Bouteilles de lait non recyclables: Ségolène Royal réagit à la mobilisation citoyenne

Paris, le 1er février 2017 - La mobilisation citoyenne a payé! Ségolène Royal annonce un malus sur les nouvelles bouteilles non recyclables et envisage une interdiction. Zero Waste France salue cette décision et restera mobilisé sur ce dossier aussi longtemps que nécessaire.

Partager

Ce mercredi, Ségolène Royal a demandé l’application d’un malus sur les nouvelles bouteilles de lait non recyclables en PET opaque et étudie la possibilité d’une interdiction dans le cas où la situation n’évoluerait pas. Zero Waste France salue cette prise de position forte de la Ministre, qui a su entendre la mobilisation citoyenne des derniers jours! Nous restons vigilants sur les modalités d’application de ce malus, qui doit être dissuasif et immédiat, et demande un étiquetage clair pour les consommateurs.

Eco-emballages (devenu CITEO) et les distributeurs rappelés à leurs obligations

Par cette annonce, la Ministre de l’environnement rappelle enfin Eco-Emballages (CITEO) à ses obligations. En effet, c’est dès 2010 et les premières alertes sur le PET opaque, perturbateur de tri, qu’un malus aurait du être appliqué pour empêcher le déploiement de ces nouvelles bouteilles, qui ont fini par inonder le marché en 2016.

Aujourd’hui nous pouvons dire que la mobilisation citoyenne a payé ! C’est la première fois que le sujet de la recyclabilité d’un emballage entre dans le débat public et provoque un tel rappel à l’ordre. Le cas des bouteilles de lait démontre que les industriels ne peuvent plus faire des choix irresponsables sans se soucier des conséquences en termes de déchets. Fabriquer des emballages non recyclables aujourd’hui n’est plus acceptable.

Nous restons extrêmement vigilants aux conditions d’application de ce malus. Pour être efficace, il doit être dissuasif et d’application immédiate

Zero Waste France demande un étiquetage clair

Au delà de cette modulation de l’éco-contribution, nous demandons un étiquetage des bouteilles en cohérence avec la prise de position claire du ministère de l’environnement : les fausses allégations environnementales affichées sur certaines bouteilles non recyclables doivent être rapidement supprimées et interdites. Il est incohérent que des emballages pénalisés pour leur nocivité pour l’environnement puissent continuer à afficher des messages mensongers pour les consommateurs.

Par ailleurs, la forte mobilisation citoyenne contre les bouteilles de lait non recyclables a démontré que la recyclabilité des emballages était devenue un critère de choix de consommation pour les Français. Par conséquent, nous demandons que les bouteilles en PET opaque soient clairement étiquetées comme étant non recyclables.

Rejoignez-nous!

www.sauvonsletri.fr

19 février 2020

Stoppons la vente de vaisselle jetable !

Pour contourner l’interdiction de vendre de la vaisselle en plastique jetable, certaines entreprises se contentent d’apposer sur leurs produits la mention “réutilisable”. Comment pouvons-nous agir[...]

à la une
13 février 2020

Plastique jetable vendu comme “réutilisable” : on ne laisse pas passer !

Le tour de passe-passe est simple et efficace : pour continuer à vendre de la vaisselle en plastique jetable, pourtant interdite depuis le 1er janvier 2020, certaines entreprises se sont contentée[...]

12 février 2020

Réduction des déchets dans la commande publique : ce que dit la loi anti-gaspillage (décryptage 7/7)

La loi économie circulaire modifie la réglementation applicable à de nombreux secteurs : conception des produits, information des consommateurs, gestion avale des déchets... Elle comporte égalemen[...]

12 février 2020

Décharge, incinération, tri des déchets… Ce qui change avec la loi anti-gaspillage (décryptage – 6/7)

La loi modifie la réglementation applicable à de nombreux secteurs : conception des produits, soutien au zéro déchet... Elle réforme également certains aspects de la gestion des déchets, avec des [...]

06 février 2020

Ce que la loi anti-gaspillage va changer en matière d’information des consommateurs (décryptage – 5/7)

La loi anti-gaspillage modifie la réglementation applicable à de nombreux secteurs : conception des produits, soutien aux alternatives. Le texte contient un article qui vise à améliorer l’informat[...]

04 février 2020

STOP PUB : la fin des flyers avec la loi anti-gaspillage ? (décryptage – 4/7)

A la suite de l’adoption de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, le dispositif légal encadrant le STOP PUB évolue. Si des avancées concrètes sont à saluer co[...]

03 février 2020

La loi anti-gaspillage renforce et précise la responsabilité élargie des producteurs (Décryptage – 3/7)

La loi modifie la réglementation applicable à de nombreux secteurs : information des consommateurs, lutte contre le jetable… Elle réforme également en profondeur les systèmes de Responsabilité éla[...]

23 janvier 2020

Vrac, consigne : la loi anti-gaspillage devrait encourager les alternatives aux emballages jetables (Décryptage – 2/7)

La loi anti-gaspillage modifie la réglementation applicable à de nombreux secteurs : conception des produits, information des consommateurs, gestion des déchets... Elle clarifie et soutient aussi [...]

22 janvier 2020

Plastique et produits jetables : le point sur les interdictions en vigueur et à venir après la loi-antigaspillage (Décryptage 1/7)

Le 1er janvier 2020 marque l’entrée en vigueur de nouvelles interdictions de produits plastiques, dont le champ d’application de certaines vient d’être précisé par un décret publié le 24 décembre.[...]

17 janvier 2020

Zero Waste France recrute son·sa chargé·e des relations adhérents

Dans le cadre d’un remplacement lié à un changement de poste interne, l’association recrute un·e chargé·e des relations adhérents