Urgence à agir pour sauver la filière de recyclage des bouteilles plastique

A Paris, le 16 décembre 2016 - Les bouteilles et flacons en plastique bientôt plus recyclables? C'est le cadeau de Noël des fabricants d'emballages, qui utilisent de plus en plus le "PET opaque", un matériau difficilement recyclable.

Partager

Le recyclage des bouteilles et flacons en péril

Au cours de cette année de nombreux acteurs ont tiré la sonnette d’alarme : les emballages en PET (bouteilles, flacons…) ne seront bientôt plus recyclables. En cause : l’introduction de produits opacifiants dans les bouteilles et flacons qui compliquent l’opération de recyclage. En faible proportion, ces PET opaques peuvent être absorbés par le flux de PET classique, mais leur usage a progressé de 45% en 2 ans et atteint aujourd’hui des quantités qui rendent le recyclage de plus en plus complexe. Moins chères et plus légers, ces nouveaux matériaux ont tout pour plaire aux fabricants, peu préoccupés par la fin de vie des emballages. Mais les conséquences financières et environnementales de ces choix pèseront sur les collectivités et les citoyens. Cette situation illustre en quelque sorte le non-respect du principe de “Responsabilité élargie des producteurs” que les éco-organismes dont Eco-emballages (l’éco-organisme en charge des emballages ménagers) sont pourtant supposés mettre en oeuvre.

Eco-emballages refuse l’application du principe d’éco-modulations

En effet, depuis 7 ans et les premières alertes concernant l’usage de produits opacifiants, Eco-Emballages a choisi de ne pas imposer au PET opaque une éco-contribution[1] plus élevée. Le cahier des charges encadrant la filière des emballages ménagers impose pourtant à l’éco-organisme l’application de “malus” sur les emballages perturbateurs de tri, pour promouvoir l’éco-conception et décourager l’arrivée sur le marché de nouvelles matières dont la gestion de la fin de vie n’aurait pas été prise en compte.

Face à l’inertie des fabricants et d’Eco-emballages, Zero Waste France a adressé un courrier à la Ministre de l’environnement Ségolène Royal pour lui demander de prendre position sur cette problématique.  Alors qu’Eco-Emballages a demandé le renouvellement de son agrément pour l’année 2017, il est temps que l’Etat rappelle à l’éco-organisme ses obligations en la matière. Il y a urgence !

Courrier envoyé à Ségolène Royal


[1] l’éco-contribution correspond à la taxe payée par les fabricants pour chaque emballage mis sur le marché. Les sommes versées financent la récupération et le recyclage de ces produits en fin de vie.

Soutenez notre action

Signer la pétition

06 février 2019

Zero Waste France recrute !

Nous recherchons un profil de chargé.e de mission plaidoyer pour un CDD de 6 mois.

04 février 2019

Zero Waste France soutient l’appel pour une Constitution écologique afin de pérenniser le principe de non-régression

L'inscription du principe de non-régression dans la Constitution, qui empêcherait le Parlement de revoir les ambitions environnementales à la baisse, serait un véritable progrès du droit.

01 février 2019

Les ONG appellent les parlementaires à ne pas reculer face à la pollution plastique

A l’occasion de la première lecture du projet de Loi Pacte, les sénateurs ont adopté un amendement qui revient sur les mesures de lutte contre la pollution plastique adoptées dans la loi EGalim. S[...]

24 janvier 2019

Avancée inédite dans la lutte contre le jetable, à Berkeley (Etats-Unis)

Cette nuit, le Conseil municipal de Berkeley a voté à l’unanimité une délibération visant à limiter les récipients jetables, aujourd’hui massivement utilisés pour la vente à emporter.

22 janvier 2019

Le Conseil d’État rejette le recours des industriels contre le décret interdisant la vaisselle jetable

Le Conseil d'État rappelle que la priorité est à la prévention et à la réduction de la production des déchets : une décision prometteuse confirmant la marge de manœuvre laissée aux pouvoirs législ[...]

10 janvier 2019

« Les Héros du Zéro Déchet » : un guide pour les enfants

Un livret pédagogique pour sensibiliser les enfants à la pollution des déchets et les embarquer dans l'aventure du zéro déchet !

04 janvier 2019

Isséane : ce qui se cache derrière la vitrine française de l’incinération

Visitée par de nombreuses délégations françaises et étrangères, l'usine "Isséane" est présentée comme un modèle de gestion des déchets. En voici un décryptage des principaux éléments de langage.[...]

04 janvier 2019

Isséane : what’s hidden behind the French showcase of incineration

Visited by many French and foreign delegations, the "Isséane" plant is presented as a model of waste management. Here is a decryption of its mains language elements.

à la une
02 janvier 2019

En 2019, le Défi « Rien de neuf » passe à l’échelle

Objectif : 100 000 personnes qui s'engagent à acheter le moins d'objets neufs possible pendant un an !

22 décembre 2018

Loi de finances 2019 : la réforme de la fiscalité des décharges et des incinérateurs est adoptée

Portée par Emmanuel Macron lors de la présidentielle de 2017, actée dans la feuille de route pour l'économie circulaire en avril 2018, la réforme de la taxe générale sur les activités polluantes ([...]