22 janvier 2015
Thibault Turchet

Décharge de Nonant-le-Pin : GDE reconnait les faits mais obtient la relaxe

Paris, le 22 janvier 2015 - C'est un choc : la Cour d’appel de Caen a prononcé ce jour la relaxe de la SA GDE, initiatrice et exploitante d’une décharge située à Nonant-le-Pin, destinée à accueillir chaque année quelques 90 000 tonnes de résidus de broyats automobiles et 60 000 tonnes de déchets industriels banals.

Partager

En deux jours seulement d’exploitation fin 2013, GDE avait pourtant déjà méconnu son arrêté d’autorisation en déversant illégalement des déchets pneumatiques. C’est pourquoi le 13 mai 2014 le Tribunal correctionnel d’Argentan l’avait condamné à fermer définitivement l’installation.

« Nous sommes profondément étonnés de lire dans l’arrêt de la Cour d’appel que « la SA GDE reconnaît la matérialité des faits, tout en affirmant que, aujourd’hui, tout cela est du passé puisqu’elle a respecté la mise en demeure préfectorale dès qu’elle a pu accéder à son site », explique Thibault Turchet, juriste de Zero Waste France. « Bien sûr, nous avons décidé de nous pourvoir en cassation contre cette décision et restons plus que jamais mobilisés contre ce projet démesuré et dangereux, situé au cœur d’une région fragile et qui s’inscrit à contre-courant des objectifs européens de valorisation des véhicules hors d’usage ».

Zero Waste France souligne enfin que plusieurs procédures sont encore en cours, notamment des expertises tenant aux risques de pollution des eaux, des recours devant la juridiction administrative, et une plainte pénale devant le parquet financier national introduite après la diffusion du reportage « Pièce à conviction : déchets, scandales et gros profits« .

à la une
30 juin 2022

Et si le pouvoir d’achat devenait pouvoir de réparation ?

« Zéro déchet » doit aussi rimer avec justice sociale : Zero Waste France, soutenue par trois autres organisations environnementales, milite pour que la réparation des objets soit moins coûteuse p[...]

29 juin 2022

3 nouvelles missions en service civique !

Vous cherchez une mission en service civique ? Rejoignez notre équipe pour nous aider à faire avancer la démarche zéro déchet, zéro gaspillage et à faire grandir notre mouvement !

22 juin 2022

À vos marques, prêts, attaquez : Zero Waste France porte plainte contre Adidas et New Balance pour greenwashing

Alors que les soldes d’été 2022 démarrent, Zero Waste France attaque Adidas et New Balance pour leur communication mensongère. « 100% recyclé », « privilégiant l'environnement », « solution contre[...]

15 juin 2022

Zéro gaspi, pour le sport aussi ! Des exemples inspirants de collectivités

Par l'accompagnement des clubs à l'adaptation de leur pratiques, le soutien d'initiatives de réemploi d'équipements sportifs ou encore le prêt de matériel, les collectivités ont un rôle central à [...]

15 juin 2022

Vous reprendrez bien un peu de consigne ?

Aux côtés de trois autres organisations environnementales et de deux associations professionnelles, Zero Waste France et Surfrider Foundation Europe profitent du « world refill day » (journée inte[...]

09 juin 2022

Les groupes locaux mouillent le maillot

Partout en France, des militant·es lient leur passion pour le sport et la réduction des déchets en s’engageant pour des pratiques sportives zéro déchet, zéro gaspillage. Tour d’horizon des actions[...]

25 mai 2022

Hiérarchie des modes de traitement des déchets : une décision favorable du Conseil constitutionnel

Par une décision du 22 avril 2022, le Conseil constitutionnel a validé les dispositions restreignant la construction de nouvelles installations de tri mécano-biologique (TMB). Retour sur une décis[...]

22 mai 2022

Réduire les déchets pour préserver la biodiversité

À l’occasion de la journée internationale de la diversité biologique, Zero Waste France revient sur les liens entre l’augmentation de la production de déchets et l’effondrement de la biodiversité,[...]

20 mai 2022

Révision du marché carbone européen : il est urgent d’y inclure les incinérateurs !

Le 17 mai 2022, la commission environnement du Parlement européen a proposé d'inclure l'incinération des déchets municipaux dans le marché carbone européen à partir de 2026, contrairement à la pro[...]

16 mai 2022

Collectivités : soutenons les filières du réemploi à travers la commande publique !

Un décret de la loi AGEC impose un minimum d’achats de fournitures issues du réemploi ou de la réutilisation. Malgré le manque d’ambition de ce décret, certaines collectivités ont su s’en saisir e[...]