Réemployer, réutiliser et réparer : des comportements de plus en plus familiers pour les Français

L'ADEME vient de publier le 4ème "panorama de la vie des produits en France", l'occasion de rappeler que le secteur de la réparation et du réemploi se porte bien.

Partage

Par rapport à 2014, dernière année où l’ADEME avait réalisé un état des lieux de ces secteurs, le volume d’objets réutilisés ou réemployés a augmenté de 30% pour atteindre 1 million de tonnes. Chaque année, ce sont donc des centaines de milliers d’objets qui bénéficient d’une deuxième vie et qui se retrouvent ainsi détournés de la décharge ou de l’incinérateur. En conséquence, ces secteurs représentent désormais près de 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaire et 34 000 emplois équivalents temps plein.

Les Français semblent donc adopter de nouveaux comportements au moment de l’achat d’un nouveau bien ou du renouvellement d’un bien cassé. Ainsi, une personne interrogée sur deux dit avoir déjà réparé elle-même un appareil électroménager, cela pour des motivations financières mais également environnementales. Les Français expriment également la volonté de voir les pratiques des fabricants évoluer pour faciliter la réparation. En effet une personne sur deux constate une déficience d’information de la part des fabricants. L’accès à davantage d’informations au moment de l’achat d’un bien, une plus grande disponibilité de pièces détachées et l’existence en plus grand nombre de dispositifs d’aide au diagnostic sont vus comme les principales solutions pour favoriser l’auto-réparation.

Le rapport présente également plusieurs pistes d’action pour favoriser ces comportements. Ainsi, selon l’ADEME, il est nécessaire de prioriser le réemploi et la réutilisation sur le recyclage en donnant des objectifs de réutilisation aux éco-organismes, de promouvoir l’éco-conception des produits afin d’allonger la durée de vie ou encore de pérenniser et de consolider les modèles économiques encore fragiles des structures de ces secteurs.

Zero Waste France appelle depuis plusieurs années à la mise en place d’une véritable fiscalité écologique et notamment d’une taxation liée à l’éco-conception des produits. En matière d’information des consommateurs, l’association a rappelé dernièrement la nécessité de réécrire le décret sur l’affichage de la durée de disponibilité des pièces détachées. Le Conseil d’État a été saisi le 28 mars dernier de cette question et à ce jour aucune décision n’a été rendue.

Actualités

10 janvier 2019

“Les Héros du Zéro Déchet” : un guide pour les enfants

Un livret pédagogique pour sensibiliser les enfants à la pollution des déchets et les embarquer dans l'aventure du zéro déchet !

04 janvier 2019

Isséane : ce qui se cache derrière la vitrine française de l’incinération

Visitée par de nombreuses délégations françaises et étrangères, l'usine "Isséane" est présentée comme un modèle de gestion des déchets. En voici un décryptage des principaux éléments de langage.[...]

04 janvier 2019

Isséane : what’s hidden behind the French showcase of incineration

Visited by many French and foreign delegations, the "Isséane" plant is presented as a model of waste management. Here is a decryption of its mains language elements.

à la une
02 janvier 2019

En 2019, le Défi “Rien de neuf” passe à l’échelle

Objectif : 100 000 personnes qui s'engagent à acheter le moins d'objets neufs possible pendant un an !

22 décembre 2018

Loi de finances 2019 : la réforme de la fiscalité des décharges et des incinérateurs est adoptée

Portée par Emmanuel Macron lors de la présidentielle de 2017, actée dans la feuille de route pour l'économie circulaire en avril 2018, la réforme de la taxe générale sur les activités polluantes ([...]

à la une
19 décembre 2018

L’UE interdit 8 produits plastiques à usage unique et étend le principe “pollueur-payeur”

Les instances de l'union européenne sont arrivées à un accord dans la nuit du 18 décembre sur le contenu de la Directive européenne relative au plastique à usage unique. Zero Waste France décrypte[...]

22 novembre 2018

Un nouveau rapport confirme les bénéfices environnementaux et économiques de la consigne du verre

Dans un nouveau rapport, l’ADEME (agence de l’Etat pour l’environnement) passe au crible 10 dispositifs français de consigne pour réemploi d’emballages en verre. Verdict : la réutilisation des bou[...]

19 novembre 2018

Reprise des déchets du bâtiment: les juges confirment la marge de manœuvre importante de l’État pour responsabiliser les entreprises

Zero Waste France vous propose un décryptage de deux décisions de justice, qui confirment la latitude importante laissée au législateur et au Gouvernement pour réglementer et responsabiliser les a[...]

à la une
31 octobre 2018

Un Défi “Rien de neuf” à grande échelle pour 2019

Participez à la campagne de financement du nouveau projet de Zero Waste France pour lutter contre le gaspillage des ressources.

24 octobre 2018

Deux nouvelles missions en service civique

Zero Waste France et la Maison du Zéro Déchet proposent deux missions en service civique à pourvoir dès maintenant. Rejoignez nos équipes !