A Fribourg, la guerre aux gobelets jetables est déclarée

320 000 gobelets de café jetables sont distribués chaque heure en Allemagne. Une catastrophe écologique à laquelle la ville de Fribourg veut répondre avec le lancement d'un gobelet réutilisable.

Partager

Starbucks, McCafé, Costa Coffee… Les gobelets de café jetables sont responsables de l’émission de 83 000 tonnes de CO2 par an en Allemagne. Pour réduire ce gaspillage, la ville de Fribourg teste depuis quelques semaines un système alternatif de gobelets réutilisables, la Freiburg Cup.

2,8 milliards de gobelets jetés chaque année en Allemagne

Avec environ 320 000 gobelets jetables distribués chaque heure dans tout le pays (soit 2,8 milliards chaque année), l’Allemagne est bien devenue une nation de buveurs de café… nomades. Mais ce sont autant de déchets qui ne seront pas recyclés. En effet, les gobelets utilisés sont composés de carton auquel s’ajoute une couche de plastique, nécessaire à leur étanchéité. Il est donc difficile de séparer ensuite ces deux matériaux pour les recycler, d’autant plus que le gobelet est très souvent accompagné d’un couvercle, voire d’une paille.

Un impact environnemental considérable pour ces gobelets dont la durée moyenne d’utilisation est d’environ 15 minutes. La problématique des gobelets jetables est relativement nouvelle pour les villes allemandes, qui doivent faire face depuis une dizaine d’années à une explosion de ce nouveau flux de déchets.

10 000 Freiburg Cups disponibles dans toutes la ville

La ville de Fribourg-en-Brisgau (214 000 habitants), située dans le sud-ouest de l’Allemagne a décidé de s’attaquer à ce problème en proposant un système de gobelets réutilisables. Les amateurs de café peuvent désormais choisir la Freiburg Cup, estampillée aux couleurs de la ville, en échange d’une consigne d’un euro. 10 000 Freiburg Cups sont disponibles dans 56 points de vente (soit quatre fois plus qu’au lancement de l’opération, seulement quelques semaines après son démarrage), répartis dans toute la ville et notamment les cafés des bibliothèques universitaires.

L’état fédéral du Bade-Würtemberg a pris en charge l’achat de ces gobelets, qui ne coûtent donc rien aux commerçants qui s’engagent à les distribuer, les récupérer et les laver. Pas de coût supplémentaire non plus pour les utilisateurs, sauf s’ils perdent le gobelet réutilisable. Chaque “cup” peut être réutilisée et lavée jusqu’à 400 fois.

Mais si ce système prouve déjà son efficacité chez les commerçants l’ayant adopté, plusieurs obstacles empêchent aujourd’hui sa généralisation. La taille standard des gobelets par exemple, mais aussi la réticence des grandes chaînes comme Starbucks ou McDonald à utiliser des gobelets où leur logo n’apparaît pas. L’une des solutions serait alors d’instaurer une taxe sur les gobelets jetables, pour inciter les consommateurs à changer leurs habitudes et se tourner vers le réutilisable.

Déjà mise en place dans la ville de Tubingen (88 000 habitants), l’initiative des Freiburg Cups pourrait bien inspirer d’autres villes, à commencer par Berlin, qui consomme à elle seule 460 000 gobelets de café jetables par jour.

12 décembre 2019

Fin du plastique en 2040 : pourquoi nous n’en parlerons pas.

L’Assemblée nationale a adopté lundi soir, dans le cadre des débats autour de la loi anti-gaspillage, le principe d'une sortie du plastique à usage unique en 2040. Cette mesure fait depuis débat, [...]

10 décembre 2019

Incinérateur de Belgrade : une étude pointe les irrégularités du partenariat public-privé

Le partenariat public-privé (PPP) dans le domaine des déchets solides contracté avec Suez/Itochu par la municipalité de Belgrade a été entaché d'irrégularités juridiques et a contourné des process[...]

09 décembre 2019

L’interdiction du « tout-jetable » dans la restauration sur le point d’être adoptée en France !

Alors que la loi anti-gaspillage est débattue cette semaine à l’Assemblée Nationale, une mesure, proposée par Zero Waste France, est en passe d’être adoptée : l’obligation d’utiliser de la vaissel[...]

28 novembre 2019

Black Friday : “Il y a toujours quelqu’un qui paye”

Zero Waste France appelle à résister au Black Friday et à réduire notre production et consommation d’objets neufs.

21 novembre 2019

Exports de déchets et retours à l’envoyeur : analyse d’une crise mondiale des déchets (3/3)

Suite à la fermeture des frontières chinoises annoncée en 2017, et de l'effet domino qui s'en est suivi en Asie, un véritable séisme agite le monde du traitement des déchets. Voici un dossier en t[...]

21 novembre 2019

Exports de déchets et retours à l’envoyeur : analyse d’une crise mondiale des déchets (2/3)

Suite à la fermeture des frontières chinoises annoncée en 2017, et de l'effet domino qui s'en est suivi en Asie, un véritable séisme agite le monde du traitement des déchets. Partie 2/3 du dossier[...]

21 novembre 2019

Exports de déchets et retours à l’envoyeur : analyse d’une crise mondiale des déchets (1/3)

Suite à la fermeture des frontières chinoises annoncée en 2017, et de l'effet domino qui s'en est suivi en Asie, un véritable séisme agite le monde du traitement des déchets. Voici un dossier en t[...]

15 novembre 2019

Élections municipales 2020 : comment les citoyens peuvent-ils agir pour le zéro déchet ?

C'est le moment d'agir ! Les 15 et 22 mars 2020 se tiendront les élections municipales. L'occasion pour les citoyen.ne.s de sensibiliser un maximum de candidat.e.s pour faire du mandat 2020/2026 c[...]

08 novembre 2019

MAIF Ekiden de Paris 2019® : À quoi ressemble un évènement sportif engagé dans le zéro déchet ?

Ce dimanche 3 novembre 2019 à 9h précises, le top départ du MAIF Ekiden de Paris® était donné au pied de la Tour Eiffel. Parmi les nouveautés de cette 7ème édition, les sportives et sportifs ont p[...]

05 novembre 2019

Déchets : l’incinération n’a plus la cote auprès des institutions (financières) européennes

La Banque Européenne d'Investissement (BEI) vient de rejeter le financement de l'incinération de Belgrade (Serbie). L'occasion de faire le point sur les réglementations européennes qui, les unes a[...]