Halte aux bouteilles de lait non recyclables!

Des bouteilles de lait non recyclables arrivent sur le marché ! Zero Waste France lance une pétition pour faire barrage à cette pratique.

Partager

Depuis quelques mois, de nouvelles bouteilles de lait ont fait leur apparition dans les rayons des supermarchés : plus légères, plus brillantes et sans opercule en aluminium, en apparence ces bouteilles ont tout pour plaire. La réalité est toute autre. Contrairement au PET transparent ou au PEHD des bouteilles de lait traditionnelles, ces bouteilles sont en effet composées d’un type de plastique bien spécifique, le PET opaque, qui ne se recycle pas ! Résultat de ce choix unilatéral des producteurs et distributeurs de lait :

1. Des millions de bouteilles non recyclables mises sur le marché

Pour qu’une bouteille soit effectivement recyclée, plusieurs conditions doivent être réunies :

  • Une technologie de recyclage disponible
  • Une filière structurée (des recycleurs qui s’emparent de la technologie)
  • Une collecte et des centres de tri prêts à accueillir et séparer ces bouteilles

Dans le cas des bouteilles en PET opaque, aucune de ces conditions n’est au rendez-vous ! Résultat : nos bouteilles de lait auparavant recyclables sont peu à peu remplacées par des bouteilles qui finissent en décharge ou en incinérateur.

2. Toute une filière de recyclage prise au piège et menacée

La présence de bouteilles en PET opaque perturbe le recyclage des autres types de bouteilles car les centres de tri n’ont pas été conçus pour les identifier et les séparer du reste. En prenant la décision de manière unilatérale de changer de matériau, sans se préoccuper des conséquences tant environnementales qu’économiques, les industriels de la filière laitière ont pris en otage tous les acteurs du recyclage des (autres) bouteilles : les recycleurs, les opérateurs des centres de tri, les collectivités… Et s’il faut, pour sauver la filière, ajouter une étape de tri supplémentaire, c’est bien nous les usagers qui en paieront la facture au travers de notre taxe sur l’enlèvement des ordures ménagères.

Il y a donc urgence à agir ! Si toutes les marques finissent par faire le choix du PET opaque, c’est toute la filière de recyclage de nos bouteilles plastiques qui serait compromise à très court terme.

Aujourd’hui, le PET opaque est surtout utilisé par la grande distribution pour leurs bouteilles de lait de “marque distributeur”. Nous demandons à Carrefour, Monoprix, Système U et Intermarché de suspendre immédiatement l’utilisation de PET opaque dans leurs bouteilles et flacons, tant que les conditions nécessaires à leur recyclage ne sont pas réunies.

Sauvons le tri

Découvrez le site de campagne

Signez la pétition!

30 avril 2021

Loi Climat : une régulation de la publicité insuffisante malgré quelques avancées

Le 17 avril 2021, l’Assemblée nationale a achevé l’examen en première lecture du projet de loi Climat et résilience. Les dispositions du texte relatives à la régulation de la publicité s’avèrent l[...]

à la une
29 avril 2021

Les démarches zéro déchet créent davantage d’emplois que l’élimination des déchets

Selon un rapport de l’ONG Gaïa, le secteur de la réparation crée 3 fois plus d’emplois que le secteur du recyclage, qui crée lui-même 50 fois plus d’emplois que l’élimination des déchets. Un rappo[...]

26 avril 2021

L’incinération est exclue du registre des investissements “verts” établi par l’Union européenne

Le 21 avril 2021, la Commission européenne a publié sa taxonomie “verte”, un registre qui définit les domaines dans lesquels les investissements sont considérés comme durables. La bonne nouvelle :[...]

14 avril 2021

La tarification incitative, un outil clé pour une politique ambitieuse de prévention

L’Ademe a publié en mars 2020 une synthèse du projet de recherche TI AMO (“Tarification incitative : acteurs, modalités et obstacles”), ayant pour objectif de mieux comprendre les enjeux du déploi[...]

06 avril 2021

Loi Climat : une nouvelle occasion manquée pour la consigne

L’Assemblée nationale a adopté les articles vrac et consigne du projet de loi Climat ce vendredi 2 avril. Sans grande surprise, l’ambition quant au déploiement de la consigne reste minimale, bien [...]

16 mars 2021

Loi Climat à l’Assemblée nationale : point d’étape sur le vrac et la consigne

Le 11 mars dans la soirée, la commission spéciale de l’Assemblée nationale a clos l’examen du premier titre “Consommer” du projet de loi Climat et Résilience. Si les évolutions votées sur le vrac [...]

10 mars 2021

Va-t-on réellement assister au grand retour de la consigne pour réemploi ?

Alors que l’Assemblée nationale s’apprête à faire un premier examen du sujet consigne dans le projet de loi climat, Zero Waste France revient sur les enjeux fondamentaux liés à ce dispositif opéra[...]

04 mars 2021

Compost pollué issu du tri mécano-biologique : épandage illégal sur des terres agricoles en Charente-Maritime

Le 20 février 2021, les associations Pays Rochefortais Alert’ et Zero Waste Pays Rochefortais ont dénoncé la présence de compost fortement pollué, issu de l’incinérateur d’Echillais, sur un terrai[...]

24 février 2021

La fin de vie des réfrigérateurs : un grand enjeu climatique méconnu

Les équipements de froid (réfrigérateurs, congélateurs et climatiseurs) contiennent souvent des gaz fluorés, utilisés comme fluides frigorigènes, destructeurs de la couche d’ozone et/ou ayant un e[...]

23 février 2021

Quelles conséquences de la crise sanitaire sur la gestion locale des déchets, à court comme à long terme ?

La crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 a eu des impacts sur le service public de gestion des déchets : fermeture ponctuelle d’installations, prolifération de plastique à usage unique… Ze[...]