Feuille de route économie circulaire : comment transformer l’essai ?

Paris, le 26 octobre 2017 - À l'heure des premiers travaux sur la feuille de route Économie circulaire, Zero Waste France présente les leviers pour le développement de celle-ci.

Ecology agreement concept
Partager

Nicolas Hulot et Brune Poirson ont ouvert mardi 24 octobre les travaux relatifs à la Feuille de route Economie circulaire en rappelant que la question n’était plus de savoir quoi, mais comment généraliser l’économie circulaire, et son autre facette “indissociable”, celle de l’économie sociale et solidaire. Zero Waste France souscrit au choix de travailler sur les outils et leviers du déploiement, notamment les mesures de fiscalité incitative, mais sera aussi très attentive au fait que les travaux s’attaquent aux sources du problème, au premier rang desquelles l’omniprésence du jetable.

Fiscalité et autres leviers pour le développement de l’Économie circulaire

Le développement de l’économie circulaire est encouragé, depuis la Loi de transition énergétique notamment, par de nouvelles mesures (ex. de l’obligation du tri des biodéchets à horizon 2025) et des objectifs ambitieux de réduction et de recyclage des déchets. Ces dispositions législatives risquent cependant de rester lettre morte faute d’outils permettant de financer, inciter et contrôler leur application. Zero Waste France a d’ores et déjà lancé plusieurs alertes en ce sens, la dernière en date portant sur la non-application du décret sur le tri 5 flux par les principales enseignes de la restauration rapide (plus d’infos ici). L’association salue donc le choix du gouvernement d’inclure à l’agenda de cette feuille de route deux ateliers de travail portant sur les outils fiscaux et économiques et sur le déploiement territorial des objectifs de recyclage et de réduction des tonnages envoyés en décharge.

L’objectif 100% de recyclage des plastiques passe par la réduction à la source

L’objectif présidentiel de “100% des plastiques recyclés” à horizon 2025 a été rappelé ce matin par les deux ministres. Zero Waste France salue l’ambition de cette objectif et estime qu’il pourra être atteint :  d’une part en s’attaquant à la source du problème, c’est à dire l’omniprésence des emballages jetables et autres produits à usage unique (couverts jetables, pailles, objets promotionnels), afin que les investissements et efforts d’innovation puissent être concentrés sur les produits indispensables.

“Ne gaspillons pas notre énergie et un temps précieux à tenter de trouver des solutions de recyclage pour des déchets qui pourraient de manière moins coûteuse et beaucoup plus rapide être remplacés par leurs équivalents réutilisables” Flore Berlingen, directrice de Zero Waste France.

D’autre part en  adoptant une logique de substitution systématique face aux matériaux non recyclables : à très court terme, des outils comme les écomodulations dans le cadre des filières REP peuvent être considérablement renforcés pour décourager l’usage des matériaux problématiques, comme l’a rappelé l’Ademe. A moyen terme et en incluant l’échelle européenne, ce sont des mesures d’interdiction de certains produits ou matériaux qui pourraient être envisagées.

15 novembre 2022

La résistance à la fast-fashion s’organise sur tout le territoire !

SERD 2022 : du 19 au 27 novembre, les groupes locaux Zero Waste vous ont concocté un programme aux petits oignons, pour résister à la fast-fashion partout en France. Cinés-débats, jeux de société,[...]

à la une
06 octobre 2022

Zéro déchet : un livre pour en finir avec la société du tout-jetable

Dans leur nouveau livre "Déchets partout, justice nulle part. Manifeste pour un projet de société zéro déchet, zéro gaspillage", Alice Elfassi et Moïra Tourneur, toutes deux salariées de Zero Wast[...]

05 octobre 2022

Un rapport de la Cour des comptes critique la gestion des déchets en France

Ce nouveau rapport se montre sévère avec le service public de gestion des déchets ménagers en France. Il valide également une grande partie de l’analyse et des propositions de Zero Waste France.[...]

28 septembre 2022

9 entreprises mises en demeure pour non-respect du devoir de vigilance lié à leur utilisation du plastique

Surfrider Foundation Europe, ClientEarth et Zero Waste France mettent en demeure 9 géants de l’agroalimentaire et de la grande distribution pour l’insuffisance de leurs actions dans la réduction d[...]

27 septembre 2022

Projet de loi de finances 2023 : quel potentiel pour la réduction des déchets ?

Marronnier politique incontournable, le projet de loi de finances revient au Parlement. L’occasion pour Zero Waste France de porter ses propositions pour une politique publique qui laisse une autr[...]

22 septembre 2022

Plaidoyer zéro déchet : journal de bord 2022

Depuis sa création en 1997, Zero Waste France se donne pour mission de faire avancer les politiques publiques pour réduire les déchets. À travers ses actions de plaidoyer, l'association vise à fai[...]

15 septembre 2022

Quand les citoyen·nes font bouger les politiques locales

Les citoyen·nes, mobilisé·es au sein des groupes locaux, s’unissent pour laisser une autre empreinte dans la vie démocratique française au niveau local en matière de prévention des déchets et de l[...]

05 septembre 2022

Quiz du zéro déchet : testez vos connaissances !

Pour fêter son 25ème anniversaire, Zero Waste France propose un quiz en ligne sur le zéro déchet. L'occasion de tester ses connaissances et d'en apprendre plus sur la démarche.

30 juin 2022

Et si le pouvoir d’achat devenait pouvoir de réparation ?

« Zéro déchet » doit aussi rimer avec justice sociale : Zero Waste France, soutenue par trois autres organisations environnementales, milite pour que la réparation des objets soit moins coûteuse p[...]

22 juin 2022

À vos marques, prêts, attaquez : Zero Waste France porte plainte contre Adidas et New Balance pour greenwashing

Alors que les soldes d’été 2022 démarrent, Zero Waste France attaque Adidas et New Balance pour leur communication mensongère. « 100% recyclé », « privilégiant l'environnement », « solution contre[...]