acteurs et actrices (échanges, retours d’expérience, partage de ressources techniques et juridiques…) et en faisant évoluer la réglementation.

Zero Waste France coordonne un réseau de 120 groupes locaux (associations ou collectifs de citoyen·nes) présents sur tout le territoire français (métropole et DROM-COM) en formant leurs membres et en les outillant pour passer à l’action. L’association apporte également un accompagnement et un soutien juridique, pouvant aller selon les cas jusqu’à des recours contentieux, à toute association locale qui la sollicitent sur une problématique liée à la gestion des déchets.