Lutter contre le gaspillage alimentaire : abolir l’obsolescence programmée des aliments!

Paris, le 16 octobre 2014 - A l’occasion de la deuxième journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire, Zero Waste France appelle à une réglementation incitative et efficace à la hauteur de l’objectif du Pacte national anti gaspi de réduction de moitié du gaspillage alimentaire d’ici 2025.

Partager

En France, 7 millions de tonnes de nourriture sont jetées chaque année, et sur les 20kg jetés par chaque Français, 7kg sont des produits encore emballées et non consommés. En véhiculant un message ambigu sur la péremption réelle d’un aliment, les dates inscrites sur les produits, notamment la DLUO (date limite d’utilisation optimale), sont l’une des causes de ce gâchis. Supprimer la DLUO permettrait de s’attaquer à un tiers du gaspillage alimentaire des ménages, et de contribuer à l’atteinte des objectifs du Pacte national anti gaspi porté par le gouvernement.

Or, c’est bien ce même gouvernement qui a rejeté les amendements déposés dans le cadre de l’examen du projet de loi Transition énergétique qui proposaient de supprimer la DLUO, marquant ainsi un décalage criant entre les ambitions affichées et les moyens mis en œuvre.

Si le gouvernement ne s’y opposait pas, il serait même possible d’aller plus loin, en allongeant les dates limites de consommation (DLC), qui, étant fixées par les fabricants, prévoient fréquemment une marge importante, pour ne prendre aucun risque. « La définition de certaines DLC peut s’apparenter à du zèle, comme sur certains yaourts, dont la DLC est de 3 semaines et qui plusieurs mois plus tard sont toujours comestibles. Et c’est le cas pour de nombreux aliments. » remarque Manon Cuillé, chargée de mission pour Zero Waste France.

Maintenant que le texte du projet de loi a été adopté à l’Assemblée nationale, il reste à espérer qu’un sénateur ou une sénatrice s’empare du sujet pour déposer un amendement réintroduisant des actions ambitieuses sur les dates limites inscrites sur les aliments, et que le gouvernement finisse par mettre en cohérence ses actes et ses paroles en le soutenant.

24 février 2021

La fin de vie des réfrigérateurs : un grand enjeu climatique méconnu

Les équipements de froid (réfrigérateurs, congélateurs et climatiseurs) contiennent souvent des gaz fluorés, utilisés comme fluides frigorigènes, destructeurs de la couche d’ozone et/ou ayant un e[...]

23 février 2021

Quelles conséquences de la crise sanitaire sur la gestion locale des déchets, à court comme à long terme ?

La crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 a eu des impacts sur le service public de gestion des déchets : fermeture ponctuelle d’installations, prolifération de plastique à usage unique… Ze[...]

à la une
22 février 2021

Masques de protection contre le Covid-19 : le réutilisable est toujours à privilégier au jetable

Face au flou qui entoure les communications récentes des autorités gouvernementales et sanitaires sur les recommandations liées au port du masque, Zero Waste France rappelle que le masque réutilis[...]

19 février 2021

La restauration livrée signe des engagements pour réduire ses déchets

Ce 15 février 2021, Zero Waste France assistait à la signature par les acteurs de la restauration livrée de leurs “engagements zéro déchet” avec le ministère de la Transition écologique. Des engag[...]

17 février 2021

Construction d’un incinérateur à La Chapelle-Saint-Luc : le tribunal valide le projet en dépit de ses impacts environnementaux

Suite au recours formé par Zero Waste France et les associations environnementales locales Aube Durable et Aube Ecologie, le Tribunal administratif de Châlons-en-Champagne a tranché le 11 février [...]

10 février 2021

Les suites de la Convention citoyenne pour le climat : vers une loi Climat et Résilience en demi-teinte

Huit mois après la remise des propositions de la Convention citoyenne pour le climat, le projet de loi issu de ces travaux a été officiellement présenté ce 10 février 2021. Analyse de cette premiè[...]

05 février 2021

La réglementation européenne limite les exports de déchets plastiques

Depuis le 1er janvier 2021, l’export de déchets plastiques par les pays européens dans les pays extérieurs à l’OCDE est réservé aux déchets propres et recyclables. Zero Waste France revient sur ce[...]

12 janvier 2021

Collectivités sans compétence déchets : quels moyens d’agir ?

Si la collecte et le traitement des déchets ménagers et assimilés relèvent de l’échelon intercommunal (EPCI, syndicat de collecte et/ou traitement), les autres collectivités locales, comme les com[...]

06 janvier 2021

Les suites de la loi anti-gaspillage : ce qui change au 1er janvier 2021

Plusieurs dispositions de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, promulguée le 10 février 2020, entrent en vigueur en ce début d’année. L’occasion de faire un point d’étape sur l’app[...]

05 janvier 2021

STOP PUB : un courrier pour le faire respecter

Vous recevez des publicités non-sollicitées alors que votre boîte aux lettres dispose d'un autocollant STOP PUB ? Interpellez les enseignes qui ne respectent pas la loi.