Territoires « Zéro gaspillage, Zéro déchet » : 58 lauréats suite à l’appel à projet du ministère

Le 23 décembre 2014, Ségolène Royal, Ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, a dévoilé la liste des lauréats de l'appel à projet Territoires zéro déchet zéro gaspillage lancé par le ministère en juillet 2014.

Partager

Le 30 juillet 2014, Ségolène Royal, ministre de l’écologie, lançait pour la première fois un appel à candidature, s’inscrivant dans le projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte. Selon le ministère, l’objectif est d’engager les territoires dans une dynamique de prévention et de gestion des déchets en axant l’appel sur une série de point tels que la réduction du gaspillage alimentaire, l’achat de produits de longue durée de vie, le tri des emballages ou encore le compostage des biodéchets. A notre grand surprise, le 26 septembre, jour de clôture des candidatures, se sont 293 collectivités qui ont manifesté leur intérêt pour cet appel à projet.

Seuls 20 lauréats étaient envisagés initialement. Mais, face à la mobilisation locale, ce sont 58 territoires dont 3 collectivités d’Outre-Mer qui ont finalement été sélectionnés le 23 décembre. Parmi elles, on retrouve des collectivités qui avaient déjà manifesté leur intérêt auprès de l’association pour la mise en place d’une démarche zéro déchet en participant à notre premier voyage d’études comme les villes de Roubaix ou Miramas. L’appel à projet leur a permis de faire des propositions innovantes destinées au grand public avec par exemple le Défi Familles dont le but est d’inviter 100 ménages à réduire de 50% leur production de déchet en 1 an en proposant une réduction de 50% de leur facture déchets pour les gagnants.

Cet appel à projets et l’émergence d’initiatives zéro déchet vont dans le bon sens. Zero Waste France restera cependant vigilant à ce que le principe qui a fait ses preuves dans d’autres pays ne soit pas dévoyé, et à ce que l’ambition de la démarche soit maintenue au-delà de la mise en place de simples actions ponctuelles. La priorité est de repenser la gestion des déchets dans son ensemble. Pour cela, les collectivités pourront bénéficier du soutien technique et financier de l’Ademe (via des fonds alloués par le ministère de l’Ecologie). S’il y a cependant deux ingrédients essentiels à la réussite de la démarche, qu’aucun soutien technique ne pourra leur apporter, ce sont la volonté politique et la capacité à mobiliser leur territoire.

Crédits photo: Arnaud Bouissou/MEDDE.
Communiqué de presse du Ministère

22 mai 2022

Réduire les déchets pour préserver la biodiversité

À l’occasion de la journée internationale de la diversité biologique, Zero Waste France revient sur les liens entre l’augmentation de la production de déchets et l’effondrement de la biodiversité,[...]

20 mai 2022

Révision du marché carbone européen : il est urgent d’y inclure les incinérateurs !

Le 17 mai 2022, la commission environnement du Parlement européen a proposé d'inclure l'incinération des déchets municipaux dans le marché carbone européen à partir de 2026, contrairement à la pro[...]

16 mai 2022

Collectivités : soutenons les filières du réemploi à travers la commande publique !

Un décret de la loi AGEC impose un minimum d’achats de fournitures issues du réemploi ou de la réutilisation. Malgré le manque d’ambition de ce décret, certaines collectivités ont su s’en saisir e[...]

26 avril 2022

Interdiction d’emballer les fruits et légumes sous plastique : des outils pour la faire respecter

Les enseignes n’ont plus le droit de proposer à la vente des fruits et légumes emballés sous plastique depuis le 1er janvier 2022, avec une période transitoire d’écoulement des stocks jusqu’au 1er[...]

à la une
20 avril 2022

6ème rapport du GIEC : sobriété et justice climatique au cœur des solutions pour s’adapter face au dérèglement climatique

Sorti début avril 2022, le dernier volet du rapport 6 du GIEC est dédié aux solutions pour limiter les dégâts liés à la crise climatique. Pour la première fois, ce document incontournable consacre[...]

08 avril 2022

Le réseau Zero Waste, reflet de la force de l’engagement citoyen pour une société plus sobre

Reportées plus de deux ans d’affilée à cause de la crise sanitaire, les rencontres annuelles du réseau Zero Waste ont enfin pu se tenir le weekend du 25 mars 2022. Retour en mots et en images sur [...]

06 avril 2022

Rien de neuf : un mois pour faire découvrir les alternatives aux étudiant·es !

En avril, Zero Waste France lance un Défi “Rien de neuf” à taille réduite aux étudiant·es. Objectif : leur faire découvrir les alternatives au neuf et lever les freins pour les aider à s’engager d[...]

17 mars 2022

Incendie d’un centre de tri de déchets à Saint-Chamas : Zero Waste France porte plainte

Le 17 mars 2022, Zero Waste France a porté plainte contre l’exploitant d’un centre de tri qui stockait des quantités illégales de déchets, jusqu’à prendre feu le 26 décembre 2021. Leçons d’un acci[...]

16 mars 2022

Quels leviers d’action pour développer le réemploi sur son territoire?

A l’occasion de la sortie du guide du Réseau Consigne à destination des collectivités, Zero Waste France et le Réseau Consigne ont organisé le 10 mars dernier un temps d’échanges sur les solutions[...]

à la une
09 mars 2022

Suite du feuilleton “Fonds réparation” : Zero Waste France va en justice contre la baisse de son montant

Zero Waste France et les Amis de la Terre France ont attaqué le décret qui diminue le montant du fonds réparation, par un recours déposé le 25 février 2022 devant le Conseil d’Etat. Décryptage d’[...]