Projet

Fast-fashion : il est temps de ralentir !

La mode devient de plus en plus jetable, entraînant des dégâts tant sur l’environnement, sur les travailleurs et travailleuses du secteur que sur notre santé. Il est temps de changer notre rapport aux vêtements et de faire bouger les marques !

A toutes les étapes de la production, ce sont l’environnement ainsi que les femmes et hommes de l’industrie textile qui payent le prix fort de notre consommation de vêtements. C’est pourquoi Zero Waste France s’attaque à la fast-fashion, une mode devenue jetable, et propose différents moyens pour changer sa façon de consommer et interpeller les entreprises de ce secteur. La mode est un système percé de toutes parts, rien ne sert de mettre des rustines, il faut proposer d’autres modèles de production et de communication.

Sur un t-shirt vendu à 29€, les travailleurs·euses au Bangladesh ne gagnent que 18 centimes. (Ethique sur l’étiquette)
guide-de-resistance

Le guide de résistance à la fast-fashion

Après un rappel des principaux enjeux environnementaux, sociaux et sanitaires de la mode, Zero Waste France décrypte les mécanismes de vente et de communication de la fast-fashion, qui nous poussent à acheter toujours plus, et plus vite. Le guide de résistance à la fast-fashion compile alors une série de conseils pour penser autrement son rapport aux vêtements et réussir à acheter moins : réduire son exposition à la publicité, réparer ses vêtements, acheter d’occasion, noter ses réussites… Il donne aussi des clés pour agir collectivement et interpeller les entreprises.

Ce guide s’appuie à la fois sur les éclairages de personnes et associations expertes de la mode (Emmaüs France, Ethique sur l’étiquette, Good Gang Paris, Catherine Ho, Audrey Millet, SloWeAre…) et sur l’étude des comportements de consommation, à partir :

  • de la communauté de participant·es du Défi “Rien de neuf” (lancé depuis 2018)
  • d’une vingtaine d’entretiens et focus groupes avec des citoyen·nes ayant des rapports variés à la mode
  • des travaux de recherche de Valérie Guillard, chercheuse sur la sobriété et les comportements de consommation
On peut voir le vêtement comme un investissement. Plus on l’aime, plus on va en prendre soin et le garder longtemps – Catherine Ho, anthropologue prospectiviste, experte dans la mode

Le guide regroupe ainsi des témoignages mais aussi des ressources essentielles pour comprendre les enjeux de la fast-fashion et trouver des motivations infaillibles pour agir.

Interpeller les marques de la fast-fashion

Les entreprises de la fast-fashion usent de plus en plus d’arguments environnementaux et éthiques pour vendre des vêtements qui ne répondent en rien aux enjeux énoncés. La palme d’or du moment revient aux messages autour du recyclage, dont Zero Waste France analyse les limites dans son guide de résistance à la fast-fashion.

Moins de 1 % des fibres utilisées pour produire des vêtements est recyclé en vêtements neufs. (Fondation Ellen McArthur)

L’association mobilise ainsi les citoyen·nes et son réseau d’une centaine de groupes locaux pour interpeller les marques de la fast-fashion quant à leurs pratiques de greenwashing (l’utilisation abusive, trompeuse ou mensongère de messages écologiques et éthiques dans leurs publicités).

Comment faire ?

1) Ouvrez l’œil et repérez les publicités (sur les réseaux sociaux, dans le métro et les arrêts de bus, en vitrine des magasins…) qui ont recours au greenwashing. 2) Prenez une photo ou faites une capture d’écran. 3) Publiez-la sur les réseaux sociaux en taguant la marque concernée et Zero Waste France ou envoyez-la nous par e-mail (defi@zerowastefrance.org).

#AuFilDuTemps

Le constat est simple ; on a tous et toutes des souvenirs avec nos vêtements : ceux qui nous portent bonheur, ceux qui nous rappellent un moment marquant, ceux qu’une personne proche nous a donnés, ceux que l’on a cherché pendant longtemps, ceux que l’on a recousus plusieurs fois… Ces souvenirs sont souvent la base de ce qui nous pousse à en prendre soin et à les garder le plus longtemps possible. Ainsi, Zero Waste France invite à partager un souvenir avec un vêtement sur les réseaux sociaux #AuFilDuTemps 

Des histoires, il y en a des centaines, et elles nous rappellent qu’au fond, on a peut-être déjà tout ce qu’il faut à la maison et que ça vaut le coup de bien choisir ses vêtements.

Comment participer ?

1) Prenez une photo de vous avec votre vêtement ou de votre vêtement seul 2) Racontez le souvenir lié à ce vêtement 3) Publiez la photo et le texte sur Instagram ou un autre réseau social avec le #AuFilDuTemps 4) Les plus belles histoires seront partagées sur les comptes Instagram de Zero Waste France et du Défi “Rien de neuf”

64 % des vêtements qui peuvent encore être portés sont jetés. (Atlas du plastique)

Un mois d’événements !

La Maison du Zéro Déchet (Paris 12ème) s’associe au projet et co-organise avec Zero Waste France le mois de résistance à la fast-fashion. Au programme : des ateliers de réparation de vêtements, des discussions pour échanger sur son rapport aux vêtements, des conférences (sur le recyclage et la fin de vie des vêtements, sur la réparation créative…), une projection-débat autour du film Made in Bangladesh…  

D’autres événements seront organisés ultérieurement par les groupes locaux, partout en France.

Voir le programme

Relevez le Défi « Rien de neuf »

Pour découvrir des solutions au quotidien et rejoindre une communauté de personnes engagées dans la réduction des achats neufs, inscrivez-vous au Défi “Rien de neuf”. Vous pourrez choisir de vous abonner à la newsletter mensuelle pour recevoir des conseils et des idées d’alternatives à l’achat neuf.

Je m’inscris
Nous soutenir

Association créée en 1997, Zero Waste France est financée en majorité par les dons et adhésions des citoyens et des associations. Votre adhésion nous donne les moyens d’agir et de garantir l’indépendance de Zero Waste France !

Quel est le vrai coût d'un don ?

Un don de 30€ revient seulement à 10,20€ après réduction fiscale.

En savoir plus