Bouteilles de lait non recyclables: Ségolène Royal réagit à la mobilisation citoyenne

Paris, le 1er février 2017 - La mobilisation citoyenne a payé! Ségolène Royal annonce un malus sur les nouvelles bouteilles non recyclables et envisage une interdiction. Zero Waste France salue cette décision et restera mobilisé sur ce dossier aussi longtemps que nécessaire.

Partager

Ce mercredi, Ségolène Royal a demandé l’application d’un malus sur les nouvelles bouteilles de lait non recyclables en PET opaque et étudie la possibilité d’une interdiction dans le cas où la situation n’évoluerait pas. Zero Waste France salue cette prise de position forte de la Ministre, qui a su entendre la mobilisation citoyenne des derniers jours! Nous restons vigilants sur les modalités d’application de ce malus, qui doit être dissuasif et immédiat, et demande un étiquetage clair pour les consommateurs.

Eco-emballages (devenu CITEO) et les distributeurs rappelés à leurs obligations

Par cette annonce, la Ministre de l’environnement rappelle enfin Eco-Emballages (CITEO) à ses obligations. En effet, c’est dès 2010 et les premières alertes sur le PET opaque, perturbateur de tri, qu’un malus aurait du être appliqué pour empêcher le déploiement de ces nouvelles bouteilles, qui ont fini par inonder le marché en 2016.

Aujourd’hui nous pouvons dire que la mobilisation citoyenne a payé ! C’est la première fois que le sujet de la recyclabilité d’un emballage entre dans le débat public et provoque un tel rappel à l’ordre. Le cas des bouteilles de lait démontre que les industriels ne peuvent plus faire des choix irresponsables sans se soucier des conséquences en termes de déchets. Fabriquer des emballages non recyclables aujourd’hui n’est plus acceptable.

Nous restons extrêmement vigilants aux conditions d’application de ce malus. Pour être efficace, il doit être dissuasif et d’application immédiate

Zero Waste France demande un étiquetage clair

Au delà de cette modulation de l’éco-contribution, nous demandons un étiquetage des bouteilles en cohérence avec la prise de position claire du ministère de l’environnement : les fausses allégations environnementales affichées sur certaines bouteilles non recyclables doivent être rapidement supprimées et interdites. Il est incohérent que des emballages pénalisés pour leur nocivité pour l’environnement puissent continuer à afficher des messages mensongers pour les consommateurs.

Par ailleurs, la forte mobilisation citoyenne contre les bouteilles de lait non recyclables a démontré que la recyclabilité des emballages était devenue un critère de choix de consommation pour les Français. Par conséquent, nous demandons que les bouteilles en PET opaque soient clairement étiquetées comme étant non recyclables.

Rejoignez-nous!

www.sauvonsletri.fr

04 mars 2021

Compost pollué issu du tri mécano-biologique : épandage illégal sur des terres agricoles en Charente-Maritime

Le 20 février 2021, les associations Pays Rochefortais Alert’ et Zero Waste Pays Rochefortais ont dénoncé la présence de compost fortement pollué, issu de l’incinérateur d’Echillais, sur un terrai[...]

24 février 2021

La fin de vie des réfrigérateurs : un grand enjeu climatique méconnu

Les équipements de froid (réfrigérateurs, congélateurs et climatiseurs) contiennent souvent des gaz fluorés, utilisés comme fluides frigorigènes, destructeurs de la couche d’ozone et/ou ayant un e[...]

23 février 2021

Quelles conséquences de la crise sanitaire sur la gestion locale des déchets, à court comme à long terme ?

La crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 a eu des impacts sur le service public de gestion des déchets : fermeture ponctuelle d’installations, prolifération de plastique à usage unique… Ze[...]

à la une
22 février 2021

Masques de protection contre le Covid-19 : le réutilisable est toujours à privilégier au jetable

Face au flou qui entoure les communications récentes des autorités gouvernementales et sanitaires sur les recommandations liées au port du masque, Zero Waste France rappelle que le masque réutilis[...]

19 février 2021

La restauration livrée signe des engagements pour réduire ses déchets

Ce 15 février 2021, Zero Waste France assistait à la signature par les acteurs de la restauration livrée de leurs “engagements zéro déchet” avec le ministère de la Transition écologique. Des engag[...]

17 février 2021

Construction d’un incinérateur à La Chapelle-Saint-Luc : le tribunal valide le projet en dépit de ses impacts environnementaux

Suite au recours formé par Zero Waste France et les associations environnementales locales Aube Durable et Aube Ecologie, le Tribunal administratif de Châlons-en-Champagne a tranché le 11 février [...]

10 février 2021

Les suites de la Convention citoyenne pour le climat : vers une loi Climat et Résilience en demi-teinte

Huit mois après la remise des propositions de la Convention citoyenne pour le climat, le projet de loi issu de ces travaux a été officiellement présenté ce 10 février 2021. Analyse de cette premiè[...]

05 février 2021

La réglementation européenne limite les exports de déchets plastiques

Depuis le 1er janvier 2021, l’export de déchets plastiques par les pays européens dans les pays extérieurs à l’OCDE est réservé aux déchets propres et recyclables. Zero Waste France revient sur ce[...]

12 janvier 2021

Collectivités sans compétence déchets : quels moyens d’agir ?

Si la collecte et le traitement des déchets ménagers et assimilés relèvent de l’échelon intercommunal (EPCI, syndicat de collecte et/ou traitement), les autres collectivités locales, comme les com[...]

06 janvier 2021

Les suites de la loi anti-gaspillage : ce qui change au 1er janvier 2021

Plusieurs dispositions de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, promulguée le 10 février 2020, entrent en vigueur en ce début d’année. L’occasion de faire un point d’étape sur l’app[...]