Paquet économie circulaire européen : les ONG dévoilent les bons et les mauvais élèves

Paris, le 17 mai 2017 - Découvrez la carte interactive dévoilant les positions des États Membres sur le Paquet économie circulaire.

Partager

Dans le cadre de la finalisation du Paquet économie circulaire, trois ONG spécialisées ont demandé aux Etats membres de se positionner clairement sur six mesures clé pour l’avenir de l’économie circulaire au sein de l’Union européenne. Découvrez la liste des bons et des mauvais élèves sur une carte interactive. Jusqu’à présent, la France fait partie des leaders : il lui revient désormais de maintenir cette ligne avec le nouveau gouvernement et de convaincre ses partenaires européens afin de finaliser, d’ici la fin du mois de mai, un Paquet économie circulaire ambitieux.

Des ambitions peu élevées à risque pour certains états membres

Il ressort du questionnaire adressé aux diplomaties nationales par Zero Waste Europe, le Bureau européen de l’environnement et Les Amis de la Terre Europe, que les ambitions varient fortement selon les Etats, notamment quant au fait de savoir s’ils soutiennent un objectif de 70% de recyclage des déchets, une collecte spécifique pour les biodéchets ou encore des filières de responsabilité élargie des producteurs. Alors que le Danemark ou la Finlande semblent rejeter une bonne partie de ces avancées votées par le Parlement européen le 14 mars dernier, la Grèce, la Roumanie et l’Espagne soutiennent quant à elles des mesures renforcées.

Par ailleurs, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Pologne ou encore l’Irlande ont jusqu’ici refusé de communiquer leurs positions, témoignant d’un manque de transparence récurrent dans le cadre des discussions européennes.

Un chantier test pour les nouveaux ministres français

L’aboutissement du Paquet économie circulaire, en discussion depuis plus de deux ans, est un chantier test pour les Ministres de l’environnement et des affaires étrangères devant être nommés incessamment. En effet, la France, avec sa Loi de transition énergétique votée en 2015, fait dans l’intention figure de bon élève sur le sujet.

D’ici à la fin du mois de mai, et alors que le nouveau Président de la République entend relancer l’Union européenne, il serait souhaitable que la diplomatie française utilise tous les ressorts à disposition afin de doter l’Europe d’une véritable ambition en matière d’économie circulaire.

“La capacité de la France à défendre des positions ambitieuses en matière d’économie circulaire au niveau européen constitue un signe permettant de savoir si elle restera pionnière durant le quinquennat à venir”, selon Thibault Turchet, responsable des affaires juridiques à Zero Waste France.

En effet, l’économie circulaire, et avec elle la création de centaines de milliers d’emplois nouveaux, est appelée à être débattue à l’occasion de la révision de nombreux autres textes dans les mois à venir : réglementation des produits chimiques, renforcement de l’éco-conception, stratégie européenne sur le plastique, matières premières critiques, etc.

à la une
30 juillet 2020

Le livre qui dévoile les travers du tout-recyclage

Cet article livre un résumé du livre "Recyclage, le grand enfumage : comment l’économie circulaire est devenue l’alibi du jetable", écrit par Flore Berlingen, directrice de Zero Waste France et pu[...]

30 juillet 2020

Un nouveau lieu pour faire avancer la démarche zéro déchet, zéro gaspillage

La nouvelle Maison du Zéro Déchet a ouvert ses portes en juillet 2020, un lieu associatif qui a pour but de diffuser la démarche zéro déchet, zéro gaspillage et de former les particuliers comme le[...]

16 juillet 2020

Zero Waste Sport lance l’Été des Relayeurs

La série audio à la découverte de celles et ceux qui se bougent pour le sport zéro déchet, à travers la rencontre et l'interview de sportifs/sportives, associations, fédérations ou entreprises eng[...]

03 juillet 2020

Bioplastiques, compostables, biosourcés : on fait le point !

Ils sont “biodégradables”, “biosourcés”, ou encore “compostables” et sont parfois présentés comme une solution à la pollution plastique. Zero Waste France fait le point sur les appellations utilis[...]

18 juin 2020

Black Lives Matter : de la nécessité de lutter contre le racisme pour une société juste et écologique

En soutien au mouvement Black Lives Matter, Zero Waste France rappelle les liens indissociables entre lutte contre la crise climatique et lutte contre le racisme systémique.

28 mai 2020

“Zéro déchet : pour les règles aussi !” – pourquoi et comment sensibiliser aux protections réutilisables ?

La journée mondiale de l’hygiène menstruelle du 28 mai 2020 est l'occasion de rappeler l'intérêt de lever les tabous autour des règles et de partager la diversité des actions mises en œuvre grâce [...]

10 mai 2020

Déconfinement : le recours massif au jetable ne doit pas être l’unique proposition

Nous appelons à débattre de l'impact environnemental des mesures prises dans le cadre du déconfinement.

30 avril 2020

L’équipe de Zero Waste France grandit et se renouvelle

Il y a du mouvement dans l'équipe de Zero Waste France ! Flore Berlingen, directrice de l'association, vous explique "qui fait quoi" et dévoile deux nouveaux recrutements...

23 avril 2020

Le MEDEF s’attaque à la loi anti-gaspillage

Les travaux sur les décrets d’application de la loi étant d’ores et déjà rallongés, Zero Waste France s’inquiète de la demande de report supplémentaire portée par le MEDEF. Les premières dispositi[...]

16 avril 2020

Crise sanitaire et (zéro) déchet : questions – réponses

Peut-on continuer à mettre en oeuvre la démarche zéro déchet, zéro gaspillage pendant le confinement ? Y'a-t-il des pratiques à éviter ?