Semaine à haut risque pour l’économie circulaire

Paris, le 6 décembre 2016 - L'économie circulaire survivra t-elle au retour en force de l'incinération? Deux votes à haut risque sont prévus cette semaine.

Partager

L’économie circulaire survivra-t-elle au retour en force de l’incinération ?
Alors que Ségolène Royal dévoile aujourd’hui le premier bilan du volet Economie Circulaire de la Loi de Transition énergétique pour la croissance verte (LTECV), Zero Waste France s’inquiète de l’issue de deux votes prévus cette semaine, qui pourraient remettre en question les avancées de la loi.
En effet, sous couvert de valorisation énergétique, il est à craindre que l’incinération des déchets continue à bénéficier d’une fiscalité favorable et d’investissements colossaux, au détriment du développement des filières de recyclage. “La LTECV comporte plusieurs mesures essentielles pour le développement de l’économie circulaire, mais elle restera lettre morte si le gouvernement ne les traduit pas dans la fiscalité applicable au traitement des déchets” explique Flore Berlingen, directrice de Zero Waste France, “et nous attendons un positionnement de la ministre concernant des projets manifestement contradictoires avec les objectifs de la loi, comme celui de la reconstruction de l’incinérateur d’Ivry-Paris 13. »

Alerte n°1: Une fiscalité qui va à reculons

Ce mercredi, les députés de la Commission des finances voteront sur l’évolution de la TGAP (Taxe générale sur les activités polluantes, qui s’applique aux installations de traitement des déchets) pour les 8 années à venir. Le texte proposé par le Ministère comporte une trajectoire des taux à la hausse pour la mise en décharge, mais pas pour l’incinération. Ces taux stables avec de fortes modulations bénéficiant à la valorisation énergétique sont un signal contradictoire à la hiérarchie européenne de traitement des déchets et vont encourager l’investissement dans de nouvelles installations d’incinération. De simples transferts de déchets de l’enfouissement vers l’incinération sont donc à prévoir au détriment d’une véritable économie circulaire (réutilisation, recyclage…).

[Pour en savoir plus, voir notre article]

Alerte n°2: 2 milliards d’euros pour une usine d’incinération

Ce vendredi, ce sont les élus du Syctom (l’agence métropolitaine des déchets, qui regroupe Paris et 83 communes voisines) qui s’apprêtent à voter en faveur du projet de reconstruction de l’incinérateur d’Ivry Paris 13, qui coûtera 2 milliards d’euros. La conception et le dimensionnement de cette usine sont pourtant en totale contradiction avec les objectifs de la LTECV. Zero Waste France souligne en effet que les projections du SYCTOM n’intègrent pas les objectifs de recyclage de la loi (65% à horizon 2025) et ignorent le principe de généralisation du tri à la source des biodéchets qui devrait alléger la poubelle des franciliens d’une partie des 30% de déchets organiques qui s’y trouvent. L’ampleur inégalée du financement public du projet créerait ainsi un précédent très néfaste à l’application de la LTECV, alors même que plusieurs dizaines d’associations locales réclament que les 2 milliards d’euros soient plutôt consacrés au rattrapage du retard accumulé par le territoire en matière de recyclage, puis à la mise en oeuvre d’une ambitieuse politique zéro déchet.

Pour en savoir plus : www.planbom.org

Vous avez aimé cet article?

Zero Waste France agit en toute indépendance et grâce aux soutiens de ses donateurs. Pour continuer à faire avancer la réglementation, promouvoir et faciliter les modes de vie zéro déchet, nous avons besoin de vous!

Rejoignez-nous!

à la une
30 juin 2022

Et si le pouvoir d’achat devenait pouvoir de réparation ?

« Zéro déchet » doit aussi rimer avec justice sociale : Zero Waste France, soutenue par trois autres organisations environnementales, milite pour que la réparation des objets soit moins coûteuse p[...]

29 juin 2022

3 nouvelles missions en service civique !

Vous cherchez une mission en service civique ? Rejoignez notre équipe pour nous aider à faire avancer la démarche zéro déchet, zéro gaspillage et à faire grandir notre mouvement !

22 juin 2022

À vos marques, prêts, attaquez : Zero Waste France porte plainte contre Adidas et New Balance pour greenwashing

Alors que les soldes d’été 2022 démarrent, Zero Waste France attaque Adidas et New Balance pour leur communication mensongère. « 100% recyclé », « privilégiant l'environnement », « solution contre[...]

15 juin 2022

Zéro gaspi, pour le sport aussi ! Des exemples inspirants de collectivités

Par l'accompagnement des clubs à l'adaptation de leur pratiques, le soutien d'initiatives de réemploi d'équipements sportifs ou encore le prêt de matériel, les collectivités ont un rôle central à [...]

15 juin 2022

Vous reprendrez bien un peu de consigne ?

Aux côtés de trois autres organisations environnementales et de deux associations professionnelles, Zero Waste France et Surfrider Foundation Europe profitent du « world refill day » (journée inte[...]

09 juin 2022

Les groupes locaux mouillent le maillot

Partout en France, des militant·es lient leur passion pour le sport et la réduction des déchets en s’engageant pour des pratiques sportives zéro déchet, zéro gaspillage. Tour d’horizon des actions[...]

25 mai 2022

Hiérarchie des modes de traitement des déchets : une décision favorable du Conseil constitutionnel

Par une décision du 22 avril 2022, le Conseil constitutionnel a validé les dispositions restreignant la construction de nouvelles installations de tri mécano-biologique (TMB). Retour sur une décis[...]

22 mai 2022

Réduire les déchets pour préserver la biodiversité

À l’occasion de la journée internationale de la diversité biologique, Zero Waste France revient sur les liens entre l’augmentation de la production de déchets et l’effondrement de la biodiversité,[...]

20 mai 2022

Révision du marché carbone européen : il est urgent d’y inclure les incinérateurs !

Le 17 mai 2022, la commission environnement du Parlement européen a proposé d'inclure l'incinération des déchets municipaux dans le marché carbone européen à partir de 2026, contrairement à la pro[...]

16 mai 2022

Collectivités : soutenons les filières du réemploi à travers la commande publique !

Un décret de la loi AGEC impose un minimum d’achats de fournitures issues du réemploi ou de la réutilisation. Malgré le manque d’ambition de ce décret, certaines collectivités ont su s’en saisir e[...]