30 mars 2016
Pauline Debrabandere

Création d’un réseau de collecteurs de déchets sauvages

Les 18 et 19 mars derniers avaient lieu les premières rencontres nationales des collecteurs de déchets sauvages. Celles-ci se sont concluent le dimanche 20 mars par un nettoyage de la plage de Wimereux (Nord-Pas-de-Calais), après avoir annoncé la constitution d'un réseau inter-associatif.

Partager

À l’initiative de l’association Nature Libre et du sociologue Denis Blot de l’Université Jules Verne de Picardie, se réunissaient pour la première fois en France les associations de collecteurs de déchets, pour la plupart bénévoles, à Wimille, dans le Nord-Pas-de-Calais afin de se rencontrer et de discuter ensemble de la problématique des déchets qui se retrouvent dans la nature et pour finir, dans les océans.
Ces rencontres ont suscité un intérêt bien supérieur aux espérances des organisateurs, dépassant le cadre national, avec des participants venus de Suisse ou encore de Belgique.

Parmi les organisations présentes nous pouvons citer entre autres, Surfrider FoundationSea ShepeardOSE (organe de sauvetage écologique), Racines ProfondesAnsel Asso, l’association Mer TerreExpédition 7ème continent, les Robin des bois, la CPIE de la vallée de l’OrneEstran Cité de la merLet’s do it France, le Cedre (Centre de documentation de recherche et d’expérimentation sur les pollutions accidentelles des eaux) et Zero Waste France. Mme Poncelet représentait la direction de l’Economie Circulaire et Déchet de l’Ademe et Sarah Sananes, le service de la gestion de la voie d’eau du Ministère de l’environnement.

Plusieurs thématiques réunissent toutes ces associations et ont fait l’objet de discussions pendant cette journée :

– Les pollutions des eaux engendrées par la présence de déchets dans la nature,
– Les solutions à mettre en place en amont pour prévenir ces déchets,
– La problématique des sanctions applicables aux pollueurs,
– Les dangers que présente la collecte de certains matériaux,
– Les enjeux de la caractérisation des déchets sauvages: connaître quels sont les déchets qui sont abandonnés (provenance, type d’objets, matière, composition, etc.),
– La question de la reconnaissance des pouvoirs publics envers des bénévoles qui rendent un service non négligeable à la collectivité.

Ces deux journées de débat ont fait émerger la volonté de se constituer en réseau et une liste de propositions d’actions a été recueillie à destination de la Ministre de l’environnement.

Pour clore ces rencontres, les organisateurs ont proposé aux participants de nettoyer la plage de Wimereux le dimanche après midi. Au total, plus de 600kg de déchets divers ont été collectés ce jour là.

25 mai 2022

Hiérarchie des modes de traitement des déchets : une décision favorable du Conseil constitutionnel

Par une décision du 22 avril 2022, le Conseil constitutionnel a validé les dispositions restreignant la construction de nouvelles installations de tri mécano-biologique (TMB). Retour sur une décis[...]

22 mai 2022

Réduire les déchets pour préserver la biodiversité

À l’occasion de la journée internationale de la diversité biologique, Zero Waste France revient sur les liens entre l’augmentation de la production de déchets et l’effondrement de la biodiversité,[...]

20 mai 2022

Révision du marché carbone européen : il est urgent d’y inclure les incinérateurs !

Le 17 mai 2022, la commission environnement du Parlement européen a proposé d'inclure l'incinération des déchets municipaux dans le marché carbone européen à partir de 2026, contrairement à la pro[...]

16 mai 2022

Collectivités : soutenons les filières du réemploi à travers la commande publique !

Un décret de la loi AGEC impose un minimum d’achats de fournitures issues du réemploi ou de la réutilisation. Malgré le manque d’ambition de ce décret, certaines collectivités ont su s’en saisir e[...]

26 avril 2022

Interdiction d’emballer les fruits et légumes sous plastique : des outils pour la faire respecter

Les enseignes n’ont plus le droit de proposer à la vente des fruits et légumes emballés sous plastique depuis le 1er janvier 2022, avec une période transitoire d’écoulement des stocks jusqu’au 1er[...]

à la une
20 avril 2022

6ème rapport du GIEC : sobriété et justice climatique au cœur des solutions pour s’adapter face au dérèglement climatique

Sorti début avril 2022, le dernier volet du rapport 6 du GIEC est dédié aux solutions pour limiter les dégâts liés à la crise climatique. Pour la première fois, ce document incontournable consacre[...]

08 avril 2022

Le réseau Zero Waste, reflet de la force de l’engagement citoyen pour une société plus sobre

Reportées plus de deux ans d’affilée à cause de la crise sanitaire, les rencontres annuelles du réseau Zero Waste ont enfin pu se tenir le weekend du 25 mars 2022. Retour en mots et en images sur [...]

06 avril 2022

Rien de neuf : un mois pour faire découvrir les alternatives aux étudiant·es !

En avril, Zero Waste France lance un Défi “Rien de neuf” à taille réduite aux étudiant·es. Objectif : leur faire découvrir les alternatives au neuf et lever les freins pour les aider à s’engager d[...]

17 mars 2022

Incendie d’un centre de tri de déchets à Saint-Chamas : Zero Waste France porte plainte

Le 17 mars 2022, Zero Waste France a porté plainte contre l’exploitant d’un centre de tri qui stockait des quantités illégales de déchets, jusqu’à prendre feu le 26 décembre 2021. Leçons d’un acci[...]

16 mars 2022

Quels leviers d’action pour développer le réemploi sur son territoire?

A l’occasion de la sortie du guide du Réseau Consigne à destination des collectivités, Zero Waste France et le Réseau Consigne ont organisé le 10 mars dernier un temps d’échanges sur les solutions[...]