Dossier thématique

Allonger la durée de vie des objets

Allonger la durée de vie des objets permet de préserver les ressources naturelles et de réduire les déchets. De la production à la fin de vie, différentes solutions existent en effet pour réduire l'impact environnemental des biens de consommation.

La fabrication d’un jean nécessite 32 kg de matières premières et 8 000 litres d’eau. Un gobelet en plastique équivaut à 3,2 grammes de pétrole. Derrière chaque produit que nous utilisons se cache en effet son “sac à dos écologique“, c’est-à-dire toutes les ressources naturelles (matières premières, énergie, eau…) qui ont été nécessaires à sa production. Or, depuis les années 70, nous consommons chaque année à l’échelle mondiale plus de ressources que ce que la planète peut produire annuellement.

L’obsolescence programmée, appuyée par le marketing, accélère la surproduction et la surconsommation. Cette stratégie qui vise à limiter la durée de vie ou d’utilisation des objets entraîne ainsi un renouvellement rapide des achats et par la même occasion un accroissement des déchets. Les textiles représentent par exemple 345 millions de tonnes de déchets par an en France. De plus, certains composants de ces déchets, notamment les métaux dans les smartphones, sont difficilement recyclables et ainsi nocifs pour l’environnement lorsqu’ils sont incinérés ou enfouis en décharge.

Comment faire pour allonger la durée de vie des objets ?

L’éco-conception

Pour contourner l’obsolescence programmée, il est important de choisir des produits durables. Certains fabricants prennent en compte les impacts environnementaux dès la conception de leurs produits. Ils considèrent ainsi la consommation de matières premières et d’énergie tout au long du cycle de vie (production, distribution, utilisation, collecte et traitement en tant que déchet) en utilisant par exemple des matières recyclées. Ils peuvent aussi favoriser la réparation des objects en facilitant leur démontage et l’accès aux composants, ou les rendre plus adaptables aux évolutions technologiques.

Non au tout jetable

Dans la même logique, il existe de nombreuses alternatives aux objets jetables à usage unique. Il est possible de remplacer la vaisselle en plastique, les pailles, les cotons-tiges, les sacs en plastique, ou encore les cotons démaquillants par des produits réutilisables, lavables ou consignés.

Notre dossier “Réduire le jetable”

Utiliser des objets déjà en circulation

Est-il toujours nécessaire d’acheter du neuf ? Des sites web et des lieux physiques partout en France permettent de trouver des objets d’occasion ou reconditionnés, de les échanger, de les mutualiser, de les louer, de les emprunter ou proposent des tutoriels pour les faire soi-même ou les réparer. Des choix de consommation qui peuvent d’ailleurs avoir un impact social positif dans la mesure où ils sont souvent créateurs d’activités et d’emplois. Le secteur de la réparation par exemple, emploie en France plus de 150 000 personnes.

Découvrir des alternatives grâce au Défi “Rien de neuf”

Plus de 12 000 participants relèvent le défi lancé par Zero Waste France : acheter le moins d’articles neufs possible, tout au long de l’année 2018.

Le site du Défi et son répertoire des alternatives

Prolonger l’usage

Allonger la vie d’un objet, c’est d’abord penser à le protéger : mettre son ordinateur dans une housse pour le transporter, un film de protection sur l’écran de son téléphone, etc. C’est aussi lui offrir une seconde vie lorsqu’il n’est plus utile : le prêter, le louer, le vendre ou le donner à un particulier ou à des structures de réemploi comme celle du réseau Emmaüs, les ressourceries ou les recycleries. Si l’objet est en panne, cassé ou abîmé, on peut aussi tout simplement prendre le réflexe de le réparer, soi-même ou avec l’aide d’un professionnel.

Guide éco-citoyen de la réparation

Les Amis de la Terre passent au crible les pratiques des distributeurs en matière de réparation des appareils électriques et électroniques. Leur guide éco-citoyen “Stop au coup de la panne”, propose au grand public des solutions pour s’orienter dans le secteur de l’achat durable et de la réparation.

Guide réparation

Préserver la matière

Lorsque l’objet arrive en fin de vie, il convient alors de le trier correctement afin qu’il puisse être recyclé ou que ses composants soient réutilisés. Pour les déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE), un dispositif de collecte spécifique a été mis en place (tous les magasins qui vendent ces équipements doivent proposer la reprise des appareils usagés) afin qu’ils ne soient pas incinérés ou enfouis en décharge.

Notre dossier “Mieux trier et recycler”

Actualités liées

26 mars 2018

A la veille de la publication de la Feuille de route économie circulaire, ONG et entreprises plaident pour la réparation

A l'heure de la Feuille de route économie circulaire, une lettre ouverte inédite réunissant ONG environnementales et entreprises du secteur de la réparation, appelle le Gouvernement à prendre des [...]

08 janvier 2018

Zero Waste France lance un défi pour 2018 !

En 2018, Zero Waste France lance un Défi : ne rien acheter de neuf pendant un an. L'objectif ? Se laisser un an pour explorer d'autres modes de consommation.

08 janvier 2018

Feuille de route Économie Circulaire : les cinq priorités défendues par Zero Waste France

Pour rendre la Feuille de route de l'économie circulaire efficace, Zero Waste France propose de lutter contre le plastique à usage unique, de développer l'éco-conception, de favoriser la réutilisa[...]

23 novembre 2017

Réemployer, réutiliser et réparer : des comportements de plus en plus familiers pour les Français

L'ADEME vient de publier le 4ème "panorama de la vie des produits en France", l'occasion de rappeler que le secteur de la réparation et du réemploi se porte bien.

03 juillet 2017

Des boites à don dans les camping du littoral vendéen

25 campings du littoral vendéen sont équipés en boites à dons qui permettent aux vacanciers de donner une seconde vie aux objets dont ils n'ont plus l'usage.

27 avril 2017

RecycLivre sauve vos livres de la poubelle

RecycLivre offre aux particuliers, aux entreprises, aux collectivités et aux associations un service gratuit de récupération des livres d'occasion pour leur donner une nouvelle vie.

09 janvier 2017

“Le bon coin” écolo : échangez vos objets et services entre particuliers

D’un côté, “vous avez des objets inutilisés”, vos placards débordent d’objets dont vous ne savez que faire, de l’autre, “vous cherchez un objet”. A ces questions, au lieu d’acheter ou de jeter sys[...]

09 janvier 2017

Porteur d’un projet de réemploi ? Zero Waste France éclaircit vos obligations juridiques

Toutes les bonnes questions à se poser pour sécuriser son projet de réemploi ou de réutilisation des objets et matériaux.

14 décembre 2016

Quand un objet ne peut pas être réparé, le consommateur doit en être informé

A Paris, le 14 décembre 2016 - Zero Waste France, avec un consortium d'associations demande la réécriture du décret du 9 août 2014 afin d'améliorer l'information des consommateurs sur la disponibi[...]

20 septembre 2016

Pour l’emploi, pour l’environnement: la garantie à 10 ans, maintenant !

Montreuil, le 20 septembre 2016 - Les Amis de la Terre, soutenus par une coalition d'associations dont Zero Waste France, lancent une campagne pour l'extension de la garantie légale de conformité.

Publications liées
Entrepreneurs