Fiscalité déchets: une nouvelle trajectoire favorable à l’incinération

Paris, le 22 novembre 2016 - Le projet du gouvernement prévoit une augmentation de la taxe générale sur les activités polluantes concernant la mise en décharge. Zero Waste France s'inquiète cependant de la stabilité de la fiscalité pour l'incinération qui ne permet pas de promouvoir le recyclage et la réduction des déchets.

Partager

Le projet de loi de finances rectificative 2016 sera présenté mercredi 23 novembre 2016 à la commission des finances de l’Assemblée Nationale. Le texte fixe le cap pour les 8 années à venir en ce qui concerne la TGAP (taxe générale sur les activités polluantes, qui s’impose aux installations de traitement de déchets). Zero Waste France salue la progression des taux visant à décourager la mise en décharge, mais s’inquiète de la stabilité de la fiscalité pour l’incinération qui, compte tenu de la hausse côté mise en décharge, risque d’encourager la construction de nouveaux incinérateurs plutôt que de promouvoir le recyclage et la réduction des déchets.

Une réforme de la TGAP attendue

Les taux de TGAP sur les installations de traitement de déchets n’étant pas fixés au-delà de 2015, c’est une réforme attendue qui a été présentée vendredi par le Ministère de l’Environnement. Le projet du gouvernement prévoit une augmentation de la TGAP continue sur les 8 prochaines années, concernant les déchets mis en décharge, conformément à l’objectif de réduction de moitié des tonnages enfouis à horizon 2025 inscrit dans  la Loi de transition énergétique pour la croissance verte (LTECV). La réforme est aussi l’occasion de rendre plus transparente l’application des réfactions (réductions de taux accordées sous certains critères) dont le cumul permet encore de diminuer très fortement les taux réels d’imposition.

Un point noir: l’absence de trajectoire à la hausse des taux sur l’incinération

La TGAP sur l’incinération a été mise en place à l’issue du Grenelle de l’Environnement, afin d’inciter à la prévention et au recyclage des déchets. Elle prévoyait alors un taux faible mais en constante progression pour les activités d’incinération entre 2009 et 2015 pour inciter les producteurs de déchets à réduire progressivement le recours à ce type d’exutoires polluants. Le projet du gouvernement présenté vendredi 18 novembre 2016, qui prévoit un taux stable pour l’incinération, est en rupture avec cette logique. Pour Zero Waste France, ce projet supprime toute incitation à la réduction du recours à l’incinération à moyen et long termes pour les producteurs de déchets et risque de favoriser un report des tonnages envoyés en décharge vers les incinérateurs, plutôt que vers le recyclage ou la prévention en amont.

La Loi de Transition énergétique votée l’année dernière fixe des objectifs ambitieux en matière de recyclage et de prévention des déchets. Avec une TGAP stable sur l’incinération, on se prive tout simplement de l’outil fiscal pour assurer la réalisation de ces objectifs”, souligne Flore Berlingen, directrice de l’association.

Les CSR exonérés de la taxe

Le projet du gouvernement prévoit par ailleurs d’exonérer les CSR (Combustibles solides de récupération) brûlés en chaudière de la TGAP. Ces combustibles fabriqués à partir de déchets sont pourtant brûlés dans des installations soumises à des valeurs limites d’émissions à l’atmosphère sensiblement similaires aux incinérateurs et émettent des gaz à effet de serre dans des quantités semblables. Pour Zero Waste France, dans un contexte où le développement de ce nouveau traitement thermique pour les déchets est déjà fortement encouragé, il est pourtant important d’envoyer un signal clair aux acteurs : la priorité reste le recyclage.

En conséquence, l’association a proposé plusieurs modifications au projet du gouvernement qui vise à soumettre les CSR à la TGAP et à fixer une trajectoire à la hausse des taux sur l’incinération, calée sur le calendrier de déploiement des mesures de la Loi de Transition Energétique.

Vous avez aimé cet article?

Zero Waste France agit en toute indépendance grâce aux soutiens de ses donateurs. Pour continuer à faire avancer la réglementation, promouvoir et faciliter les modes de vie zéro déchet, nous avons besoin de vous!

Rejoignez-nous!

Actualités

14 mai 2024

Tendances maison : un nouveau rapport dénonce les dérives de la fast-déco

Dans un nouveau rapport, Zero Waste France, le Réseau National des Ressourceries et Recycleries et les Amis de la Terre France pointent l’emballement de la production dans l’ameublement et la déco[...]

14 mai 2024

Célébration du militantisme pour le réseau Zero Waste

Cette année encore, Zero Waste France a profité de l’arrivée des beaux jours pour inviter les militant·es du réseau à un week-end de militantisme et de convivialité à la Maison du Zéro Déchet. [...]

30 avril 2024

Traité mondial sur la pollution plastique : des avancées insuffisantes pour la 4e session de négociations (INC-4)

La 4e session de négociations internationales sur la pollution plastique (INC-4) a pris fin cette nuit. Pour Zero Waste France, les progrès sont réels, mais encore insuffisants. Elle appelle à pou[...]

25 avril 2024

Loi fast-fashion : la coalition Stop Fast-Fashion appelle à concrétiser les efforts face aux lobbies

La loi fast-fashion votée en 1ère lecture le 14 mars à l’Assemblée nationale reste toujours sans date de passage au Sénat. Censée enrayer un système de surproduction délétère pour les droits humai[...]

24 avril 2024

Retours d’expériences européens et français sur le tri à la source des biodéchets

Réunissant des intervenants européens et nationaux de premier plan, la journée d’étude LIFE BIOBEST a permis le partage des meilleures pratiques sur le tri à la source des biodéchets. Organisé les[...]

19 avril 2024

Traité mondial sur la pollution plastique : Zero Waste France se rend à Ottawa pour la reprise des négociations

Alors que les gouvernements reprennent, mardi 23 avril à Ottawa (Canada), les discussions en vue de l’adoption d’un texte contraignant pour mettre fin à la pollution plastique, Zero Waste France s[...]

11 avril 2024

Prévention des déchets : les dysfonctionnements du principe pollueur-payeur

Dans son nouveau rapport, rendu public lors d’un débat organisé à l’Assemblée nationale le 11 avril 2024, Zero Waste France dresse un bilan critique de l’application du principe pollueur-payeur, à[...]

à la une
04 avril 2024

Affichage environnemental du textile, un étiquetage qui s’affiche ambitieux

L’affichage environnemental, prévu dans la loi Agec, voit son rôle renforcé par la proposition de loi fast-fashion en débat au Parlement. En quoi consiste ce nouvel étiquetage prévu sur les vêteme[...]

14 mars 2024

Loi sur l’impact environnemental du textile : un premier pas historique pour en découdre avec la fast-fashion

Après des mois de forte mobilisation, la coalition Stop Fast-Fashion se félicite du vote par les député·es de la proposition de loi visant à réduire l’impact environnemental du textile. Malgré des[...]

08 mars 2024

La lutte écologique ne se fera pas sans une lutte féministe

A travers la démarche zéro déchet zéro gaspillage, c’est souvent l’écologie des petits gestes qui est privilégiée. Au-delà du fait que cette démarche ne peut être considérée comme l’unique et seul[...]