08 septembre 2017
Pauline Debrabandere

Donald Trump autorise à nouveau les bouteilles plastiques dans les parcs nationaux

La possibilité pour les parcs nationaux d’interdire la vente de bouteilles plastiques jetables est désormais à ranger aux côtés des nombreuses avancées environnementales abrogées par Donald Trump depuis son investiture.

Partager

Nous vous en parlions il y a quelques mois comme une bonne nouvelle et un exemple à suivre pour réduire pour réduire la consommation de plastique et les dépôts sauvages ; la possibilité pour les parcs nationaux d’interdire la vente de bouteilles plastiques jetables est désormais à ranger aux côtés des nombreuses avancées environnementales abrogées par Donald Trump depuis son investiture.

Les bouteilles d’eau en plastique à nouveau autorisées à la vente dans les parcs nationaux

Depuis 2011, une loi permettait en effet aux 411 parcs nationaux des Etats-Unis d’interdire la vente de bouteilles d’eau en plastique sur leur territoire. Une loi à la portée non négligeable, dans la mesure où les parcs nationaux américains reçoivent environ 300 millions de visiteurs chaque année, mais très vite décriée par les industriels de l’eau et l’International Bottled Water Association (un important lobby de l’industrie des bouteilles en plastique) ; d’après eux cette mesure peut inciter les visiteurs à consommer des boissons moins saines et soit un obstacle à l’hydratation des visiteurs. Cet argument a été repris par la National Park Service pour justifier le retrait de cette législation.

23 parcs nationaux (dont le Grand Canyon et Mount Rushmore) ont appliqué cette réglementation, qui n’interdit pas pour autant aux visiteurs de transporter avec eux leurs propres bouteilles. Cette mesure intervient quelques semaines après la nomination à un poste au Secrétariat de l’Intérieur  d’un ancien lobbyiste ayant représenté la firme Nestlé Waters, bien que la Maison Blanche et l’entreprise se défendent de tout conflit d’intérêt.

Un pas en arrière pour la protection de l’environnement

Pour le Sierra Club, la principale association de protection de l’environnement aux Etats-Unis, cette annonce constitue « un pas en arrière pour la protection des parcs nationaux et des espaces publics », d’autant plus que le plastique figure parmi les déchets les plus jetés dans les parcs nationaux : le Washington Post rapporte ainsi que 30 % des 900 tonnes de déchets ramassés dans le Grand Canyon étaient composés de bouteilles en plastique. Les parcs nationaux avaient pourtant investi des sommes importantes dans l’installation de points d’eau potable pour promouvoir l’utilisation des bouteilles d’eau réutilisables.

Actualités

14 mai 2024

Tendances maison : un nouveau rapport dénonce les dérives de la fast-déco

Dans un nouveau rapport, Zero Waste France, le Réseau National des Ressourceries et Recycleries et les Amis de la Terre France pointent l’emballement de la production dans l’ameublement et la déco[...]

14 mai 2024

Célébration du militantisme pour le réseau Zero Waste

Cette année encore, Zero Waste France a profité de l’arrivée des beaux jours pour inviter les militant·es du réseau à un week-end de militantisme et de convivialité à la Maison du Zéro Déchet. [...]

30 avril 2024

Traité mondial sur la pollution plastique : des avancées insuffisantes pour la 4e session de négociations (INC-4)

La 4e session de négociations internationales sur la pollution plastique (INC-4) a pris fin cette nuit. Pour Zero Waste France, les progrès sont réels, mais encore insuffisants. Elle appelle à pou[...]

25 avril 2024

Loi fast-fashion : la coalition Stop Fast-Fashion appelle à concrétiser les efforts face aux lobbies

La loi fast-fashion votée en 1ère lecture le 14 mars à l’Assemblée nationale reste toujours sans date de passage au Sénat. Censée enrayer un système de surproduction délétère pour les droits humai[...]

24 avril 2024

Retours d’expériences européens et français sur le tri à la source des biodéchets

Réunissant des intervenants européens et nationaux de premier plan, la journée d’étude LIFE BIOBEST a permis le partage des meilleures pratiques sur le tri à la source des biodéchets. Organisé les[...]

19 avril 2024

Traité mondial sur la pollution plastique : Zero Waste France se rend à Ottawa pour la reprise des négociations

Alors que les gouvernements reprennent, mardi 23 avril à Ottawa (Canada), les discussions en vue de l’adoption d’un texte contraignant pour mettre fin à la pollution plastique, Zero Waste France s[...]

11 avril 2024

Prévention des déchets : les dysfonctionnements du principe pollueur-payeur

Dans son nouveau rapport, rendu public lors d’un débat organisé à l’Assemblée nationale le 11 avril 2024, Zero Waste France dresse un bilan critique de l’application du principe pollueur-payeur, à[...]

à la une
04 avril 2024

Affichage environnemental du textile, un étiquetage qui s’affiche ambitieux

L’affichage environnemental, prévu dans la loi Agec, voit son rôle renforcé par la proposition de loi fast-fashion en débat au Parlement. En quoi consiste ce nouvel étiquetage prévu sur les vêteme[...]

14 mars 2024

Loi sur l’impact environnemental du textile : un premier pas historique pour en découdre avec la fast-fashion

Après des mois de forte mobilisation, la coalition Stop Fast-Fashion se félicite du vote par les député·es de la proposition de loi visant à réduire l’impact environnemental du textile. Malgré des[...]

08 mars 2024

La lutte écologique ne se fera pas sans une lutte féministe

A travers la démarche zéro déchet zéro gaspillage, c’est souvent l’écologie des petits gestes qui est privilégiée. Au-delà du fait que cette démarche ne peut être considérée comme l’unique et seul[...]