A Fribourg, la guerre aux gobelets jetables est déclarée

320 000 gobelets de café jetables sont distribués chaque heure en Allemagne. Une catastrophe écologique à laquelle la ville de Fribourg veut répondre avec le lancement d'un gobelet réutilisable.

Partager

Starbucks, McCafé, Costa Coffee… Les gobelets de café jetables sont responsables de l’émission de 83 000 tonnes de CO2 par an en Allemagne. Pour réduire ce gaspillage, la ville de Fribourg teste depuis quelques semaines un système alternatif de gobelets réutilisables, la Freiburg Cup.

2,8 milliards de gobelets jetés chaque année en Allemagne

Avec environ 320 000 gobelets jetables distribués chaque heure dans tout le pays (soit 2,8 milliards chaque année), l’Allemagne est bien devenue une nation de buveurs de café… nomades. Mais ce sont autant de déchets qui ne seront pas recyclés. En effet, les gobelets utilisés sont composés de carton auquel s’ajoute une couche de plastique, nécessaire à leur étanchéité. Il est donc difficile de séparer ensuite ces deux matériaux pour les recycler, d’autant plus que le gobelet est très souvent accompagné d’un couvercle, voire d’une paille.

Un impact environnemental considérable pour ces gobelets dont la durée moyenne d’utilisation est d’environ 15 minutes. La problématique des gobelets jetables est relativement nouvelle pour les villes allemandes, qui doivent faire face depuis une dizaine d’années à une explosion de ce nouveau flux de déchets.

10 000 Freiburg Cups disponibles dans toutes la ville

La ville de Fribourg-en-Brisgau (214 000 habitants), située dans le sud-ouest de l’Allemagne a décidé de s’attaquer à ce problème en proposant un système de gobelets réutilisables. Les amateurs de café peuvent désormais choisir la Freiburg Cup, estampillée aux couleurs de la ville, en échange d’une consigne d’un euro. 10 000 Freiburg Cups sont disponibles dans 56 points de vente (soit quatre fois plus qu’au lancement de l’opération, seulement quelques semaines après son démarrage), répartis dans toute la ville et notamment les cafés des bibliothèques universitaires.

L’état fédéral du Bade-Würtemberg a pris en charge l’achat de ces gobelets, qui ne coûtent donc rien aux commerçants qui s’engagent à les distribuer, les récupérer et les laver. Pas de coût supplémentaire non plus pour les utilisateurs, sauf s’ils perdent le gobelet réutilisable. Chaque “cup” peut être réutilisée et lavée jusqu’à 400 fois.

Mais si ce système prouve déjà son efficacité chez les commerçants l’ayant adopté, plusieurs obstacles empêchent aujourd’hui sa généralisation. La taille standard des gobelets par exemple, mais aussi la réticence des grandes chaînes comme Starbucks ou McDonald à utiliser des gobelets où leur logo n’apparaît pas. L’une des solutions serait alors d’instaurer une taxe sur les gobelets jetables, pour inciter les consommateurs à changer leurs habitudes et se tourner vers le réutilisable.

Déjà mise en place dans la ville de Tubingen (88 000 habitants), l’initiative des Freiburg Cups pourrait bien inspirer d’autres villes, à commencer par Berlin, qui consomme à elle seule 460 000 gobelets de café jetables par jour.

20 juillet 2022

Offre d’emploi – CDI – Responsable Administratif·ve et Financier·e

Dans le cadre d'un remplacement, Zero Waste France cherche son/sa prochain·e Responsable Administratif·ve et Financier·e pour le mois de décembre 2022.

à la une
30 juin 2022

Et si le pouvoir d’achat devenait pouvoir de réparation ?

« Zéro déchet » doit aussi rimer avec justice sociale : Zero Waste France, soutenue par trois autres organisations environnementales, milite pour que la réparation des objets soit moins coûteuse p[...]

29 juin 2022

2 nouvelles missions en service civique !

Vous cherchez une mission en service civique ? Rejoignez notre équipe pour nous aider à faire avancer la démarche zéro déchet, zéro gaspillage et à faire grandir notre mouvement !

22 juin 2022

À vos marques, prêts, attaquez : Zero Waste France porte plainte contre Adidas et New Balance pour greenwashing

Alors que les soldes d’été 2022 démarrent, Zero Waste France attaque Adidas et New Balance pour leur communication mensongère. « 100% recyclé », « privilégiant l'environnement », « solution contre[...]

15 juin 2022

Zéro gaspi, pour le sport aussi ! Des exemples inspirants de collectivités

Par l'accompagnement des clubs à l'adaptation de leur pratiques, le soutien d'initiatives de réemploi d'équipements sportifs ou encore le prêt de matériel, les collectivités ont un rôle central à [...]

15 juin 2022

Vous reprendrez bien un peu de consigne ?

Aux côtés de trois autres organisations environnementales et de deux associations professionnelles, Zero Waste France et Surfrider Foundation Europe profitent du « world refill day » (journée inte[...]

09 juin 2022

Les groupes locaux mouillent le maillot

Partout en France, des militant·es lient leur passion pour le sport et la réduction des déchets en s’engageant pour des pratiques sportives zéro déchet, zéro gaspillage. Tour d’horizon des actions[...]

25 mai 2022

Hiérarchie des modes de traitement des déchets : une décision favorable du Conseil constitutionnel

Par une décision du 22 avril 2022, le Conseil constitutionnel a validé les dispositions restreignant la construction de nouvelles installations de tri mécano-biologique (TMB). Retour sur une décis[...]

22 mai 2022

Réduire les déchets pour préserver la biodiversité

À l’occasion de la journée internationale de la diversité biologique, Zero Waste France revient sur les liens entre l’augmentation de la production de déchets et l’effondrement de la biodiversité,[...]

20 mai 2022

Révision du marché carbone européen : il est urgent d’y inclure les incinérateurs !

Le 17 mai 2022, la commission environnement du Parlement européen a proposé d'inclure l'incinération des déchets municipaux dans le marché carbone européen à partir de 2026, contrairement à la pro[...]