08 septembre 2015
Laura Chatel

Plan B’OM: plutôt que l’incinération, choisissons le Zéro déchet et créons plus d’emplois

Paris, mardi 8 septembre 2015- Le collectif 3'R et Zero Waste France présentent le Plan B'OM, un projet zéro déchet, écologique et citoyen à la reconstruction de l'incinérateur d'Ivry-Paris 13. Un changement de cap dans le mode de traitement des déchets est aujourd'hui nécessaire pour mener notre société vers le zéro déchet.

Partager

PLANBOM.ORG

Les citoyens dévoilent ce 8 septembre 2015 leur Plan B’OM (Baisse des ordures ménagères) pour éviter la coûteuse reconstruction de l’usine d’incinération d’Ivry-Paris XIII. Alors que le projet est discuté et contesté depuis 10 ans, ces habitants proposent une alternative concrète, durable et réaliste, qui offre la possibilité de créer plus 50% d’emplois supplémentaires et de préserver des ressources naturelles précieuses pour l’économie française.

Face à un projet obsolète…

L’actuel incinérateur d’ordures ménagères situé à Ivry, aux portes du 13e arrondissement de Paris, arrive en fin de vie. Le Syctom (Agence métropolitaine des déchets ménagers), chargé du traitement des déchets de 84 communes dont Paris, prévoit sa reconstruction sur le même site, doublée d’une nouvelle usine de tri mécano-biologique (TMB) avec méthanisation.  Le coût total de cette opération pharaonique est de 2 milliards d’euros TTC. “A l’heure de la diminution des ordures ménagères (continue sur le territoire depuis 10 ans), des mesures adoptées récemment dans le cadre de Loi de Transition Energétique, de la COP21 qui se déroulera à Paris en décembre, ce projet semble d’ores et déjà anachronique” explique Flore Berlingen, directrice de Zero Waste France, l’une des associations initiatrices du Plan B’OM.

… Le plan B’OM propose une trajectoire zéro déchet

Construit à partir d’une analyse détaillée des gisements de déchets du territoire et des alternatives disponibles et éprouvées en France ou dans d’autres métropoles européennes, le Plan B’OM propose 3 chantiers principaux et 12 actions prioritaires, pour un budget de 200 millions d’euros et plus de 700 emplois supplémentaires créés. Tri à la source des biodéchets, focus sur le papier-carton et amélioration des performances de tri y figurent en bonne place et permettront d’ici 2023, de cesser la mise en décharge d’ordures ménagères sur le territoire du Syctom et de rendre inutile le projet de reconstruction de l’usine d’Ivry-Paris XIII. La production de chaleur, l’équilibre économique et le potentiel de création d’emplois sont aussi au coeur du Plan B’OM qui montre ainsi l’opportunité extraordinaire que représentent, en termes de développement économique local, les alternatives à l’incinération.

Et se veut le point de départ d’une mobilisation constructive

Portée par les associations Zero Waste France et Collectif 3R et le soutien de Arivem, la mobilisation citoyenne sera orientée vers un changement de cap à court terme, pour mettre en pratique au plus vite ces alternatives. “Nous appelons tous les citoyens à s’informer sur ce projet obsolète qui va leur coûter cher et dégradera encore un peu plus leur environnement. Il est encore temps de faire demi-tour sans perdre trop d’argent public !” rappelle Anne Connan, co-présidente du Collectif 3R. Les associations invitent à un rassemblement national le samedi 10 octobre, et les citoyens peuvent aussi “donner leur voix au plan B” en ligne sur le site du Plan B’OM.

Pour plus d’informations :
http://www.Planbom.org et sur facebook.com/planBOM – #PlanBOM.

28 mai 2020

“Zéro déchet : pour les règles aussi !” – pourquoi et comment sensibiliser aux protections réutilisables ?

La journée mondiale de l’hygiène menstruelle du 28 mai 2020 est l'occasion de rappeler l'intérêt de lever les tabous autour des règles et de partager la diversité des actions mises en œuvre grâce [...]

10 mai 2020

Déconfinement : le recours massif au jetable ne doit pas être l’unique proposition

Nous appelons à débattre de l'impact environnemental des mesures prises dans le cadre du déconfinement.

05 mai 2020

Deux nouveaux recrutements !

Ça bouge dans l'équipe de Zero Waste France ! Dans le cadre de remplacements, un poste de responsable plaidoyer et un poste de directeur/directrice sont ouverts.

à la une
30 avril 2020

L’équipe de Zero Waste France grandit et se renouvelle

Il y a du mouvement dans l'équipe de Zero Waste France ! Flore Berlingen, directrice de l'association, vous explique "qui fait quoi" et dévoile deux nouveaux recrutements...

23 avril 2020

Le MEDEF s’attaque à la loi anti-gaspillage

Les travaux sur les décrets d’application de la loi étant d’ores et déjà rallongés, Zero Waste France s’inquiète de la demande de report supplémentaire portée par le MEDEF. Les premières dispositi[...]

16 avril 2020

Crise sanitaire et (zéro) déchet : questions – réponses

Peut-on continuer à mettre en oeuvre la démarche zéro déchet, zéro gaspillage pendant le confinement ? Y'a-t-il des pratiques à éviter ?

à la une
15 avril 2020

Le lobby du plastique profite de l’épidémie pour chercher un nouvel élan

Samedi 12 avril, le journal Le Monde publiait une enquête explicitant les stratégies du lobby du plastique pour tenter un retour en force à la faveur de la crise sanitaire. Il est vrai que ces der[...]

25 mars 2020

Réseau Zero Waste France : la barre des 100 groupes locaux dépassée !

Le développement exponentiel du réseau des groupes locaux Zero Waste France et de leurs actions ces derniers mois témoigne de l’intérêt grandissant des citoyens pour la démarche zéro déchet. Retou[...]

04 mars 2020

Municipales : notre analyse des programmes des candidats de 10 villes clés sur le tri des biodéchets

Zero Waste France a analysé le contenu des programmes des principaux candidats à la ville cœur des 10 métropoles françaises les plus émettrices de gaz à effet de serre (Paris, Marseille, Lyon, Lil[...]

01 mars 2020

Recrutement d’un·e chargé·e ou responsable des affaires juridiques chez Zero Waste France !

Dans le cadre d'un remplacement, Zero Waste France recrute un·e chargé·e ou responsables (selon niveau d'expérience) des affaires juridiques en CDI.