10 avril 2018
Laura Chatel

Les emballages plastique ne permettent pas de lutter contre le gaspillage alimentaire

Une étude inédite publiée par les Amis de la Terre Europe et Zero Waste Europe contredit l’idée reçue selon laquelle les emballages, et en particulier les emballages plastique, permettent de lutter contre le gaspillage alimentaire.

Newsletter
Partager

Deux courbes en augmentation depuis les années 50

L’argument souvent avancé par le secteur de l’agroalimentaire pour justifier le recours à l’emballage plastique à usage unique est que ce dernier permettrait une meilleure conservation des produits, que ce soit pour la distribution ou chez les ménages. L’étude de Zero Waste Europe et des Amis de la Terre Europe montre pourtant qu’il n’est pas possible d’affirmer à ce jour que les emballages plastique permettent de réduire le gaspillage alimentaire. Bien au contraire, depuis les années 50, les déchets plastiques et le gaspillage alimentaire ont augmenté de manière concomitante. Les ménages européens jettent ainsi en moyenne 30 kg de plastique par an et 173 kg de denrées alimentaires.

Eurostat. Déchets générés par catégorie de déchets, dangerosité et activité de la NACE Rév. 2, [Dataset] 2017 30/08/2017 2/09/2017]

L’emballage plastique, une “habitude” problématique

Aujourd’hui, le plastique est le matériau le plus utilisé pour conditionner les aliments en Europe et représente 37% des aliments vendus. L’omniprésence de ces emballages au sein de notre système alimentaire pose de nombreux problèmes :

  • L’immense majorité des emballages plastique sont à usage unique et peu recyclables. Les taux de recyclage du plastique étant faibles au sein de l’Union Européenne (30%), ces emballages finissent en décharges ou en incinérateurs et représentent donc un gaspillage de ressources. Depuis 1950, 42% du plastique utilisé l’a été pour de l’emballage.
  • Ces emballages ont un impact écologique désastreux : le plastique représente 85% des déchets présents sur les plages.
  • L’utilisation massive du plastique pour le conditionnement alimentaire pose des questions de santé publique, avec une possibilité de migration des particules chimiques du plastique vers les aliments.

Le système de distribution dominant responsable d’un important gaspillage de ressources

Le rapport de Zero Waste Europe et les Amis de la Terre Europe met en évidence les véritables facteurs menant au gaspillage alimentaire. Les pratiques du système de distribution et de consommation dominant, qui a massivement recours à l’emballage plastique à usage unique, sont pointées du doigts. Ainsi :

  • Les normes esthétiques ou les standards imposés par l’industrie agroalimentaire et les distributeurs pour le conditionnement en emballage conduit à un gaspillage important d’aliments pourtant propres à la consommation.
  • Les emballages multi-packs et les formats imposés entraînent du gaspillage alimentaire en contraignant les consommateurs à acheter parfois plus que ce dont ils ont besoin.

Ce rapport démontre que, indépendamment du mode de conditionnement utilisé,  ce sont surtout les pratiques du secteur de l’agroalimentaire qui entraînent le gaspillage alimentaire : allongement des distances de transport, stratégies marketing agressives pour vendre plus de produits indépendamment du besoin du consommateur, baisse générale de la qualité des produits vendus…

Des recommandations pour réduire le gaspillage

Ainsi, la solution au gaspillage alimentaire se trouve plutôt dans la remise à plat de notre système alimentaire que dans les emballages plastique.

Les politiques visant à promouvoir une alimentation locale et de qualité et les objectifs de réduction de la consommation de plastique sont donc complémentaires et peuvent même se renforcer mutuellement : le développement de circuits d’approvisionnement plus courts, la promotion des alternatives zéro déchet ou réutilisables dans nos modes de vie, l’éducation au goût et à la cuisine sont autant de pistes qui peuvent permettre de réconcilier lutte contre le gaspillage alimentaire et zéro emballage !

Actualités

17 juin 2024

Recyclage du polystyrène : une « impasse » pour Zero Waste France

Une enquête du Monde et Franceinfo indique que le gouvernement a investi des centaines de millions d’euros, sans succès, pour développer le recyclage du polystyrène. Zero Waste France demande le m[...]

à la une
11 juin 2024

Extrême droite : la position de Zero Waste France

Le score historique de l'extrême-droite aux élections européennes et la dissolution de l’Assemblée nationale constituent un énorme risque pour la transition écologique et la réduction des déchets.[...]

07 juin 2024

Préservation des ressources, réduction des déchets : pourquoi nous avons besoin d’une Europe ambitieuse

Interdiction de plastiques à usage unique, responsabilité des producteurs : des règles qui ont en commun de résulter du droit de l'UE. À l’occasion du renouvellement du Parlement européen, Zero Wa[...]

06 juin 2024

Sondage : les Français·es majoritairement favorables à l’interdiction des bouteilles en plastique de moins de 50 cl

Alors que les scandales dans le secteur de l’eau en bouteille se succèdent, un sondage OpinionWay pour les associations Zero Waste France et No Plastic In My Sea, rendu public ce jour, montre que [...]

29 mai 2024

Evaluation de la loi AGEC : les associations appellent le gouvernement à mettre en oeuvre rapidement les recommandations des parlementaires

Alors que la mission d’évaluation de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC) a rendu ce jour son rapport, les associations Zero Waste France, No Plastic In My Sea, Les Amis de l[...]

14 mai 2024

Tendances maison : un nouveau rapport dénonce les dérives de la fast-déco

Dans un nouveau rapport, Zero Waste France, le Réseau National des Ressourceries et Recycleries et les Amis de la Terre France pointent l’emballement de la production dans l’ameublement et la déco[...]

14 mai 2024

Célébration du militantisme pour le réseau Zero Waste

Cette année encore, Zero Waste France a profité de l’arrivée des beaux jours pour inviter les militant·es du réseau à un week-end de militantisme et de convivialité à la Maison du Zéro Déchet. [...]

30 avril 2024

Traité mondial sur la pollution plastique : des avancées insuffisantes pour la 4e session de négociations (INC-4)

La 4e session de négociations internationales sur la pollution plastique (INC-4) a pris fin cette nuit. Pour Zero Waste France, les progrès sont réels, mais encore insuffisants. Elle appelle à pou[...]

25 avril 2024

Loi fast-fashion : la coalition Stop Fast-Fashion appelle à concrétiser les efforts face aux lobbies

La loi fast-fashion votée en 1ère lecture le 14 mars à l’Assemblée nationale reste toujours sans date de passage au Sénat. Censée enrayer un système de surproduction délétère pour les droits humai[...]

24 avril 2024

Retours d’expériences européens et français sur le tri à la source des biodéchets

Réunissant des intervenants européens et nationaux de premier plan, la journée d’étude LIFE BIOBEST a permis le partage des meilleures pratiques sur le tri à la source des biodéchets. Organisé les[...]