McDonald’s France alourdit son bilan déchets

Paris, le 16 juin 2017 - McDonald's France a annoncé cette semaine le lancement d'un burger haute gamme "Signature", servi avec un nouvel emballage et couverts.

Partager

McDonald’s France a annoncé cette semaine le lancement d’un burger haute gamme “Signature”, servi dans un nouvel emballage et accompagné de couverts en plastique. Présentée comme une innovation, cette nouvelle offre annonce surtout une aggravation du bilan déchets de la marque, déjà épinglée par un rapport de Zero Waste France publié le mois dernier.

Un bilan déchet qui s’alourdit

La nouvelle de l’introduction de nouveaux couverts jetables et d’un suremballage supplémentaire chez McDonald’s intervient alors que la quantité de déchets produits dans les restaurants et leur faible recyclage étaient déjà mis en cause par Zero Waste France le mois dernier. Les restaurants McDonald’s produisent ainsi plus d’1 kg de déchets chaque seconde en France, du fait d’un modèle basé sur le tout-jetable pour la restauration à emporter comme pour les repas servis sur place. Un bilan qui devrait s’alourdir cette année puisque le nouveau burger Signature est vendu dans une boîte plus grande pesant 40 grammes, soit plus de deux fois plus lourd que l’emballage du célèbre Big Mac (16gr).

McDonald’s démontre aujourd’hui clairement que la réduction de son impact environnemental n’entre pas en ligne de compte dans sa stratégie de développement. Le développement d’une offre haute gamme et du service à table aurait pourtant pu être l’occasion d’introduire de la vaisselle réutilisable pour les repas pris sur place, ce qui permettrait d’éviter 15 000 tonnes de déchets par an en France.

Une communication trompeuse sur la recyclabilité des couverts

McDonald’s France présente ces nouveaux couverts comme étant “recyclables”, une information reprise dans plusieurs articles de presse. Pourtant, l’enseigne ne donne aucune information sur le type de plastique utilisé pour les fabriquer. Tous les plastiques sont pourtant loin d’être recyclables.

Par ailleurs, le tri est quasi absent dans les restaurants McDonald’s, même pour les papiers-cartons qui constituent pourtant 90% des emballages de l’enseigne et sont facilement recyclables. McDonald’s France affiche ainsi un taux de recyclage de l’ensemble de ses déchets de 25% quand ses homologues néerlandais ou autrichiens sont à plus de 90% de recyclage.

Sans dispositif de tri spécifique dans les restaurants pour ces nouveaux couverts, l’allégation “recyclable” restera lettre morte et ils constitueront donc des déchets qui ne seront in fine pas recyclés.

04 mars 2021

Compost pollué issu du tri mécano-biologique : épandage illégal sur des terres agricoles en Charente-Maritime

Le 20 février 2021, les associations Pays Rochefortais Alert’ et Zero Waste Pays Rochefortais ont dénoncé la présence de compost fortement pollué, issu de l’incinérateur d’Echillais, sur un terrai[...]

24 février 2021

La fin de vie des réfrigérateurs : un grand enjeu climatique méconnu

Les équipements de froid (réfrigérateurs, congélateurs et climatiseurs) contiennent souvent des gaz fluorés, utilisés comme fluides frigorigènes, destructeurs de la couche d’ozone et/ou ayant un e[...]

23 février 2021

Quelles conséquences de la crise sanitaire sur la gestion locale des déchets, à court comme à long terme ?

La crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 a eu des impacts sur le service public de gestion des déchets : fermeture ponctuelle d’installations, prolifération de plastique à usage unique… Ze[...]

à la une
22 février 2021

Masques de protection contre le Covid-19 : le réutilisable est toujours à privilégier au jetable

Face au flou qui entoure les communications récentes des autorités gouvernementales et sanitaires sur les recommandations liées au port du masque, Zero Waste France rappelle que le masque réutilis[...]

19 février 2021

La restauration livrée signe des engagements pour réduire ses déchets

Ce 15 février 2021, Zero Waste France assistait à la signature par les acteurs de la restauration livrée de leurs “engagements zéro déchet” avec le ministère de la Transition écologique. Des engag[...]

17 février 2021

Construction d’un incinérateur à La Chapelle-Saint-Luc : le tribunal valide le projet en dépit de ses impacts environnementaux

Suite au recours formé par Zero Waste France et les associations environnementales locales Aube Durable et Aube Ecologie, le Tribunal administratif de Châlons-en-Champagne a tranché le 11 février [...]

10 février 2021

Les suites de la Convention citoyenne pour le climat : vers une loi Climat et Résilience en demi-teinte

Huit mois après la remise des propositions de la Convention citoyenne pour le climat, le projet de loi issu de ces travaux a été officiellement présenté ce 10 février 2021. Analyse de cette premiè[...]

05 février 2021

La réglementation européenne limite les exports de déchets plastiques

Depuis le 1er janvier 2021, l’export de déchets plastiques par les pays européens dans les pays extérieurs à l’OCDE est réservé aux déchets propres et recyclables. Zero Waste France revient sur ce[...]

12 janvier 2021

Collectivités sans compétence déchets : quels moyens d’agir ?

Si la collecte et le traitement des déchets ménagers et assimilés relèvent de l’échelon intercommunal (EPCI, syndicat de collecte et/ou traitement), les autres collectivités locales, comme les com[...]

06 janvier 2021

Les suites de la loi anti-gaspillage : ce qui change au 1er janvier 2021

Plusieurs dispositions de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, promulguée le 10 février 2020, entrent en vigueur en ce début d’année. L’occasion de faire un point d’étape sur l’app[...]