Élections municipales 2020 : comment les citoyens peuvent-ils agir pour le zéro déchet ?

C'est le moment d'agir ! Les 15 et 22 mars 2020 se tiendront les élections municipales. L'occasion pour les citoyen.ne.s de sensibiliser un maximum de candidat.e.s pour faire du mandat 2020/2026 celui de la réduction des déchets et des gaspillages?

Partager

Les collectivités locales, acteurs incontournables pour accélérer la réduction des déchets

Repartons des bases : les déchets ménagers sont le plus souvent collectés par des regroupements de communes tels que des communautés de communes ou communautés d’agglomérations. Les déchets sont ensuite traités par ces mêmes collectivités, ou bien par des entités publiques de plus grande taille appelées « syndicats de traitement », c’est-à-dire des regroupements d’intercommunalités pouvant rassembler plusieurs centaines de milliers, voire millions d’habitants. Ces entités sont administrées par des élus locaux élus directement par la population (les élus intercommunaux sont en effet issus des conseils municipaux), ou indirectement (les intercommunalités désignent elles-mêmes parmi les élus ceux qui siègeront dans les syndicats de traitement).

La prévention / gestion des déchets (collecte, transfert, traitement) est donc un service public organisé en fonction de choix politiques et d’une organisation locale qui peut être très différente d’une collectivité à l’autre. C’est ce qui explique que dans certains territoires, la collecte des déchets organiques a par exemple été instaurée de longue date, alors qu’elle est absente ou en cours de déploiement ailleurs. Le « portage politique » d’une démarche Zéro Déchet est donc un ingrédient fondamental pour sa mise en œuvre concrète : en un mandat, une ville comme Parme (Italie) a pu inverser fortement la tendance en divisant par 2.5 en quatre ans la masse des déchets résiduels à incinérer. La réduction des déchets a été érigée en véritable priorité politique, avec des élus fortement mobilisés sur des chantiers structurants (collecte des biodéchets, tarification incitative…).

En France, le prochain mandat des élus communaux et intercommunaux s’étendra de 2020 à 2026 : en six ans, beaucoup peut être fait… ou pas. Les élections municipales sont donc une occasion à ne pas rater pour faire de la réduction des déchets un véritable chantier porté par les élus locaux et leurs équipes au cours des prochaines années.

Des outils à votre disposition pour comprendre et vous investir dans le débat local

Vous pensez que ce sujet est trop technique et que vous n’y comprendrez jamais rien ? Rassurez-vous, il existe des outils pour apprendre petit à petit comment fonctionnent la collecte et le traitement, et quelles sont les bonnes initiatives à relayer pour réduire les déchets. Peut-être achetez-vous déjà vos aliments en vrac ? Vous constatez sans doute qu’il manque encore beaucoup d’épiceries vrac pour faire de ce mode de distribution une norme : la commune où vous vivez pourrait par exemple favoriser l’implantation de tels commerces de proximité, pour faciliter l’accès au vrac.

En vue des élections, Zero Waste France a également publié un livre didactique et illustré : « Territoires Zero Waste – guide pratique pour révolutionner la gestion locale des déchets » (Editions Rue de l’Echiquier). Cet ouvrage compile les meilleures pratiques de collectivités françaises et étrangères, de typologies variées, avec les chiffres clés et les retours d’expériences concrets et décryptés. Le livre énumère également des conseils méthodologiques et de communication, pour faire du Zéro Déchet un véritable projet politique. Neuf chantiers clés ont été identifiés et développés :

  • S’attaquer au plastique et aux emballages jetables
  • Mettre en place une solution pour les biodéchets
  • Adopter la tarification incitative
  • Accompagner les initiatives dans le champ de la réutilisation et du réemploi
  • S’attaquer au gaspillage alimentaire
  • Promouvoir les textiles sanitaires réutilisables
  • Généraliser le tri à la source
  • Agir via la commande publique de fournitures, services et travaux
  • Accompagner les initiatives entrepreneuriales en matière d’économie circulaire

Tirée du livre, vous pouvez également retrouver une synthèse de ces chantiers permettant à une collectivité locale de se diriger vers une démarche Zéro Déchet approfondie.

Télécharger la synthèse des chantiers

Quelques conseils pour une mobilisation citoyenne efficace

La mobilisation est encore plus efficace lorsqu’elle est collective : n’hésitez pas à prendre contact avec le groupe local Zero Waste le plus proche de chez vous, pour envisager des actions de sensibilisation, organiser des réunions publiques ou des conférences sur ce thème, et plus globalement élaborer un diagnostic et des propositions pour votre territoire. Il est très important d’informer autour de vous sur l’enjeu que représentent les élections municipales, et sur le rôle des élus locaux à ce sujet. Bonne nouvelle : l’approche des élections municipales et le rôle des élus pour soutenir le Zéro Déchet mobilise déjà les citoyens, comme à Strasbourg où plus d’une centaine de personnes étaient réunies le 16 octobre 2019, à l’occasion d’une conférence organisée par Zéro Déchet Strasbourg.

Les fêtes de fin d’année sont également un moment de choix pour faire passer des messages à ses proches, et faire évoluer les mentalités : c’est peut-être l’occasion, cette année, de parler « compostage et élections municipales » ?

Vis-à-vis des candidat.e.s, n’hésitez pas à les interpeller, en leur écrivant, en sollicitant des rendez-vous (le cas échéant en lien avec d’autres citoyens intéressés par de telles actions), ou en discutant avec eux lors des multiples tractages de terrain qui vont avoir lieu au cours de la campagne électorale. La réduction des déchets est peut être un chantier bien identifié par certain.e.s candidat.e.s, mais beaucoup moins par d’autres : la discussion et la sensibilisation en direct sont très importantes pour montrer les attentes des citoyens en la matière !

Bien sûr, n’hésitez pas à transmettre des contenus plus complets à vos interlocuteurs (comme la fiche synthétique mentionnée ci-avant – elle est faite pour ça !), ou bien à conseiller à vos candidat.e.s d’emprunter ou d’acheter l’ouvrage « Territoires Zero Waste ». Un suivi de plus long terme s’impose une fois les élections passées, pour toujours pousser la démarche plus loin (suivi des délibérations des collectivités compétentes, prise de connaissance des rapports annuels, prise de contact régulière avec les personnes responsables, etc.).

Si aucun groupe local Zero Waste n’existe dans votre commune, les élections municipales sont aussi peut-être l’occasion de vous lancer à plusieurs dans le mouvement associatif et l’activisme ?

19 février 2020

Stoppons la vente de vaisselle jetable !

Pour contourner l’interdiction de vendre de la vaisselle en plastique jetable, certaines entreprises se contentent d’apposer sur leurs produits la mention “réutilisable”. Comment pouvons-nous agir[...]

à la une
13 février 2020

Plastique jetable vendu comme “réutilisable” : on ne laisse pas passer !

Le tour de passe-passe est simple et efficace : pour continuer à vendre de la vaisselle en plastique jetable, pourtant interdite depuis le 1er janvier 2020, certaines entreprises se sont contentée[...]

12 février 2020

Réduction des déchets dans la commande publique : ce que dit la loi anti-gaspillage (décryptage 7/7)

La loi économie circulaire modifie la réglementation applicable à de nombreux secteurs : conception des produits, information des consommateurs, gestion avale des déchets... Elle comporte égalemen[...]

12 février 2020

Décharge, incinération, tri des déchets… Ce qui change avec la loi anti-gaspillage (décryptage – 6/7)

La loi modifie la réglementation applicable à de nombreux secteurs : conception des produits, soutien au zéro déchet... Elle réforme également certains aspects de la gestion des déchets, avec des [...]

06 février 2020

Ce que la loi anti-gaspillage va changer en matière d’information des consommateurs (décryptage – 5/7)

La loi anti-gaspillage modifie la réglementation applicable à de nombreux secteurs : conception des produits, soutien aux alternatives. Le texte contient un article qui vise à améliorer l’informat[...]

04 février 2020

STOP PUB : la fin des flyers avec la loi anti-gaspillage ? (décryptage – 4/7)

A la suite de l’adoption de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, le dispositif légal encadrant le STOP PUB évolue. Si des avancées concrètes sont à saluer co[...]

03 février 2020

La loi anti-gaspillage renforce et précise la responsabilité élargie des producteurs (Décryptage – 3/7)

La loi modifie la réglementation applicable à de nombreux secteurs : information des consommateurs, lutte contre le jetable… Elle réforme également en profondeur les systèmes de Responsabilité éla[...]

23 janvier 2020

Vrac, consigne : la loi anti-gaspillage devrait encourager les alternatives aux emballages jetables (Décryptage – 2/7)

La loi anti-gaspillage modifie la réglementation applicable à de nombreux secteurs : conception des produits, information des consommateurs, gestion des déchets... Elle clarifie et soutient aussi [...]

22 janvier 2020

Plastique et produits jetables : le point sur les interdictions en vigueur et à venir après la loi-antigaspillage (Décryptage 1/7)

Le 1er janvier 2020 marque l’entrée en vigueur de nouvelles interdictions de produits plastiques, dont le champ d’application de certaines vient d’être précisé par un décret publié le 24 décembre.[...]

17 janvier 2020

Zero Waste France recrute son·sa chargé·e des relations adhérents

Dans le cadre d’un remplacement lié à un changement de poste interne, l’association recrute un·e chargé·e des relations adhérents