La démarche zero waste

"Le meilleur déchet, c'est celui qu'on ne produit pas !"

Réduire le jetable

La lutte contre le "tout-jetable" est au cœur de la démarche Zero Waste. Elle vise à promouvoir des alternatives aux produits à usage unique qui peuplent notre quotidien et qui sont responsables de quantités considérables de déchets et d'une consommation irraisonnée des ressources planétaires.

Composter et trier les biodéchets

Les biodéchets sont des déchets organiques : restes alimentaires, déchets de cuisine, déchets verts du jardin, papiers, cartons... Ils composent un tiers de nos poubelles et constituent donc un levier majeur pour réduire nos déchets et le gaspillage de ressources.

Allonger la durée de vie des objets

Emissions de gaz à effet de serre, consommation de ressources, production de déchets... nos biens de consommation ne sont pas neutres pour l'environnement. Allonger leur durée de vie est une composante essentielle d'une démarche zéro déchet et zéro gaspillage de ressources !

Recycler ce qui n’a pu être évité

Si la priorité reste indiscutablement la réduction puis le réemploi et la réparation, il faut néanmoins organiser la gestion des déchets qui restent inévitables. Le tri de ces déchets à la source, le plus en amont possible (chez soi, en entreprise...), est dans ce cas un geste essentiel.

Lutter contre les traitements polluants

Mise en décharge, incinération, tri mécano biologique... A quoi correspondent ces filières ? La démarche zéro déchet consiste également à connaître et remettre en cause les modes de traitement des déchets polluants.

Leviers incitatifs

Fiscalité locale et nationale, modulations des prix des produits... La généralisation du zéro déchet suppose d'adapter les signaux économiques envoyés aux entreprises, aux collectivités et aux citoyen·nes afin d'encourager les comportements vertueux et de sanctionner à l'inverse les traitements polluants.