28 mai 2019
Manon Cuille

Marathon commerçants zéro déchet : plus de 600 commerces engagés en une semaine !

Du 18 au 26 mai, s'est déroulé le premier “marathon commerçant zéro déchet”, durant lequel 250 bénévoles de Zero Waste France et ses groupes locaux ont sensibilisé et référencé 642 nouveaux commerces de proximité.

Partager

Ceux-ci acceptent désormais et font la promotion auprès de leur clientèle des contenants réutilisables comme alternative aux emballages jetables. Ces tournées auprès des commerces et restaurants ont également été l’occasion de constater qu’un mauvais élève demeure en matière de production de déchets : les grandes chaînes de fast-food, qui fonctionnent sur un modèle tout-jetable, tant pour les repas pris à emporter que sur place. Zero Waste France adresse une lettre ouverte aux grandes enseignes pour leur demander de se mettre au diapason de cette mobilisation citoyenne.

Enthousiasme et forte mobilisation pour l’opération commerçant zéro déchet

Du 18 au 26 mai, ce sont 250 bénévoles issus de Zero Waste France et de 25 groupes locaux qui sont allés à la rencontre des commerçants (boulangeries, traiteurs, boucheries, etc.), pour les sensibiliser à la réduction des emballages. Avec le mot d’ordre “Changeons d’emballages, passons au réutilisable !”, l’objectif de l’opération était de promouvoir et généraliser l’usage d’emballages réutilisables comme alternative au jetable auprès des commerçants, permettant de toucher leur clientèle, soit des milliers de consommateurs.

Partout, les bénévoles ont été reçus avec intérêt par des traiteurs, des artisans, des restaurants. Au total, ce sont ainsi 642 nouveaux commerces engagés, qui rejoignent les commerces déjà sensibilisés tout au long de l’année par des bénévoles et clients (par ex. 250 à Vence, 170 à Lille, 150 à Lyon et 140 à Strasbourg en 2018). Une carte collaborative en ligne a été lancée pour référencer ces commerces à l’échelle nationale et peut être alimentée par tout citoyen qui le souhaite.

Les grandes chaînes de fast-food persistent dans le tout-jetable

Lors de ces tournées auprès des commerces, les bénévoles ont également pu constater que du côté des grandes chaînes de restauration rapide, c’est le statu-quo. Ainsi, une chaîne comme McDonald’s produit en France environ 42 000 tonnes de déchets d’emballages chaque année, soit plus de 115 tonnes par jour ou encore 1 kg de déchets par seconde. Malgré les alertes lancées par Zero Waste France depuis 2017, les rappels à l’ordre de la secrétaire d’Etat à la Transition écologique Brune Poirson et en dépit du risque juridique, la restauration rapide ne fournit toujours pas d’efforts significatifs pour réduire ses déchets, ni en faciliter le tri. Ainsi, même les repas pris sur place dans les restaurants sont servis dans des emballages à usage unique.

Constatant que le décalage grandit entre des citoyens toujours plus mobilisés pour réduire les déchets (une pétition « zéro déchet au McDo ! » lancée il y a quelques mois par une cliente a été signée par plus de 136 000 personnes) et ces établissements, Zero Waste France a adressé une lettre ouverte aux grandes chaînes pour leur demander d’offrir des solutions réutilisables pour les repas pris sur place et de progresser rapidement dans le tri.

03 juillet 2020

Bioplastiques, compostables, biosourcés : on fait le point !

Ils sont “biodégradables”, “biosourcés”, ou encore “compostables” et sont parfois présentés comme une solution à la pollution plastique. Zero Waste France fait le point sur les appellations utilis[...]

à la une
30 juin 2020

Le livre qui dévoile les travers du tout-recyclage

Flore Berlingen, directrice de Zero Waste France, publie "Recyclage, le grand enfumage : comment l’économie circulaire est devenue l’alibi du jetable" aux éditions Rue de l’échiquier.

18 juin 2020

Black Lives Matter : de la nécessité de lutter contre le racisme pour une société juste et écologique

En soutien au mouvement Black Lives Matter, Zero Waste France rappelle les liens indissociables entre lutte contre la crise climatique et lutte contre le racisme systémique.

28 mai 2020

“Zéro déchet : pour les règles aussi !” – pourquoi et comment sensibiliser aux protections réutilisables ?

La journée mondiale de l’hygiène menstruelle du 28 mai 2020 est l'occasion de rappeler l'intérêt de lever les tabous autour des règles et de partager la diversité des actions mises en œuvre grâce [...]

10 mai 2020

Déconfinement : le recours massif au jetable ne doit pas être l’unique proposition

Nous appelons à débattre de l'impact environnemental des mesures prises dans le cadre du déconfinement.

05 mai 2020

Deux nouveaux recrutements !

Ça bouge dans l'équipe de Zero Waste France ! Dans le cadre de remplacements, un poste de responsable plaidoyer et un poste de directeur/directrice sont ouverts.

30 avril 2020

L’équipe de Zero Waste France grandit et se renouvelle

Il y a du mouvement dans l'équipe de Zero Waste France ! Flore Berlingen, directrice de l'association, vous explique "qui fait quoi" et dévoile deux nouveaux recrutements...

23 avril 2020

Le MEDEF s’attaque à la loi anti-gaspillage

Les travaux sur les décrets d’application de la loi étant d’ores et déjà rallongés, Zero Waste France s’inquiète de la demande de report supplémentaire portée par le MEDEF. Les premières dispositi[...]

16 avril 2020

Crise sanitaire et (zéro) déchet : questions – réponses

Peut-on continuer à mettre en oeuvre la démarche zéro déchet, zéro gaspillage pendant le confinement ? Y'a-t-il des pratiques à éviter ?

à la une
15 avril 2020

Le lobby du plastique profite de l’épidémie pour chercher un nouvel élan

Samedi 12 avril, le journal Le Monde publiait une enquête explicitant les stratégies du lobby du plastique pour tenter un retour en force à la faveur de la crise sanitaire. Il est vrai que ces der[...]