08 septembre 2017
Pauline Debrabandere

Donald Trump autorise à nouveau les bouteilles plastiques dans les parcs nationaux

La possibilité pour les parcs nationaux d’interdire la vente de bouteilles plastiques jetables est désormais à ranger aux côtés des nombreuses avancées environnementales abrogées par Donald Trump depuis son investiture.

Partager

Nous vous en parlions il y a quelques mois comme une bonne nouvelle et un exemple à suivre pour réduire pour réduire la consommation de plastique et les dépôts sauvages ; la possibilité pour les parcs nationaux d’interdire la vente de bouteilles plastiques jetables est désormais à ranger aux côtés des nombreuses avancées environnementales abrogées par Donald Trump depuis son investiture.

Les bouteilles d’eau en plastique à nouveau autorisées à la vente dans les parcs nationaux

Depuis 2011, une loi permettait en effet aux 411 parcs nationaux des Etats-Unis d’interdire la vente de bouteilles d’eau en plastique sur leur territoire. Une loi à la portée non négligeable, dans la mesure où les parcs nationaux américains reçoivent environ 300 millions de visiteurs chaque année, mais très vite décriée par les industriels de l’eau et l’International Bottled Water Association (un important lobby de l’industrie des bouteilles en plastique) ; d’après eux cette mesure peut inciter les visiteurs à consommer des boissons moins saines et soit un obstacle à l’hydratation des visiteurs. Cet argument a été repris par la National Park Service pour justifier le retrait de cette législation.

23 parcs nationaux (dont le Grand Canyon et Mount Rushmore) ont appliqué cette réglementation, qui n’interdit pas pour autant aux visiteurs de transporter avec eux leurs propres bouteilles. Cette mesure intervient quelques semaines après la nomination à un poste au Secrétariat de l’Intérieur  d’un ancien lobbyiste ayant représenté la firme Nestlé Waters, bien que la Maison Blanche et l’entreprise se défendent de tout conflit d’intérêt.

Un pas en arrière pour la protection de l’environnement

Pour le Sierra Club, la principale association de protection de l’environnement aux Etats-Unis, cette annonce constitue « un pas en arrière pour la protection des parcs nationaux et des espaces publics », d’autant plus que le plastique figure parmi les déchets les plus jetés dans les parcs nationaux : le Washington Post rapporte ainsi que 30 % des 900 tonnes de déchets ramassés dans le Grand Canyon étaient composés de bouteilles en plastique. Les parcs nationaux avaient pourtant investi des sommes importantes dans l’installation de points d’eau potable pour promouvoir l’utilisation des bouteilles d’eau réutilisables.

22 mai 2022

Réduire les déchets pour préserver la biodiversité

À l’occasion de la journée internationale de la diversité biologique, Zero Waste France revient sur les liens entre l’augmentation de la production de déchets et l’effondrement de la biodiversité,[...]

20 mai 2022

Révision du marché carbone européen : il est urgent d’y inclure les incinérateurs !

Le 17 mai 2022, la commission environnement du Parlement européen a proposé d'inclure l'incinération des déchets municipaux dans le marché carbone européen à partir de 2026, contrairement à la pro[...]

16 mai 2022

Collectivités : soutenons les filières du réemploi à travers la commande publique !

Un décret de la loi AGEC impose un minimum d’achats de fournitures issues du réemploi ou de la réutilisation. Malgré le manque d’ambition de ce décret, certaines collectivités ont su s’en saisir e[...]

26 avril 2022

Interdiction d’emballer les fruits et légumes sous plastique : des outils pour la faire respecter

Les enseignes n’ont plus le droit de proposer à la vente des fruits et légumes emballés sous plastique depuis le 1er janvier 2022, avec une période transitoire d’écoulement des stocks jusqu’au 1er[...]

à la une
20 avril 2022

6ème rapport du GIEC : sobriété et justice climatique au cœur des solutions pour s’adapter face au dérèglement climatique

Sorti début avril 2022, le dernier volet du rapport 6 du GIEC est dédié aux solutions pour limiter les dégâts liés à la crise climatique. Pour la première fois, ce document incontournable consacre[...]

08 avril 2022

Le réseau Zero Waste, reflet de la force de l’engagement citoyen pour une société plus sobre

Reportées plus de deux ans d’affilée à cause de la crise sanitaire, les rencontres annuelles du réseau Zero Waste ont enfin pu se tenir le weekend du 25 mars 2022. Retour en mots et en images sur [...]

06 avril 2022

Rien de neuf : un mois pour faire découvrir les alternatives aux étudiant·es !

En avril, Zero Waste France lance un Défi “Rien de neuf” à taille réduite aux étudiant·es. Objectif : leur faire découvrir les alternatives au neuf et lever les freins pour les aider à s’engager d[...]

17 mars 2022

Incendie d’un centre de tri de déchets à Saint-Chamas : Zero Waste France porte plainte

Le 17 mars 2022, Zero Waste France a porté plainte contre l’exploitant d’un centre de tri qui stockait des quantités illégales de déchets, jusqu’à prendre feu le 26 décembre 2021. Leçons d’un acci[...]

16 mars 2022

Quels leviers d’action pour développer le réemploi sur son territoire?

A l’occasion de la sortie du guide du Réseau Consigne à destination des collectivités, Zero Waste France et le Réseau Consigne ont organisé le 10 mars dernier un temps d’échanges sur les solutions[...]

à la une
09 mars 2022

Suite du feuilleton “Fonds réparation” : Zero Waste France va en justice contre la baisse de son montant

Zero Waste France et les Amis de la Terre France ont attaqué le décret qui diminue le montant du fonds réparation, par un recours déposé le 25 février 2022 devant le Conseil d’Etat. Décryptage d’[...]