Feuille de route économie circulaire : comment transformer l’essai ?

Paris, le 26 octobre 2017 - À l'heure des premiers travaux sur la feuille de route Économie circulaire, Zero Waste France présente les leviers pour le développement de celle-ci.

Ecology agreement concept
Partager

Nicolas Hulot et Brune Poirson ont ouvert mardi 24 octobre les travaux relatifs à la Feuille de route Economie circulaire en rappelant que la question n’était plus de savoir quoi, mais comment généraliser l’économie circulaire, et son autre facette “indissociable”, celle de l’économie sociale et solidaire. Zero Waste France souscrit au choix de travailler sur les outils et leviers du déploiement, notamment les mesures de fiscalité incitative, mais sera aussi très attentive au fait que les travaux s’attaquent aux sources du problème, au premier rang desquelles l’omniprésence du jetable.

Fiscalité et autres leviers pour le développement de l’Économie circulaire

Le développement de l’économie circulaire est encouragé, depuis la Loi de transition énergétique notamment, par de nouvelles mesures (ex. de l’obligation du tri des biodéchets à horizon 2025) et des objectifs ambitieux de réduction et de recyclage des déchets. Ces dispositions législatives risquent cependant de rester lettre morte faute d’outils permettant de financer, inciter et contrôler leur application. Zero Waste France a d’ores et déjà lancé plusieurs alertes en ce sens, la dernière en date portant sur la non-application du décret sur le tri 5 flux par les principales enseignes de la restauration rapide (plus d’infos ici). L’association salue donc le choix du gouvernement d’inclure à l’agenda de cette feuille de route deux ateliers de travail portant sur les outils fiscaux et économiques et sur le déploiement territorial des objectifs de recyclage et de réduction des tonnages envoyés en décharge.

L’objectif 100% de recyclage des plastiques passe par la réduction à la source

L’objectif présidentiel de “100% des plastiques recyclés” à horizon 2025 a été rappelé ce matin par les deux ministres. Zero Waste France salue l’ambition de cette objectif et estime qu’il pourra être atteint :  d’une part en s’attaquant à la source du problème, c’est à dire l’omniprésence des emballages jetables et autres produits à usage unique (couverts jetables, pailles, objets promotionnels), afin que les investissements et efforts d’innovation puissent être concentrés sur les produits indispensables.

“Ne gaspillons pas notre énergie et un temps précieux à tenter de trouver des solutions de recyclage pour des déchets qui pourraient de manière moins coûteuse et beaucoup plus rapide être remplacés par leurs équivalents réutilisables” Flore Berlingen, directrice de Zero Waste France.

D’autre part en  adoptant une logique de substitution systématique face aux matériaux non recyclables : à très court terme, des outils comme les écomodulations dans le cadre des filières REP peuvent être considérablement renforcés pour décourager l’usage des matériaux problématiques, comme l’a rappelé l’Ademe. A moyen terme et en incluant l’échelle européenne, ce sont des mesures d’interdiction de certains produits ou matériaux qui pourraient être envisagées.

Actualités

04 septembre 2023

Tri à la source des biodéchets : stop aux confusions !

A l’approche de l’obligation de tri à la source des biodéchets, on lit tout et son contraire dans la presse : les citoyen·nes devraient obligatoirement faire leur compost chez eux, s’équiper de po[...]

31 août 2023

Planification écologique : ce qu’il faut faire pour que l’économie passe de linéaire à circulaire

Le gouvernement a engagé un travail de planification écologique dont le volet consacré à l’économie circulaire commence à se dessiner. Ses orientations constitueront la base de la prochaine straté[...]

à la une
26 juillet 2023

Qu’attendre du futur règlement européen sur les emballages ?

Le règlement européen sur les emballages en discussion au niveau européen représente une opportunité majeure pour la transition des systèmes d'emballage, à un moment où il est crucial de réduire d[...]

26 juin 2023

Biodéchets : définir clairement les conditions de leur tri à la source

Les déchets organiques représentent encore un tiers de nos poubelles résiduelles. Levier majeur pour réduire à la source nos déchets, leur tri à la source deviendra obligatoire au 31 décembre 2023[...]

23 juin 2023

Projet de loi Industrie verte : et l’économie circulaire ?

Le Sénat examinait cette semaine le projet de loi sur l’industrie verte, avant l’Assemblée nationale en juillet. Ce texte sera-t-il à la hauteur des enjeux pour réduire les déchets produits par l’[...]

07 juin 2023

La face cachée de l’industrie du plastique

Peu connue du grand public, l’industrie du plastique aiguise aujourd'hui l’appétit des géants pétroliers et gaziers qui y multiplient les investissements. De l’extraction de matières premières à l[...]

02 juin 2023

Consigne pour recyclage : fausse bonne idée pour réduire la production de plastique ?

Une concertation est organisée jusqu’en juin 2023 par le ministère de la transition écologique à propos de la mise en place d’un système national de consigne. Zero Waste France alerte sur les risq[...]

01 juin 2023

Pollution plastique : stop au colonialisme des déchets !

Alors que la France accueille les négociations internationales visant à mettre fin à la pollution plastique, Zero Waste France rappelle que le pays produit deux fois plus de déchets que la moyenne[...]

31 mai 2023

Traité sur la pollution plastique : revue de presse

Ce lundi 29 mai 2023 s'est ouverte à Paris la deuxième session de négociations internationales visant à mettre fin à la pollution plastique. En lien avec ses partenaires associatifs, l'équipe de Z[...]

24 mai 2023

Revoir le système des REP, un enjeu pour la réduction des déchets plastiques

A l’occasion des négociations pour un traité mondial sur le plastique, nombreuses sont les voix qui s’élèvent pour promouvoir le modèle français de Responsabilité élargie des producteurs (REP) à l[...]