25 octobre 2019
Laura Chatel

Vers une consigne au service de la réduction des emballages jetables ?

A l’occasion de la présentation de la charte “verre 100% solutions” des entreprises utilisatrices d’emballages, la secrétaire d’Etat Brune Poirson a appelé ce matin à des objectifs plus ambitieux en matière de réemploi des emballages en verre, comme alternative au plastique jetable.

Partager

La secrétaire d’Etat a affirmé que nous devions « accélérer la transition de l’usage unique par habitude, au réutilisable par principe » et ouvrant la voie à un dispositif de consigne mixte, où le recyclage vient financer le déploiement du réemploi. Zero Waste France salue cette orientation qui envisage la consigne comme un levier au service de la réduction des emballages jetables, et souligne qu’il est indispensable d’inscrire cette approche dans la loi anti-gaspillage, pour éviter l’écueil d’engagements volontaires non généralisés et non contraignants. Les ONG environnementales proposent notamment que soient imposés des quota minimum d’emballages réemployables aux plus grandes entreprises productrices de boisson, qui utilisent aujourd’hui massivement des emballages jetables pour commercialiser leurs produits.

Faire progresser la consigne sur le verre pour réduire les déchets

La consigne sur les emballages en verre est une solution pour réduire considérablement nos déchets. Ceux-ci, conçus pour résister à plusieurs réutilisations, sont alors lavés puis remplis à nouveau et remis dans le circuit. Une seule bouteille par exemple peut être réutilisée une vingtaine de fois, et donc se substituer à autant de canettes, de bouteilles en plastique ou en verre jetable. Une étude de l’ADEME de 2018 sur les dispositifs de consigne sur le verre existants en France a montré qu’ils permettaient de réduire de 26 à 85% l’impact environnemental global de l’emballage . 

A ce titre, le dispositif de consigne sur les emballages qui est aujourd’hui en débat peut permettre de faire progresser la consigne sur le verre. Pour relever ce défi, cela suppose d’une part que des mesures spécifiques en faveur du réemploi soient prises, et d’autre part que les investissements réalisés pour la “consigne pour recyclage” (consigne sur les bouteilles plastique, canettes) profitent au déploiement de la pratique du réemploi.

Au-delà des engagements volontaires, inscrire ces mesures dans la loi

La prochaine étape en la matière est désormais la loi anti-gaspillage, qui sera débattue fin novembre à l’Assemblée nationale. Les ONG environnementales actives sur le sujet portent conjointement plusieurs propositions pour amender le dispositif de consigne imaginé :

  • Elles proposent que soit inscrit dans la loi le principe de quota minimum d’emballages réutilisables à atteindre pour les grandes entreprises productrices de boisson, que l’on retrouve régulièrement sur le podium des plus gros pollueurs plastiques. Cette proposition vise à inciter les entreprises utilisatrices d’emballages à orienter leurs investissements vers des solutions de réemploi (nouvelles lignes de lavage, solutions de logistique inversée, parcs d’emballages réutilisables), comme alternative au plastique. 
  • De même, les ONG proposent d’inscrire le principe d’une compatibilité systématique entre consigne pour recyclage et consigne pour réemploi, notamment au niveau des points de reprise qui seront installées. A cette condition, la consigne pour recyclage peut devenir un levier pour développer la pratique du réemploi. 

Le débat sur la consigne ouvert depuis quelques mois est une opportunité de débattre plus largement des modes de conditionnement et de distribution de nos produits, qui ont progressivement basculé vers le “tout-jetable”, sans que l’on s’interroge sur ses conséquences environnementales ou économiques, et sans que l’on demande véritablement l’avis des citoyens et consommateurs et de leurs représentants.  Zero Waste France se félicite que ce débat soit désormais largement ouvert et continuera de se mobiliser dans les prochaines semaines pour que le dispositif retenu soit au service de la réduction du jetable

Le détail des propositions Découvrir la FAQ consigne et la campagne

15 novembre 2019

Élections municipales 2020 : comment les citoyens peuvent-ils agir pour le zéro déchet ?

C'est le moment d'agir ! Les 15 et 22 mars 2020 se tiendront les élections municipales. L'occasion pour les citoyen.ne.s de sensibiliser un maximum de candidat.e.s pour faire du mandat 2020/2026 c[...]

08 novembre 2019

MAIF Ekiden de Paris 2019® : À quoi ressemble un évènement sportif engagé dans le zéro déchet ?

Ce dimanche 3 novembre 2019 à 9h précises, le top départ du MAIF Ekiden de Paris® était donné au pied de la Tour Eiffel. Parmi les nouveautés de cette 7ème édition, les sportives et sportifs ont p[...]

05 novembre 2019

Déchets : l’incinération n’a plus la cote auprès des institutions (financières) européennes

La Banque Européenne d'Investissement (BEI) vient de rejeter le financement de l'incinération de Belgrade (Serbie). L'occasion de faire le point sur les réglementations européennes qui, les unes a[...]

31 octobre 2019

L’huile de palme n’est pas un biocarburant: quand la jurisprudence protège l’environnement

Par une décision du 11 octobre 2019, le Conseil Constitutionnel a validé l'exclusion de l'huile de palme du régime fiscal favorable applicable aux biocarburants : une décision rassurante rappelant[...]

28 octobre 2019

Une tournée nationale pour mobiliser les citoyens en vue des élections municipales de 2020

Zero Waste France lance la tournée des élections municipales : une vingtaine d'étapes pour rencontrer les citoyens ainsi que candidates et candidats pour faire de la réduction des déchets un enjeu[...]

07 octobre 2019

Au Royaume-Uni, une pétition à succès contre les jouets en plastique dans les fast-foods

Deux sœurs britanniques de 7 et 9 ans ont lancé une pétition contre les jouets en plastique offerts par les géants des fast-foods McDonald's et Burger King. Outre Manche, elles ont déjà récolté pl[...]

07 octobre 2019

La consigne alsacienne revient en force !

Avec l’inauguration d’un rayon consigné dans un grand supermarché, une hausse des ventes et la mise en ligne d’une cartographie des points de vente, la consigne alsacienne sur les bouteilles en ve[...]

30 septembre 2019

Loi anti-gaspillage au Sénat : des reculs sur le plastique, des avancées concrètes pour la seconde main

La loi anti-gaspillage était débattue cette semaine au Sénat. Concernant le développement de la consigne et la lutte contre les produits plastique à usage unique, la loi enregistre certains reculs[...]

19 septembre 2019

Projet de loi anti-gaspillage : les grandes propositions défendues par Zero Waste France

C’est une nouvelle qui devrait intéresser tous les acteurs du Zéro Déchet : cet automne, un projet de loi “anti-gaspillage” sera débattu au parlement (l’examen du texte a lieu au Sénat les 24, 25 [...]

à la une
12 septembre 2019

Lancement de la première formation en ligne sur le zéro déchet

Du 12 septembre au 30 novembre 2019, Zero Waste France et L’Université des colibris vous proposent le tout premier MOOC en France sur le zéro déchet. Un parcours d'apprentissage interactif pour dé[...]