23 décembre 2015
Laura Chatel

Changements des équipements TNT: un joyeux noël, et surtout, des déchets!

Paris, le 23 décembre 2015 - Le changement de format de la TNT dans la nuit du 4 au 5 avril 2016 rendra obsolètes 6,3 millions de postes de télévision. Zero Waste France et HOP (Halte à l'Obsolescence programmée) dénoncent cette opération de remplacement dont le bilan pourrait s'avérer très négatif en termes de gestion des déchets.

Partager

Dans la nuit du 4 au 5 avril 2016, la télévision numérique terrestre (TNT) passera à un nouveau format d’image haute définition[1], rendant obsolètes près de 6,3 millions de postes de télévision[2] dans les 57% de foyers français qui passent encore par une antenne. Seule solution : changer de téléviseur ou s’équiper d’un adaptateur (de la taille d’un décodeur).

Zero Waste France et Halte à l’obsolescence programmée (HOP) dénoncent la quantité considérable de déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) et le gaspillage de ressources naturelles que constitue cette opération.

Ce sont en effet 6,3 millions de téléviseurs et tous les anciens décodeurs TNT dont on va provoquer l’obsolescence, pour satisfaire les opérateurs mobiles désireux de récupérer plus de fréquences hertzienne pour le très haut débit mobile.

Hasard du calendrier, ou stratégie pour stimuler la consommation avant les fêtes, la communication gouvernementale a démarré il y a quelques semaines. Une véritable aubaine pour les distributeurs d’électroménager qui recommandent de s’équiper d’un adaptateur (pour environ 25€) mais aussi et surtout d’acheter un nouveau téléviseur.

Réactions

« Aucune consultation préalable des associations de consommateurs et de protection de l’environnement n’a eu lieu et aucune sensibilisation n’est réalisée auprès des téléspectateurs sur la fin de vie de leur équipement actuel » déplore Laetitia Vasseur, présidente d’Halte à l’obsolescence programmée (HOP).

Pour Flore Berlingen, directrice de Zero Waste France, « il est regrettable que le gouvernement ne mette pas en cohérence sa politique numérique et sa politique en faveur de l’économie circulaire et autorise un gaspillage de ressources naturelles pareil« .

Il est certain que d’autres options auraient pu être envisagées pour éviter un tel gaspillage, et notamment la possibilité de faire évoluer les appareils existants plutôt que de les mettre aux rebuts.

Zero Waste France et HOP demandent au gouvernement de fournir des explications sur ce choix et de mettre en oeuvre immédiatement une campagne de sensibilisation des spectateurs à la fin de vie de leurs équipements, pour permettre à minima leur recyclage dans de bonnes conditions.

[1] codec MPEG 2 à codec MPEG 4
[2]  Tout ceux d’avant 2009 et une partie de ceux vendus sur la période 2009-2012 (source : ANFR).

20 mai 2022

Révision du marché carbone européen : il est urgent d’y inclure les incinérateurs !

Le 17 mai 2022, la commission environnement du Parlement européen a proposé d'inclure l'incinération des déchets municipaux dans le marché carbone européen à partir de 2026, contrairement à la pro[...]

16 mai 2022

Collectivités : soutenons les filières du réemploi à travers la commande publique !

Un décret de la loi AGEC impose un minimum d’achats de fournitures issues du réemploi ou de la réutilisation. Malgré le manque d’ambition de ce décret, certaines collectivités ont su s’en saisir e[...]

26 avril 2022

Interdiction d’emballer les fruits et légumes sous plastique : des outils pour la faire respecter

Les enseignes n’ont plus le droit de proposer à la vente des fruits et légumes emballés sous plastique depuis le 1er janvier 2022, avec une période transitoire d’écoulement des stocks jusqu’au 1er[...]

à la une
20 avril 2022

6ème rapport du GIEC : sobriété et justice climatique au cœur des solutions pour s’adapter face au dérèglement climatique

Sorti début avril 2022, le dernier volet du rapport 6 du GIEC est dédié aux solutions pour limiter les dégâts liés à la crise climatique. Pour la première fois, ce document incontournable consacre[...]

08 avril 2022

Le réseau Zero Waste, reflet de la force de l’engagement citoyen pour une société plus sobre

Reportées plus de deux ans d’affilée à cause de la crise sanitaire, les rencontres annuelles du réseau Zero Waste ont enfin pu se tenir le weekend du 25 mars 2022. Retour en mots et en images sur [...]

06 avril 2022

Rien de neuf : un mois pour faire découvrir les alternatives aux étudiant·es !

En avril, Zero Waste France lance un Défi “Rien de neuf” à taille réduite aux étudiant·es. Objectif : leur faire découvrir les alternatives au neuf et lever les freins pour les aider à s’engager d[...]

17 mars 2022

Incendie d’un centre de tri de déchets à Saint-Chamas : Zero Waste France porte plainte

Le 17 mars 2022, Zero Waste France a porté plainte contre l’exploitant d’un centre de tri qui stockait des quantités illégales de déchets, jusqu’à prendre feu le 26 décembre 2021. Leçons d’un acci[...]

16 mars 2022

Quels leviers d’action pour développer le réemploi sur son territoire?

A l’occasion de la sortie du guide du Réseau Consigne à destination des collectivités, Zero Waste France et le Réseau Consigne ont organisé le 10 mars dernier un temps d’échanges sur les solutions[...]

à la une
09 mars 2022

Suite du feuilleton “Fonds réparation” : Zero Waste France va en justice contre la baisse de son montant

Zero Waste France et les Amis de la Terre France ont attaqué le décret qui diminue le montant du fonds réparation, par un recours déposé le 25 février 2022 devant le Conseil d’Etat. Décryptage d’[...]

02 mars 2022

Zero Waste France participe au recours interassociatif contre le décret d’application de la “loi séparatisme”.

Le 2 mars 2022, Zero Waste France s’est jointe à un recours juridique porté par plusieurs associations, pour attaquer un décret de la « loi séparatisme ». Détails d’un texte anti-démocratique et d[...]