Urgence à agir pour sauver la filière de recyclage des bouteilles plastique

A Paris, le 16 décembre 2016 - Les bouteilles et flacons en plastique bientôt plus recyclables? C'est le cadeau de Noël des fabricants d'emballages, qui utilisent de plus en plus le "PET opaque", un matériau difficilement recyclable.

Partager

Le recyclage des bouteilles et flacons en péril

Au cours de cette année de nombreux acteurs ont tiré la sonnette d’alarme : les emballages en PET (bouteilles, flacons…) ne seront bientôt plus recyclables. En cause : l’introduction de produits opacifiants dans les bouteilles et flacons qui compliquent l’opération de recyclage. En faible proportion, ces PET opaques peuvent être absorbés par le flux de PET classique, mais leur usage a progressé de 45% en 2 ans et atteint aujourd’hui des quantités qui rendent le recyclage de plus en plus complexe. Moins chères et plus légers, ces nouveaux matériaux ont tout pour plaire aux fabricants, peu préoccupés par la fin de vie des emballages. Mais les conséquences financières et environnementales de ces choix pèseront sur les collectivités et les citoyens. Cette situation illustre en quelque sorte le non-respect du principe de “Responsabilité élargie des producteurs” que les éco-organismes dont Eco-emballages (l’éco-organisme en charge des emballages ménagers) sont pourtant supposés mettre en oeuvre.

Eco-emballages refuse l’application du principe d’éco-modulations

En effet, depuis 7 ans et les premières alertes concernant l’usage de produits opacifiants, Eco-Emballages a choisi de ne pas imposer au PET opaque une éco-contribution[1] plus élevée. Le cahier des charges encadrant la filière des emballages ménagers impose pourtant à l’éco-organisme l’application de “malus” sur les emballages perturbateurs de tri, pour promouvoir l’éco-conception et décourager l’arrivée sur le marché de nouvelles matières dont la gestion de la fin de vie n’aurait pas été prise en compte.

Face à l’inertie des fabricants et d’Eco-emballages, Zero Waste France a adressé un courrier à la Ministre de l’environnement Ségolène Royal pour lui demander de prendre position sur cette problématique.  Alors qu’Eco-Emballages a demandé le renouvellement de son agrément pour l’année 2017, il est temps que l’Etat rappelle à l’éco-organisme ses obligations en la matière. Il y a urgence !

Courrier envoyé à Ségolène Royal


[1] l’éco-contribution correspond à la taxe payée par les fabricants pour chaque emballage mis sur le marché. Les sommes versées financent la récupération et le recyclage de ces produits en fin de vie.

Soutenez notre action

Signer la pétition

03 décembre 2021

Un Pacte du Pouvoir de Vivre pour (re)penser ensemble écologie, solidarité et démocratie

Il y a un mois, la coalition du Pacte du pouvoir de vivre publiait ses 90 propositions pour bâtir une autre société plus juste et écologique. Zero Waste France revient sur le mouvement et ses obje[...]

29 novembre 2021

Que deviennent les vêtements que l’on jette ?

La production de vêtements a doublé entre 2000 et 2014. Si une personne achète désormais 60 % de vêtements de plus qu’il y a 15 ans, elle les conserve cependant moitié moins longtemps. Mais alors,[...]

à la une
24 novembre 2021

Black Friday : une catastrophe écologique et sociale qui perdure en dépit de la loi

A l’heure où des photos de dunes de vêtements, prises dans le désert d’Atacama (au nord du Chili) scandalisent, les grandes entreprises préparent en toute impunité l’opération promotionnelle "Blac[...]

09 novembre 2021

Top 10 des pires pollueurs plastiques 2021 : comme un air de déjà-vu

Le mouvement Break Free From Plastic a récemment publié son audit de marques 2021 qui établit le top 10 des plus grands pollueurs plastique dans le monde. Sans surprise, Coca-Cola Company mainti[...]

08 novembre 2021

Zero Waste France s’attaque à la fast-fashion !

Zero Waste France lance sa nouvelle campagne nationale “Fast-fashion : il est temps de ralentir !”, invitant à la fois les citoyen·nes à changer leur relation aux vêtements, et les marques de la f[...]

02 novembre 2021

Réduire les déchets pour agir sur le climat

Alors que la 26e conférence annuelle de l’ONU sur le climat (COP26) démarre dans un contexte d’urgence climatique et environnementale toujours plus pressant, Zero Waste France revient sur les lien[...]

22 octobre 2021

Retour sur la matinée technique : réduire le jetable, l’exemple de la restauration collective

Zero Waste France et le WWF ont organisé le 20 octobre une matinée technique de partage d’expérience de la part de collectivités ayant mis en place des actions de lutte contre le plastique et l’us[...]

14 octobre 2021

Expérimentation du “Oui Pub” : la candidature est ouverte pour les collectivités locales

Jusqu’au 26 novembre 2021, les collectivités territoriales qui souhaitent expérimenter le dispositif “Oui Pub” peuvent soumettre leur candidature à l’Ademe : une opportunité d’engagement dans la l[...]

07 octobre 2021

Révision du marché carbone européen : il est urgent d’y inclure les incinérateurs !

Le 14 juillet 2021, la Commission européenne a proposé une révision du marché carbone européen, outil économique majeur de lutte contre le réchauffement climatique. Or, cette proposition persiste [...]

08 septembre 2021

Le Plan national de prévention des déchets 2021-2027 : comprendre et participer

Le prochain Plan national de prévention des déchets (PNPD) est en phase de concertation jusqu’au 30 octobre prochain. Zero Waste France fait le point sur ce document structurel dans la politique d[...]