Urgence à agir pour sauver la filière de recyclage des bouteilles plastique

A Paris, le 16 décembre 2016 - Les bouteilles et flacons en plastique bientôt plus recyclables? C'est le cadeau de Noël des fabricants d'emballages, qui utilisent de plus en plus le "PET opaque", un matériau difficilement recyclable.

Partager

Le recyclage des bouteilles et flacons en péril

Au cours de cette année de nombreux acteurs ont tiré la sonnette d’alarme : les emballages en PET (bouteilles, flacons…) ne seront bientôt plus recyclables. En cause : l’introduction de produits opacifiants dans les bouteilles et flacons qui compliquent l’opération de recyclage. En faible proportion, ces PET opaques peuvent être absorbés par le flux de PET classique, mais leur usage a progressé de 45% en 2 ans et atteint aujourd’hui des quantités qui rendent le recyclage de plus en plus complexe. Moins chères et plus légers, ces nouveaux matériaux ont tout pour plaire aux fabricants, peu préoccupés par la fin de vie des emballages. Mais les conséquences financières et environnementales de ces choix pèseront sur les collectivités et les citoyens. Cette situation illustre en quelque sorte le non-respect du principe de “Responsabilité élargie des producteurs” que les éco-organismes dont Eco-emballages (l’éco-organisme en charge des emballages ménagers) sont pourtant supposés mettre en oeuvre.

Eco-emballages refuse l’application du principe d’éco-modulations

En effet, depuis 7 ans et les premières alertes concernant l’usage de produits opacifiants, Eco-Emballages a choisi de ne pas imposer au PET opaque une éco-contribution[1] plus élevée. Le cahier des charges encadrant la filière des emballages ménagers impose pourtant à l’éco-organisme l’application de “malus” sur les emballages perturbateurs de tri, pour promouvoir l’éco-conception et décourager l’arrivée sur le marché de nouvelles matières dont la gestion de la fin de vie n’aurait pas été prise en compte.

Face à l’inertie des fabricants et d’Eco-emballages, Zero Waste France a adressé un courrier à la Ministre de l’environnement Ségolène Royal pour lui demander de prendre position sur cette problématique.  Alors qu’Eco-Emballages a demandé le renouvellement de son agrément pour l’année 2017, il est temps que l’Etat rappelle à l’éco-organisme ses obligations en la matière. Il y a urgence !

Courrier envoyé à Ségolène Royal


[1] l’éco-contribution correspond à la taxe payée par les fabricants pour chaque emballage mis sur le marché. Les sommes versées financent la récupération et le recyclage de ces produits en fin de vie.

Soutenez notre action

Signer la pétition

22 mai 2022

Réduire les déchets pour préserver la biodiversité

À l’occasion de la journée internationale de la diversité biologique, Zero Waste France revient sur les liens entre l’augmentation de la production de déchets et l’effondrement de la biodiversité,[...]

20 mai 2022

Révision du marché carbone européen : il est urgent d’y inclure les incinérateurs !

Le 17 mai 2022, la commission environnement du Parlement européen a proposé d'inclure l'incinération des déchets municipaux dans le marché carbone européen à partir de 2026, contrairement à la pro[...]

16 mai 2022

Collectivités : soutenons les filières du réemploi à travers la commande publique !

Un décret de la loi AGEC impose un minimum d’achats de fournitures issues du réemploi ou de la réutilisation. Malgré le manque d’ambition de ce décret, certaines collectivités ont su s’en saisir e[...]

26 avril 2022

Interdiction d’emballer les fruits et légumes sous plastique : des outils pour la faire respecter

Les enseignes n’ont plus le droit de proposer à la vente des fruits et légumes emballés sous plastique depuis le 1er janvier 2022, avec une période transitoire d’écoulement des stocks jusqu’au 1er[...]

à la une
20 avril 2022

6ème rapport du GIEC : sobriété et justice climatique au cœur des solutions pour s’adapter face au dérèglement climatique

Sorti début avril 2022, le dernier volet du rapport 6 du GIEC est dédié aux solutions pour limiter les dégâts liés à la crise climatique. Pour la première fois, ce document incontournable consacre[...]

08 avril 2022

Le réseau Zero Waste, reflet de la force de l’engagement citoyen pour une société plus sobre

Reportées plus de deux ans d’affilée à cause de la crise sanitaire, les rencontres annuelles du réseau Zero Waste ont enfin pu se tenir le weekend du 25 mars 2022. Retour en mots et en images sur [...]

06 avril 2022

Rien de neuf : un mois pour faire découvrir les alternatives aux étudiant·es !

En avril, Zero Waste France lance un Défi “Rien de neuf” à taille réduite aux étudiant·es. Objectif : leur faire découvrir les alternatives au neuf et lever les freins pour les aider à s’engager d[...]

17 mars 2022

Incendie d’un centre de tri de déchets à Saint-Chamas : Zero Waste France porte plainte

Le 17 mars 2022, Zero Waste France a porté plainte contre l’exploitant d’un centre de tri qui stockait des quantités illégales de déchets, jusqu’à prendre feu le 26 décembre 2021. Leçons d’un acci[...]

16 mars 2022

Quels leviers d’action pour développer le réemploi sur son territoire?

A l’occasion de la sortie du guide du Réseau Consigne à destination des collectivités, Zero Waste France et le Réseau Consigne ont organisé le 10 mars dernier un temps d’échanges sur les solutions[...]

à la une
09 mars 2022

Suite du feuilleton “Fonds réparation” : Zero Waste France va en justice contre la baisse de son montant

Zero Waste France et les Amis de la Terre France ont attaqué le décret qui diminue le montant du fonds réparation, par un recours déposé le 25 février 2022 devant le Conseil d’Etat. Décryptage d’[...]