24 avril 2017
Pauline Debrabandere

Les déchets au bureau, où en sommes-nous ? Les résultats de l’étude menée par Riposte Verte

Pour la 3ème édition de l'étude "Quelle gestion des déchets au bureau", Zero Waste France s'est associée à Riposte Verte pour informer sur les pratiques au bureau.

Newsletter
Partager

Au bureau, comme ailleurs, les enjeux liés aux déchets sont bien plus larges et à traiter bien en amont du tri et de la collecte… Même sélective ! Avec cette étude, nous souhaitons également informer sur les pratiques d’achat éco-responsable, de communication interne, de mobilisation des collaborateurs et de veille réglementaire.

Les chiffres-clés

L’enquête porte à la fois sur la connaissance de la réglementation en vigueur, les actions mises en place au sein de l’entreprise (achat responsable, recyclage) et la perception qu’ont les employés de la politique de gestion des déchets.

De manière générale, on constate que la réglementation reste encore assez mal connue. De fait, seulement “35% des entreprises recyclent le papier” et “61% recyclent les canettes et les bouteilles plastique”, alors même que l’obligation de recyclage des matériaux recyclables (papier, bois, métaux, plastique, verre) concerne toutes les entreprises qui dépassent un seuil de production de 1 100 litres de déchets par semaine.

Il est aussi à noter que seuls 43 % des organisations assurent rationaliser la taille de leur parc informatique et 63 % le parc de copieurs. Pourtant, la politique d’achat doit aussi être repensée afin d’encourager dès le départ une démarche de réduction des déchets. Enfin, le tri et la collecte restent aléatoires. Riposte Verte note ainsi : “À la question « Sur votre lieu de travail, le tri des déchets est-il mis en place ? » : 53 % répondent « Oui », 34 % « En partie » et 13 % « Non »”.

La communication interne mérite d’être renforcée. L’étude souligne que ”les messages vers les collaborateurs sont incomplets, portant plutôt sur les procédures de tri (52 %) ou une signalisation dédiée sur les bacs de tri (63 %) que sur les quantités annuelles de déchets collectés (22 %) ou leur devenir”.

Voir les résultats complets de l’étude

Les chiffres concernant les collaborateurs sont particulièrement intéressants et devraient encourager les dirigeants d’entreprise à mettre en place des solutions durables. Ainsi, ”80% des collaborateurs pensent que le tri serait meilleur avec un plan de communication interne” et ”96 % des collaborateurs sont disposés à changer certaines procédures de travail pour améliorer le système de tri”.

Beaucoup de personnes sont donc prêtes à changer mais elles attendent souvent que les instructions viennent d’en haut !

Et si nous inversions la tendance ?

Bien sûr une démarche zéro déchet en entreprise fonctionne mieux si la direction et les services de communication sont impliqués. Néanmoins, cela n’empêche pas d’agir à son niveau, la démarche pouvant aussi tout à fait partir du bas pour se diffuser !

Difficile de mettre en place le tri dans tous les bureaux si nous sommes seuls à vouloir le faire mais pour d’autres actions, chacun a le pouvoir de changer les choses. Pourquoi ne pas commencer par la pause café et apporter son propre mug ? En achetant d’occasion, cela ne coûte pas grand chose et on peut même en proposer à ses collègues !

La pause déjeuner peut permettre d’aller plus loin. Il suffit d’apporter ses couverts, d’abandonner les bouteilles d’eau pour remplir une carafe avec de l’eau du robinet, apporter une serviette de table… Pourquoi ne pas s’organiser avec ses collègues pour faire à manger à tour de rôle plutôt que d’acheter des plats tout prêts chaque midi ? Les solutions sont nombreuses et à votre portée alors lancez-vous !

Actualités

17 juin 2024

Recyclage du polystyrène : une « impasse » pour Zero Waste France

Une enquête du Monde et Franceinfo indique que le gouvernement a investi des centaines de millions d’euros, sans succès, pour développer le recyclage du polystyrène. Zero Waste France demande le m[...]

à la une
11 juin 2024

Extrême droite : la position de Zero Waste France

Le score historique de l'extrême-droite aux élections européennes et la dissolution de l’Assemblée nationale constituent un énorme risque pour la transition écologique et la réduction des déchets.[...]

07 juin 2024

Préservation des ressources, réduction des déchets : pourquoi nous avons besoin d’une Europe ambitieuse

Interdiction de plastiques à usage unique, responsabilité des producteurs : des règles qui ont en commun de résulter du droit de l'UE. À l’occasion du renouvellement du Parlement européen, Zero Wa[...]

06 juin 2024

Sondage : les Français·es majoritairement favorables à l’interdiction des bouteilles en plastique de moins de 50 cl

Alors que les scandales dans le secteur de l’eau en bouteille se succèdent, un sondage OpinionWay pour les associations Zero Waste France et No Plastic In My Sea, rendu public ce jour, montre que [...]

29 mai 2024

Evaluation de la loi AGEC : les associations appellent le gouvernement à mettre en oeuvre rapidement les recommandations des parlementaires

Alors que la mission d’évaluation de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC) a rendu ce jour son rapport, les associations Zero Waste France, No Plastic In My Sea, Les Amis de l[...]

14 mai 2024

Tendances maison : un nouveau rapport dénonce les dérives de la fast-déco

Dans un nouveau rapport, Zero Waste France, le Réseau National des Ressourceries et Recycleries et les Amis de la Terre France pointent l’emballement de la production dans l’ameublement et la déco[...]

14 mai 2024

Célébration du militantisme pour le réseau Zero Waste

Cette année encore, Zero Waste France a profité de l’arrivée des beaux jours pour inviter les militant·es du réseau à un week-end de militantisme et de convivialité à la Maison du Zéro Déchet. [...]

30 avril 2024

Traité mondial sur la pollution plastique : des avancées insuffisantes pour la 4e session de négociations (INC-4)

La 4e session de négociations internationales sur la pollution plastique (INC-4) a pris fin cette nuit. Pour Zero Waste France, les progrès sont réels, mais encore insuffisants. Elle appelle à pou[...]

25 avril 2024

Loi fast-fashion : la coalition Stop Fast-Fashion appelle à concrétiser les efforts face aux lobbies

La loi fast-fashion votée en 1ère lecture le 14 mars à l’Assemblée nationale reste toujours sans date de passage au Sénat. Censée enrayer un système de surproduction délétère pour les droits humai[...]

24 avril 2024

Retours d’expériences européens et français sur le tri à la source des biodéchets

Réunissant des intervenants européens et nationaux de premier plan, la journée d’étude LIFE BIOBEST a permis le partage des meilleures pratiques sur le tri à la source des biodéchets. Organisé les[...]