10 avril 2018
Laura Chatel

Les emballages plastique ne permettent pas de lutter contre le gaspillage alimentaire

Une étude inédite publiée par les Amis de la Terre Europe et Zero Waste Europe contredit l’idée reçue selon laquelle les emballages, et en particulier les emballages plastique, permettent de lutter contre le gaspillage alimentaire.

Partager

Deux courbes en augmentation depuis les années 50

L’argument souvent avancé par le secteur de l’agroalimentaire pour justifier le recours à l’emballage plastique à usage unique est que ce dernier permettrait une meilleure conservation des produits, que ce soit pour la distribution ou chez les ménages. L’étude de Zero Waste Europe et des Amis de la Terre Europe montre pourtant qu’il n’est pas possible d’affirmer à ce jour que les emballages plastique permettent de réduire le gaspillage alimentaire. Bien au contraire, depuis les années 50, les déchets plastiques et le gaspillage alimentaire ont augmenté de manière concomitante. Les ménages européens jettent ainsi en moyenne 30 kg de plastique par an et 173 kg de denrées alimentaires.

Eurostat. Déchets générés par catégorie de déchets, dangerosité et activité de la NACE Rév. 2, [Dataset] 2017 30/08/2017 2/09/2017]

L’emballage plastique, une “habitude” problématique

Aujourd’hui, le plastique est le matériau le plus utilisé pour conditionner les aliments en Europe et représente 37% des aliments vendus. L’omniprésence de ces emballages au sein de notre système alimentaire pose de nombreux problèmes :

  • L’immense majorité des emballages plastique sont à usage unique et peu recyclables. Les taux de recyclage du plastique étant faibles au sein de l’Union Européenne (30%), ces emballages finissent en décharges ou en incinérateurs et représentent donc un gaspillage de ressources. Depuis 1950, 42% du plastique utilisé l’a été pour de l’emballage.
  • Ces emballages ont un impact écologique désastreux : le plastique représente 85% des déchets présents sur les plages.
  • L’utilisation massive du plastique pour le conditionnement alimentaire pose des questions de santé publique, avec une possibilité de migration des particules chimiques du plastique vers les aliments.

Le système de distribution dominant responsable d’un important gaspillage de ressources

Le rapport de Zero Waste Europe et les Amis de la Terre Europe met en évidence les véritables facteurs menant au gaspillage alimentaire. Les pratiques du système de distribution et de consommation dominant, qui a massivement recours à l’emballage plastique à usage unique, sont pointées du doigts. Ainsi :

  • Les normes esthétiques ou les standards imposés par l’industrie agroalimentaire et les distributeurs pour le conditionnement en emballage conduit à un gaspillage important d’aliments pourtant propres à la consommation.
  • Les emballages multi-packs et les formats imposés entraînent du gaspillage alimentaire en contraignant les consommateurs à acheter parfois plus que ce dont ils ont besoin.

Ce rapport démontre que, indépendamment du mode de conditionnement utilisé,  ce sont surtout les pratiques du secteur de l’agroalimentaire qui entraînent le gaspillage alimentaire : allongement des distances de transport, stratégies marketing agressives pour vendre plus de produits indépendamment du besoin du consommateur, baisse générale de la qualité des produits vendus…

Des recommandations pour réduire le gaspillage

Ainsi, la solution au gaspillage alimentaire se trouve plutôt dans la remise à plat de notre système alimentaire que dans les emballages plastique.

Les politiques visant à promouvoir une alimentation locale et de qualité et les objectifs de réduction de la consommation de plastique sont donc complémentaires et peuvent même se renforcer mutuellement : le développement de circuits d’approvisionnement plus courts, la promotion des alternatives zéro déchet ou réutilisables dans nos modes de vie, l’éducation au goût et à la cuisine sont autant de pistes qui peuvent permettre de réconcilier lutte contre le gaspillage alimentaire et zéro emballage !

03 juillet 2020

Bioplastiques, compostables, biosourcés : on fait le point !

Ils sont “biodégradables”, “biosourcés”, ou encore “compostables” et sont parfois présentés comme une solution à la pollution plastique. Zero Waste France fait le point sur les appellations utilis[...]

à la une
30 juin 2020

Le livre qui dévoile les travers du tout-recyclage

Flore Berlingen, directrice de Zero Waste France, publie "Recyclage, le grand enfumage : comment l’économie circulaire est devenue l’alibi du jetable" aux éditions Rue de l’échiquier.

18 juin 2020

Black Lives Matter : de la nécessité de lutter contre le racisme pour une société juste et écologique

En soutien au mouvement Black Lives Matter, Zero Waste France rappelle les liens indissociables entre lutte contre la crise climatique et lutte contre le racisme systémique.

28 mai 2020

“Zéro déchet : pour les règles aussi !” – pourquoi et comment sensibiliser aux protections réutilisables ?

La journée mondiale de l’hygiène menstruelle du 28 mai 2020 est l'occasion de rappeler l'intérêt de lever les tabous autour des règles et de partager la diversité des actions mises en œuvre grâce [...]

10 mai 2020

Déconfinement : le recours massif au jetable ne doit pas être l’unique proposition

Nous appelons à débattre de l'impact environnemental des mesures prises dans le cadre du déconfinement.

05 mai 2020

Deux nouveaux recrutements !

Ça bouge dans l'équipe de Zero Waste France ! Dans le cadre de remplacements, un poste de responsable plaidoyer et un poste de directeur/directrice sont ouverts.

30 avril 2020

L’équipe de Zero Waste France grandit et se renouvelle

Il y a du mouvement dans l'équipe de Zero Waste France ! Flore Berlingen, directrice de l'association, vous explique "qui fait quoi" et dévoile deux nouveaux recrutements...

23 avril 2020

Le MEDEF s’attaque à la loi anti-gaspillage

Les travaux sur les décrets d’application de la loi étant d’ores et déjà rallongés, Zero Waste France s’inquiète de la demande de report supplémentaire portée par le MEDEF. Les premières dispositi[...]

16 avril 2020

Crise sanitaire et (zéro) déchet : questions – réponses

Peut-on continuer à mettre en oeuvre la démarche zéro déchet, zéro gaspillage pendant le confinement ? Y'a-t-il des pratiques à éviter ?

à la une
15 avril 2020

Le lobby du plastique profite de l’épidémie pour chercher un nouvel élan

Samedi 12 avril, le journal Le Monde publiait une enquête explicitant les stratégies du lobby du plastique pour tenter un retour en force à la faveur de la crise sanitaire. Il est vrai que ces der[...]