16 juin 2015
Marine Foulon

Alternatiba : vecteur de mobilisation citoyenne autour des solutions zéro déchet

Retour sur le Tour Alternatiba qui a mis en lumière le lien entre les déchets et le climat mais aussi les solutions possibles.

Partager

Le mouvement citoyen collectif Alternatiba a lancé son Tour des villages alternatives au changement climatique le 5 juin 2015 à l’occasion de la journée mondiale de l’environnement,  pour parcourir en tandems, 5000km en France et dans plusieurs pays voisins. Véritable force de mobilisation citoyenne (avec plusieurs centaines de milliers de personnes déjà engagées), ce réseau rassemble toutes les solutions possibles en faveur du climat, y compris celles liées à la réduction des déchets et des gaspillages. Ce tour se présente comme une belle opportunité pour faire connaître auprès des citoyens les liens entre déchets et climat, et surtout les bénéfices d’une démarche Zero Waste !

Le tour se terminera à Paris, place de la République, le weekend du 26 et 27 septembre au moment de l’Alternatiba Ile de France (avec plus de 50000 personnes attendues), pour aboutir deux mois après, au moment de la COP21 à un village mondial des alternatives. Pendant l’été, des centaines de villages d’alternatives seront organisés, réunissant  associations environnementales et sociales, syndicats, clubs de sports, groupes d’étudiants et de musique, pour valoriser les initiatives citoyennes et locales en faveur du climat et de la transition sociale et écologique.

tour-alternatiba-2015

Dans la perspective de la COP21, ce mouvement citoyen a comme objectif de créer un contre-pouvoir positif pour inciter les dirigeants à aboutir à un accord international juste et ambitieux pour le climat. La coordination européenne des Alternatiba a insisté sur l’importance stratégique de la mobilisation citoyenne dans les mois et les années à venir, “Après 20 ans d’échecs de ces négociations internationales, alors que les intentions actuellement affichés par nos Etats sont loin d’être à la hauteur des enjeux, et parce que les climatologues disent qu’on ne peut pas se permettre d’attendre 2020 pour commencer à agir”.

Seulement quelques jours après le début du tour, la dynamique est lancée, et la forte mobilisation citoyenne montre que la transition est belle et bien déjà en route. En moins d’une semaine, les premières étapes et la tenue de 5 villages des alternatives, répartis sur 3 jours, ont rassemblé plus de 21.000 personnes: tous réunis autour du slogan “changeons le système, pas le climat ! Nos enfants nous remercieront”.  Prenant la forme de grandes fêtes populaires, les villages sont animés par des ateliers, concerts, conférences, et des espaces thématiques variés parmi lesquelles des zones de gratuité, des quartiers paysans, chacun proposant des solutions concrètes à la portée de tous. Les alternatives de réduction des déchets ont toutes leur place dans les solutions concrètes pour lutter contre les dérèglements climatiques. Déjà proposée dans certains villages, la thématique déchets est importante à faire connaître dans cette mobilisation pour le climat, afin de montrer que la démarche Zero Waste fait partie des solutions existantes et à la portée de tous !

Zero Waste France a rejoint le mouvement, notamment en contribuant au quartier Zéro Déchet de l’Alternatiba à Paris, qui aura lieu le 26 et 27 septembre, et également pour rendre l’événement exemplaire en matière de prévention et gestion écologique des déchets. En tant qu’association nationale, Zero Waste France soutient tous les collectifs et citoyens désireux de participer à leur Alternatiba (en proposant une animation sur les déchets, ou bien des solutions de réduction des déchets sur l’événement même). Si vous aussi, souhaitez faire partie de cette dynamique collective, contactez votre Alternatiba.

Actualités

14 mai 2024

Tendances maison : un nouveau rapport dénonce les dérives de la fast-déco

Dans un nouveau rapport, Zero Waste France, le Réseau National des Ressourceries et Recycleries et les Amis de la Terre France pointent l’emballement de la production dans l’ameublement et la déco[...]

14 mai 2024

Célébration du militantisme pour le réseau Zero Waste

Cette année encore, Zero Waste France a profité de l’arrivée des beaux jours pour inviter les militant·es du réseau à un week-end de militantisme et de convivialité à la Maison du Zéro Déchet. [...]

30 avril 2024

Traité mondial sur la pollution plastique : des avancées insuffisantes pour la 4e session de négociations (INC-4)

La 4e session de négociations internationales sur la pollution plastique (INC-4) a pris fin cette nuit. Pour Zero Waste France, les progrès sont réels, mais encore insuffisants. Elle appelle à pou[...]

25 avril 2024

Loi fast-fashion : la coalition Stop Fast-Fashion appelle à concrétiser les efforts face aux lobbies

La loi fast-fashion votée en 1ère lecture le 14 mars à l’Assemblée nationale reste toujours sans date de passage au Sénat. Censée enrayer un système de surproduction délétère pour les droits humai[...]

24 avril 2024

Retours d’expériences européens et français sur le tri à la source des biodéchets

Réunissant des intervenants européens et nationaux de premier plan, la journée d’étude LIFE BIOBEST a permis le partage des meilleures pratiques sur le tri à la source des biodéchets. Organisé les[...]

19 avril 2024

Traité mondial sur la pollution plastique : Zero Waste France se rend à Ottawa pour la reprise des négociations

Alors que les gouvernements reprennent, mardi 23 avril à Ottawa (Canada), les discussions en vue de l’adoption d’un texte contraignant pour mettre fin à la pollution plastique, Zero Waste France s[...]

11 avril 2024

Prévention des déchets : les dysfonctionnements du principe pollueur-payeur

Dans son nouveau rapport, rendu public lors d’un débat organisé à l’Assemblée nationale le 11 avril 2024, Zero Waste France dresse un bilan critique de l’application du principe pollueur-payeur, à[...]

à la une
04 avril 2024

Affichage environnemental du textile, un étiquetage qui s’affiche ambitieux

L’affichage environnemental, prévu dans la loi Agec, voit son rôle renforcé par la proposition de loi fast-fashion en débat au Parlement. En quoi consiste ce nouvel étiquetage prévu sur les vêteme[...]

14 mars 2024

Loi sur l’impact environnemental du textile : un premier pas historique pour en découdre avec la fast-fashion

Après des mois de forte mobilisation, la coalition Stop Fast-Fashion se félicite du vote par les député·es de la proposition de loi visant à réduire l’impact environnemental du textile. Malgré des[...]

08 mars 2024

La lutte écologique ne se fera pas sans une lutte féministe

A travers la démarche zéro déchet zéro gaspillage, c’est souvent l’écologie des petits gestes qui est privilégiée. Au-delà du fait que cette démarche ne peut être considérée comme l’unique et seul[...]