23 décembre 2015
Laura Chatel

Changements des équipements TNT: un joyeux noël, et surtout, des déchets!

Paris, le 23 décembre 2015 - Le changement de format de la TNT dans la nuit du 4 au 5 avril 2016 rendra obsolètes 6,3 millions de postes de télévision. Zero Waste France et HOP (Halte à l'Obsolescence programmée) dénoncent cette opération de remplacement dont le bilan pourrait s'avérer très négatif en termes de gestion des déchets.

Partager

Dans la nuit du 4 au 5 avril 2016, la télévision numérique terrestre (TNT) passera à un nouveau format d’image haute définition[1], rendant obsolètes près de 6,3 millions de postes de télévision[2] dans les 57% de foyers français qui passent encore par une antenne. Seule solution : changer de téléviseur ou s’équiper d’un adaptateur (de la taille d’un décodeur).

Zero Waste France et Halte à l’obsolescence programmée (HOP) dénoncent la quantité considérable de déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) et le gaspillage de ressources naturelles que constitue cette opération.

Ce sont en effet 6,3 millions de téléviseurs et tous les anciens décodeurs TNT dont on va provoquer l’obsolescence, pour satisfaire les opérateurs mobiles désireux de récupérer plus de fréquences hertzienne pour le très haut débit mobile.

Hasard du calendrier, ou stratégie pour stimuler la consommation avant les fêtes, la communication gouvernementale a démarré il y a quelques semaines. Une véritable aubaine pour les distributeurs d’électroménager qui recommandent de s’équiper d’un adaptateur (pour environ 25€) mais aussi et surtout d’acheter un nouveau téléviseur.

Réactions

« Aucune consultation préalable des associations de consommateurs et de protection de l’environnement n’a eu lieu et aucune sensibilisation n’est réalisée auprès des téléspectateurs sur la fin de vie de leur équipement actuel » déplore Laetitia Vasseur, présidente d’Halte à l’obsolescence programmée (HOP).

Pour Flore Berlingen, directrice de Zero Waste France, « il est regrettable que le gouvernement ne mette pas en cohérence sa politique numérique et sa politique en faveur de l’économie circulaire et autorise un gaspillage de ressources naturelles pareil« .

Il est certain que d’autres options auraient pu être envisagées pour éviter un tel gaspillage, et notamment la possibilité de faire évoluer les appareils existants plutôt que de les mettre aux rebuts.

Zero Waste France et HOP demandent au gouvernement de fournir des explications sur ce choix et de mettre en oeuvre immédiatement une campagne de sensibilisation des spectateurs à la fin de vie de leurs équipements, pour permettre à minima leur recyclage dans de bonnes conditions.

[1] codec MPEG 2 à codec MPEG 4
[2]  Tout ceux d’avant 2009 et une partie de ceux vendus sur la période 2009-2012 (source : ANFR).

à la une
30 juin 2022

Et si le pouvoir d’achat devenait pouvoir de réparation ?

« Zéro déchet » doit aussi rimer avec justice sociale : Zero Waste France, soutenue par trois autres organisations environnementales, milite pour que la réparation des objets soit moins coûteuse p[...]

29 juin 2022

3 nouvelles missions en service civique !

Vous cherchez une mission en service civique ? Rejoignez notre équipe pour nous aider à faire avancer la démarche zéro déchet, zéro gaspillage et à faire grandir notre mouvement !

22 juin 2022

À vos marques, prêts, attaquez : Zero Waste France porte plainte contre Adidas et New Balance pour greenwashing

Alors que les soldes d’été 2022 démarrent, Zero Waste France attaque Adidas et New Balance pour leur communication mensongère. « 100% recyclé », « privilégiant l'environnement », « solution contre[...]

15 juin 2022

Zéro gaspi, pour le sport aussi ! Des exemples inspirants de collectivités

Par l'accompagnement des clubs à l'adaptation de leur pratiques, le soutien d'initiatives de réemploi d'équipements sportifs ou encore le prêt de matériel, les collectivités ont un rôle central à [...]

15 juin 2022

Vous reprendrez bien un peu de consigne ?

Aux côtés de trois autres organisations environnementales et de deux associations professionnelles, Zero Waste France et Surfrider Foundation Europe profitent du « world refill day » (journée inte[...]

09 juin 2022

Les groupes locaux mouillent le maillot

Partout en France, des militant·es lient leur passion pour le sport et la réduction des déchets en s’engageant pour des pratiques sportives zéro déchet, zéro gaspillage. Tour d’horizon des actions[...]

25 mai 2022

Hiérarchie des modes de traitement des déchets : une décision favorable du Conseil constitutionnel

Par une décision du 22 avril 2022, le Conseil constitutionnel a validé les dispositions restreignant la construction de nouvelles installations de tri mécano-biologique (TMB). Retour sur une décis[...]

22 mai 2022

Réduire les déchets pour préserver la biodiversité

À l’occasion de la journée internationale de la diversité biologique, Zero Waste France revient sur les liens entre l’augmentation de la production de déchets et l’effondrement de la biodiversité,[...]

20 mai 2022

Révision du marché carbone européen : il est urgent d’y inclure les incinérateurs !

Le 17 mai 2022, la commission environnement du Parlement européen a proposé d'inclure l'incinération des déchets municipaux dans le marché carbone européen à partir de 2026, contrairement à la pro[...]

16 mai 2022

Collectivités : soutenons les filières du réemploi à travers la commande publique !

Un décret de la loi AGEC impose un minimum d’achats de fournitures issues du réemploi ou de la réutilisation. Malgré le manque d’ambition de ce décret, certaines collectivités ont su s’en saisir e[...]