Réemployer, réutiliser et réparer : des comportements de plus en plus familiers pour les Français

L'ADEME vient de publier le 4ème "panorama de la vie des produits en France", l'occasion de rappeler que le secteur de la réparation et du réemploi se porte bien.

Partager

Par rapport à 2014, dernière année où l’ADEME avait réalisé un état des lieux de ces secteurs, le volume d’objets réutilisés ou réemployés a augmenté de 30% pour atteindre 1 million de tonnes. Chaque année, ce sont donc des centaines de milliers d’objets qui bénéficient d’une deuxième vie et qui se retrouvent ainsi détournés de la décharge ou de l’incinérateur. En conséquence, ces secteurs représentent désormais près de 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaire et 34 000 emplois équivalents temps plein.

Les Français semblent donc adopter de nouveaux comportements au moment de l’achat d’un nouveau bien ou du renouvellement d’un bien cassé. Ainsi, une personne interrogée sur deux dit avoir déjà réparé elle-même un appareil électroménager, cela pour des motivations financières mais également environnementales. Les Français expriment également la volonté de voir les pratiques des fabricants évoluer pour faciliter la réparation. En effet une personne sur deux constate une déficience d’information de la part des fabricants. L’accès à davantage d’informations au moment de l’achat d’un bien, une plus grande disponibilité de pièces détachées et l’existence en plus grand nombre de dispositifs d’aide au diagnostic sont vus comme les principales solutions pour favoriser l’auto-réparation.

Le rapport présente également plusieurs pistes d’action pour favoriser ces comportements. Ainsi, selon l’ADEME, il est nécessaire de prioriser le réemploi et la réutilisation sur le recyclage en donnant des objectifs de réutilisation aux éco-organismes, de promouvoir l’éco-conception des produits afin d’allonger la durée de vie ou encore de pérenniser et de consolider les modèles économiques encore fragiles des structures de ces secteurs.

Zero Waste France appelle depuis plusieurs années à la mise en place d’une véritable fiscalité écologique et notamment d’une taxation liée à l’éco-conception des produits. En matière d’information des consommateurs, l’association a rappelé dernièrement la nécessité de réécrire le décret sur l’affichage de la durée de disponibilité des pièces détachées. Le Conseil d’État a été saisi le 28 mars dernier de cette question et à ce jour aucune décision n’a été rendue.

03 juillet 2020

Bioplastiques, compostables, biosourcés : on fait le point !

Ils sont “biodégradables”, “biosourcés”, ou encore “compostables” et sont parfois présentés comme une solution à la pollution plastique. Zero Waste France fait le point sur les appellations utilis[...]

à la une
30 juin 2020

Le livre qui dévoile les travers du tout-recyclage

Flore Berlingen, directrice de Zero Waste France, publie "Recyclage, le grand enfumage : comment l’économie circulaire est devenue l’alibi du jetable" aux éditions Rue de l’échiquier.

18 juin 2020

Black Lives Matter : de la nécessité de lutter contre le racisme pour une société juste et écologique

En soutien au mouvement Black Lives Matter, Zero Waste France rappelle les liens indissociables entre lutte contre la crise climatique et lutte contre le racisme systémique.

28 mai 2020

“Zéro déchet : pour les règles aussi !” – pourquoi et comment sensibiliser aux protections réutilisables ?

La journée mondiale de l’hygiène menstruelle du 28 mai 2020 est l'occasion de rappeler l'intérêt de lever les tabous autour des règles et de partager la diversité des actions mises en œuvre grâce [...]

10 mai 2020

Déconfinement : le recours massif au jetable ne doit pas être l’unique proposition

Nous appelons à débattre de l'impact environnemental des mesures prises dans le cadre du déconfinement.

05 mai 2020

Deux nouveaux recrutements !

Ça bouge dans l'équipe de Zero Waste France ! Dans le cadre de remplacements, un poste de responsable plaidoyer et un poste de directeur/directrice sont ouverts.

30 avril 2020

L’équipe de Zero Waste France grandit et se renouvelle

Il y a du mouvement dans l'équipe de Zero Waste France ! Flore Berlingen, directrice de l'association, vous explique "qui fait quoi" et dévoile deux nouveaux recrutements...

23 avril 2020

Le MEDEF s’attaque à la loi anti-gaspillage

Les travaux sur les décrets d’application de la loi étant d’ores et déjà rallongés, Zero Waste France s’inquiète de la demande de report supplémentaire portée par le MEDEF. Les premières dispositi[...]

16 avril 2020

Crise sanitaire et (zéro) déchet : questions – réponses

Peut-on continuer à mettre en oeuvre la démarche zéro déchet, zéro gaspillage pendant le confinement ? Y'a-t-il des pratiques à éviter ?

à la une
15 avril 2020

Le lobby du plastique profite de l’épidémie pour chercher un nouvel élan

Samedi 12 avril, le journal Le Monde publiait une enquête explicitant les stratégies du lobby du plastique pour tenter un retour en force à la faveur de la crise sanitaire. Il est vrai que ces der[...]