28 mai 2019
Manon Cuille

Marathon commerçants zéro déchet : plus de 600 commerces engagés en une semaine !

Du 18 au 26 mai, s'est déroulé le premier “marathon commerçant zéro déchet”, durant lequel 250 bénévoles de Zero Waste France et ses groupes locaux ont sensibilisé et référencé 642 nouveaux commerces de proximité.

Partager

Ceux-ci acceptent désormais et font la promotion auprès de leur clientèle des contenants réutilisables comme alternative aux emballages jetables. Ces tournées auprès des commerces et restaurants ont également été l’occasion de constater qu’un mauvais élève demeure en matière de production de déchets : les grandes chaînes de fast-food, qui fonctionnent sur un modèle tout-jetable, tant pour les repas pris à emporter que sur place. Zero Waste France adresse une lettre ouverte aux grandes enseignes pour leur demander de se mettre au diapason de cette mobilisation citoyenne.

Enthousiasme et forte mobilisation pour l’opération commerçant zéro déchet

Du 18 au 26 mai, ce sont 250 bénévoles issus de Zero Waste France et de 25 groupes locaux qui sont allés à la rencontre des commerçants (boulangeries, traiteurs, boucheries, etc.), pour les sensibiliser à la réduction des emballages. Avec le mot d’ordre “Changeons d’emballages, passons au réutilisable !”, l’objectif de l’opération était de promouvoir et généraliser l’usage d’emballages réutilisables comme alternative au jetable auprès des commerçants, permettant de toucher leur clientèle, soit des milliers de consommateurs.

Partout, les bénévoles ont été reçus avec intérêt par des traiteurs, des artisans, des restaurants. Au total, ce sont ainsi 642 nouveaux commerces engagés, qui rejoignent les commerces déjà sensibilisés tout au long de l’année par des bénévoles et clients (par ex. 250 à Vence, 170 à Lille, 150 à Lyon et 140 à Strasbourg en 2018). Une carte collaborative en ligne a été lancée pour référencer ces commerces à l’échelle nationale et peut être alimentée par tout citoyen qui le souhaite.

Les grandes chaînes de fast-food persistent dans le tout-jetable

Lors de ces tournées auprès des commerces, les bénévoles ont également pu constater que du côté des grandes chaînes de restauration rapide, c’est le statu-quo. Ainsi, une chaîne comme McDonald’s produit en France environ 42 000 tonnes de déchets d’emballages chaque année, soit plus de 115 tonnes par jour ou encore 1 kg de déchets par seconde. Malgré les alertes lancées par Zero Waste France depuis 2017, les rappels à l’ordre de la secrétaire d’Etat à la Transition écologique Brune Poirson et en dépit du risque juridique, la restauration rapide ne fournit toujours pas d’efforts significatifs pour réduire ses déchets, ni en faciliter le tri. Ainsi, même les repas pris sur place dans les restaurants sont servis dans des emballages à usage unique.

Constatant que le décalage grandit entre des citoyens toujours plus mobilisés pour réduire les déchets (une pétition « zéro déchet au McDo ! » lancée il y a quelques mois par une cliente a été signée par plus de 136 000 personnes) et ces établissements, Zero Waste France a adressé une lettre ouverte aux grandes chaînes pour leur demander d’offrir des solutions réutilisables pour les repas pris sur place et de progresser rapidement dans le tri.

22 mai 2022

Réduire les déchets pour préserver la biodiversité

À l’occasion de la journée internationale de la diversité biologique, Zero Waste France revient sur les liens entre l’augmentation de la production de déchets et l’effondrement de la biodiversité,[...]

20 mai 2022

Révision du marché carbone européen : il est urgent d’y inclure les incinérateurs !

Le 17 mai 2022, la commission environnement du Parlement européen a proposé d'inclure l'incinération des déchets municipaux dans le marché carbone européen à partir de 2026, contrairement à la pro[...]

16 mai 2022

Collectivités : soutenons les filières du réemploi à travers la commande publique !

Un décret de la loi AGEC impose un minimum d’achats de fournitures issues du réemploi ou de la réutilisation. Malgré le manque d’ambition de ce décret, certaines collectivités ont su s’en saisir e[...]

26 avril 2022

Interdiction d’emballer les fruits et légumes sous plastique : des outils pour la faire respecter

Les enseignes n’ont plus le droit de proposer à la vente des fruits et légumes emballés sous plastique depuis le 1er janvier 2022, avec une période transitoire d’écoulement des stocks jusqu’au 1er[...]

à la une
20 avril 2022

6ème rapport du GIEC : sobriété et justice climatique au cœur des solutions pour s’adapter face au dérèglement climatique

Sorti début avril 2022, le dernier volet du rapport 6 du GIEC est dédié aux solutions pour limiter les dégâts liés à la crise climatique. Pour la première fois, ce document incontournable consacre[...]

08 avril 2022

Le réseau Zero Waste, reflet de la force de l’engagement citoyen pour une société plus sobre

Reportées plus de deux ans d’affilée à cause de la crise sanitaire, les rencontres annuelles du réseau Zero Waste ont enfin pu se tenir le weekend du 25 mars 2022. Retour en mots et en images sur [...]

06 avril 2022

Rien de neuf : un mois pour faire découvrir les alternatives aux étudiant·es !

En avril, Zero Waste France lance un Défi “Rien de neuf” à taille réduite aux étudiant·es. Objectif : leur faire découvrir les alternatives au neuf et lever les freins pour les aider à s’engager d[...]

17 mars 2022

Incendie d’un centre de tri de déchets à Saint-Chamas : Zero Waste France porte plainte

Le 17 mars 2022, Zero Waste France a porté plainte contre l’exploitant d’un centre de tri qui stockait des quantités illégales de déchets, jusqu’à prendre feu le 26 décembre 2021. Leçons d’un acci[...]

16 mars 2022

Quels leviers d’action pour développer le réemploi sur son territoire?

A l’occasion de la sortie du guide du Réseau Consigne à destination des collectivités, Zero Waste France et le Réseau Consigne ont organisé le 10 mars dernier un temps d’échanges sur les solutions[...]

à la une
09 mars 2022

Suite du feuilleton “Fonds réparation” : Zero Waste France va en justice contre la baisse de son montant

Zero Waste France et les Amis de la Terre France ont attaqué le décret qui diminue le montant du fonds réparation, par un recours déposé le 25 février 2022 devant le Conseil d’Etat. Décryptage d’[...]