Victoire des opposants: le centre d’enfouissement des déchets de GDE à Nonant le Pin annulé

Paris, le 24 mai 2016 - La Cour administrative d'appel de Nantes (20 mai 2016) vient d'annuler l'autorisation d'exploiter une décharge délivrée en 2011 à l'entreprise GDE.

Partager

Par une décision du 20 mai 2016, la Cour Administrative d’Appel de Nantes (CAA) a statué sur l’appel formé par les associations contre l’autorisation d’exploiter le site, qui avait été délivrée par le Tribunal administratif de Caen (jugement du 18 février 2011), suite à un recours de GDE, qui s’était initialement vu refuser ladite autorisation (arrêté préfectoral du 13 février 2010 refusant l’autorisation d’exploiter le site).

Les juges d’appel reconnaissent le droit des associations de protection de l’environnement de déposer un recours contre une autorisation d’exploiter une installation classée accordée par un juge administratif. Mais au-delà de cette bonne nouvelle procédurale, les juges d’appel concluent également sur le fond que « compte tenu du contexte hydrogéologique particulier du site …, le projet doit être regardé comme présentant des risques pour la santé, la sécurité, la salubrité publique, et pour la protection de la nature et de l’environnement ;… le projet déposé par la société Guy Dauphin Environnement doit être regardé comme ne présentant pas les garanties requises pour qu’il puisse être autorisé ». La Cour a également refusé de délivrer une autorisation provisoire à la société GDE qui ne pourra donc pas mettre en service le centre qu’elle a déjà construit à Nonant le Pin.

Nos associations, Nonant Environnement, Sauvegarde des terres d’élevage, FNE et Zero Waste France, se félicitent de cette issue après plus de 6 ans de combat. Le passage en force de GDE est sanctionné par les juges, mais cette affaire laisse aux associations le sentiment d’un immense gâchis. Que de temps perdu, d’argent dépensé de part et d’autres pour un projet sur lequel les avis convergeaient pour dire qu’il n’était pas situé au bon endroit.

Cette décision est donc importante à plusieurs titres: elle démontre que les associations de protection de l’environnement disposent de possibilités concrètes pour faire respecter le droit avec des actions en justice. La décision démontre également l’exigence accrue de la part des juridictions françaises pour la qualité de l’évaluation environnementale qui doit être menée en amont des projets, et notamment des décharges.

Consultez le site de la juridiction

Vous avez aimé cet article?

Zero Waste France agit en toute indépendance grâce aux soutiens de ses donateurs. Pour continuer à faire avancer la réglementation, promouvoir et faciliter les modes de vie zéro déchet, nous avons besoin de vous!

Rejoignez-nous!

28 mai 2020

“Zéro déchet : pour les règles aussi !” – pourquoi et comment sensibiliser aux protections réutilisables ?

La journée mondiale de l’hygiène menstruelle du 28 mai 2020 est l'occasion de rappeler l'intérêt de lever les tabous autour des règles et de partager la diversité des actions mises en œuvre grâce [...]

10 mai 2020

Déconfinement : le recours massif au jetable ne doit pas être l’unique proposition

Nous appelons à débattre de l'impact environnemental des mesures prises dans le cadre du déconfinement.

05 mai 2020

Deux nouveaux recrutements !

Ça bouge dans l'équipe de Zero Waste France ! Dans le cadre de remplacements, un poste de responsable plaidoyer et un poste de directeur/directrice sont ouverts.

à la une
30 avril 2020

L’équipe de Zero Waste France grandit et se renouvelle

Il y a du mouvement dans l'équipe de Zero Waste France ! Flore Berlingen, directrice de l'association, vous explique "qui fait quoi" et dévoile deux nouveaux recrutements...

23 avril 2020

Le MEDEF s’attaque à la loi anti-gaspillage

Les travaux sur les décrets d’application de la loi étant d’ores et déjà rallongés, Zero Waste France s’inquiète de la demande de report supplémentaire portée par le MEDEF. Les premières dispositi[...]

16 avril 2020

Crise sanitaire et (zéro) déchet : questions – réponses

Peut-on continuer à mettre en oeuvre la démarche zéro déchet, zéro gaspillage pendant le confinement ? Y'a-t-il des pratiques à éviter ?

à la une
15 avril 2020

Le lobby du plastique profite de l’épidémie pour chercher un nouvel élan

Samedi 12 avril, le journal Le Monde publiait une enquête explicitant les stratégies du lobby du plastique pour tenter un retour en force à la faveur de la crise sanitaire. Il est vrai que ces der[...]

25 mars 2020

Réseau Zero Waste France : la barre des 100 groupes locaux dépassée !

Le développement exponentiel du réseau des groupes locaux Zero Waste France et de leurs actions ces derniers mois témoigne de l’intérêt grandissant des citoyens pour la démarche zéro déchet. Retou[...]

04 mars 2020

Municipales : notre analyse des programmes des candidats de 10 villes clés sur le tri des biodéchets

Zero Waste France a analysé le contenu des programmes des principaux candidats à la ville cœur des 10 métropoles françaises les plus émettrices de gaz à effet de serre (Paris, Marseille, Lyon, Lil[...]

01 mars 2020

Recrutement d’un·e chargé·e ou responsable des affaires juridiques chez Zero Waste France !

Dans le cadre d'un remplacement, Zero Waste France recrute un·e chargé·e ou responsables (selon niveau d'expérience) des affaires juridiques en CDI.