Le gaspillage alimentaire pèse lourd sur le climat (2)

Le dernier rapport du WRAP apporte un nouvel éclairage sur l'impact climatique du gaspillage alimentaire.

Partager

En janvier 2015, dans le cadre de notre série d’articles “Déchets & Climat” à l’occasion de la COP 21, nous vous proposions un aperçu de l’impact climatique du gaspillage alimentaire. La publication d’un nouveau rapport par le WRAP nous donne l’occasion d’aller plus loin.

L’impact CO2 du gaspillage alimentaire au Royaume-Uni : l’équivalent d’une voiture sur 4

Le WRAP a calculé en détail l’impact en termes d’émissions de gaz à effet de serre (dont le CO2) du gaspillage alimentaire sur l’ensemble de la chaîne (de la production jusqu’aux ménages). Il estime ainsi que le gaspillage alimentaire représente 17 millions de tonnes de CO2 émises, soit autant que les émissions d’un quart des voitures sur les routes d’Outre-manche.

En moyenne, une tonne de nourriture gâchée au Royaume-Uni représente 4 à 4,6 tonnes de CO2 émises, et donc une marge de manœuvre considérable pour qui voudrait les réduire !

Agir de manière ciblée

Le WRAP recommande d‘analyser très finement le gaspillage, aliment par aliment, pour mettre en évidence les cibles et les mesures les plus prioritaires pour réduire le gaspillage.

En effet, comme nous l’évoquions en janvier, l’impact climatique par tonne est très variable d’un aliment à l’autre, les produits d’origine animale et la viande en particulier étant à l’origine d’émissions bien plus importantes. Mais le WRAP étudie aussi, toujours pour le cas britannique, les valeurs absolues des émissions pour chaque type d’aliment gaspillé. Et l’on constate ainsi que la quantité de légumes gaspillés étant particulièrement importante, le total des émissions concernant ce type d’aliment est tout aussi préoccupant que celui concernant la viande rouge – l’autre exemple analysé dans cette étude.

Jusqu’à 300 milliards d’euros d’économies potentielles

Enfin, il est utile de mentionner que la plus large part de ce tout récent rapport est consacrée à l’analyse des impacts économiques du gaspillage alimentaire à travers le monde. Entre 2007 et 2012, les campagnes de sensibilisation au Royaume-Uni ont permis de réduire de 21% le gaspillage côté ménages, et conduit à une économie de 13 milliards d’euros.

Le WRAP estime  qu’une réduction de 20 à 50% du gaspillage alimentaire mondial au niveau des consommateurs (sans compter donc le gaspillage amont, des producteurs aux distributeurs) permettrait de réaliser entre 120 et 300 milliards d’euros d’économies… à réinjecter dans la lutte contre les changements climatiques ?

12 janvier 2021

Collectivités sans compétence déchets : quels moyens d’agir ?

Si la collecte et le traitement des déchets ménagers et assimilés relèvent de l’échelon intercommunal (EPCI, syndicat de collecte et/ou traitement), les autres collectivités locales, comme les com[...]

06 janvier 2021

Les suites de la loi anti-gaspillage : ce qui change au 1er janvier 2021

Plusieurs dispositions de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, promulguée le 10 février 2020, entrent en vigueur en ce début d’année. L’occasion de faire un point d’étape sur l’app[...]

05 janvier 2021

STOP PUB : un courrier pour le faire respecter

Vous recevez des publicités non-sollicitées alors que votre boîte aux lettres dispose d'un autocollant STOP PUB ? Interpellez les enseignes qui ne respectent pas la loi.

04 janvier 2021

Non-respect du « STOP PUB » : fiche pratique pour déposer plainte

Si votre autocollant « STOP PUB » n’est pas respecté et que le dialogue avec les enseignes concernées n’a pas abouti, il est possible d’aller plus loin et de déposer plainte contre les enseignes a[...]

à la une
23 décembre 2020

Lancez-vous dans un défi pour réduire le gaspillage des ressources

Essayer de réduire au maximum ses achats d’objets neufs pendant un an, c’est le défi que propose Zero Waste France en guise de résolution pour commencer la nouvelle année.

17 décembre 2020

Loi ASAP : vers une régression plus qu’une “simplification” du droit de l’environnement

La loi d’accélération et de simplification de l’action publique (dite loi ASAP) a été définitivement adoptée le 7 décembre 2020, après une validation du Conseil constitutionnel. Elle porte plusieu[...]

15 décembre 2020

5 ans après l’Accord de Paris : le dérèglement climatique s’accélère et toujours pas d’action concrète à l’horizon

Le 12 décembre 2015, 195 pays adoptaient l’Accord de Paris sur le climat à la suite des négociations menées dans le cadre de la COP21. Cinq ans après, le bilan est loin d’être à la hauteur des amb[...]

08 décembre 2020

Pires pollueurs plastiques au monde en 2020 : et le gagnant est …

De quelles marques proviennent la majorité des déchets plastiques ? Le mouvement Break Free From Plastic vient de publier son audit 2020. Sans surprise, Coca-Cola, Pepsi Co et Nestlé restent les p[...]

03 décembre 2020

Zero Waste France dénonce les dérives du Black Friday

Reporté mais pas annulé, le Black Friday 2020 aura lieu le 4 décembre 2020. Dans le contexte actuel difficile pour les commerçant.e.s, il est important de rappeler que cette journée pose divers pr[...]

26 novembre 2020

Les mots (zéro) déchet

Bioplastiques, recyclage, réemploi, biodéchets... pas toujours facile de s’y retrouver dans ce vocabulaire spécialisé. Zero Waste France vous propose quelques définitions liées aux déchets ou à la[...]