Gestion des déchets : enquête sur les collectivités les plus performantes

A Paris, le 5 juin 2019 - Après plusieurs mois de recherche et à l'approche des élections municipales de 2020, Zero Waste France publie une enquête sur les intercommunalités françaises les plus "performantes" en matière de gestion des déchets.

Partager

L’association a passé au crible les rapport annuels de gestion des déchets de plusieurs centaines de collectivités locales pour identifier les meilleures résultats en termes de production d’ordures “résiduelles”, ces déchets non triés qui sont envoyés en décharge ou en incinérateur. Résultat : 91 intercommunalités françaises produisent moins de 150 kg d’ordures résiduelles par habitant et par an et 18 intercommunalités passent même sous la barre des 100 kg annuel de déchets non triés par habitant.

Réduire les ordures enfouies ou incinérées : c’est possible

L’enquête, réalisée par Augustin Ayoub, s’est focalisée sur les ordures résiduelles, c’est-à-dire les déchets non triés par les habitants (« poubelle noire » enfouie ou incinérée) : cet indicateur permet de mesurer l’efficacité des actions menées en faveur de la prévention des déchets et du tri, tout en facilitant la comparaison entre territoires.

Au final, l’enquête révèle que 91 intercommunalités (sur plus de 1 000 groupements de communes en charge de la collecte des déchets en France), représentant près de 3,3 millions d’habitants, jettent moins de 150 kg d’ordures ménagères résiduelles par habitant et par an, un chiffre considérablement plus bas que la moyenne nationale qui se situe à 261 kg par habitant par an. Parmi elles, 18 intercommunalités sont même à moins de 100 kg par habitant et par an !

Localisation des collectivités et facteurs de performance identifiés

Une part importante de ces collectivités performantes sont localisées dans trois régions : Pays de la Loire (38), Grand Est (28), et Bourgogne-Franche-Comté (22). 97 % des intercommunalités à moins de 150 kg ont mis en place une tarification incitative totale ou partielle des déchets (100% des intercommunalités à moins de 100 kg ont recours à ce mode de facturation).

Les agglomérations de plus de 100 000 habitants les plus performantes, au-dessus de ce ratio, ont également été répertoriées : le Grand Besançon arrive en tête (150 kg/hab/an), suivi d’Angers (181 kg/hab/an), Rennes (192 kg/hab/an), Grenoble (192 kg/hab/an) et Nantes (214 kg/hab/an).

Le fait que certaines collectivités soient plus performantes que d’autres n’est pas un hasard : l’enquête démontre que les collectivités qui mettent en place des politiques d’incitations économiques et qui encouragent la gestion séparée des déchets organiques, peuvent réduire significativement les déchets envoyés en décharge ou en incinérateur.

Les prochaines élections municipales de 2020 seront l’occasion de faire remonter la gestion des déchets dans l’agenda des candidats : cette enquête permet de démontrer qu’ils disposent de marges de manoeuvre pour diminuer la production de déchets.

Téléchargez l’enquête

12 décembre 2019

Fin du plastique en 2040 : pourquoi nous n’en parlerons pas.

L’Assemblée nationale a adopté lundi soir, dans le cadre des débats autour de la loi anti-gaspillage, le principe d'une sortie du plastique à usage unique en 2040. Cette mesure fait depuis débat, [...]

10 décembre 2019

Incinérateur de Belgrade : une étude pointe les irrégularités du partenariat public-privé

Le partenariat public-privé (PPP) dans le domaine des déchets solides contracté avec Suez/Itochu par la municipalité de Belgrade a été entaché d'irrégularités juridiques et a contourné des process[...]

09 décembre 2019

L’interdiction du « tout-jetable » dans la restauration sur le point d’être adoptée en France !

Alors que la loi anti-gaspillage est débattue cette semaine à l’Assemblée Nationale, une mesure, proposée par Zero Waste France, est en passe d’être adoptée : l’obligation d’utiliser de la vaissel[...]

28 novembre 2019

Black Friday : “Il y a toujours quelqu’un qui paye”

Zero Waste France appelle à résister au Black Friday et à réduire notre production et consommation d’objets neufs.

21 novembre 2019

Exports de déchets et retours à l’envoyeur : analyse d’une crise mondiale des déchets (3/3)

Suite à la fermeture des frontières chinoises annoncée en 2017, et de l'effet domino qui s'en est suivi en Asie, un véritable séisme agite le monde du traitement des déchets. Voici un dossier en t[...]

21 novembre 2019

Exports de déchets et retours à l’envoyeur : analyse d’une crise mondiale des déchets (2/3)

Suite à la fermeture des frontières chinoises annoncée en 2017, et de l'effet domino qui s'en est suivi en Asie, un véritable séisme agite le monde du traitement des déchets. Partie 2/3 du dossier[...]

21 novembre 2019

Exports de déchets et retours à l’envoyeur : analyse d’une crise mondiale des déchets (1/3)

Suite à la fermeture des frontières chinoises annoncée en 2017, et de l'effet domino qui s'en est suivi en Asie, un véritable séisme agite le monde du traitement des déchets. Voici un dossier en t[...]

15 novembre 2019

Élections municipales 2020 : comment les citoyens peuvent-ils agir pour le zéro déchet ?

C'est le moment d'agir ! Les 15 et 22 mars 2020 se tiendront les élections municipales. L'occasion pour les citoyen.ne.s de sensibiliser un maximum de candidat.e.s pour faire du mandat 2020/2026 c[...]

08 novembre 2019

MAIF Ekiden de Paris 2019® : À quoi ressemble un évènement sportif engagé dans le zéro déchet ?

Ce dimanche 3 novembre 2019 à 9h précises, le top départ du MAIF Ekiden de Paris® était donné au pied de la Tour Eiffel. Parmi les nouveautés de cette 7ème édition, les sportives et sportifs ont p[...]

05 novembre 2019

Déchets : l’incinération n’a plus la cote auprès des institutions (financières) européennes

La Banque Européenne d'Investissement (BEI) vient de rejeter le financement de l'incinération de Belgrade (Serbie). L'occasion de faire le point sur les réglementations européennes qui, les unes a[...]