Le gaspillage alimentaire pèse lourd sur le climat (2)

Le dernier rapport du WRAP apporte un nouvel éclairage sur l'impact climatique du gaspillage alimentaire.

Partager

En janvier 2015, dans le cadre de notre série d’articles “Déchets & Climat” à l’occasion de la COP 21, nous vous proposions un aperçu de l’impact climatique du gaspillage alimentaire. La publication d’un nouveau rapport par le WRAP nous donne l’occasion d’aller plus loin.

L’impact CO2 du gaspillage alimentaire au Royaume-Uni : l’équivalent d’une voiture sur 4

Le WRAP a calculé en détail l’impact en termes d’émissions de gaz à effet de serre (dont le CO2) du gaspillage alimentaire sur l’ensemble de la chaîne (de la production jusqu’aux ménages). Il estime ainsi que le gaspillage alimentaire représente 17 millions de tonnes de CO2 émises, soit autant que les émissions d’un quart des voitures sur les routes d’Outre-manche.

En moyenne, une tonne de nourriture gâchée au Royaume-Uni représente 4 à 4,6 tonnes de CO2 émises, et donc une marge de manœuvre considérable pour qui voudrait les réduire !

Agir de manière ciblée

Le WRAP recommande d‘analyser très finement le gaspillage, aliment par aliment, pour mettre en évidence les cibles et les mesures les plus prioritaires pour réduire le gaspillage.

En effet, comme nous l’évoquions en janvier, l’impact climatique par tonne est très variable d’un aliment à l’autre, les produits d’origine animale et la viande en particulier étant à l’origine d’émissions bien plus importantes. Mais le WRAP étudie aussi, toujours pour le cas britannique, les valeurs absolues des émissions pour chaque type d’aliment gaspillé. Et l’on constate ainsi que la quantité de légumes gaspillés étant particulièrement importante, le total des émissions concernant ce type d’aliment est tout aussi préoccupant que celui concernant la viande rouge – l’autre exemple analysé dans cette étude.

Jusqu’à 300 milliards d’euros d’économies potentielles

Enfin, il est utile de mentionner que la plus large part de ce tout récent rapport est consacrée à l’analyse des impacts économiques du gaspillage alimentaire à travers le monde. Entre 2007 et 2012, les campagnes de sensibilisation au Royaume-Uni ont permis de réduire de 21% le gaspillage côté ménages, et conduit à une économie de 13 milliards d’euros.

Le WRAP estime  qu’une réduction de 20 à 50% du gaspillage alimentaire mondial au niveau des consommateurs (sans compter donc le gaspillage amont, des producteurs aux distributeurs) permettrait de réaliser entre 120 et 300 milliards d’euros d’économies… à réinjecter dans la lutte contre les changements climatiques ?

28 mai 2020

“Zéro déchet : pour les règles aussi !” – pourquoi et comment sensibiliser aux protections réutilisables ?

La journée mondiale de l’hygiène menstruelle du 28 mai 2020 est l'occasion de rappeler l'intérêt de lever les tabous autour des règles et de partager la diversité des actions mises en œuvre grâce [...]

10 mai 2020

Déconfinement : le recours massif au jetable ne doit pas être l’unique proposition

Nous appelons à débattre de l'impact environnemental des mesures prises dans le cadre du déconfinement.

05 mai 2020

Deux nouveaux recrutements !

Ça bouge dans l'équipe de Zero Waste France ! Dans le cadre de remplacements, un poste de responsable plaidoyer et un poste de directeur/directrice sont ouverts.

à la une
30 avril 2020

L’équipe de Zero Waste France grandit et se renouvelle

Il y a du mouvement dans l'équipe de Zero Waste France ! Flore Berlingen, directrice de l'association, vous explique "qui fait quoi" et dévoile deux nouveaux recrutements...

23 avril 2020

Le MEDEF s’attaque à la loi anti-gaspillage

Les travaux sur les décrets d’application de la loi étant d’ores et déjà rallongés, Zero Waste France s’inquiète de la demande de report supplémentaire portée par le MEDEF. Les premières dispositi[...]

16 avril 2020

Crise sanitaire et (zéro) déchet : questions – réponses

Peut-on continuer à mettre en oeuvre la démarche zéro déchet, zéro gaspillage pendant le confinement ? Y'a-t-il des pratiques à éviter ?

à la une
15 avril 2020

Le lobby du plastique profite de l’épidémie pour chercher un nouvel élan

Samedi 12 avril, le journal Le Monde publiait une enquête explicitant les stratégies du lobby du plastique pour tenter un retour en force à la faveur de la crise sanitaire. Il est vrai que ces der[...]

25 mars 2020

Réseau Zero Waste France : la barre des 100 groupes locaux dépassée !

Le développement exponentiel du réseau des groupes locaux Zero Waste France et de leurs actions ces derniers mois témoigne de l’intérêt grandissant des citoyens pour la démarche zéro déchet. Retou[...]

04 mars 2020

Municipales : notre analyse des programmes des candidats de 10 villes clés sur le tri des biodéchets

Zero Waste France a analysé le contenu des programmes des principaux candidats à la ville cœur des 10 métropoles françaises les plus émettrices de gaz à effet de serre (Paris, Marseille, Lyon, Lil[...]

01 mars 2020

Recrutement d’un·e chargé·e ou responsable des affaires juridiques chez Zero Waste France !

Dans le cadre d'un remplacement, Zero Waste France recrute un·e chargé·e ou responsables (selon niveau d'expérience) des affaires juridiques en CDI.