Gestion des déchets : enquête sur les collectivités les plus performantes

A Paris, le 5 juin 2019 - Après plusieurs mois de recherche et à l'approche des élections municipales de 2020, Zero Waste France publie une enquête sur les intercommunalités françaises les plus "performantes" en matière de gestion des déchets.

Partager

L’association a passé au crible les rapport annuels de gestion des déchets de plusieurs centaines de collectivités locales pour identifier les meilleures résultats en termes de production d’ordures “résiduelles”, ces déchets non triés qui sont envoyés en décharge ou en incinérateur. Résultat : 91 intercommunalités françaises produisent moins de 150 kg d’ordures résiduelles par habitant et par an et 18 intercommunalités passent même sous la barre des 100 kg annuel de déchets non triés par habitant.

Réduire les ordures enfouies ou incinérées : c’est possible

L’enquête, réalisée par Augustin Ayoub, s’est focalisée sur les ordures résiduelles, c’est-à-dire les déchets non triés par les habitants (« poubelle noire » enfouie ou incinérée) : cet indicateur permet de mesurer l’efficacité des actions menées en faveur de la prévention des déchets et du tri, tout en facilitant la comparaison entre territoires.

Au final, l’enquête révèle que 91 intercommunalités (sur plus de 1 000 groupements de communes en charge de la collecte des déchets en France), représentant près de 3,3 millions d’habitants, jettent moins de 150 kg d’ordures ménagères résiduelles par habitant et par an, un chiffre considérablement plus bas que la moyenne nationale qui se situe à 261 kg par habitant par an. Parmi elles, 18 intercommunalités sont même à moins de 100 kg par habitant et par an !

Localisation des collectivités et facteurs de performance identifiés

Une part importante de ces collectivités performantes sont localisées dans trois régions : Pays de la Loire (38), Grand Est (28), et Bourgogne-Franche-Comté (22). 97 % des intercommunalités à moins de 150 kg ont mis en place une tarification incitative totale ou partielle des déchets (100% des intercommunalités à moins de 100 kg ont recours à ce mode de facturation).

Les agglomérations de plus de 100 000 habitants les plus performantes, au-dessus de ce ratio, ont également été répertoriées : le Grand Besançon arrive en tête (150 kg/hab/an), suivi d’Angers (181 kg/hab/an), Rennes (192 kg/hab/an), Grenoble (192 kg/hab/an) et Nantes (214 kg/hab/an).

Le fait que certaines collectivités soient plus performantes que d’autres n’est pas un hasard : l’enquête démontre que les collectivités qui mettent en place des politiques d’incitations économiques et qui encouragent la gestion séparée des déchets organiques, peuvent réduire significativement les déchets envoyés en décharge ou en incinérateur.

Les prochaines élections municipales de 2020 seront l’occasion de faire remonter la gestion des déchets dans l’agenda des candidats : cette enquête permet de démontrer qu’ils disposent de marges de manoeuvre pour diminuer la production de déchets.

Téléchargez l’enquête

25 mars 2020

Réseau Zero Waste France : la barre des 100 groupes locaux dépassée !

Le développement exponentiel du réseau des groupes locaux Zero Waste France et de leurs actions ces derniers mois témoigne de l’intérêt grandissant des citoyens pour la démarche zéro déchet. Retou[...]

à la une
04 mars 2020

Municipales : notre analyse des programmes des candidats de 10 villes clés sur le tri des biodéchets

Zero Waste France a analysé le contenu des programmes des principaux candidats à la ville cœur des 10 métropoles françaises les plus émettrices de gaz à effet de serre (Paris, Marseille, Lyon, Lil[...]

01 mars 2020

Recrutement d’un·e chargé·e ou responsable des affaires juridiques chez Zero Waste France !

Dans le cadre d'un remplacement, Zero Waste France recrute un·e chargé·e ou responsables (selon niveau d'expérience) des affaires juridiques en CDI.

19 février 2020

Stoppons la vente de vaisselle jetable !

Pour contourner l’interdiction de vendre de la vaisselle en plastique jetable, certaines entreprises se contentent d’apposer sur leurs produits la mention “réutilisable”. Comment pouvons-nous agir[...]

à la une
13 février 2020

Plastique jetable vendu comme “réutilisable” : on ne laisse pas passer !

Le tour de passe-passe est simple et efficace : pour continuer à vendre de la vaisselle en plastique jetable, pourtant interdite depuis le 1er janvier 2020, certaines entreprises se sont contentée[...]

12 février 2020

Réduction des déchets dans la commande publique : ce que dit la loi anti-gaspillage (décryptage 7/7)

La loi économie circulaire modifie la réglementation applicable à de nombreux secteurs : conception des produits, information des consommateurs, gestion avale des déchets... Elle comporte égalemen[...]

12 février 2020

Décharge, incinération, tri des déchets… Ce qui change avec la loi anti-gaspillage (décryptage – 6/7)

La loi modifie la réglementation applicable à de nombreux secteurs : conception des produits, soutien au zéro déchet... Elle réforme également certains aspects de la gestion des déchets, avec des [...]

06 février 2020

Ce que la loi anti-gaspillage va changer en matière d’information des consommateurs (décryptage – 5/7)

La loi anti-gaspillage modifie la réglementation applicable à de nombreux secteurs : conception des produits, soutien aux alternatives. Le texte contient un article qui vise à améliorer l’informat[...]

04 février 2020

STOP PUB : la fin des flyers avec la loi anti-gaspillage ? (décryptage – 4/7)

A la suite de l’adoption de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, le dispositif légal encadrant le STOP PUB évolue. Si des avancées concrètes sont à saluer co[...]

03 février 2020

La loi anti-gaspillage renforce et précise la responsabilité élargie des producteurs (Décryptage – 3/7)

La loi modifie la réglementation applicable à de nombreux secteurs : information des consommateurs, lutte contre le jetable… Elle réforme également en profondeur les systèmes de Responsabilité éla[...]