Club de Rome : « le climat et l’emploi, grands gagnants de l’économie circulaire »

Quarante-trois ans après le rapport “Halte à la croissance?” (Limits to Growth?), le Club de Rome, think tank international, publie cet été un rapport sur les bénéfices de la mise en place d’une économie circulaire en Europe.

Partager

Une première étude sur le cas de la Suède a été rendue public en avril, puis les économies danoise et espagnole seront analysées dans la version finale du rapport à paraître en juin/juillet. Ce rapport intermédiaire concernant le cas suédois apporte la preuve qu‘un découplage réel (ndlr la capacité d’une économie à croître sans augmenter automatiquement l’utilisation d’énergie, de ressources et donc globalement la pression environnementale) est une opportunité pour la société et les entreprises notamment en termes de lutte contre les changements climatiques et d’emploi.

Une réduction de 70% les émissions de GES suédoises

La conclusion du rapport intermédiaire est sans appel : en 2030, si les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et l’efficacité de l’utilisation des matières étaient augmentées significativement, les émissions de GES (Gazs à Effet de Serre) de la Suède pourraient être réduites de 70%, plus de 100 000 emplois seraient créés et 3 points de PIB gagnés. La stratégie d’utilisation efficace des matières, qui passe notamment par la prévention des déchets et des gaspillages et la maximisation de la réutilisation et du recyclage, entraînerait   à  elle  seule  une  réduction  de  10%  des émissions de GES, la création de  50 000 emplois et plus de 2 points de croissance. Fort de ces résultats, dans le contexte actuel d’urgence climatique et de crise économique, le club de Rome invite l’UE et ses Etats membres à faire de l’économie circulaire un élément essentiel des politiques de lutte contre le changement climatique, et ce, avant même la conférence sur le climat de Paris.

Des nécessaires stratégies de lutte contre le changement climatique holistes et volontaires

Pourtant, les politiques qui promeuvent réellement l’économie circulaire sont rares. Les auteurs déplorent cette situation dont l’illustration la plus récente est le retrait du “paquet économie circulaire” par la Commission Juncker. Le Club de Rome dénonce également le caractère sectoriel des politiques climatiques actuelles qui restent centrées sur l’utilisation d’énergie et négligent la question de l’utilisation des ressources malgré ses bénéfices climatiques évidents”. Il plaide pour l’élaboration de stratégies de limitation du changement climatique “holistes” qui intégreraient l’efficacité matière comme un élément clé.

Un besoin urgent de réformes structurelles… sans recourir à l’incinération

Force est de constater que les efforts accomplis ces dernières années pour améliorer notre gestion des ressources n’ont pas été suffisants. Les auteurs préconisent donc de renforcer les mesures existantes (objectifs chiffrés de recyclage, directive éco-conception, système d’échange des émissions de carbone) et de mener des réformes ambitieuses sur le long terme : objectifs spécifiques d’efficacité pour certaines matières, réforme du système de taxation et investissements ciblés. Enfin, alors que l’incinération des déchets est souvent présentée à tort comme une énergie renouvelable, le Club de Rome ne suit pas cette mode. Il insiste sur la nécessité de donner la priorité à une valorisation de la matière et invite les États à limiter et/ou à taxer l’incinération de déchets. Anders Wijkman, co-président du Club de Rome, déclarait à ce sujet que si “réduire la mise en décharge est une priorité en Europe, l’échanger contre une expansion rapide de l’incinération n’est pas une solution”.

Actualités

26 janvier 2024

Moins 30% d’ordures ménagères avec la mise en place d’une tarification incitative

L’Ademe a publié en janvier deux études sur les collectivités ayant adopté une tarification incitative, montrant leurs meilleures performances en matière de réduction des ordures ménagères, et rel[...]

18 janvier 2024

Réparation : la loi AGEC a-t-elle permis de limiter la casse ?

Indice de réparabilité, accès aux pièces détachées, bonus réparation : autant de mesures prévues par la loi AGEC pour allonger la durée de vie des produits, notamment des équipements électriques e[...]

à la une
22 décembre 2023

Loi AGEC : assistera-t-on aux changements annoncés pour le 1er janvier 2024 ?

Bientôt quatre ans après la publication de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire, de nouvelles dispositions doivent entrer en vigueur au 1er janvier 2024. Zero[...]

21 décembre 2023

Fast-fashion : les ONG demandent une loi pour encadrer les pratiques du secteur de la mode

Alors que le Black Friday et autres soldes continuent de s’imposer en France à grands coups de publicités tapageuses, Zero Waste France a lancé avec une coalition d’ONG la campagne “Stop fast-fash[...]

04 décembre 2023

Retour sur la matinée technique : “Réduction du plastique à usage unique : accompagner les acteurs du territoire à adopter le réemploi”

Zero Waste France a organisé le 16 novembre 2023 une matinée technique de retour d’expérience de la part de collectivités ayant mis en place des actions de lutte contre le plastique à usage unique[...]

20 novembre 2023

Qu’attendre du futur règlement européen sur les emballages ?

Le règlement européen sur les emballages en discussion au niveau européen représente une opportunité majeure pour la transition des systèmes d'emballage, à un moment où il est crucial de réduire d[...]

19 novembre 2023

Retour sur la table ronde “Sport et zéro déchet : carton rouge ou pari gagnant” ?

Zero Waste France a organisé le samedi 7 octobre 2023 une table ronde sur le thème du sport zéro-déchet. Cette soirée d’échanges a mis en avant le parcours et l’engagement de trois acteurs·rices q[...]

16 novembre 2023

Semaine européenne de réduction des déchets (SERD) 2023 : les militant·es Zero Waste s’emballent contre l’usage unique !

Du 16 au 28 novembre, pour la SERD 2023, le réseau des groupes locaux de Zero Waste prévoit un programme du tonnerre ! Ateliers participatifs, dénonciations, ou encore mobilisation en ligne : les [...]

15 novembre 2023

Filière REP emballages : un cahier des charges toujours en retard sur les enjeux

Réduction, réemploi, collecte, tri et recyclage des emballages : malgré l’urgence d’accélérer la réduction à la source des emballages à usage unique et la transition vers le réemploi, le nouveau c[...]

14 novembre 2023

Incinérateur d’Ivry-Paris XIII : les émissions de dioxines ne sont pas contrôlées comme elles devraient l’être

Une étude de l’ONG Toxicowatch a mis en évidence que les appareils de contrôle de dioxines émises par l’incinérateur, censés fonctionner 24h/24, n’auraient pas effectué de prélèvements pendant prè[...]