23 septembre 2013
Louise Rieffel

Conférence environnementale : sur l’économie circulaire, le gouvernement tourne en rond

La 2ème conférence environnementale du quinquennat s’est déroulée les 20 et 21 septembre 2013. Le Cniid a participé à la table ronde sur l’économie circulaire en tant que membre du Réseau Action Climat (RAC), récemment entré au Conseil national pour la transition écologique (CNTE).

Partager

Dans un communiqué du 18 septembre, le Cniid, les Amis de la Terre, le RAC, la Fondation Nicolas Hulot, Agir pour l’environnement et France libertés – Fondation Danielle Mitterrand ont présenté 24 propositions pour une économie vraiment circulaire, mettant en avant l’importance d’agir très en amont sur la sobriété de nos modes de production et de consommation, d’allonger la durée de vie et d’usage de nos produits et d’engager la France dans une politique ambitieuse de tri à la source et de valorisation optimale des déchets organiques.

Ces propositions ont été portées à la connaissance des trois ministres présents à la table ronde économie circulaire : Philippe Martin (ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie), Arnaud Montebourg (ministre du Redressement productif) et Benoit Hamon (Ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et des Finances, chargé de l’Economie sociale et solidaire et de la Consommation) durant 8 heures d’échanges sur l’économie circulaire qui ont rassemblé plus de 70 participants.

La « Deuxième feuille de route pour la transition écologique », publiée le 27 septembre, reprend ce que le gouvernement a retenu de ces échanges… à savoir pas grand chose ! Là où nous attendions de la cohérence entre la richesse des échanges, la volonté politique affichée de mettre en œuvre l’économie circulaire et les engagements à prendre notamment sur la consigne pour réutilisation et le tri à la source des déchets organiques, il en ressort seulement des affirmations vides de sens et d’opérationnalité : « Dans les cas pertinents, des systèmes de consigne seront déployés » et « Une attention particulière sera portée aux déchets organiques et la fixation d’une ambition sur la collecte séparée des biodéchets, en fonction des retours d’expérience des collectivités qui l’ont mise en place ».

Face au manque de mesures concrètes et ambitieuses de la feuille de route, partagé également sur les autres tables-rondes, les associations de protection de l’environnement siégeant au CNTE ont demandé sa révision. Le ministère de l’Ecologie prévoit d’y consacrer deux heures prochainement… on est loin du compte !

15 novembre 2022

La résistance à la fast-fashion s’organise sur tout le territoire !

SERD 2022 : du 19 au 27 novembre, les groupes locaux Zero Waste vous ont concocté un programme aux petits oignons, pour résister à la fast-fashion partout en France. Cinés-débats, jeux de société,[...]

à la une
06 octobre 2022

Zéro déchet : un livre pour en finir avec la société du tout-jetable

Dans leur nouveau livre "Déchets partout, justice nulle part. Manifeste pour un projet de société zéro déchet, zéro gaspillage", Alice Elfassi et Moïra Tourneur, toutes deux salariées de Zero Wast[...]

05 octobre 2022

Un rapport de la Cour des comptes critique la gestion des déchets en France

Ce nouveau rapport se montre sévère avec le service public de gestion des déchets ménagers en France. Il valide également une grande partie de l’analyse et des propositions de Zero Waste France.[...]

28 septembre 2022

9 entreprises mises en demeure pour non-respect du devoir de vigilance lié à leur utilisation du plastique

Surfrider Foundation Europe, ClientEarth et Zero Waste France mettent en demeure 9 géants de l’agroalimentaire et de la grande distribution pour l’insuffisance de leurs actions dans la réduction d[...]

27 septembre 2022

Projet de loi de finances 2023 : quel potentiel pour la réduction des déchets ?

Marronnier politique incontournable, le projet de loi de finances revient au Parlement. L’occasion pour Zero Waste France de porter ses propositions pour une politique publique qui laisse une autr[...]

22 septembre 2022

Plaidoyer zéro déchet : journal de bord 2022

Depuis sa création en 1997, Zero Waste France se donne pour mission de faire avancer les politiques publiques pour réduire les déchets. À travers ses actions de plaidoyer, l'association vise à fai[...]

15 septembre 2022

Quand les citoyen·nes font bouger les politiques locales

Les citoyen·nes, mobilisé·es au sein des groupes locaux, s’unissent pour laisser une autre empreinte dans la vie démocratique française au niveau local en matière de prévention des déchets et de l[...]

05 septembre 2022

Quiz du zéro déchet : testez vos connaissances !

Pour fêter son 25ème anniversaire, Zero Waste France propose un quiz en ligne sur le zéro déchet. L'occasion de tester ses connaissances et d'en apprendre plus sur la démarche.

30 juin 2022

Et si le pouvoir d’achat devenait pouvoir de réparation ?

« Zéro déchet » doit aussi rimer avec justice sociale : Zero Waste France, soutenue par trois autres organisations environnementales, milite pour que la réparation des objets soit moins coûteuse p[...]

22 juin 2022

À vos marques, prêts, attaquez : Zero Waste France porte plainte contre Adidas et New Balance pour greenwashing

Alors que les soldes d’été 2022 démarrent, Zero Waste France attaque Adidas et New Balance pour leur communication mensongère. « 100% recyclé », « privilégiant l'environnement », « solution contre[...]