Paquet économie circulaire : le tri des biodéchets devient une priorité en Europe

A Paris, le 18 décembre 2017 - Après de nombreuses heures de négociation autour de la révision de plusieurs directives concernant la gestion des déchets, le Parlement européen et les Etats membres se sont accordés sur un nouveau "Paquet Economie circulaire".

Partager

Après 18 heures de négociations ce weekend, les Etats membres et le Parlement de l’Union européenne sont parvenus à un accord la nuit dernière sur la révision de plusieurs directives européennes en lien avec la gestion des déchets et l’économie circulaire. Le nouveau “Paquet Economie Circulaire” européen est moins ambitieux que la version initialement proposée par le Parlement mais confirme des objectifs de recyclage à la hausse et l’obligation de tri des déchets organiques pour l’ensemble des Etats membres en 2023.

Une trajectoire moins ambitieuse que prévue

Les longues négociations de ce weekend entre le Parlement et le Conseil ont abouti à un texte moins ambitieux que celui présenté en mars par le Parlement. Ainsi, les objectifs de recyclage des déchets, initialement fixés à 70% en 2030 sont désormais de 65% en 2035. Par ailleurs, l’objectif spécifique de réemploi proposé par le Parlement a disparu, de même que celui sur la réduction des déchets marins.

Vu l’urgence environnementale dans ce domaine, nous espérons que des objectifs de réduction des déchets spécifiques seront cependant adoptés dans la stratégie plastique qui doit être publiée par la Commission en janvier”, souligne Laura Chatel, chargée de plaidoyer à Zero Waste France.

Le tri des déchets organiques : une priorité pour l’Europe

Malgré la lente progression des objectifs de recyclage, le paquet économie circulaire ouvre la voie à des évolutions substantielles et rapides pour certains flux de déchets spécifiques (textiles, gaspillage alimentaire…). C’est particulièrement le cas pour les déchets organiques (ou “biodéchets”) qui devront être obligatoirement collectés séparément dans les Etats membres en 2023. En France, la LTECV prévoyait la généralisation du tri des biodéchets pour 2025. Dans ce domaine, les nouvelles directives européennes viennent donc accélérer la tendance.

Le tri à la source des déchets organiques est essentiel pour réduire l’impact environnemental de nos déchets car elle permet le retour au sol de la matière organique sous forme de compost, substituable aux engrais de synthèse. Avec ce texte, l’Union européenne confirme que le tri des biodéchets doit être une priorité pour les collectivités en charge de la gestion des déchets à travers l’Europe” note Laura Chatel.

24 novembre 2020

La filière de recyclage du papier en France a-t-elle un avenir ?

Le 16 novembre dernier, Zero Waste France participait à une table-ronde organisée par l’Assemblée nationale avec plusieurs ONGs environnementales sur la filière française de recyclage du papier. [...]

16 novembre 2020

Une nouvelle formation pour les collectivités locales [en ligne]

Zero Waste France organise les 1er et 3 décembre une session de formation à destination des élu.e.s et technicien.ne.s de collectivités locales, sur les actions incontournables pour réduire les dé[...]

à la une
12 novembre 2020

La société prête à en finir avec les emballages jetables !

Malgré un contexte complexe (crise sanitaire et mesures restrictives pour les commerçant.e.s comme pour les membres des groupes locaux Zero Waste), le marathon Commerçant.e.s Zéro Déchet 2020 a ét[...]

12 novembre 2020

(Zéro) déchet, (zéro) gaspillage : les ressources indispensables pour s’informer et agir

Zero Waste France a pour mission d’informer les citoyen·nes et de leur donner les moyens d’agir pour la réduction des déchets et du gaspillage. Voici une liste des principaux contenus créés par l’[...]

09 novembre 2020

Pour la Cour de justice de l’UE, le système français de la REP ne constitue pas par nature une aide d’Etat

Par une décision rendue le 21 octobre 2020 dans le cadre du litige opposant l’éco-organisme de la filière textile à l'Etat français, le juge européen a estimé que le dispositif de la responsabilit[...]

22 octobre 2020

Secret des affaires : une décision en demi-teinte obtenue par le journal Le Monde et les associations jointes

Le 26 juin 2019, 36 organisations dont Zero Waste France se sont jointes au recours du Monde devant le Tribunal administratif de Montreuil. En cause, les obstacles sérieux à la liberté d'informati[...]

22 octobre 2020

Retour sur la matinée technique « Tri à la source des biodéchets »

Zero Waste France et l'European Environmental Bureau (EEB) ont organisé le 8 octobre 2020 une matinée d’échanges et de retours d’expérience sur le tri à la source des biodéchets, chantier clé pour[...]

22 octobre 2020

Un guide « Territoires zéro pollution plastique » réalisé par WWF

L'ONG WWF publie un guide à destination des collectivités locales, pour stopper les rejets plastiques dans la nature d'ici 2025. Ce guide revient sur les enjeux de la pollution plastique et propos[...]

29 septembre 2020

Une nouvelle carte nationale des solutions zéro déchet

Zero Waste France et son réseau des groupes locaux publient une nouvelle carte des solutions zéro déchet, zéro gaspillage partout en France !

25 septembre 2020

Zero Waste France dépose un recours contre le plan régional de prévention et de gestion des déchets (PRPGD) de Bretagne

Adopté le 23 mars 2020, le PRPGD Bretagne a été identifié par de nombreuses associations environnementales locales et nationales, dont Zero Waste France, comme imprécis et insuffisant au regard de[...]