Projet de loi anti-gaspillage : les grandes propositions défendues par Zero Waste France

C’est une nouvelle qui devrait intéresser tous les acteurs du Zéro Déchet : cet automne, un projet de loi “anti-gaspillage” sera débattu au parlement (l’examen du texte a lieu au Sénat les 24, 25 et 26 septembre).

Partager

Annoncée comme la grande loi du quinquennat sur les sujets liés à l’économie circulaire, le texte pourrait permettre d’avancer concrètement sur certains chantiers (lutte contre le plastique jetable, allongement de la durée de vie des produits, information du consommateur…). Reste qu’en l’état, le texte est insuffisant ! Zero Waste France se mobilise donc pour faire valoir des propositions plus ambitieuses. Décryptage des principales mesures que l’association va défendre ces prochains mois.

Un ensemble de propositions pour le retour de la consigne sur le verre

Assistera-t-on au retour de la consigne sur les bouteilles ? Et de quelle consigne parle-t-on ? Depuis que le gouvernement a annoncé en juin son intention de mettre en oeuvre un dispositif de consigne sur les emballages, le débat bat son plein ! Le passage relatif à la consigne dans le texte de loi est pour l’instant vague et habilite le gouvernement à définir les contours du dispositif. Pour Zero Waste France, un système de consigne doit avant tout être pensé et conçu pour encourager le basculement massif et rapide de l’emballage jetable vers le réutilisable. Pour parvenir à cela, Zero Waste France a développé un ensemble de propositions destinées à lever les freins d’ordre technique, économique et réglementaire qui incitent aujourd’hui au “tout-jetable” en matière d’emballages. Parmi les mesures proposées par exemple : des objectifs contraignants d’emballages réutilisables à mettre sur le marché chaque année pour les grandes entreprises, en substitution du jetable.

EN SAVOIR PLUS

Participez à la mobilisation !

Je soutiens la consigne sur le verre

Interdire les emballages et produits jetables les plus inutiles

Autre chantier pour l’association : l’interdiction de certains produits et emballages jetables pour lesquels des alternatives réutilisables existent d’ores et déjà. En la matière, Zero Waste France a une priorité numéro 1 : obtenir que les emballages, gobelets et récipients jetables soient interdits quand les repas sont pris sur place dans les établissements de restauration. Rien que pour un chaîne comme McDonald’s, cette mesure permettrait d’éviter quelques 50 tonnes de déchets par jour en France ! En savoir plus

L’association défendra par ailleurs le renforcement des interdictions d’ores et déjà adoptées en France (gobelets, pailles, etc), mais pour lesquels des dérogations pour les bioplastiques ou les produits composés d’un mélange plastique/carton subsistent. Zero Waste France appuie également les propositions développées notamment par l’association Surfrider, qui demandent l’interdiction des bouteilles en plastique de moins de 50 cl ou encore la fin du plastique jetable dans les administrations.

Produire moins… et mieux !

Enfin, le projet de loi anti-gaspillage contient plusieurs dispositions qui visent à : 

  • renforcer la responsabilité des entreprises quant aux produits qu’elles mettent sur le marché
  • préciser les obligations d’information du consommateur 
  • allonger la durée de vie des produits. 

En la matière, le succès du Défi Rien de neuf démontre que les français aspirent à d’autres modes de consommation, plus respectueux de la planète : réparation, achat de seconde main, produits durables. Reste à rendre ces nouvelles habitudes accessibles au plus grand nombre grâce à des politiques publiques adaptées.

Pour avancer sur ce chantier, Zero Waste France appuie notamment les propositions développées par le Réseau des Ressourceries (REFER) visant à créer un fonds de soutien aux activités de réemploi solidaire (ressourcerie) ou encore aux activités de réparation. Enfin, la question de la nécessaire diminution des quantités de produits (textiles, équipements électriques et électroniques..) mis sur le marché chaque année doit être posée. C’est le sens de plusieurs propositions portées par l’association les Amis de la Terre, que Zero Waste France soutient également.

Pour faire avancer ces propositions, Zero Waste France continuera à se mobiliser dans les prochains mois en allant à la rencontre des parlementaires et en participant aux débats dans les médias et les instances de décisions. La principale force de l’association reste cependant la mobilisation citoyenne, qui permet de montrer que les Françaises et les Français attendent des avancées concrètes sur ce sujet. Nous aurons donc plus que jamais besoin de vous au fil des prochaines semaines ! 

Pour rester informés de nos actions et participer à nos opérations d’interpellation des parlementaires, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Et pour agir dès aujourd’hui en faveur de la consigne sur le verre, rendez-vous ICI !

Actualités

26 janvier 2024

Moins 30% d’ordures ménagères avec la mise en place d’une tarification incitative

L’Ademe a publié en janvier deux études sur les collectivités ayant adopté une tarification incitative, montrant leurs meilleures performances en matière de réduction des ordures ménagères, et rel[...]

18 janvier 2024

Réparation : la loi AGEC a-t-elle permis de limiter la casse ?

Indice de réparabilité, accès aux pièces détachées, bonus réparation : autant de mesures prévues par la loi AGEC pour allonger la durée de vie des produits, notamment des équipements électriques e[...]

à la une
22 décembre 2023

Loi AGEC : assistera-t-on aux changements annoncés pour le 1er janvier 2024 ?

Bientôt quatre ans après la publication de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire, de nouvelles dispositions doivent entrer en vigueur au 1er janvier 2024. Zero[...]

21 décembre 2023

Fast-fashion : les ONG demandent une loi pour encadrer les pratiques du secteur de la mode

Alors que le Black Friday et autres soldes continuent de s’imposer en France à grands coups de publicités tapageuses, Zero Waste France a lancé avec une coalition d’ONG la campagne “Stop fast-fash[...]

04 décembre 2023

Retour sur la matinée technique : “Réduction du plastique à usage unique : accompagner les acteurs du territoire à adopter le réemploi”

Zero Waste France a organisé le 16 novembre 2023 une matinée technique de retour d’expérience de la part de collectivités ayant mis en place des actions de lutte contre le plastique à usage unique[...]

20 novembre 2023

Qu’attendre du futur règlement européen sur les emballages ?

Le règlement européen sur les emballages en discussion au niveau européen représente une opportunité majeure pour la transition des systèmes d'emballage, à un moment où il est crucial de réduire d[...]

19 novembre 2023

Retour sur la table ronde “Sport et zéro déchet : carton rouge ou pari gagnant” ?

Zero Waste France a organisé le samedi 7 octobre 2023 une table ronde sur le thème du sport zéro-déchet. Cette soirée d’échanges a mis en avant le parcours et l’engagement de trois acteurs·rices q[...]

16 novembre 2023

Semaine européenne de réduction des déchets (SERD) 2023 : les militant·es Zero Waste s’emballent contre l’usage unique !

Du 16 au 28 novembre, pour la SERD 2023, le réseau des groupes locaux de Zero Waste prévoit un programme du tonnerre ! Ateliers participatifs, dénonciations, ou encore mobilisation en ligne : les [...]

15 novembre 2023

Filière REP emballages : un cahier des charges toujours en retard sur les enjeux

Réduction, réemploi, collecte, tri et recyclage des emballages : malgré l’urgence d’accélérer la réduction à la source des emballages à usage unique et la transition vers le réemploi, le nouveau c[...]

14 novembre 2023

Incinérateur d’Ivry-Paris XIII : les émissions de dioxines ne sont pas contrôlées comme elles devraient l’être

Une étude de l’ONG Toxicowatch a mis en évidence que les appareils de contrôle de dioxines émises par l’incinérateur, censés fonctionner 24h/24, n’auraient pas effectué de prélèvements pendant prè[...]