A la veille de la publication de la Feuille de route économie circulaire, ONG et entreprises plaident pour la réparation

A l'heure de la Feuille de route économie circulaire, une lettre ouverte inédite réunissant ONG environnementales et entreprises du secteur de la réparation, appelle le Gouvernement à prendre des mesures à la hauteur des objectifs qu’il s’est fixé de lutte contre l’obsolescence programmée et de création d’emplois de réparateurs.

Partager

Alors que le coût de la réparation augmente pour les consommateurs et que les emplois disparaissent, les seules mesures concrètes annoncées par le Gouvernement à ce stade – une meilleure cartographie des réparateurs et le développement d’un affichage volontaire de la réparabilité des produits – ne suffiront pas à résoudre cette crise.

En cause : le coût très bas de la main d’œuvre dans les pays où a lieu la fabrication, mais également les pratiques des fabricants : verrouillage logiciels, indisponibilité ou prix exorbitants des pièces détachées, entraves à l’activité des réparateurs non agréés… Une télévision sur deux ne pourrait être réparée du fait de l’indisponibilité des pièces, et la réparation d’un iPhone X coûte désormais 611 euros.

Les signataires de cette lettre ouverte, ONG environnementales et entreprises du secteur de la réparation (Fnac Darty, réparateurs agréés, artisans indépendants, Chambres des métiers) demandent notamment la mise en place d’un soutien économique via un “chèque réparation” ou la modulation de la TVA et l’imposition d’une durée de disponibilité des pièces détachées à des prix raisonnables.

Alma Dufour, chargée de campagne Modes de production et de consommation responsables aux Amis de la Terre conclut : “ Le changement climatique nous menace chaque jour davantage, les métaux se raréfient : il faut que notre Gouvernement prenne acte de ces réalités et adopte des mesures fortes pour allonger la durée de vie des produits. Cela permettrait également de créer des emplois locaux, et de donner du pouvoir d’achat aux consommateurs, ce qui explique que ces entreprises et ONG s’associent pour signer ces demandes communes ! ”

La Feuille de route doit témoigner d’une ambition renforcée  pour soutenir ce secteur et ouvrir la voie à l’adoption d’une loi pour la réparation dans l’année à venir.

Lire la lettre ouverte

à la une
28 septembre 2022

9 entreprises mises en demeure pour non-respect du devoir de vigilance lié à leur utilisation du plastique

Surfrider Foundation Europe, ClientEarth et Zero Waste France mettent en demeure 9 géants de l’agroalimentaire et de la grande distribution pour l’insuffisance de leurs actions dans la réduction d[...]

27 septembre 2022

Projet de loi de finances 2023 : quel potentiel pour la réduction des déchets ?

Marronnier politique incontournable, le projet de loi de finances revient au Parlement. L’occasion pour Zero Waste France de porter ses propositions pour une politique publique qui laisse une autr[...]

22 septembre 2022

Plaidoyer zéro déchet : journal de bord 2022

Depuis sa création en 1997, Zero Waste France se donne pour mission de faire avancer les politiques publiques pour réduire les déchets. À travers ses actions de plaidoyer, l'association vise à fai[...]

15 septembre 2022

Quand les citoyen·nes font bouger les politiques locales

Les citoyen·nes, mobilisé·es au sein des groupes locaux, s’unissent pour laisser une autre empreinte dans la vie démocratique française au niveau local en matière de prévention des déchets et de l[...]

05 septembre 2022

Quiz du zéro déchet : testez vos connaissances !

Pour fêter son 25ème anniversaire, Zero Waste France propose un quiz en ligne sur le zéro déchet. L'occasion de tester ses connaissances et d'en apprendre plus sur la démarche.

30 juin 2022

Et si le pouvoir d’achat devenait pouvoir de réparation ?

« Zéro déchet » doit aussi rimer avec justice sociale : Zero Waste France, soutenue par trois autres organisations environnementales, milite pour que la réparation des objets soit moins coûteuse p[...]

22 juin 2022

À vos marques, prêts, attaquez : Zero Waste France porte plainte contre Adidas et New Balance pour greenwashing

Alors que les soldes d’été 2022 démarrent, Zero Waste France attaque Adidas et New Balance pour leur communication mensongère. « 100% recyclé », « privilégiant l'environnement », « solution contre[...]

15 juin 2022

Zéro gaspi, pour le sport aussi ! Des exemples inspirants de collectivités

Par l'accompagnement des clubs à l'adaptation de leur pratiques, le soutien d'initiatives de réemploi d'équipements sportifs ou encore le prêt de matériel, les collectivités ont un rôle central à [...]

15 juin 2022

Vous reprendrez bien un peu de consigne ?

Aux côtés de trois autres organisations environnementales et de deux associations professionnelles, Zero Waste France et Surfrider Foundation Europe profitent du « world refill day » (journée inte[...]

09 juin 2022

Les groupes locaux mouillent le maillot

Partout en France, des militant·es lient leur passion pour le sport et la réduction des déchets en s’engageant pour des pratiques sportives zéro déchet, zéro gaspillage. Tour d’horizon des actions[...]