Dépôts sauvages : un guide pour prévenir, sinon guérir

La lutte contre les dépôts sauvages requiert beaucoup d'énergie de la part des collectivités. Les associations, en particulier zéro déchet Touraine, ont compilé les connaissances sur le sujet dans un guide : comprendre la psychologie des "litterers", identifier les moyens de prévenir les dépôts, et les actions curatives.

Newsletter
Partager

Ave ma rue, je vous salie ma rue

Ils sont partout. Les déchets sauvages sont présents sur la terre ferme, dans les cours d’eau, les océans, sur le toit du monde et même dans l’espace. Chaque ville, chaque village est touché par ce fléau.

Ainsi sur un trottoir français, un passant rencontrera en moyenne, selon l’AVPU, un papier ou un emballage alimentaire après 67 m de marche, une déjection canine tous les 240 m, un sac d’ordures ménagères tous les  900 mètres et au moins un dépôt sauvage après 1,5 km de promenade. Triste balade… Au total les déchets sauvages recensés représenteraient près de 11,8 kg par habitant et par an dans notre pays, abandonnés en tas (dépôts) ou sous forme d’une litière plus ou moins éparse recouvrant le sol (jonchement).

S’il y a différents problèmes, il existe une myriade de solutions

Ce dossier, qui s’appuie sur plusieurs études scientifiques ayant cherché à comprendre ce phénomène et à le réduire, recense une partie des multiples solutions déjà mises en œuvre à travers la France. Le changement de comportement nécessite de mêler plusieurs approches. Il n’y a pas de solution miracle valable en tout lieu, comme le rappelle une étude récente sur la façon de modifier les comportements. Pour réduire les incivilités, il faut combiner différentes actions, menées par différents acteurs, à différentes échelles, individuelles et collectives.

Information, sensibilisation, sanctions, beaucoup d’outils peuvent être mobilisés dans les territoires. Un des derniers exemples en date est celui de la ville de Valenciennes, qui sanctionne les auteurs de dépôts sauvages via le travail non rémunéré (TNR), en accord avec le Procureur de la République. Ici, le contrevenant devra participer au nettoyage de la ville au lieu de payer une amende.

Ce dossier, réalisé par des associations à l’initiative de Zéro Déchet Touraine, et avec le concours de plusieurs parties prenantes, vise à décloisonner les savoirs et à permettre l’accès aux solutions pour tous afin de prévenir voire sanctionner plus efficacement les dépôts sauvages et le jonchement de déchets. Face à l’ampleur de la tâche, il nous semble important de ne pas laisser ce sujet entre les mains des seuls initiés. Chacun peut agir.

Actualités

17 juin 2024

Recyclage du polystyrène : une « impasse » pour Zero Waste France

Une enquête du Monde et Franceinfo indique que le gouvernement a investi des centaines de millions d’euros, sans succès, pour développer le recyclage du polystyrène. Zero Waste France demande le m[...]

à la une
11 juin 2024

Extrême droite : la position de Zero Waste France

Le score historique de l'extrême-droite aux élections européennes et la dissolution de l’Assemblée nationale constituent un énorme risque pour la transition écologique et la réduction des déchets.[...]

07 juin 2024

Préservation des ressources, réduction des déchets : pourquoi nous avons besoin d’une Europe ambitieuse

Interdiction de plastiques à usage unique, responsabilité des producteurs : des règles qui ont en commun de résulter du droit de l'UE. À l’occasion du renouvellement du Parlement européen, Zero Wa[...]

06 juin 2024

Sondage : les Français·es majoritairement favorables à l’interdiction des bouteilles en plastique de moins de 50 cl

Alors que les scandales dans le secteur de l’eau en bouteille se succèdent, un sondage OpinionWay pour les associations Zero Waste France et No Plastic In My Sea, rendu public ce jour, montre que [...]

29 mai 2024

Evaluation de la loi AGEC : les associations appellent le gouvernement à mettre en oeuvre rapidement les recommandations des parlementaires

Alors que la mission d’évaluation de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC) a rendu ce jour son rapport, les associations Zero Waste France, No Plastic In My Sea, Les Amis de l[...]

14 mai 2024

Tendances maison : un nouveau rapport dénonce les dérives de la fast-déco

Dans un nouveau rapport, Zero Waste France, le Réseau National des Ressourceries et Recycleries et les Amis de la Terre France pointent l’emballement de la production dans l’ameublement et la déco[...]

14 mai 2024

Célébration du militantisme pour le réseau Zero Waste

Cette année encore, Zero Waste France a profité de l’arrivée des beaux jours pour inviter les militant·es du réseau à un week-end de militantisme et de convivialité à la Maison du Zéro Déchet. [...]

30 avril 2024

Traité mondial sur la pollution plastique : des avancées insuffisantes pour la 4e session de négociations (INC-4)

La 4e session de négociations internationales sur la pollution plastique (INC-4) a pris fin cette nuit. Pour Zero Waste France, les progrès sont réels, mais encore insuffisants. Elle appelle à pou[...]

25 avril 2024

Loi fast-fashion : la coalition Stop Fast-Fashion appelle à concrétiser les efforts face aux lobbies

La loi fast-fashion votée en 1ère lecture le 14 mars à l’Assemblée nationale reste toujours sans date de passage au Sénat. Censée enrayer un système de surproduction délétère pour les droits humai[...]

24 avril 2024

Retours d’expériences européens et français sur le tri à la source des biodéchets

Réunissant des intervenants européens et nationaux de premier plan, la journée d’étude LIFE BIOBEST a permis le partage des meilleures pratiques sur le tri à la source des biodéchets. Organisé les[...]