08 septembre 2017
Pauline Debrabandere

Donald Trump autorise à nouveau les bouteilles plastiques dans les parcs nationaux

La possibilité pour les parcs nationaux d’interdire la vente de bouteilles plastiques jetables est désormais à ranger aux côtés des nombreuses avancées environnementales abrogées par Donald Trump depuis son investiture.

Partager

Nous vous en parlions il y a quelques mois comme une bonne nouvelle et un exemple à suivre pour réduire pour réduire la consommation de plastique et les dépôts sauvages ; la possibilité pour les parcs nationaux d’interdire la vente de bouteilles plastiques jetables est désormais à ranger aux côtés des nombreuses avancées environnementales abrogées par Donald Trump depuis son investiture.

Les bouteilles d’eau en plastique à nouveau autorisées à la vente dans les parcs nationaux

Depuis 2011, une loi permettait en effet aux 411 parcs nationaux des Etats-Unis d’interdire la vente de bouteilles d’eau en plastique sur leur territoire. Une loi à la portée non négligeable, dans la mesure où les parcs nationaux américains reçoivent environ 300 millions de visiteurs chaque année, mais très vite décriée par les industriels de l’eau et l’International Bottled Water Association (un important lobby de l’industrie des bouteilles en plastique) ; d’après eux cette mesure peut inciter les visiteurs à consommer des boissons moins saines et soit un obstacle à l’hydratation des visiteurs. Cet argument a été repris par la National Park Service pour justifier le retrait de cette législation.

23 parcs nationaux (dont le Grand Canyon et Mount Rushmore) ont appliqué cette réglementation, qui n’interdit pas pour autant aux visiteurs de transporter avec eux leurs propres bouteilles. Cette mesure intervient quelques semaines après la nomination à un poste au Secrétariat de l’Intérieur  d’un ancien lobbyiste ayant représenté la firme Nestlé Waters, bien que la Maison Blanche et l’entreprise se défendent de tout conflit d’intérêt.

Un pas en arrière pour la protection de l’environnement

Pour le Sierra Club, la principale association de protection de l’environnement aux Etats-Unis, cette annonce constitue « un pas en arrière pour la protection des parcs nationaux et des espaces publics », d’autant plus que le plastique figure parmi les déchets les plus jetés dans les parcs nationaux : le Washington Post rapporte ainsi que 30 % des 900 tonnes de déchets ramassés dans le Grand Canyon étaient composés de bouteilles en plastique. Les parcs nationaux avaient pourtant investi des sommes importantes dans l’installation de points d’eau potable pour promouvoir l’utilisation des bouteilles d’eau réutilisables.

à la une
28 septembre 2022

9 entreprises mises en demeure pour non-respect du devoir de vigilance lié à leur utilisation du plastique

Surfrider Foundation Europe, ClientEarth et Zero Waste France mettent en demeure 9 géants de l’agroalimentaire et de la grande distribution pour l’insuffisance de leurs actions dans la réduction d[...]

27 septembre 2022

Projet de loi de finances 2023 : quel potentiel pour la réduction des déchets ?

Marronnier politique incontournable, le projet de loi de finances revient au Parlement. L’occasion pour Zero Waste France de porter ses propositions pour une politique publique qui laisse une autr[...]

22 septembre 2022

Plaidoyer zéro déchet : journal de bord 2022

Depuis sa création en 1997, Zero Waste France se donne pour mission de faire avancer les politiques publiques pour réduire les déchets. À travers ses actions de plaidoyer, l'association vise à fai[...]

15 septembre 2022

Quand les citoyen·nes font bouger les politiques locales

Les citoyen·nes, mobilisé·es au sein des groupes locaux, s’unissent pour laisser une autre empreinte dans la vie démocratique française au niveau local en matière de prévention des déchets et de l[...]

05 septembre 2022

Quiz du zéro déchet : testez vos connaissances !

Pour fêter son 25ème anniversaire, Zero Waste France propose un quiz en ligne sur le zéro déchet. L'occasion de tester ses connaissances et d'en apprendre plus sur la démarche.

30 juin 2022

Et si le pouvoir d’achat devenait pouvoir de réparation ?

« Zéro déchet » doit aussi rimer avec justice sociale : Zero Waste France, soutenue par trois autres organisations environnementales, milite pour que la réparation des objets soit moins coûteuse p[...]

22 juin 2022

À vos marques, prêts, attaquez : Zero Waste France porte plainte contre Adidas et New Balance pour greenwashing

Alors que les soldes d’été 2022 démarrent, Zero Waste France attaque Adidas et New Balance pour leur communication mensongère. « 100% recyclé », « privilégiant l'environnement », « solution contre[...]

15 juin 2022

Zéro gaspi, pour le sport aussi ! Des exemples inspirants de collectivités

Par l'accompagnement des clubs à l'adaptation de leur pratiques, le soutien d'initiatives de réemploi d'équipements sportifs ou encore le prêt de matériel, les collectivités ont un rôle central à [...]

15 juin 2022

Vous reprendrez bien un peu de consigne ?

Aux côtés de trois autres organisations environnementales et de deux associations professionnelles, Zero Waste France et Surfrider Foundation Europe profitent du « world refill day » (journée inte[...]

09 juin 2022

Les groupes locaux mouillent le maillot

Partout en France, des militant·es lient leur passion pour le sport et la réduction des déchets en s’engageant pour des pratiques sportives zéro déchet, zéro gaspillage. Tour d’horizon des actions[...]