17 mai 2019
Alice Elfassi

Le Conseil Constitutionnel invalide les mesures relatives au plastique de la loi PACTE

Le jeudi 16 mai 2019, le Conseil Constitutionnel a invalidé les mesures relatives au plastique dans la loi PACTE.

Partager

Lors des différentes lectures de la loi PACTE, les sénateurs avaient adopté un amendement visant à préciser, retarder voire supprimer certaines interdictions de produits plastiques prévues dans la loi EGAlim, adoptée en 2018.

Ainsi, la loi PACTE modifiait la loi EGAlim sur trois points principaux :

–      L’interdiction de certains produits plastiques à usage unique était repoussée à 2021, au lieu de 2020, pour s’aligner avec le calendrier de la Directive européenne sur le plastique à usage unique. Les produits concernés étaient les suivants : pailles, couverts, piques à steak, couvercles à verre jetables, touillettes en plastique.

–      L’interdiction d’autres produits plastiques était tout simplement supprimée du texte. Les produits concernés étaient les suivants : plateaux-repas, pots de glace, saladiers, boîtes en plastique.

–      Les exceptions pour les bioplastiques étaient supprimées, et de nouvelles interdictions étaient prévues pour les contenants et gobelets en polystyrène expansé.

Ce jeudi 16 mai 2019, le Conseil Constitutionnel a invalidé l’article 17 de la loi PACTE, qui revenait sur ces interdictions.

Cette décision a été prise car l’article 17 a été considéré comme « ne présentant pas de lien, même indirect » avec les dispositions figurant dans le projet de loi initial. Il s’agit là d’un « cavalier législatif », lequel est contraire à la Constitution.

Avec cette décision, le texte en vigueur redevient donc la formulation adoptée dans la loi EGAlim. Ainsi, au plus tard en 2020, seront interdits les objets en plastique suivant : les coton-tiges, les gobelets, verres et assiettes jetables de cuisine, les pailles, les couverts, les piques à steak, les couvercles à verre jetables, les plateaux-repas, les pots à glace, les saladiers, les boîtes et les touillettes.*

Il est cependant souhaitable qu’un décret d’application venant préciser ces mesures soit pris rapidement pour que ces interdictions soient réellement effectives et appliquées dès janvier 2020.

*Cela ne concerne pas les objets en plastique  compostables en compostage domestique et constitués, pour tout ou partie, de matières biosourcées.

Actualités

26 janvier 2024

Moins 30% d’ordures ménagères avec la mise en place d’une tarification incitative

L’Ademe a publié en janvier deux études sur les collectivités ayant adopté une tarification incitative, montrant leurs meilleures performances en matière de réduction des ordures ménagères, et rel[...]

18 janvier 2024

Réparation : la loi AGEC a-t-elle permis de limiter la casse ?

Indice de réparabilité, accès aux pièces détachées, bonus réparation : autant de mesures prévues par la loi AGEC pour allonger la durée de vie des produits, notamment des équipements électriques e[...]

à la une
22 décembre 2023

Loi AGEC : assistera-t-on aux changements annoncés pour le 1er janvier 2024 ?

Bientôt quatre ans après la publication de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire, de nouvelles dispositions doivent entrer en vigueur au 1er janvier 2024. Zero[...]

21 décembre 2023

Fast-fashion : les ONG demandent une loi pour encadrer les pratiques du secteur de la mode

Alors que le Black Friday et autres soldes continuent de s’imposer en France à grands coups de publicités tapageuses, Zero Waste France a lancé avec une coalition d’ONG la campagne “Stop fast-fash[...]

04 décembre 2023

Retour sur la matinée technique : “Réduction du plastique à usage unique : accompagner les acteurs du territoire à adopter le réemploi”

Zero Waste France a organisé le 16 novembre 2023 une matinée technique de retour d’expérience de la part de collectivités ayant mis en place des actions de lutte contre le plastique à usage unique[...]

20 novembre 2023

Qu’attendre du futur règlement européen sur les emballages ?

Le règlement européen sur les emballages en discussion au niveau européen représente une opportunité majeure pour la transition des systèmes d'emballage, à un moment où il est crucial de réduire d[...]

19 novembre 2023

Retour sur la table ronde “Sport et zéro déchet : carton rouge ou pari gagnant” ?

Zero Waste France a organisé le samedi 7 octobre 2023 une table ronde sur le thème du sport zéro-déchet. Cette soirée d’échanges a mis en avant le parcours et l’engagement de trois acteurs·rices q[...]

16 novembre 2023

Semaine européenne de réduction des déchets (SERD) 2023 : les militant·es Zero Waste s’emballent contre l’usage unique !

Du 16 au 28 novembre, pour la SERD 2023, le réseau des groupes locaux de Zero Waste prévoit un programme du tonnerre ! Ateliers participatifs, dénonciations, ou encore mobilisation en ligne : les [...]

15 novembre 2023

Filière REP emballages : un cahier des charges toujours en retard sur les enjeux

Réduction, réemploi, collecte, tri et recyclage des emballages : malgré l’urgence d’accélérer la réduction à la source des emballages à usage unique et la transition vers le réemploi, le nouveau c[...]

14 novembre 2023

Incinérateur d’Ivry-Paris XIII : les émissions de dioxines ne sont pas contrôlées comme elles devraient l’être

Une étude de l’ONG Toxicowatch a mis en évidence que les appareils de contrôle de dioxines émises par l’incinérateur, censés fonctionner 24h/24, n’auraient pas effectué de prélèvements pendant prè[...]