Feuille de route économie circulaire : comment transformer l’essai ?

Paris, le 26 octobre 2017 - À l'heure des premiers travaux sur la feuille de route Économie circulaire, Zero Waste France présente les leviers pour le développement de celle-ci.

Partager

Nicolas Hulot et Brune Poirson ont ouvert mardi 24 octobre les travaux relatifs à la Feuille de route Economie circulaire en rappelant que la question n’était plus de savoir quoi, mais comment généraliser l’économie circulaire, et son autre facette “indissociable”, celle de l’économie sociale et solidaire. Zero Waste France souscrit au choix de travailler sur les outils et leviers du déploiement, notamment les mesures de fiscalité incitative, mais sera aussi très attentive au fait que les travaux s’attaquent aux sources du problème, au premier rang desquelles l’omniprésence du jetable.

Fiscalité et autres leviers pour le développement de l’Économie circulaire

Le développement de l’économie circulaire est encouragé, depuis la Loi de transition énergétique notamment, par de nouvelles mesures (ex. de l’obligation du tri des biodéchets à horizon 2025) et des objectifs ambitieux de réduction et de recyclage des déchets. Ces dispositions législatives risquent cependant de rester lettre morte faute d’outils permettant de financer, inciter et contrôler leur application. Zero Waste France a d’ores et déjà lancé plusieurs alertes en ce sens, la dernière en date portant sur la non-application du décret sur le tri 5 flux par les principales enseignes de la restauration rapide (plus d’infos ici). L’association salue donc le choix du gouvernement d’inclure à l’agenda de cette feuille de route deux ateliers de travail portant sur les outils fiscaux et économiques et sur le déploiement territorial des objectifs de recyclage et de réduction des tonnages envoyés en décharge.

L’objectif 100% de recyclage des plastiques passe par la réduction à la source

L’objectif présidentiel de “100% des plastiques recyclés” à horizon 2025 a été rappelé ce matin par les deux ministres. Zero Waste France salue l’ambition de cette objectif et estime qu’il pourra être atteint :  d’une part en s’attaquant à la source du problème, c’est à dire l’omniprésence des emballages jetables et autres produits à usage unique (couverts jetables, pailles, objets promotionnels), afin que les investissements et efforts d’innovation puissent être concentrés sur les produits indispensables.

“Ne gaspillons pas notre énergie et un temps précieux à tenter de trouver des solutions de recyclage pour des déchets qui pourraient de manière moins coûteuse et beaucoup plus rapide être remplacés par leurs équivalents réutilisables” Flore Berlingen, directrice de Zero Waste France.

D’autre part en  adoptant une logique de substitution systématique face aux matériaux non recyclables : à très court terme, des outils comme les écomodulations dans le cadre des filières REP peuvent être considérablement renforcés pour décourager l’usage des matériaux problématiques, comme l’a rappelé l’Ademe. A moyen terme et en incluant l’échelle européenne, ce sont des mesures d’interdiction de certains produits ou matériaux qui pourraient être envisagées.

22 mai 2022

Réduire les déchets pour préserver la biodiversité

À l’occasion de la journée internationale de la diversité biologique, Zero Waste France revient sur les liens entre l’augmentation de la production de déchets et l’effondrement de la biodiversité,[...]

20 mai 2022

Révision du marché carbone européen : il est urgent d’y inclure les incinérateurs !

Le 17 mai 2022, la commission environnement du Parlement européen a proposé d'inclure l'incinération des déchets municipaux dans le marché carbone européen à partir de 2026, contrairement à la pro[...]

16 mai 2022

Collectivités : soutenons les filières du réemploi à travers la commande publique !

Un décret de la loi AGEC impose un minimum d’achats de fournitures issues du réemploi ou de la réutilisation. Malgré le manque d’ambition de ce décret, certaines collectivités ont su s’en saisir e[...]

26 avril 2022

Interdiction d’emballer les fruits et légumes sous plastique : des outils pour la faire respecter

Les enseignes n’ont plus le droit de proposer à la vente des fruits et légumes emballés sous plastique depuis le 1er janvier 2022, avec une période transitoire d’écoulement des stocks jusqu’au 1er[...]

à la une
20 avril 2022

6ème rapport du GIEC : sobriété et justice climatique au cœur des solutions pour s’adapter face au dérèglement climatique

Sorti début avril 2022, le dernier volet du rapport 6 du GIEC est dédié aux solutions pour limiter les dégâts liés à la crise climatique. Pour la première fois, ce document incontournable consacre[...]

08 avril 2022

Le réseau Zero Waste, reflet de la force de l’engagement citoyen pour une société plus sobre

Reportées plus de deux ans d’affilée à cause de la crise sanitaire, les rencontres annuelles du réseau Zero Waste ont enfin pu se tenir le weekend du 25 mars 2022. Retour en mots et en images sur [...]

06 avril 2022

Rien de neuf : un mois pour faire découvrir les alternatives aux étudiant·es !

En avril, Zero Waste France lance un Défi “Rien de neuf” à taille réduite aux étudiant·es. Objectif : leur faire découvrir les alternatives au neuf et lever les freins pour les aider à s’engager d[...]

17 mars 2022

Incendie d’un centre de tri de déchets à Saint-Chamas : Zero Waste France porte plainte

Le 17 mars 2022, Zero Waste France a porté plainte contre l’exploitant d’un centre de tri qui stockait des quantités illégales de déchets, jusqu’à prendre feu le 26 décembre 2021. Leçons d’un acci[...]

16 mars 2022

Quels leviers d’action pour développer le réemploi sur son territoire?

A l’occasion de la sortie du guide du Réseau Consigne à destination des collectivités, Zero Waste France et le Réseau Consigne ont organisé le 10 mars dernier un temps d’échanges sur les solutions[...]

à la une
09 mars 2022

Suite du feuilleton “Fonds réparation” : Zero Waste France va en justice contre la baisse de son montant

Zero Waste France et les Amis de la Terre France ont attaqué le décret qui diminue le montant du fonds réparation, par un recours déposé le 25 février 2022 devant le Conseil d’Etat. Décryptage d’[...]