12 novembre 2014
Thibault Turchet

Tri mécano-biologique : des projets locaux contraires aux orientations nationales

Paris, le 12 novembre 2014 – Malgré l'objectif réglementaire de tri à la source des biodéchets, de nombreux projets de construction d’installations de TMB, qui proposent de séparer la fraction organique des ordures ménagères résiduelles (OMR) par un procédé industriel controversé, continuent de fleurir un peu partout en France.

Partager

Avec la présentation du projet de Plan national déchets 2014-2020, qui comporte un objectif de généralisation du tri à la source des biodéchets d’ici 2025, la Ministre de l’écologie Ségolène Royal vient de confirmer l’ambition affichée par l’Assemblée nationale à l’issue du vote de la loi de transition énergétique pour la croissance verte [1].

Pourtant, de la Bretagne à la Corse, en passant par Tarbes (65) et Rochefort (17), ce sont plusieurs installations destinées à trier les OMR en mélange pour faire du compost, qui viennent ou sont sur le point d’être autorisées par les services déconcentrés de l’Etat, alors même que celui-ci manifeste sa volonté de voir ce tri effectué par les entreprises et les citoyens eux-mêmes, pour garantir un compost de la meilleure qualité qui soit et répondre ainsi aux exigences grandissantes des agriculteurs [2].

« Il y a un vrai problème de cohérence entre les ambitions politiques affichées au niveau national et les décisions des élus locaux sur le terrain, concernant des installations qui désengagent leur collectivité de toute réflexion sur le tri à la source des biodéchets pour au moins 15 ans » regrette Delphine Lévi Alvarès, responsable du plaidoyer et des relations institutionnelles de Zero Waste France.

Zero Waste France en appelle donc au bon sens des élus et les encourage à s’engager dès aujourd’hui dans la voie d’avenir que constitue tri à la source des biodéchets, tant au niveau français qu’au niveau européen [3], et que de nombreux citoyens appellent de leurs vœux [4]. En Europe, la ville de Milan parvient déjà à collecter chaque année près de 80% du gisement de biodéchets de ses 1,4 millions d’habitants, et cette collecte sera obligatoire dès l’année prochaine en Allemagne. Dans les années à venir, pour s’inscrire dans un contexte de transition, il conviendra également d’étudier la reconversion des installations de TMB françaises existantes pour d’autres usages, notamment l’affinage de compost issu de collecte séparée de biodéchets et/ou la stabilisation des déchets avant mise en décharge.


[1] L’article 19 modifié précise en effet que « [le service public de gestion des déchets] progresse dans le tri à la source des déchets organiques, jusqu’à sa généralisation pour tous les producteurs de déchets d’ici à 2025, pour que ceux-ci ne soient plus collectés dans les ordures ménagères résiduelles puis éliminés, mais valorisés. Par ailleurs, le déploiement de nouvelles installations de tri mécano-biologique d’ordures ménagères résiduelles en vue de la valorisation en épandage agricole doit être évité. »
[2] Voir notre communiqué de presse du 3 juin 2014
[3] Le paquet économie circulaire présenté par la Commission européenne en juillet 2014 prévoit ainsi que « afin de réduire au minimum le risque de contamination des déchets, les États membres font en sorte de mettre en place une collecte séparée des biodéchets d’ici à 2025 ».
[4] Zero Waste France (anciennement Cniid) s’est fait le porte-parole de cette demande via sa campagne “Je veux mon bac bio”, lancée en juin 2013.

Actualités

26 janvier 2024

Moins 30% d’ordures ménagères avec la mise en place d’une tarification incitative

L’Ademe a publié en janvier deux études sur les collectivités ayant adopté une tarification incitative, montrant leurs meilleures performances en matière de réduction des ordures ménagères, et rel[...]

18 janvier 2024

Réparation : la loi AGEC a-t-elle permis de limiter la casse ?

Indice de réparabilité, accès aux pièces détachées, bonus réparation : autant de mesures prévues par la loi AGEC pour allonger la durée de vie des produits, notamment des équipements électriques e[...]

à la une
22 décembre 2023

Loi AGEC : assistera-t-on aux changements annoncés pour le 1er janvier 2024 ?

Bientôt quatre ans après la publication de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire, de nouvelles dispositions doivent entrer en vigueur au 1er janvier 2024. Zero[...]

21 décembre 2023

Fast-fashion : les ONG demandent une loi pour encadrer les pratiques du secteur de la mode

Alors que le Black Friday et autres soldes continuent de s’imposer en France à grands coups de publicités tapageuses, Zero Waste France a lancé avec une coalition d’ONG la campagne “Stop fast-fash[...]

04 décembre 2023

Retour sur la matinée technique : “Réduction du plastique à usage unique : accompagner les acteurs du territoire à adopter le réemploi”

Zero Waste France a organisé le 16 novembre 2023 une matinée technique de retour d’expérience de la part de collectivités ayant mis en place des actions de lutte contre le plastique à usage unique[...]

20 novembre 2023

Qu’attendre du futur règlement européen sur les emballages ?

Le règlement européen sur les emballages en discussion au niveau européen représente une opportunité majeure pour la transition des systèmes d'emballage, à un moment où il est crucial de réduire d[...]

19 novembre 2023

Retour sur la table ronde “Sport et zéro déchet : carton rouge ou pari gagnant” ?

Zero Waste France a organisé le samedi 7 octobre 2023 une table ronde sur le thème du sport zéro-déchet. Cette soirée d’échanges a mis en avant le parcours et l’engagement de trois acteurs·rices q[...]

16 novembre 2023

Semaine européenne de réduction des déchets (SERD) 2023 : les militant·es Zero Waste s’emballent contre l’usage unique !

Du 16 au 28 novembre, pour la SERD 2023, le réseau des groupes locaux de Zero Waste prévoit un programme du tonnerre ! Ateliers participatifs, dénonciations, ou encore mobilisation en ligne : les [...]

15 novembre 2023

Filière REP emballages : un cahier des charges toujours en retard sur les enjeux

Réduction, réemploi, collecte, tri et recyclage des emballages : malgré l’urgence d’accélérer la réduction à la source des emballages à usage unique et la transition vers le réemploi, le nouveau c[...]

14 novembre 2023

Incinérateur d’Ivry-Paris XIII : les émissions de dioxines ne sont pas contrôlées comme elles devraient l’être

Une étude de l’ONG Toxicowatch a mis en évidence que les appareils de contrôle de dioxines émises par l’incinérateur, censés fonctionner 24h/24, n’auraient pas effectué de prélèvements pendant prè[...]