Paquet économie circulaire européen : les ONG dévoilent les bons et les mauvais élèves

Paris, le 17 mai 2017 - Découvrez la carte interactive dévoilant les positions des États Membres sur le Paquet économie circulaire.

Partager

Dans le cadre de la finalisation du Paquet économie circulaire, trois ONG spécialisées ont demandé aux Etats membres de se positionner clairement sur six mesures clé pour l’avenir de l’économie circulaire au sein de l’Union européenne. Découvrez la liste des bons et des mauvais élèves sur une carte interactive. Jusqu’à présent, la France fait partie des leaders : il lui revient désormais de maintenir cette ligne avec le nouveau gouvernement et de convaincre ses partenaires européens afin de finaliser, d’ici la fin du mois de mai, un Paquet économie circulaire ambitieux.

Des ambitions peu élevées à risque pour certains états membres

Il ressort du questionnaire adressé aux diplomaties nationales par Zero Waste Europe, le Bureau européen de l’environnement et Les Amis de la Terre Europe, que les ambitions varient fortement selon les Etats, notamment quant au fait de savoir s’ils soutiennent un objectif de 70% de recyclage des déchets, une collecte spécifique pour les biodéchets ou encore des filières de responsabilité élargie des producteurs. Alors que le Danemark ou la Finlande semblent rejeter une bonne partie de ces avancées votées par le Parlement européen le 14 mars dernier, la Grèce, la Roumanie et l’Espagne soutiennent quant à elles des mesures renforcées.

Par ailleurs, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Pologne ou encore l’Irlande ont jusqu’ici refusé de communiquer leurs positions, témoignant d’un manque de transparence récurrent dans le cadre des discussions européennes.

Un chantier test pour les nouveaux ministres français

L’aboutissement du Paquet économie circulaire, en discussion depuis plus de deux ans, est un chantier test pour les Ministres de l’environnement et des affaires étrangères devant être nommés incessamment. En effet, la France, avec sa Loi de transition énergétique votée en 2015, fait dans l’intention figure de bon élève sur le sujet.

D’ici à la fin du mois de mai, et alors que le nouveau Président de la République entend relancer l’Union européenne, il serait souhaitable que la diplomatie française utilise tous les ressorts à disposition afin de doter l’Europe d’une véritable ambition en matière d’économie circulaire.

“La capacité de la France à défendre des positions ambitieuses en matière d’économie circulaire au niveau européen constitue un signe permettant de savoir si elle restera pionnière durant le quinquennat à venir”, selon Thibault Turchet, responsable des affaires juridiques à Zero Waste France.

En effet, l’économie circulaire, et avec elle la création de centaines de milliers d’emplois nouveaux, est appelée à être débattue à l’occasion de la révision de nombreux autres textes dans les mois à venir : réglementation des produits chimiques, renforcement de l’éco-conception, stratégie européenne sur le plastique, matières premières critiques, etc.

17 janvier 2020

Zero Waste France recrute son·sa chargé·e des relations adhérents

Dans le cadre d’un remplacement lié à un changement de poste interne, l’association recrute un·e chargé·e des relations adhérents

à la une
16 janvier 2020

Enquête : se passer de neuf est-il possible ?

Zero Waste France publie les résultats de plusieurs études sur le Défi “Rien de neuf”, que 30 000 personnes ont relevé en 2019.

15 janvier 2020

Incinérateur de Vaux-le-Pénil: une condamnation historique pour mise en danger d’autrui

A la suite de l'exploitation d'un incinérateur en méconnaissance des normes environnementales, la Cour d'appel de Paris, par un arrêt du 11 octobre 2019, a condamné l'exploitant (la Communauté d'a[...]

14 janvier 2020

Plastique et produits jetables : le point sur les interdictions en vigueur et à venir

Le 1er janvier 2020 marque l’entrée en vigueur de nouvelles interdictions de produits plastiques, dont le champ d’application de certaines vient d’être précisé par un décret publié le 24 décembre.[...]

20 décembre 2019

Loi anti-gaspillage adoptée : notre analyse

La loi anti-gaspillage et pour une économie circulaire a été adoptée tard dans la nuit par l’Assemblée Nationale.

19 décembre 2019

Deux recrutements chez Zero Waste France !

Dans le cadre d'un remplacement et d'une création de poste, Zero Waste France recrute un·e chargé·e des affaires juridiques et un·e chargé·e de plaidoyer en CDI.

12 décembre 2019

Fin du plastique en 2040 : pourquoi nous n’en parlerons pas.

L’Assemblée nationale a adopté lundi soir, dans le cadre des débats autour de la loi anti-gaspillage, le principe d'une sortie du plastique à usage unique en 2040. Cette mesure fait depuis débat, [...]

10 décembre 2019

Incinérateur de Belgrade : une étude pointe les irrégularités du partenariat public-privé

Le partenariat public-privé (PPP) dans le domaine des déchets solides contracté avec Suez/Itochu par la municipalité de Belgrade a été entaché d'irrégularités juridiques et a contourné des process[...]

09 décembre 2019

L’interdiction du « tout-jetable » dans la restauration sur le point d’être adoptée en France !

Alors que la loi anti-gaspillage est débattue cette semaine à l’Assemblée Nationale, une mesure, proposée par Zero Waste France, est en passe d’être adoptée : l’obligation d’utiliser de la vaissel[...]

28 novembre 2019

Black Friday : “Il y a toujours quelqu’un qui paye”

Zero Waste France appelle à résister au Black Friday et à réduire notre production et consommation d’objets neufs.