30 juin 2022
Moïra Tourneur

Et si le pouvoir d’achat devenait pouvoir de réparation ?

« Zéro déchet » doit aussi rimer avec justice sociale : Zero Waste France, soutenue par trois autres organisations environnementales, milite pour que la réparation des objets soit moins coûteuse pour les ménages. Alors que le projet de loi sur le pouvoir d’achat approche, l’association poursuit son combat sur les fonds réparation.

Partager

Ils ont fait parler d’eux à l’automne 2021 : les fonds réparation, mécanismes inédits de la loi Anti-gaspillage pour renforcer l’accessibilité financière de la réparation pour les particuliers, ont fait les montagnes russes avant leur entrée en vigueur officielle. Le montant minimal des enveloppes qui doivent leur être allouées a été substantiellement revu à la baisse – une diminution que les associations environnementales n’ont pas voulu laisser passer.

En effet, la réparation, maillon essentiel de l’allongement de la durée de vie des objets, est aussi au service du budget des ménages : un bien réparé, c’est un produit qu’on n’a pas besoin de racheter. Pour autant, le prix d’une réparation décourage les consommateurs et consommatrices d’y recourir à partir d’un « seuil psychologique » de 33 % du prix du neuf : avec une durée de garantie réduite et une perte de qualité a priori, la réparation devient moins attractive que l’achat de neuf. Pour 68 % des Français·es, le premier frein à la réparation est son coût : pas étonnant qu’un tiers seulement répare ses produits.

Pour des fonds réparation à la hauteur des enjeux

Pratique écologique et économique, la réparation a besoin d’être soutenue par les pouvoirs publics pour devenir plus compétitive vis-à-vis du neuf et d’autant plus accessible pour les particuliers. Les fonds réparation sont des outils pertinents à cet égard, pour peu que leurs enveloppes soient suffisamment conséquentes. Plus leur montant sera élevé, plus un grand nombre de réparations pourra être pris en charge, et plus la prise en charge par réparation sera incitative. 

Pour accompagner les citoyen·nes dans un contexte d’inflation forte, le gouvernement s’apprête à déposer un projet de loi sur le pouvoir d’achat avec des mesures d’aide sur l’énergie, l’alimentation ou encore le transport. Dans cette perspective, Zero Waste France tient à rappeler l’intérêt de la réparation comme composante de la démarche « zéro déchet, zéro gaspillage » pour permettre aux ménages de réaliser des économies au quotidien. Avec les Amis de la Terre, Halte à l’Obsolescence Programmée et le Réseau Action Climat, l’association défend des fonds réparation plus ambitieux et accessibles aux consommateurs et consommatrices.

fonds-reparation-et-pouvoir-dachat

Réparer les objets pour réparer le pouvoir d’achat

Zero Waste France formule des propositions sur les fonds de réparation dans le cadre des débats parlementaires sur le pouvoir d’achat.

20 juillet 2022

Offre d’emploi – CDI – Responsable Administratif·ve et Financier·e

Dans le cadre d'un remplacement, Zero Waste France cherche son/sa prochain·e Responsable Administratif·ve et Financier·e pour le mois de décembre 2022.

29 juin 2022

2 nouvelles missions en service civique !

Vous cherchez une mission en service civique ? Rejoignez notre équipe pour nous aider à faire avancer la démarche zéro déchet, zéro gaspillage et à faire grandir notre mouvement !

22 juin 2022

À vos marques, prêts, attaquez : Zero Waste France porte plainte contre Adidas et New Balance pour greenwashing

Alors que les soldes d’été 2022 démarrent, Zero Waste France attaque Adidas et New Balance pour leur communication mensongère. « 100% recyclé », « privilégiant l'environnement », « solution contre[...]

15 juin 2022

Zéro gaspi, pour le sport aussi ! Des exemples inspirants de collectivités

Par l'accompagnement des clubs à l'adaptation de leur pratiques, le soutien d'initiatives de réemploi d'équipements sportifs ou encore le prêt de matériel, les collectivités ont un rôle central à [...]

15 juin 2022

Vous reprendrez bien un peu de consigne ?

Aux côtés de trois autres organisations environnementales et de deux associations professionnelles, Zero Waste France et Surfrider Foundation Europe profitent du « world refill day » (journée inte[...]

09 juin 2022

Les groupes locaux mouillent le maillot

Partout en France, des militant·es lient leur passion pour le sport et la réduction des déchets en s’engageant pour des pratiques sportives zéro déchet, zéro gaspillage. Tour d’horizon des actions[...]

25 mai 2022

Hiérarchie des modes de traitement des déchets : une décision favorable du Conseil constitutionnel

Par une décision du 22 avril 2022, le Conseil constitutionnel a validé les dispositions restreignant la construction de nouvelles installations de tri mécano-biologique (TMB). Retour sur une décis[...]

22 mai 2022

Réduire les déchets pour préserver la biodiversité

À l’occasion de la journée internationale de la diversité biologique, Zero Waste France revient sur les liens entre l’augmentation de la production de déchets et l’effondrement de la biodiversité,[...]

20 mai 2022

Révision du marché carbone européen : il est urgent d’y inclure les incinérateurs !

Le 17 mai 2022, la commission environnement du Parlement européen a proposé d'inclure l'incinération des déchets municipaux dans le marché carbone européen à partir de 2026, contrairement à la pro[...]

16 mai 2022

Collectivités : soutenons les filières du réemploi à travers la commande publique !

Un décret de la loi AGEC impose un minimum d’achats de fournitures issues du réemploi ou de la réutilisation. Malgré le manque d’ambition de ce décret, certaines collectivités ont su s’en saisir e[...]