Réemployer, réutiliser et réparer : des comportements de plus en plus familiers pour les Français

L'ADEME vient de publier le 4ème "panorama de la vie des produits en France", l'occasion de rappeler que le secteur de la réparation et du réemploi se porte bien.

Partager

Par rapport à 2014, dernière année où l’ADEME avait réalisé un état des lieux de ces secteurs, le volume d’objets réutilisés ou réemployés a augmenté de 30% pour atteindre 1 million de tonnes. Chaque année, ce sont donc des centaines de milliers d’objets qui bénéficient d’une deuxième vie et qui se retrouvent ainsi détournés de la décharge ou de l’incinérateur. En conséquence, ces secteurs représentent désormais près de 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaire et 34 000 emplois équivalents temps plein.

Les Français semblent donc adopter de nouveaux comportements au moment de l’achat d’un nouveau bien ou du renouvellement d’un bien cassé. Ainsi, une personne interrogée sur deux dit avoir déjà réparé elle-même un appareil électroménager, cela pour des motivations financières mais également environnementales. Les Français expriment également la volonté de voir les pratiques des fabricants évoluer pour faciliter la réparation. En effet une personne sur deux constate une déficience d’information de la part des fabricants. L’accès à davantage d’informations au moment de l’achat d’un bien, une plus grande disponibilité de pièces détachées et l’existence en plus grand nombre de dispositifs d’aide au diagnostic sont vus comme les principales solutions pour favoriser l’auto-réparation.

Le rapport présente également plusieurs pistes d’action pour favoriser ces comportements. Ainsi, selon l’ADEME, il est nécessaire de prioriser le réemploi et la réutilisation sur le recyclage en donnant des objectifs de réutilisation aux éco-organismes, de promouvoir l’éco-conception des produits afin d’allonger la durée de vie ou encore de pérenniser et de consolider les modèles économiques encore fragiles des structures de ces secteurs.

Zero Waste France appelle depuis plusieurs années à la mise en place d’une véritable fiscalité écologique et notamment d’une taxation liée à l’éco-conception des produits. En matière d’information des consommateurs, l’association a rappelé dernièrement la nécessité de réécrire le décret sur l’affichage de la durée de disponibilité des pièces détachées. Le Conseil d’État a été saisi le 28 mars dernier de cette question et à ce jour aucune décision n’a été rendue.

23 juillet 2019

L’agrément de Zero Waste France pour la protection de l’environnement est renouvelé jusqu’en 2023

Le Ministère de la transition écologique et solidaire a délivré à Zero Waste France le renouvellement de son agrément au titre de la protection de l'environnement, au niveau national, jusqu'en 202[...]

17 juillet 2019

Faute de prescriptivité, le Tribunal de Caen annule le plan déchets de Normandie

Le Tribunal administratif de Caen, appelé à se prononcer sur la légalité du plan régional de prévention et de gestion des déchets de Normandie, vient de prononcer son annulation. En cause, son man[...]

17 juillet 2019

Plan régional déchets pour l’Île-de-France : la contribution de Zero Waste France

Les enquêtes publiques battent leur plein : en juillet 2019, c'était au tour du plan régional pour l'Île-de-France d'être soumis à consultation. Zero Waste France constate avec regret que ce plan [...]

12 juillet 2019

A quand de la vaisselle réutilisable dans les fast-foods ?

Depuis 2017, l'association Zero Waste France est engagée dans une campagne pour réduire les quantités de déchets produits par les enseignes de la restauration rapide. L'association souhaite notamm[...]

09 juillet 2019

Deux missions en service civique pour la rentrée

Zero Waste France recherche deux volontaires en service civique pour participer à la coordination des groupes locaux et à l'animation du Défi "Rien de neuf".

05 juillet 2019

1ère Assemblée Générale du Réseau Consigne à Villeurbanne !

Lundi 1er juillet, la première Assemblée Générale (AG) du Réseau Consigne a rassemblé une cinquantaine de personnes à Villeurbanne. Porteurs et porteuses de projets, associations et entreprises so[...]

à la une
04 juillet 2019

Un livre pour révolutionner la gestion locale des déchets

A la fois manuel, manifeste et recueil d'expériences, "Territoires Zero Waste, guide pratique pour révolutionner la gestion locale des déchets" est le nouveau livre de Zero Waste France, publié au[...]

03 juillet 2019

Un guide pour consommer autrement

Les Editions Rue de l’échiquier publient en partenariat avec Zero Waste France "Mon Défi Rien de neuf", un livre qui rappelle l’importance de changer de réflexes de consommation et qui dévoile tou[...]

03 juillet 2019

L’industrie plastique, grande gagnante du Tour de France !

Cette année, l’équipe favorite du Tour de France sera sponsorisée par le plus gros producteur de plastique vierge, INEOS. Pour Zero Waste France, cette participation d'un géant de la pétrochimie à[...]

02 juillet 2019

Secret des affaires : devant le Tribunal, Zero Waste France se joint au journal Le Monde

Le 26 juin 2019, 36 organisations dont Zero Waste France se sont jointes au recours du Monde devant le Tribunal administratif de Montreuil. En cause, les obstacles sérieux à la liberté d'informati[...]