28 mai 2019
Manon Cuille

Marathon commerçants zéro déchet : plus de 600 commerces engagés en une semaine !

Du 18 au 26 mai, s'est déroulé le premier “marathon commerçant zéro déchet”, durant lequel 250 bénévoles de Zero Waste France et ses groupes locaux ont sensibilisé et référencé 642 nouveaux commerces de proximité.

Partager

Ceux-ci acceptent désormais et font la promotion auprès de leur clientèle des contenants réutilisables comme alternative aux emballages jetables. Ces tournées auprès des commerces et restaurants ont également été l’occasion de constater qu’un mauvais élève demeure en matière de production de déchets : les grandes chaînes de fast-food, qui fonctionnent sur un modèle tout-jetable, tant pour les repas pris à emporter que sur place. Zero Waste France adresse une lettre ouverte aux grandes enseignes pour leur demander de se mettre au diapason de cette mobilisation citoyenne.

Enthousiasme et forte mobilisation pour l’opération commerçant zéro déchet

Du 18 au 26 mai, ce sont 250 bénévoles issus de Zero Waste France et de 25 groupes locaux qui sont allés à la rencontre des commerçants (boulangeries, traiteurs, boucheries, etc.), pour les sensibiliser à la réduction des emballages. Avec le mot d’ordre “Changeons d’emballages, passons au réutilisable !”, l’objectif de l’opération était de promouvoir et généraliser l’usage d’emballages réutilisables comme alternative au jetable auprès des commerçants, permettant de toucher leur clientèle, soit des milliers de consommateurs.

Partout, les bénévoles ont été reçus avec intérêt par des traiteurs, des artisans, des restaurants. Au total, ce sont ainsi 642 nouveaux commerces engagés, qui rejoignent les commerces déjà sensibilisés tout au long de l’année par des bénévoles et clients (par ex. 250 à Vence, 170 à Lille, 150 à Lyon et 140 à Strasbourg en 2018). Une carte collaborative en ligne a été lancée pour référencer ces commerces à l’échelle nationale et peut être alimentée par tout citoyen qui le souhaite.

Les grandes chaînes de fast-food persistent dans le tout-jetable

Lors de ces tournées auprès des commerces, les bénévoles ont également pu constater que du côté des grandes chaînes de restauration rapide, c’est le statu-quo. Ainsi, une chaîne comme McDonald’s produit en France environ 42 000 tonnes de déchets d’emballages chaque année, soit plus de 115 tonnes par jour ou encore 1 kg de déchets par seconde. Malgré les alertes lancées par Zero Waste France depuis 2017, les rappels à l’ordre de la secrétaire d’Etat à la Transition écologique Brune Poirson et en dépit du risque juridique, la restauration rapide ne fournit toujours pas d’efforts significatifs pour réduire ses déchets, ni en faciliter le tri. Ainsi, même les repas pris sur place dans les restaurants sont servis dans des emballages à usage unique.

Constatant que le décalage grandit entre des citoyens toujours plus mobilisés pour réduire les déchets (une pétition « zéro déchet au McDo ! » lancée il y a quelques mois par une cliente a été signée par plus de 136 000 personnes) et ces établissements, Zero Waste France a adressé une lettre ouverte aux grandes chaînes pour leur demander d’offrir des solutions réutilisables pour les repas pris sur place et de progresser rapidement dans le tri.

25 mars 2020

Réseau Zero Waste France : la barre des 100 groupes locaux dépassée !

Le développement exponentiel du réseau des groupes locaux Zero Waste France et de leurs actions ces derniers mois témoigne de l’intérêt grandissant des citoyens pour la démarche zéro déchet. Retou[...]

à la une
04 mars 2020

Municipales : notre analyse des programmes des candidats de 10 villes clés sur le tri des biodéchets

Zero Waste France a analysé le contenu des programmes des principaux candidats à la ville cœur des 10 métropoles françaises les plus émettrices de gaz à effet de serre (Paris, Marseille, Lyon, Lil[...]

01 mars 2020

Recrutement d’un·e chargé·e ou responsable des affaires juridiques chez Zero Waste France !

Dans le cadre d'un remplacement, Zero Waste France recrute un·e chargé·e ou responsables (selon niveau d'expérience) des affaires juridiques en CDI.

19 février 2020

Stoppons la vente de vaisselle jetable !

Pour contourner l’interdiction de vendre de la vaisselle en plastique jetable, certaines entreprises se contentent d’apposer sur leurs produits la mention “réutilisable”. Comment pouvons-nous agir[...]

à la une
13 février 2020

Plastique jetable vendu comme “réutilisable” : on ne laisse pas passer !

Le tour de passe-passe est simple et efficace : pour continuer à vendre de la vaisselle en plastique jetable, pourtant interdite depuis le 1er janvier 2020, certaines entreprises se sont contentée[...]

12 février 2020

Réduction des déchets dans la commande publique : ce que dit la loi anti-gaspillage (décryptage 7/7)

La loi économie circulaire modifie la réglementation applicable à de nombreux secteurs : conception des produits, information des consommateurs, gestion avale des déchets... Elle comporte égalemen[...]

12 février 2020

Décharge, incinération, tri des déchets… Ce qui change avec la loi anti-gaspillage (décryptage – 6/7)

La loi modifie la réglementation applicable à de nombreux secteurs : conception des produits, soutien au zéro déchet... Elle réforme également certains aspects de la gestion des déchets, avec des [...]

06 février 2020

Ce que la loi anti-gaspillage va changer en matière d’information des consommateurs (décryptage – 5/7)

La loi anti-gaspillage modifie la réglementation applicable à de nombreux secteurs : conception des produits, soutien aux alternatives. Le texte contient un article qui vise à améliorer l’informat[...]

04 février 2020

STOP PUB : la fin des flyers avec la loi anti-gaspillage ? (décryptage – 4/7)

A la suite de l’adoption de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, le dispositif légal encadrant le STOP PUB évolue. Si des avancées concrètes sont à saluer co[...]

03 février 2020

La loi anti-gaspillage renforce et précise la responsabilité élargie des producteurs (Décryptage – 3/7)

La loi modifie la réglementation applicable à de nombreux secteurs : information des consommateurs, lutte contre le jetable… Elle réforme également en profondeur les systèmes de Responsabilité éla[...]