Lutter contre le gaspillage alimentaire : abolir l’obsolescence programmée des aliments!

Paris, le 16 octobre 2014 - A l’occasion de la deuxième journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire, Zero Waste France appelle à une réglementation incitative et efficace à la hauteur de l’objectif du Pacte national anti gaspi de réduction de moitié du gaspillage alimentaire d’ici 2025.

Partager

En France, 7 millions de tonnes de nourriture sont jetées chaque année, et sur les 20kg jetés par chaque Français, 7kg sont des produits encore emballées et non consommés. En véhiculant un message ambigu sur la péremption réelle d’un aliment, les dates inscrites sur les produits, notamment la DLUO (date limite d’utilisation optimale), sont l’une des causes de ce gâchis. Supprimer la DLUO permettrait de s’attaquer à un tiers du gaspillage alimentaire des ménages, et de contribuer à l’atteinte des objectifs du Pacte national anti gaspi porté par le gouvernement.

Or, c’est bien ce même gouvernement qui a rejeté les amendements déposés dans le cadre de l’examen du projet de loi Transition énergétique qui proposaient de supprimer la DLUO, marquant ainsi un décalage criant entre les ambitions affichées et les moyens mis en œuvre.

Si le gouvernement ne s’y opposait pas, il serait même possible d’aller plus loin, en allongeant les dates limites de consommation (DLC), qui, étant fixées par les fabricants, prévoient fréquemment une marge importante, pour ne prendre aucun risque. « La définition de certaines DLC peut s’apparenter à du zèle, comme sur certains yaourts, dont la DLC est de 3 semaines et qui plusieurs mois plus tard sont toujours comestibles. Et c’est le cas pour de nombreux aliments. » remarque Manon Cuillé, chargée de mission pour Zero Waste France.

Maintenant que le texte du projet de loi a été adopté à l’Assemblée nationale, il reste à espérer qu’un sénateur ou une sénatrice s’empare du sujet pour déposer un amendement réintroduisant des actions ambitieuses sur les dates limites inscrites sur les aliments, et que le gouvernement finisse par mettre en cohérence ses actes et ses paroles en le soutenant.

22 mai 2022

Réduire les déchets pour préserver la biodiversité

À l’occasion de la journée internationale de la diversité biologique, Zero Waste France revient sur les liens entre l’augmentation de la production de déchets et l’effondrement de la biodiversité,[...]

20 mai 2022

Révision du marché carbone européen : il est urgent d’y inclure les incinérateurs !

Le 17 mai 2022, la commission environnement du Parlement européen a proposé d'inclure l'incinération des déchets municipaux dans le marché carbone européen à partir de 2026, contrairement à la pro[...]

16 mai 2022

Collectivités : soutenons les filières du réemploi à travers la commande publique !

Un décret de la loi AGEC impose un minimum d’achats de fournitures issues du réemploi ou de la réutilisation. Malgré le manque d’ambition de ce décret, certaines collectivités ont su s’en saisir e[...]

26 avril 2022

Interdiction d’emballer les fruits et légumes sous plastique : des outils pour la faire respecter

Les enseignes n’ont plus le droit de proposer à la vente des fruits et légumes emballés sous plastique depuis le 1er janvier 2022, avec une période transitoire d’écoulement des stocks jusqu’au 1er[...]

à la une
20 avril 2022

6ème rapport du GIEC : sobriété et justice climatique au cœur des solutions pour s’adapter face au dérèglement climatique

Sorti début avril 2022, le dernier volet du rapport 6 du GIEC est dédié aux solutions pour limiter les dégâts liés à la crise climatique. Pour la première fois, ce document incontournable consacre[...]

08 avril 2022

Le réseau Zero Waste, reflet de la force de l’engagement citoyen pour une société plus sobre

Reportées plus de deux ans d’affilée à cause de la crise sanitaire, les rencontres annuelles du réseau Zero Waste ont enfin pu se tenir le weekend du 25 mars 2022. Retour en mots et en images sur [...]

06 avril 2022

Rien de neuf : un mois pour faire découvrir les alternatives aux étudiant·es !

En avril, Zero Waste France lance un Défi “Rien de neuf” à taille réduite aux étudiant·es. Objectif : leur faire découvrir les alternatives au neuf et lever les freins pour les aider à s’engager d[...]

17 mars 2022

Incendie d’un centre de tri de déchets à Saint-Chamas : Zero Waste France porte plainte

Le 17 mars 2022, Zero Waste France a porté plainte contre l’exploitant d’un centre de tri qui stockait des quantités illégales de déchets, jusqu’à prendre feu le 26 décembre 2021. Leçons d’un acci[...]

16 mars 2022

Quels leviers d’action pour développer le réemploi sur son territoire?

A l’occasion de la sortie du guide du Réseau Consigne à destination des collectivités, Zero Waste France et le Réseau Consigne ont organisé le 10 mars dernier un temps d’échanges sur les solutions[...]

à la une
09 mars 2022

Suite du feuilleton “Fonds réparation” : Zero Waste France va en justice contre la baisse de son montant

Zero Waste France et les Amis de la Terre France ont attaqué le décret qui diminue le montant du fonds réparation, par un recours déposé le 25 février 2022 devant le Conseil d’Etat. Décryptage d’[...]