Le gaspillage alimentaire pèse lourd sur le climat (2)

Le dernier rapport du WRAP apporte un nouvel éclairage sur l'impact climatique du gaspillage alimentaire.

Partage

En janvier 2015, dans le cadre de notre série d’articles “Déchets & Climat” à l’occasion de la COP 21, nous vous proposions un aperçu de l’impact climatique du gaspillage alimentaire. La publication d’un nouveau rapport par le WRAP nous donne l’occasion d’aller plus loin.

L’impact CO2 du gaspillage alimentaire au Royaume-Uni : l’équivalent d’une voiture sur 4

Le WRAP a calculé en détail l’impact en termes d’émissions de gaz à effet de serre (dont le CO2) du gaspillage alimentaire sur l’ensemble de la chaîne (de la production jusqu’aux ménages). Il estime ainsi que le gaspillage alimentaire représente 17 millions de tonnes de CO2 émises, soit autant que les émissions d’un quart des voitures sur les routes d’Outre-manche.

En moyenne, une tonne de nourriture gâchée au Royaume-Uni représente 4 à 4,6 tonnes de CO2 émises, et donc une marge de manœuvre considérable pour qui voudrait les réduire !

Agir de manière ciblée

Le WRAP recommande d‘analyser très finement le gaspillage, aliment par aliment, pour mettre en évidence les cibles et les mesures les plus prioritaires pour réduire le gaspillage.

En effet, comme nous l’évoquions en janvier, l’impact climatique par tonne est très variable d’un aliment à l’autre, les produits d’origine animale et la viande en particulier étant à l’origine d’émissions bien plus importantes. Mais le WRAP étudie aussi, toujours pour le cas britannique, les valeurs absolues des émissions pour chaque type d’aliment gaspillé. Et l’on constate ainsi que la quantité de légumes gaspillés étant particulièrement importante, le total des émissions concernant ce type d’aliment est tout aussi préoccupant que celui concernant la viande rouge – l’autre exemple analysé dans cette étude.

Jusqu’à 300 milliards d’euros d’économies potentielles

Enfin, il est utile de mentionner que la plus large part de ce tout récent rapport est consacrée à l’analyse des impacts économiques du gaspillage alimentaire à travers le monde. Entre 2007 et 2012, les campagnes de sensibilisation au Royaume-Uni ont permis de réduire de 21% le gaspillage côté ménages, et conduit à une économie de 13 milliards d’euros.

Le WRAP estime  qu’une réduction de 20 à 50% du gaspillage alimentaire mondial au niveau des consommateurs (sans compter donc le gaspillage amont, des producteurs aux distributeurs) permettrait de réaliser entre 120 et 300 milliards d’euros d’économies… à réinjecter dans la lutte contre les changements climatiques ?

Actualités

22 novembre 2018

Un nouveau rapport confirme les bénéfices environnementaux et économiques de la consigne du verre

Dans un nouveau rapport, l’ADEME (agence de l’Etat pour l’environnement) passe au crible 10 dispositifs français de consigne pour réemploi d’emballages en verre. Verdict : la réutilisation des bou[...]

19 novembre 2018

Reprise des déchets du bâtiment: les juges confirment la marge de manœuvre importante de l’État pour responsabiliser les entreprises

Zero Waste France vous propose un décryptage de deux décisions de justice, qui confirment la latitude importante laissée au législateur et au Gouvernement pour réglementer et responsabiliser les a[...]

à la une
31 octobre 2018

Un Défi “Rien de neuf” à grande échelle pour 2019

Participez à la campagne de financement du nouveau projet de Zero Waste France pour lutter contre le gaspillage des ressources.

24 octobre 2018

Deux nouvelles missions en service civique

Zero Waste France et la Maison du Zéro Déchet proposent deux missions en service civique à pourvoir dès maintenant. Rejoignez nos équipes !

24 octobre 2018

Le Parlement Européen fait progresser la lutte contre la pollution plastique

Strasbourg, le 24 octobre 2018 - Le Parlement européen a adopté ce jour à une large majorité (571 voix pour) le projet de Directive relative au plastique à usage unique, qui vise une dizaine de p[...]

23 octobre 2018

Obligation de tri des déchets en entreprise : la faire connaître et respecter

Pour la plupart des entreprises, trier ses déchets constitue une obligation depuis un décret du 10 mars 2016, communément appelé le "décret 5 flux".

à la une
17 octobre 2018

Zero Waste France porte plainte contre McDonald’s et KFC de Paris République

Le 18 octobre 2018, Zero Waste France a déposé plainte contre deux établissements pour non-respect de leurs obligations en matière de gestion des déchets.

14 octobre 2018

Des opérations de nettoyage permettent d’établir un “Top 10” des entreprises responsables de la pollution plastique au niveau mondial

En 2018 partout dans le monde, une opération de grande ampleur d’identification des marques figurant sur les déchets retrouvés dans la nature a été menée par des ONG environnementales. Elle a perm[...]

08 octobre 2018

Vers un monde sans déchets ?

A lire ou à écouter : Zero Waste France et Baptiste Monsaingeon décryptent les solutions actuelles qui sont proposées pour réduire les déchets.

05 octobre 2018

La lutte contre le plastique à usage unique progresse !

Aux niveaux Français (loi EGA) et Européen (directive relative aux plastiques à usage unique), de nouvelles réglementations viennent d'être adoptées pour réduire voire interdire l'usage du plastiq[...]