A la veille de la publication de la Feuille de route économie circulaire, ONG et entreprises plaident pour la réparation

A l'heure de la Feuille de route économie circulaire, une lettre ouverte inédite réunissant ONG environnementales et entreprises du secteur de la réparation, appelle le Gouvernement à prendre des mesures à la hauteur des objectifs qu’il s’est fixé de lutte contre l’obsolescence programmée et de création d’emplois de réparateurs.

Partager

Alors que le coût de la réparation augmente pour les consommateurs et que les emplois disparaissent, les seules mesures concrètes annoncées par le Gouvernement à ce stade – une meilleure cartographie des réparateurs et le développement d’un affichage volontaire de la réparabilité des produits – ne suffiront pas à résoudre cette crise.

En cause : le coût très bas de la main d’œuvre dans les pays où a lieu la fabrication, mais également les pratiques des fabricants : verrouillage logiciels, indisponibilité ou prix exorbitants des pièces détachées, entraves à l’activité des réparateurs non agréés… Une télévision sur deux ne pourrait être réparée du fait de l’indisponibilité des pièces, et la réparation d’un iPhone X coûte désormais 611 euros.

Les signataires de cette lettre ouverte, ONG environnementales et entreprises du secteur de la réparation (Fnac Darty, réparateurs agréés, artisans indépendants, Chambres des métiers) demandent notamment la mise en place d’un soutien économique via un “chèque réparation” ou la modulation de la TVA et l’imposition d’une durée de disponibilité des pièces détachées à des prix raisonnables.

Alma Dufour, chargée de campagne Modes de production et de consommation responsables aux Amis de la Terre conclut : “ Le changement climatique nous menace chaque jour davantage, les métaux se raréfient : il faut que notre Gouvernement prenne acte de ces réalités et adopte des mesures fortes pour allonger la durée de vie des produits. Cela permettrait également de créer des emplois locaux, et de donner du pouvoir d’achat aux consommateurs, ce qui explique que ces entreprises et ONG s’associent pour signer ces demandes communes ! ”

La Feuille de route doit témoigner d’une ambition renforcée  pour soutenir ce secteur et ouvrir la voie à l’adoption d’une loi pour la réparation dans l’année à venir.

Lire la lettre ouverte

03 décembre 2021

Un Pacte du Pouvoir de Vivre pour (re)penser ensemble écologie, solidarité et démocratie

Il y a un mois, la coalition du Pacte du pouvoir de vivre publiait ses 90 propositions pour bâtir une autre société plus juste et écologique. Zero Waste France revient sur le mouvement et ses obje[...]

29 novembre 2021

Que deviennent les vêtements que l’on jette ?

La production de vêtements a doublé entre 2000 et 2014. Si une personne achète désormais 60 % de vêtements de plus qu’il y a 15 ans, elle les conserve cependant moitié moins longtemps. Mais alors,[...]

à la une
24 novembre 2021

Black Friday : une catastrophe écologique et sociale qui perdure en dépit de la loi

A l’heure où des photos de dunes de vêtements, prises dans le désert d’Atacama (au nord du Chili) scandalisent, les grandes entreprises préparent en toute impunité l’opération promotionnelle "Blac[...]

09 novembre 2021

Top 10 des pires pollueurs plastiques 2021 : comme un air de déjà-vu

Le mouvement Break Free From Plastic a récemment publié son audit de marques 2021 qui établit le top 10 des plus grands pollueurs plastique dans le monde. Sans surprise, Coca-Cola Company mainti[...]

08 novembre 2021

Zero Waste France s’attaque à la fast-fashion !

Zero Waste France lance sa nouvelle campagne nationale “Fast-fashion : il est temps de ralentir !”, invitant à la fois les citoyen·nes à changer leur relation aux vêtements, et les marques de la f[...]

02 novembre 2021

Réduire les déchets pour agir sur le climat

Alors que la 26e conférence annuelle de l’ONU sur le climat (COP26) démarre dans un contexte d’urgence climatique et environnementale toujours plus pressant, Zero Waste France revient sur les lien[...]

22 octobre 2021

Retour sur la matinée technique : réduire le jetable, l’exemple de la restauration collective

Zero Waste France et le WWF ont organisé le 20 octobre une matinée technique de partage d’expérience de la part de collectivités ayant mis en place des actions de lutte contre le plastique et l’us[...]

14 octobre 2021

Expérimentation du “Oui Pub” : la candidature est ouverte pour les collectivités locales

Jusqu’au 26 novembre 2021, les collectivités territoriales qui souhaitent expérimenter le dispositif “Oui Pub” peuvent soumettre leur candidature à l’Ademe : une opportunité d’engagement dans la l[...]

07 octobre 2021

Révision du marché carbone européen : il est urgent d’y inclure les incinérateurs !

Le 14 juillet 2021, la Commission européenne a proposé une révision du marché carbone européen, outil économique majeur de lutte contre le réchauffement climatique. Or, cette proposition persiste [...]

08 septembre 2021

Le Plan national de prévention des déchets 2021-2027 : comprendre et participer

Le prochain Plan national de prévention des déchets (PNPD) est en phase de concertation jusqu’au 30 octobre prochain. Zero Waste France fait le point sur ce document structurel dans la politique d[...]