Des gestes économiques et utiles pour faire du bien à la planète depuis chez soi

Le saviez-vous ? Réduire les déchets et recycler ou composter le reste permet de contribuer fortement à la lutte contre le réchauffement climatique. En voici la preuve en 1 semaine de gestes simples illustrés qui vous permettent de participer à la COP 21 depuis chez vous !

Partager

Aujourd’hui, c’est le lancement officiel de la COP 21, c’est-à-dire le rassemblement annuel des « Nations » pour le climat. Du 30 novembre au 11 décembre au Bourget (Paris), les décideurs politiques débattront sur les différents façons de lutter contre les changements climatiques. Mais, la question revient de plus en plus souvent : que pouvons-nous faire à notre échelle, de chez nous ? La réponse est simple, mais surprenante : en réduisant nos déchets ! En effet, réduire les déchets et recycler ou composter le reste permet de contribuer fortement à la lutte contre le réchauffement climatique.

En voici la preuve en 1 semaine de gestes simples illustrés qui vous permettent de participer à la COP 21 depuis chez vous !

Lundi, cultivez votre gourmandise

Pour bien commencer la semaine, vous pouvez cuisiner vos restes de repas ou vos aliments dans leur totalité en concoctant des smoothies ou des compotes par exemple avec des fruits en fin de vie. Par ce geste simple et gourmand, vous contribuez à la réduction du gaspillage alimentaire. Pour 1 tonne de nourriture qui ne part pas à la poubelle, ce sont 4 tonnes d’émissions de CO2 évitées [soit 80 aller-retours Paris / Londres en avion]

Mardi, quelle gourde !

Poursuivez votre semaine en emportant votre gourde dans votre sac. La gourde d’aujourd’hui est bien différente de notre souvenir des gourdes des colonies de vacances. L’avantage est qu’elle remplace toutes les petites bouteilles d’eau en plastique de notre quotidien : au sport, dans les transports en commun, en cours, au travail etc. Elle peut même servir de thermos pour vos boissons chaudes à emporter ! En effet, le plastique ce n’est vraiment pas fantastique pour le climat. Ainsi 1 tonne de petites bouteilles d’eau en plastique de moins permet d’éviter 3 tonnes de CO2eq. [soit 3 aller-retours Paris / New-York en avion par passager]

Mercredi, au travail comme à la maison

Les gobelets en plastique à la machine à café c’est sooo 2014 ! Aujourd’hui, échangez votre gobelet jetable contre un superbe mug au travail. L’avantage quand on remplace sa vaisselle jetable (20g de CO2 pour un gobelet en plastique) contre de la vaisselle réutilisable (10g de CO2 pour un gobelet type ecocup) c’est qu’en plus d’être plus confortable au bureau, on produit deux fois moins d’émissions de gaz à effet de serre.

Jeudi, ça gaz à la maison

Devenez un as de la boisson gazeuse et du soda maison. En plus des dizaines de recettes originales qui existent pour vous faire plaisir, vous contribuez largement à réduire les impacts climatiques. Nous consommons chaque année en moyenne 77 canettes de soda par personne composées principalement d’aluminium. En évitant l’utilisation d’1 tonne d’aluminium, ce sont 13 tonnes de CO2 évitées [soit 13 ans de chauffage au gaz pour un 3 pièces à Paris]

Vendredi, adopte une poule

Et oui, ces animaux mangent tous les aliments qu’on leur donne ! Mais quel est le lien avec le climat ? Nos épluchures de fruits et légumes, nos restes de repas constituent près d’1/3 de notre poubelle. En ne les mélangeant pas aux autres déchets dans notre poubelle traditionnelle, on évite alors leur stockage en décharge où ils émettent du méthane (oui oui, comme les pets de vache), gaz à effet de serre.

Samedi, accro au shopping… D’occasion

Pas besoin d’être un fan de Macklemore et son célèbre « Thrift Shop » pour devenir un pro de l’achat ou la vente de vêtements de seconde main. Vide-dressing, troc entre amis, dons à des associations caritatives, friperies sont autant de solutions qui permettent de réduire notre impact sur le climat. Aussi incroyable que cela puisse paraître, 1 tonne de vêtements qui ne partent pas à la poubelle, ce sont 21 tonnes de CO2 eq évitées. [soit plus de 75 000 kilomètres parcourus en voiture citadine]

Dimanche, prête-moi ta perceuse

Acheter un appareil à raclette pour deux Raclette Party dans l’année ou une nouvelle perceuse pour accrocher le cadre que l’on vous a offert à votre anniversaire, c’est beaucoup d’investissement pour une faible utilisation. En effet, les équipements électriques et électroniques font mal au portefeuille …et au climat. Mais rassurez-vous il existe des solutions. En prêtant ou en louant votre perceuse par exemple, vous contribuez à réduire vos émissions de gaz à effet de serre. En gros : 1 kilo de déchets électriques et électroniques de moins à la poubelle représentent 2 kilos d’émissions de CO2 évitées.

Ces chiffres sont issus d’un rapport scientifique commandité par Zero Waste France dans le cadre de la campagne Déchets – Climat.

22 mai 2022

Réduire les déchets pour préserver la biodiversité

À l’occasion de la journée internationale de la diversité biologique, Zero Waste France revient sur les liens entre l’augmentation de la production de déchets et l’effondrement de la biodiversité,[...]

20 mai 2022

Révision du marché carbone européen : il est urgent d’y inclure les incinérateurs !

Le 17 mai 2022, la commission environnement du Parlement européen a proposé d'inclure l'incinération des déchets municipaux dans le marché carbone européen à partir de 2026, contrairement à la pro[...]

16 mai 2022

Collectivités : soutenons les filières du réemploi à travers la commande publique !

Un décret de la loi AGEC impose un minimum d’achats de fournitures issues du réemploi ou de la réutilisation. Malgré le manque d’ambition de ce décret, certaines collectivités ont su s’en saisir e[...]

26 avril 2022

Interdiction d’emballer les fruits et légumes sous plastique : des outils pour la faire respecter

Les enseignes n’ont plus le droit de proposer à la vente des fruits et légumes emballés sous plastique depuis le 1er janvier 2022, avec une période transitoire d’écoulement des stocks jusqu’au 1er[...]

à la une
20 avril 2022

6ème rapport du GIEC : sobriété et justice climatique au cœur des solutions pour s’adapter face au dérèglement climatique

Sorti début avril 2022, le dernier volet du rapport 6 du GIEC est dédié aux solutions pour limiter les dégâts liés à la crise climatique. Pour la première fois, ce document incontournable consacre[...]

08 avril 2022

Le réseau Zero Waste, reflet de la force de l’engagement citoyen pour une société plus sobre

Reportées plus de deux ans d’affilée à cause de la crise sanitaire, les rencontres annuelles du réseau Zero Waste ont enfin pu se tenir le weekend du 25 mars 2022. Retour en mots et en images sur [...]

06 avril 2022

Rien de neuf : un mois pour faire découvrir les alternatives aux étudiant·es !

En avril, Zero Waste France lance un Défi “Rien de neuf” à taille réduite aux étudiant·es. Objectif : leur faire découvrir les alternatives au neuf et lever les freins pour les aider à s’engager d[...]

17 mars 2022

Incendie d’un centre de tri de déchets à Saint-Chamas : Zero Waste France porte plainte

Le 17 mars 2022, Zero Waste France a porté plainte contre l’exploitant d’un centre de tri qui stockait des quantités illégales de déchets, jusqu’à prendre feu le 26 décembre 2021. Leçons d’un acci[...]

16 mars 2022

Quels leviers d’action pour développer le réemploi sur son territoire?

A l’occasion de la sortie du guide du Réseau Consigne à destination des collectivités, Zero Waste France et le Réseau Consigne ont organisé le 10 mars dernier un temps d’échanges sur les solutions[...]

à la une
09 mars 2022

Suite du feuilleton “Fonds réparation” : Zero Waste France va en justice contre la baisse de son montant

Zero Waste France et les Amis de la Terre France ont attaqué le décret qui diminue le montant du fonds réparation, par un recours déposé le 25 février 2022 devant le Conseil d’Etat. Décryptage d’[...]