Ljubljana, première capitale Zero Waste de l’UE

La capitale slovène et trois autres municipalités (Vrhnika, Borovnica et Log Dragomer) ont rejoint le réseau européen des municipalités Zero Waste.

Partager

Le Maire de Ljubljana, M. Zoran Jankovic a annoncé aujourd’hui l’engagement de sa ville dans la démarche Zero Waste.

Dans une conférence de presse organisée à l’Hôtel de ville de la capitale slovène, le Maire de Lubjana, ainsi que Stojan Jakin (Maire de Vrhnika), Rossano Ercolini (Président de Zero Waste Europe) et Enzo Favoino (Président du Comité scientifique de ZWE) ont confirmé l’adhésion de Lubjana et trois autres communes au réseau européen des villes Zero Waste. Grâce à cette démarche, Lubjana devient la première capitale au sein de l’Union européenne à adopter l’objectif Zero Waste.

Une Collectivité déjà exemplaire

Ljubljana se classe d’ores et déjà au premier rang des capitales de l’UE en ce qui concerne les performances de tri à la source et de réduction des déchets. Elle collecte séparément 60% de ses déchets municipaux et produit moins de 150kg de déchets résiduels (les déchets qui ne sont ni compostés, ni recyclés) par habitant et par an. L’engagement de la ville d’ici 2025 est d’atteindre les 78% de collecte séparée et de diminuer à 60 kg par an et par habitant la quantité de déchets résiduels. Au travers de cet engagement vers le Zero Waste, Ljubljana exclut officiellement la construction d’un incinérateur, afin de conserver une flexibilité à la baisse de la production de déchets non recyclable, et inciter à la prévention et au recyclage.

Selon M. Jankovic, Maire de Ljubljana, “en août, les habitants de Ljubljana ont trié à la source et collecté séparément plus de 60% de leurs déchets. Ils ont adopté une gestion responsable des déchets comme si c’était leur propre projet. Je suis particulièrement fier que Ljubljana devienne la première capitale européenne Zero Waste.”

“Zero Waste Europe souhaite la bienvenue à Ljubljana en tant que première capitale à mettre en oeuvre le Zero Waste ; elle ne sera certainement pas la dernière.” a déclaré Rossano Ercolini, Président de Zero Waste Europe. Il a notamment insisté sur le fait que “ce qui compte c’est l’engagement à réduire en continu la production de déchets et à augmenter le recyclage, en impliquant les habitants et la société civile dans l’utilisation efficace des ressources”.

Trois autres villes slovènes engagées dans la démarche

Les autres communes Slovènes ayant rejoint le réseau des villes Zero Waste sont Vrhnika, Borovnica et Log Dragomer. A l’heure actuelle, elles collectent et recyclent plus de 76% de leurs déchets, chaque habitant produisant en moyenne 80kg de déchets résiduels par an. D’ici à 2020, ces villes collecteront 80% de leurs déchets de manière séparée, et la quantité de déchets résiduels sera réduite à 70kg par habitant et par an.

Erika Oblak, coordinatrice de Zero Waste Slovénie indique qu’“aucune démarche de réutilisation ou de recyclage ne saurait être efficace sans la participation des habitants. Aujourd’hui, nous fêtons cette nouvelle avec tous ceux qui trient leurs déchets et ceux qui partagent l’idée que nous devons partager nos ressources avec les générations futures”.

Le 9 septembre, une conférence sera organisée au Conseil national de Slovénie (la chambre basse du Parlement national) afin de présenter les pratiques exemplaires conseillées par Zero Waste Europe, et discuter la planification de la mise en oeuvre de la démarche Zero Waste en Slovénie. Cet événement affiche déjà complet !

Case Study – Ljubljana

30 avril 2021

Loi Climat : une régulation de la publicité insuffisante malgré quelques avancées

Le 17 avril 2021, l’Assemblée nationale a achevé l’examen en première lecture du projet de loi Climat et résilience. Les dispositions du texte relatives à la régulation de la publicité s’avèrent l[...]

à la une
29 avril 2021

Les démarches zéro déchet créent davantage d’emplois que l’élimination des déchets

Selon un rapport de l’ONG Gaïa, le secteur de la réparation crée 3 fois plus d’emplois que le secteur du recyclage, qui crée lui-même 50 fois plus d’emplois que l’élimination des déchets. Un rappo[...]

26 avril 2021

L’incinération est exclue du registre des investissements “verts” établi par l’Union européenne

Le 21 avril 2021, la Commission européenne a publié sa taxonomie “verte”, un registre qui définit les domaines dans lesquels les investissements sont considérés comme durables. La bonne nouvelle :[...]

14 avril 2021

La tarification incitative, un outil clé pour une politique ambitieuse de prévention

L’Ademe a publié en mars 2020 une synthèse du projet de recherche TI AMO (“Tarification incitative : acteurs, modalités et obstacles”), ayant pour objectif de mieux comprendre les enjeux du déploi[...]

06 avril 2021

Loi Climat : une nouvelle occasion manquée pour la consigne

L’Assemblée nationale a adopté les articles vrac et consigne du projet de loi Climat ce vendredi 2 avril. Sans grande surprise, l’ambition quant au déploiement de la consigne reste minimale, bien [...]

16 mars 2021

Loi Climat à l’Assemblée nationale : point d’étape sur le vrac et la consigne

Le 11 mars dans la soirée, la commission spéciale de l’Assemblée nationale a clos l’examen du premier titre “Consommer” du projet de loi Climat et Résilience. Si les évolutions votées sur le vrac [...]

10 mars 2021

Va-t-on réellement assister au grand retour de la consigne pour réemploi ?

Alors que l’Assemblée nationale s’apprête à faire un premier examen du sujet consigne dans le projet de loi climat, Zero Waste France revient sur les enjeux fondamentaux liés à ce dispositif opéra[...]

04 mars 2021

Compost pollué issu du tri mécano-biologique : épandage illégal sur des terres agricoles en Charente-Maritime

Le 20 février 2021, les associations Pays Rochefortais Alert’ et Zero Waste Pays Rochefortais ont dénoncé la présence de compost fortement pollué, issu de l’incinérateur d’Echillais, sur un terrai[...]

24 février 2021

La fin de vie des réfrigérateurs : un grand enjeu climatique méconnu

Les équipements de froid (réfrigérateurs, congélateurs et climatiseurs) contiennent souvent des gaz fluorés, utilisés comme fluides frigorigènes, destructeurs de la couche d’ozone et/ou ayant un e[...]

23 février 2021

Quelles conséquences de la crise sanitaire sur la gestion locale des déchets, à court comme à long terme ?

La crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 a eu des impacts sur le service public de gestion des déchets : fermeture ponctuelle d’installations, prolifération de plastique à usage unique… Ze[...]