24 avril 2017
Pauline Debrabandere

Les déchets au bureau, où en sommes-nous ? Les résultats de l’étude menée par Riposte Verte

Pour la 3ème édition de l'étude "Quelle gestion des déchets au bureau", Zero Waste France s'est associée à Riposte Verte pour informer sur les pratiques au bureau.

Partager

Au bureau, comme ailleurs, les enjeux liés aux déchets sont bien plus larges et à traiter bien en amont du tri et de la collecte… Même sélective ! Avec cette étude, nous souhaitons également informer sur les pratiques d’achat éco-responsable, de communication interne, de mobilisation des collaborateurs et de veille réglementaire.

Les chiffres-clés

L’enquête porte à la fois sur la connaissance de la réglementation en vigueur, les actions mises en place au sein de l’entreprise (achat responsable, recyclage) et la perception qu’ont les employés de la politique de gestion des déchets.

De manière générale, on constate que la réglementation reste encore assez mal connue. De fait, seulement “35% des entreprises recyclent le papier” et “61% recyclent les canettes et les bouteilles plastique”, alors même que l’obligation de recyclage des matériaux recyclables (papier, bois, métaux, plastique, verre) concerne toutes les entreprises qui dépassent un seuil de production de 1 100 litres de déchets par semaine.

Il est aussi à noter que seuls 43 % des organisations assurent rationaliser la taille de leur parc informatique et 63 % le parc de copieurs. Pourtant, la politique d’achat doit aussi être repensée afin d’encourager dès le départ une démarche de réduction des déchets. Enfin, le tri et la collecte restent aléatoires. Riposte Verte note ainsi : “À la question « Sur votre lieu de travail, le tri des déchets est-il mis en place ? » : 53 % répondent « Oui », 34 % « En partie » et 13 % « Non »”.

La communication interne mérite d’être renforcée. L’étude souligne que ”les messages vers les collaborateurs sont incomplets, portant plutôt sur les procédures de tri (52 %) ou une signalisation dédiée sur les bacs de tri (63 %) que sur les quantités annuelles de déchets collectés (22 %) ou leur devenir”.

Voir les résultats complets de l’étude

Les chiffres concernant les collaborateurs sont particulièrement intéressants et devraient encourager les dirigeants d’entreprise à mettre en place des solutions durables. Ainsi, ”80% des collaborateurs pensent que le tri serait meilleur avec un plan de communication interne” et ”96 % des collaborateurs sont disposés à changer certaines procédures de travail pour améliorer le système de tri”.

Beaucoup de personnes sont donc prêtes à changer mais elles attendent souvent que les instructions viennent d’en haut !

Et si nous inversions la tendance ?

Bien sûr une démarche zéro déchet en entreprise fonctionne mieux si la direction et les services de communication sont impliqués. Néanmoins, cela n’empêche pas d’agir à son niveau, la démarche pouvant aussi tout à fait partir du bas pour se diffuser !

Difficile de mettre en place le tri dans tous les bureaux si nous sommes seuls à vouloir le faire mais pour d’autres actions, chacun a le pouvoir de changer les choses. Pourquoi ne pas commencer par la pause café et apporter son propre mug ? En achetant d’occasion, cela ne coûte pas grand chose et on peut même en proposer à ses collègues !

La pause déjeuner peut permettre d’aller plus loin. Il suffit d’apporter ses couverts, d’abandonner les bouteilles d’eau pour remplir une carafe avec de l’eau du robinet, apporter une serviette de table… Pourquoi ne pas s’organiser avec ses collègues pour faire à manger à tour de rôle plutôt que d’acheter des plats tout prêts chaque midi ? Les solutions sont nombreuses et à votre portée alors lancez-vous !

04 mars 2021

Compost pollué issu du tri mécano-biologique : épandage illégal sur des terres agricoles en Charente-Maritime

Le 20 février 2021, les associations Pays Rochefortais Alert’ et Zero Waste Pays Rochefortais ont dénoncé la présence de compost fortement pollué, issu de l’incinérateur d’Echillais, sur un terrai[...]

24 février 2021

La fin de vie des réfrigérateurs : un grand enjeu climatique méconnu

Les équipements de froid (réfrigérateurs, congélateurs et climatiseurs) contiennent souvent des gaz fluorés, utilisés comme fluides frigorigènes, destructeurs de la couche d’ozone et/ou ayant un e[...]

23 février 2021

Quelles conséquences de la crise sanitaire sur la gestion locale des déchets, à court comme à long terme ?

La crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 a eu des impacts sur le service public de gestion des déchets : fermeture ponctuelle d’installations, prolifération de plastique à usage unique… Ze[...]

à la une
22 février 2021

Masques de protection contre le Covid-19 : le réutilisable est toujours à privilégier au jetable

Face au flou qui entoure les communications récentes des autorités gouvernementales et sanitaires sur les recommandations liées au port du masque, Zero Waste France rappelle que le masque réutilis[...]

19 février 2021

La restauration livrée signe des engagements pour réduire ses déchets

Ce 15 février 2021, Zero Waste France assistait à la signature par les acteurs de la restauration livrée de leurs “engagements zéro déchet” avec le ministère de la Transition écologique. Des engag[...]

17 février 2021

Construction d’un incinérateur à La Chapelle-Saint-Luc : le tribunal valide le projet en dépit de ses impacts environnementaux

Suite au recours formé par Zero Waste France et les associations environnementales locales Aube Durable et Aube Ecologie, le Tribunal administratif de Châlons-en-Champagne a tranché le 11 février [...]

10 février 2021

Les suites de la Convention citoyenne pour le climat : vers une loi Climat et Résilience en demi-teinte

Huit mois après la remise des propositions de la Convention citoyenne pour le climat, le projet de loi issu de ces travaux a été officiellement présenté ce 10 février 2021. Analyse de cette premiè[...]

05 février 2021

La réglementation européenne limite les exports de déchets plastiques

Depuis le 1er janvier 2021, l’export de déchets plastiques par les pays européens dans les pays extérieurs à l’OCDE est réservé aux déchets propres et recyclables. Zero Waste France revient sur ce[...]

12 janvier 2021

Collectivités sans compétence déchets : quels moyens d’agir ?

Si la collecte et le traitement des déchets ménagers et assimilés relèvent de l’échelon intercommunal (EPCI, syndicat de collecte et/ou traitement), les autres collectivités locales, comme les com[...]

06 janvier 2021

Les suites de la loi anti-gaspillage : ce qui change au 1er janvier 2021

Plusieurs dispositions de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, promulguée le 10 février 2020, entrent en vigueur en ce début d’année. L’occasion de faire un point d’étape sur l’app[...]