12 novembre 2014
Thibault Turchet

Tri mécano-biologique : des projets locaux contraires aux orientations nationales

Paris, le 12 novembre 2014 – Malgré l'objectif réglementaire de tri à la source des biodéchets, de nombreux projets de construction d’installations de TMB, qui proposent de séparer la fraction organique des ordures ménagères résiduelles (OMR) par un procédé industriel controversé, continuent de fleurir un peu partout en France.

Partager

Avec la présentation du projet de Plan national déchets 2014-2020, qui comporte un objectif de généralisation du tri à la source des biodéchets d’ici 2025, la Ministre de l’écologie Ségolène Royal vient de confirmer l’ambition affichée par l’Assemblée nationale à l’issue du vote de la loi de transition énergétique pour la croissance verte [1].

Pourtant, de la Bretagne à la Corse, en passant par Tarbes (65) et Rochefort (17), ce sont plusieurs installations destinées à trier les OMR en mélange pour faire du compost, qui viennent ou sont sur le point d’être autorisées par les services déconcentrés de l’Etat, alors même que celui-ci manifeste sa volonté de voir ce tri effectué par les entreprises et les citoyens eux-mêmes, pour garantir un compost de la meilleure qualité qui soit et répondre ainsi aux exigences grandissantes des agriculteurs [2].

« Il y a un vrai problème de cohérence entre les ambitions politiques affichées au niveau national et les décisions des élus locaux sur le terrain, concernant des installations qui désengagent leur collectivité de toute réflexion sur le tri à la source des biodéchets pour au moins 15 ans » regrette Delphine Lévi Alvarès, responsable du plaidoyer et des relations institutionnelles de Zero Waste France.

Zero Waste France en appelle donc au bon sens des élus et les encourage à s’engager dès aujourd’hui dans la voie d’avenir que constitue tri à la source des biodéchets, tant au niveau français qu’au niveau européen [3], et que de nombreux citoyens appellent de leurs vœux [4]. En Europe, la ville de Milan parvient déjà à collecter chaque année près de 80% du gisement de biodéchets de ses 1,4 millions d’habitants, et cette collecte sera obligatoire dès l’année prochaine en Allemagne. Dans les années à venir, pour s’inscrire dans un contexte de transition, il conviendra également d’étudier la reconversion des installations de TMB françaises existantes pour d’autres usages, notamment l’affinage de compost issu de collecte séparée de biodéchets et/ou la stabilisation des déchets avant mise en décharge.


[1] L’article 19 modifié précise en effet que « [le service public de gestion des déchets] progresse dans le tri à la source des déchets organiques, jusqu’à sa généralisation pour tous les producteurs de déchets d’ici à 2025, pour que ceux-ci ne soient plus collectés dans les ordures ménagères résiduelles puis éliminés, mais valorisés. Par ailleurs, le déploiement de nouvelles installations de tri mécano-biologique d’ordures ménagères résiduelles en vue de la valorisation en épandage agricole doit être évité. »
[2] Voir notre communiqué de presse du 3 juin 2014
[3] Le paquet économie circulaire présenté par la Commission européenne en juillet 2014 prévoit ainsi que « afin de réduire au minimum le risque de contamination des déchets, les États membres font en sorte de mettre en place une collecte séparée des biodéchets d’ici à 2025 ».
[4] Zero Waste France (anciennement Cniid) s’est fait le porte-parole de cette demande via sa campagne “Je veux mon bac bio”, lancée en juin 2013.

28 mai 2020

“Zéro déchet : pour les règles aussi !” – pourquoi et comment sensibiliser aux protections réutilisables ?

La journée mondiale de l’hygiène menstruelle du 28 mai 2020 est l'occasion de rappeler l'intérêt de lever les tabous autour des règles et de partager la diversité des actions mises en œuvre grâce [...]

10 mai 2020

Déconfinement : le recours massif au jetable ne doit pas être l’unique proposition

Nous appelons à débattre de l'impact environnemental des mesures prises dans le cadre du déconfinement.

05 mai 2020

Deux nouveaux recrutements !

Ça bouge dans l'équipe de Zero Waste France ! Dans le cadre de remplacements, un poste de responsable plaidoyer et un poste de directeur/directrice sont ouverts.

à la une
30 avril 2020

L’équipe de Zero Waste France grandit et se renouvelle

Il y a du mouvement dans l'équipe de Zero Waste France ! Flore Berlingen, directrice de l'association, vous explique "qui fait quoi" et dévoile deux nouveaux recrutements...

23 avril 2020

Le MEDEF s’attaque à la loi anti-gaspillage

Les travaux sur les décrets d’application de la loi étant d’ores et déjà rallongés, Zero Waste France s’inquiète de la demande de report supplémentaire portée par le MEDEF. Les premières dispositi[...]

16 avril 2020

Crise sanitaire et (zéro) déchet : questions – réponses

Peut-on continuer à mettre en oeuvre la démarche zéro déchet, zéro gaspillage pendant le confinement ? Y'a-t-il des pratiques à éviter ?

à la une
15 avril 2020

Le lobby du plastique profite de l’épidémie pour chercher un nouvel élan

Samedi 12 avril, le journal Le Monde publiait une enquête explicitant les stratégies du lobby du plastique pour tenter un retour en force à la faveur de la crise sanitaire. Il est vrai que ces der[...]

25 mars 2020

Réseau Zero Waste France : la barre des 100 groupes locaux dépassée !

Le développement exponentiel du réseau des groupes locaux Zero Waste France et de leurs actions ces derniers mois témoigne de l’intérêt grandissant des citoyens pour la démarche zéro déchet. Retou[...]

04 mars 2020

Municipales : notre analyse des programmes des candidats de 10 villes clés sur le tri des biodéchets

Zero Waste France a analysé le contenu des programmes des principaux candidats à la ville cœur des 10 métropoles françaises les plus émettrices de gaz à effet de serre (Paris, Marseille, Lyon, Lil[...]

01 mars 2020

Recrutement d’un·e chargé·e ou responsable des affaires juridiques chez Zero Waste France !

Dans le cadre d'un remplacement, Zero Waste France recrute un·e chargé·e ou responsables (selon niveau d'expérience) des affaires juridiques en CDI.