03 juin 2015
Manon Cuille

Ituiutaba, une plateforme pour une gestion collaborative des déchets

La plateforme collaborative de gestion des déchet "Ituiutaba" permet une réorganisation du système de gestion des déchets ménagers au Brésil, notamment en responsabilisant tous les acteurs, que ce soient les citoyens, les entreprises ou les collectivités.

Partager

La plateforme de gestion des déchets Ituiutaba qui a vu le jour au Brésil, s’inscrit dans un contexte particulier. Jusque très récemment, il n’existait pas de coordination efficace des acteurs du secteur des déchets et on trouvait des décharges sauvages dans plus d’une ville brésilienne sur deux. Adoptée en 2010, la Politique Nationale des Résidus Solides (PNRS), propose une réorganisation du système de gestion des déchets ménagers au Brésil, notamment en établissant le concept de “responsabilité partagée”, qui suppose de responsabiliser chacun des acteurs (citoyens, entreprises, collectivités), dont les obligations respectives en matière de déchets seront plus cohérents et complémentaires. Néanmoins, si la PNRS réunit un ensemble de nouveaux principes, objectifs, instruments et outils, la charge de mettre en place les actions concrètes revient aux 5565 municipalités brésiliennes, elles-mêmes sous l’autorité de 27 états différents.

La PNRS a donc soulevé la nécessité d’informer les acteurs locaux et de leur donner les moyens de répondre aux nouvelles ambitions du gouvernement mais surtout de coordonner leurs actions à tous les niveaux. La plateforme Zero Waste d’Ituiutaba s’est ainsi fixée le double objectif d’articuler les actions de ces différents acteurs et de concrétiser le principe de “responsabilité partagée du cycle de vie du produit” que l’on retrouve dans la PNRS.

Concrètement, il s’agit d’un outil collaboratif en ligne couplé à des rencontres physiques concrètes destinés à trouver des solutions à la gestion intégrée des 70 tonnes de déchets que produit la ville chaque jour, et qui met autour de la table la collectivité, le secteur privé et la société civile de la région afin de comprendre et d’appliquer la PNRS et de proposer des solutions pour assurer une transition vers une économie et une société zéro déchet. Indépendante de toute organisation ou institution, la plateforme vise ainsi à créer un espace de dialogue apolitique où l’échange permet la coordination des acteurs en vue d’une meilleure gestion des déchets solides de la ville.

Les résultats obtenus sont impressionnants même si les objectifs ne sont que partiellement atteints. Au niveau local, l’adhésion des citoyens et l’importance de leur représentation étaient inattendues. La présence et la participation active des institutions d’enseignement supérieur ont apporté un ensemble de contributions significatives, notamment des études et des recherches interdisciplinaires et complémentaires. De nombreuses publications visant à transmettre des messages clairs concernant les déchets ménagers ont également vu le jour, dont une revue de dix pages ainsi que des articles hebdomadaires dans un journal régional et un blog.

Cependant,  ces résultats positifs quant à l’implication citoyenne atteints par la plateforme Zero Waste d’Ituiutaba, n’ont pas permis de compenser le manque d’engagement des pouvoirs publics. Cela a en effet empêché de répondre de manière plus efficace et significative à la problématique de la gestion des déchets locaux. Dans ce domaine, la participation proactive du gouvernement local semble ainsi essentielle pour avoir un impact durable.

Le bilan à tirer de l’expérience de la plateforme d’Ituiutaba est tout de même largement positif. Ce retour d’expérience montre le besoin de diffusion d’information en matière de déchets mais aussi l’intérêt que témoignent les citoyens pour cette problématique. De quoi multiplier ce genre d’initiatives!

20 mai 2022

Révision du marché carbone européen : il est urgent d’y inclure les incinérateurs !

Le 17 mai 2022, la commission environnement du Parlement européen a proposé d'inclure l'incinération des déchets municipaux dans le marché carbone européen à partir de 2026, contrairement à la pro[...]

16 mai 2022

Collectivités : soutenons les filières du réemploi à travers la commande publique !

Un décret de la loi AGEC impose un minimum d’achats de fournitures issues du réemploi ou de la réutilisation. Malgré le manque d’ambition de ce décret, certaines collectivités ont su s’en saisir e[...]

26 avril 2022

Interdiction d’emballer les fruits et légumes sous plastique : des outils pour la faire respecter

Les enseignes n’ont plus le droit de proposer à la vente des fruits et légumes emballés sous plastique depuis le 1er janvier 2022, avec une période transitoire d’écoulement des stocks jusqu’au 1er[...]

à la une
20 avril 2022

6ème rapport du GIEC : sobriété et justice climatique au cœur des solutions pour s’adapter face au dérèglement climatique

Sorti début avril 2022, le dernier volet du rapport 6 du GIEC est dédié aux solutions pour limiter les dégâts liés à la crise climatique. Pour la première fois, ce document incontournable consacre[...]

08 avril 2022

Le réseau Zero Waste, reflet de la force de l’engagement citoyen pour une société plus sobre

Reportées plus de deux ans d’affilée à cause de la crise sanitaire, les rencontres annuelles du réseau Zero Waste ont enfin pu se tenir le weekend du 25 mars 2022. Retour en mots et en images sur [...]

06 avril 2022

Rien de neuf : un mois pour faire découvrir les alternatives aux étudiant·es !

En avril, Zero Waste France lance un Défi “Rien de neuf” à taille réduite aux étudiant·es. Objectif : leur faire découvrir les alternatives au neuf et lever les freins pour les aider à s’engager d[...]

17 mars 2022

Incendie d’un centre de tri de déchets à Saint-Chamas : Zero Waste France porte plainte

Le 17 mars 2022, Zero Waste France a porté plainte contre l’exploitant d’un centre de tri qui stockait des quantités illégales de déchets, jusqu’à prendre feu le 26 décembre 2021. Leçons d’un acci[...]

16 mars 2022

Quels leviers d’action pour développer le réemploi sur son territoire?

A l’occasion de la sortie du guide du Réseau Consigne à destination des collectivités, Zero Waste France et le Réseau Consigne ont organisé le 10 mars dernier un temps d’échanges sur les solutions[...]

à la une
09 mars 2022

Suite du feuilleton “Fonds réparation” : Zero Waste France va en justice contre la baisse de son montant

Zero Waste France et les Amis de la Terre France ont attaqué le décret qui diminue le montant du fonds réparation, par un recours déposé le 25 février 2022 devant le Conseil d’Etat. Décryptage d’[...]

02 mars 2022

Zero Waste France participe au recours interassociatif contre le décret d’application de la “loi séparatisme”.

Le 2 mars 2022, Zero Waste France s’est jointe à un recours juridique porté par plusieurs associations, pour attaquer un décret de la « loi séparatisme ». Détails d’un texte anti-démocratique et d[...]