Paquet économie circulaire : le tri des biodéchets devient une priorité en Europe

A Paris, le 18 décembre 2017 - Après de nombreuses heures de négociation autour de la révision de plusieurs directives concernant la gestion des déchets, le Parlement européen et les Etats membres se sont accordés sur un nouveau "Paquet Economie circulaire".

Partager

Après 18 heures de négociations ce weekend, les Etats membres et le Parlement de l’Union européenne sont parvenus à un accord la nuit dernière sur la révision de plusieurs directives européennes en lien avec la gestion des déchets et l’économie circulaire. Le nouveau “Paquet Economie Circulaire” européen est moins ambitieux que la version initialement proposée par le Parlement mais confirme des objectifs de recyclage à la hausse et l’obligation de tri des déchets organiques pour l’ensemble des Etats membres en 2023.

Une trajectoire moins ambitieuse que prévue

Les longues négociations de ce weekend entre le Parlement et le Conseil ont abouti à un texte moins ambitieux que celui présenté en mars par le Parlement. Ainsi, les objectifs de recyclage des déchets, initialement fixés à 70% en 2030 sont désormais de 65% en 2035. Par ailleurs, l’objectif spécifique de réemploi proposé par le Parlement a disparu, de même que celui sur la réduction des déchets marins.

Vu l’urgence environnementale dans ce domaine, nous espérons que des objectifs de réduction des déchets spécifiques seront cependant adoptés dans la stratégie plastique qui doit être publiée par la Commission en janvier”, souligne Laura Chatel, chargée de plaidoyer à Zero Waste France.

Le tri des déchets organiques : une priorité pour l’Europe

Malgré la lente progression des objectifs de recyclage, le paquet économie circulaire ouvre la voie à des évolutions substantielles et rapides pour certains flux de déchets spécifiques (textiles, gaspillage alimentaire…). C’est particulièrement le cas pour les déchets organiques (ou “biodéchets”) qui devront être obligatoirement collectés séparément dans les Etats membres en 2023. En France, la LTECV prévoyait la généralisation du tri des biodéchets pour 2025. Dans ce domaine, les nouvelles directives européennes viennent donc accélérer la tendance.

Le tri à la source des déchets organiques est essentiel pour réduire l’impact environnemental de nos déchets car elle permet le retour au sol de la matière organique sous forme de compost, substituable aux engrais de synthèse. Avec ce texte, l’Union européenne confirme que le tri des biodéchets doit être une priorité pour les collectivités en charge de la gestion des déchets à travers l’Europe” note Laura Chatel.

14 janvier 2022

Presse ou publicité emballée sous plastique : un courrier pour y mettre fin

Vous recevez des articles de presse et/ou des publicités emballées sous plastique ? Depuis janvier 2022 c’est interdit et vous pouvez interpeller les expédients qui ne respectent pas la loi.

à la une
03 janvier 2022

Loi anti-gaspillage : quelles nouvelles résolutions pour janvier 2022 ?

Près de deux ans après la publication de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire, de nouvelles dispositions sont entrées en vigueur au 1er janvier 2022. Zero Was[...]

13 décembre 2021

Faire du plaidoyer, ça veut dire quoi ? Retour sur un an d’actions de Zero Waste France

Développement du réemploi, soutien à la réparation, lutte contre le plastique à usage unique : à l’occasion de sa déclaration annuelle de plaidoyer, Zero Waste France revient sur les actions qu’el[...]

03 décembre 2021

Un Pacte du Pouvoir de Vivre pour (re)penser ensemble écologie, solidarité et démocratie

Le 5 novembre 2021, la coalition du Pacte du pouvoir de vivre publiait ses 90 propositions pour bâtir une autre société plus juste et écologique. Zero Waste France revient sur le mouvement et ses [...]

29 novembre 2021

Que deviennent les vêtements que l’on jette ?

La production de vêtements a doublé entre 2000 et 2014. Si une personne achète désormais 60 % de vêtements de plus qu’il y a 15 ans, elle les conserve cependant moitié moins longtemps. Mais alors,[...]

24 novembre 2021

Black Friday : une catastrophe écologique et sociale qui perdure en dépit de la loi

A l’heure où des photos de dunes de vêtements, prises dans le désert d’Atacama (au nord du Chili) scandalisent, les grandes entreprises préparent en toute impunité l’opération promotionnelle "Blac[...]

09 novembre 2021

Top 10 des pires pollueurs plastiques 2021 : comme un air de déjà-vu

Le mouvement Break Free From Plastic a récemment publié son audit de marques 2021 qui établit le top 10 des plus grands pollueurs plastique dans le monde. Sans surprise, Coca-Cola Company mainti[...]

08 novembre 2021

Zero Waste France s’attaque à la fast-fashion !

Zero Waste France lance sa nouvelle campagne nationale “Fast-fashion : il est temps de ralentir !”, invitant à la fois les citoyen·nes à changer leur relation aux vêtements, et les marques de la f[...]

02 novembre 2021

Réduire les déchets pour agir sur le climat

Alors que la 26e conférence annuelle de l’ONU sur le climat (COP26) démarre dans un contexte d’urgence climatique et environnementale toujours plus pressant, Zero Waste France revient sur les lien[...]

22 octobre 2021

Retour sur la matinée technique : réduire le jetable, l’exemple de la restauration collective

Zero Waste France et le WWF ont organisé le 20 octobre une matinée technique de partage d’expérience de la part de collectivités ayant mis en place des actions de lutte contre le plastique et l’us[...]