24 avril 2017
Pauline Debrabandere

Les déchets au bureau, où en sommes-nous ? Les résultats de l’étude menée par Riposte Verte

Pour la 3ème édition de l'étude "Quelle gestion des déchets au bureau", Zero Waste France s'est associée à Riposte Verte pour informer sur les pratiques au bureau.

Partager

Au bureau, comme ailleurs, les enjeux liés aux déchets sont bien plus larges et à traiter bien en amont du tri et de la collecte… Même sélective ! Avec cette étude, nous souhaitons également informer sur les pratiques d’achat éco-responsable, de communication interne, de mobilisation des collaborateurs et de veille réglementaire.

Les chiffres-clés

L’enquête porte à la fois sur la connaissance de la réglementation en vigueur, les actions mises en place au sein de l’entreprise (achat responsable, recyclage) et la perception qu’ont les employés de la politique de gestion des déchets.

De manière générale, on constate que la réglementation reste encore assez mal connue. De fait, seulement “35% des entreprises recyclent le papier” et “61% recyclent les canettes et les bouteilles plastique”, alors même que l’obligation de recyclage des matériaux recyclables (papier, bois, métaux, plastique, verre) concerne toutes les entreprises qui dépassent un seuil de production de 1 100 litres de déchets par semaine.

Il est aussi à noter que seuls 43 % des organisations assurent rationaliser la taille de leur parc informatique et 63 % le parc de copieurs. Pourtant, la politique d’achat doit aussi être repensée afin d’encourager dès le départ une démarche de réduction des déchets. Enfin, le tri et la collecte restent aléatoires. Riposte Verte note ainsi : “À la question « Sur votre lieu de travail, le tri des déchets est-il mis en place ? » : 53 % répondent « Oui », 34 % « En partie » et 13 % « Non »”.

La communication interne mérite d’être renforcée. L’étude souligne que ”les messages vers les collaborateurs sont incomplets, portant plutôt sur les procédures de tri (52 %) ou une signalisation dédiée sur les bacs de tri (63 %) que sur les quantités annuelles de déchets collectés (22 %) ou leur devenir”.

Voir les résultats complets de l’étude

Les chiffres concernant les collaborateurs sont particulièrement intéressants et devraient encourager les dirigeants d’entreprise à mettre en place des solutions durables. Ainsi, ”80% des collaborateurs pensent que le tri serait meilleur avec un plan de communication interne” et ”96 % des collaborateurs sont disposés à changer certaines procédures de travail pour améliorer le système de tri”.

Beaucoup de personnes sont donc prêtes à changer mais elles attendent souvent que les instructions viennent d’en haut !

Et si nous inversions la tendance ?

Bien sûr une démarche zéro déchet en entreprise fonctionne mieux si la direction et les services de communication sont impliqués. Néanmoins, cela n’empêche pas d’agir à son niveau, la démarche pouvant aussi tout à fait partir du bas pour se diffuser !

Difficile de mettre en place le tri dans tous les bureaux si nous sommes seuls à vouloir le faire mais pour d’autres actions, chacun a le pouvoir de changer les choses. Pourquoi ne pas commencer par la pause café et apporter son propre mug ? En achetant d’occasion, cela ne coûte pas grand chose et on peut même en proposer à ses collègues !

La pause déjeuner peut permettre d’aller plus loin. Il suffit d’apporter ses couverts, d’abandonner les bouteilles d’eau pour remplir une carafe avec de l’eau du robinet, apporter une serviette de table… Pourquoi ne pas s’organiser avec ses collègues pour faire à manger à tour de rôle plutôt que d’acheter des plats tout prêts chaque midi ? Les solutions sont nombreuses et à votre portée alors lancez-vous !

17 juin 2021

La loi Climat en discussion au Sénat

Un mois après que l’Assemblée nationale a rendu sa version du projet de loi Climat, c’est au tour des sénateurs et sénatrices de plancher sur le texte. Alors, bonnes ou mauvaises nouvelles sur le [...]

04 juin 2021

La loi change, les habitudes aussi : adieu gobelets jetables !

Du 12 au 26 juin 2021, Zero Waste France et son réseau de groupe locaux organisent un marathon de sensibilisation des commerçant‧es pour les inciter à la réduction des déchets.

31 mai 2021

Le lobby du papier-carton vent debout contre l’obligation de réemployable en restauration rapide

Après Copacel il y a quelques mois, c’est au tour de Revipac de vanter les vertus écologiques des emballages à usage unique en papier-carton à grand renfort d’analyses de cycle de vie. Une manière[...]

17 mai 2021

Les recommandations de Zero Waste France pour des Régions engagées dans la réduction des déchets

Les 20 et 27 juin 2021, se dérouleront les élections régionales. A cette occasion, Zero Waste France tient à formuler ses recommandations aux candidats et candidates en rappelant le rôle primordia[...]

à la une
17 mai 2021

Matinée technique : soutenir les initiatives de consigne pour réemploi sur son territoire

Zero Waste France et le Réseau Consigne organisent le 24 juin une matinée d’échanges et de retours d’expérience sur les initiatives locales de consigne pour réemploi, et le rôle que peuvent jouer [...]

12 mai 2021

Élections régionales 2021 : comment les Régions peuvent-elles agir en matière de réduction des déchets ?

Si les Régions détiennent la compétence de planification des déchets, leur rôle est aussi d'impulser des filières de réemploi et réparation, de former les élu·e·s et les professionnel·le·s du terr[...]

30 avril 2021

Loi Climat : une régulation de la publicité insuffisante malgré quelques avancées

Le 17 avril 2021, l’Assemblée nationale a achevé l’examen en première lecture du projet de loi Climat et résilience. Les dispositions du texte relatives à la régulation de la publicité s’avèrent l[...]

29 avril 2021

Les démarches zéro déchet créent davantage d’emplois que l’élimination des déchets

Selon un rapport de l’ONG Gaïa, le secteur de la réparation crée 3 fois plus d’emplois que le secteur du recyclage, qui crée lui-même 50 fois plus d’emplois que l’élimination des déchets. Un rappo[...]

26 avril 2021

L’incinération est exclue du registre des investissements “verts” établi par l’Union européenne

Le 21 avril 2021, la Commission européenne a publié sa taxonomie “verte”, un registre qui définit les domaines dans lesquels les investissements sont considérés comme durables. La bonne nouvelle :[...]

14 avril 2021

La tarification incitative, un outil clé pour une politique ambitieuse de prévention

L’Ademe a publié en mars 2020 une synthèse du projet de recherche TI AMO (“Tarification incitative : acteurs, modalités et obstacles”), ayant pour objectif de mieux comprendre les enjeux du déploi[...]