07 octobre 2019
Anne-Fleur Hug

La consigne alsacienne revient en force !

Avec l’inauguration d’un rayon consigné dans un grand supermarché, une hausse des ventes et la mise en ligne d’une cartographie des points de vente, la consigne alsacienne sur les bouteilles en verre réutilisables ne cesse de regagner du terrain.

Partager

Lancé en avril 2019, le réseau Alsace Consigne s’attache à promouvoir la consigne pour réutilisation des emballages en verre. Il rassemble des acteurs historiques du secteur – la brasserie Meteor et les eaux Lisbeth et Carola – et l’association Zéro Déchet Strasbourg, engagée dans la réduction des déchets et du gaspillage. Ses dernières actualités témoignent du fort engouement pour le retour des bouteilles consignées en Alsace.

La consigne revient chez de grands distributeurs

Depuis septembre, les Alsaciens peuvent à nouveau acheter leurs boissons dans des bouteilles en verre consignées au supermarché Auchan Illkirch. Une dizaine de références de bières, d’eaux et limonades sont proposées sur 7 à 8 mètres. Elles seront bientôt complétées par d’autres types de boissons. Après 11 ans d’absence, le retour des bouteilles consignées dans ce grand magasin est une excellente nouvelle et porte une forte valeur symbolique. C’était en effet la décision d’Auchan Illkirch de supprimer les références consignées en 2008 qui avait poussé Meteor à lancer une grande mobilisation pour éviter que trop de grandes surfaces refusent de faire perdurer l’usage de la consigne. Le brasseur avait également décidé de commander l’étude Deroche, qui avait permis de prouver les bénéfices environnementaux de cette pratique.

Des actions concrètes pour faciliter l’usage de la consigne pour réemploi

Le réseau Alsace Consigne vient, par ailleurs, de mettre en ligne son site Internet pour informer et faire découvrir la consigne pour réemploi. De plus en plus de citoyens cherchent en effet à changer leurs pratiques de consommation mais trouvent difficilement des informations fiables et complètes. Une carte interactive les aide désormais à localiser facilement les points de vente et de collecte de bouteilles en verre consignées près de chez eux. Des formulaires pré-remplis permettent également d’inciter son magasin à proposer des produits consignés.

Une dynamique très positive sur la consigne

La forte demande des consommateurs pour les produits vendus dans des emballages consignés ne cesse de se confirmer. Depuis le début de l’année, les ventes d’eaux conditionnées dans des bouteilles réemployables ont ainsi progressé de 20 % en Alsace, alors que celles embouteillées dans du plastique sont en baisse. Ces signaux positifs montrent à quel point les consommateurs sont prêts et soutiennent les dispositifs de réemploi des emballages, dès lors qu’on leur offre la possibilité d’y recourir. La demande citoyenne incite également la grande distribution et les producteurs à changer leur regard sur le réemploi des bouteilles. Certains comme Kronenbourg investissent à nouveau dans leurs lignes d’embouteillage consignées. Plus que jamais, la consigne pour réemploi se présente donc comme une pratique d’avenir.

Les ventes d’eaux conditionnées dans des bouteilles réemployables ont progressé de 20 % en Alsace.

Mobilisez-vous pour le retour de la consigne

A l’approche du vote de la loi anti-gaspillage, Zero Waste France vous offre la possibilité d’envoyer un message à vos députés pour leur rappeler l’importance de mettre le retour de la consigne sur le verre dans la loi.

En savoir plus
Découvrir le réseau Alsace Consigne

14 avril 2021

La tarification incitative, un outil clé pour une politique ambitieuse de prévention

L’Ademe a publié en mars 2020 une synthèse du projet de recherche TI AMO (“Tarification incitative : acteurs, modalités et obstacles”), ayant pour objectif de mieux comprendre les enjeux du déploi[...]

à la une
06 avril 2021

Loi Climat : une nouvelle occasion manquée pour la consigne

L’Assemblée nationale a adopté les articles vrac et consigne du projet de loi Climat ce vendredi 2 avril. Sans grande surprise, l’ambition quant au déploiement de la consigne reste minimale, bien [...]

16 mars 2021

Loi Climat à l’Assemblée nationale : point d’étape sur le vrac et la consigne

Le 11 mars dans la soirée, la commission spéciale de l’Assemblée nationale a clos l’examen du premier titre “Consommer” du projet de loi Climat et Résilience. Si les évolutions votées sur le vrac [...]

10 mars 2021

Va-t-on réellement assister au grand retour de la consigne pour réemploi ?

Alors que l’Assemblée nationale s’apprête à faire un premier examen du sujet consigne dans le projet de loi climat, Zero Waste France revient sur les enjeux fondamentaux liés à ce dispositif opéra[...]

04 mars 2021

Compost pollué issu du tri mécano-biologique : épandage illégal sur des terres agricoles en Charente-Maritime

Le 20 février 2021, les associations Pays Rochefortais Alert’ et Zero Waste Pays Rochefortais ont dénoncé la présence de compost fortement pollué, issu de l’incinérateur d’Echillais, sur un terrai[...]

24 février 2021

La fin de vie des réfrigérateurs : un grand enjeu climatique méconnu

Les équipements de froid (réfrigérateurs, congélateurs et climatiseurs) contiennent souvent des gaz fluorés, utilisés comme fluides frigorigènes, destructeurs de la couche d’ozone et/ou ayant un e[...]

23 février 2021

Quelles conséquences de la crise sanitaire sur la gestion locale des déchets, à court comme à long terme ?

La crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 a eu des impacts sur le service public de gestion des déchets : fermeture ponctuelle d’installations, prolifération de plastique à usage unique… Ze[...]

22 février 2021

Masques de protection contre le Covid-19 : le réutilisable est toujours à privilégier au jetable

Face au flou qui entoure les communications récentes des autorités gouvernementales et sanitaires sur les recommandations liées au port du masque, Zero Waste France rappelle que le masque réutilis[...]

19 février 2021

La restauration livrée signe des engagements pour réduire ses déchets

Ce 15 février 2021, Zero Waste France assistait à la signature par les acteurs de la restauration livrée de leurs “engagements zéro déchet” avec le ministère de la Transition écologique. Des engag[...]

17 février 2021

Construction d’un incinérateur à La Chapelle-Saint-Luc : le tribunal valide le projet en dépit de ses impacts environnementaux

Suite au recours formé par Zero Waste France et les associations environnementales locales Aube Durable et Aube Ecologie, le Tribunal administratif de Châlons-en-Champagne a tranché le 11 février [...]