1ère Assemblée Générale du Réseau Consigne à Villeurbanne !

Lundi 1er juillet, la première Assemblée Générale (AG) du Réseau Consigne a rassemblé une cinquantaine de personnes à Villeurbanne. Porteurs et porteuses de projets, associations et entreprises sont venu-es de toute la France pour structurer ce réseau qui soutient le développement de la réutilisation des emballages.

Partager

Lundi 1er juillet, la première Assemblée Générale (AG) du Réseau Consigne a rassemblé une cinquantaine de porteurs et porteuses de projets, associations et entreprises venu-es de toute la France pour l’occasion. Ce réseau a pour vocation de soutenir le développement de la réutilisation des emballages, présentée comme une alternative concrète aux emballages à usage unique. Réuni-es dans une salle du Palais du Travail prêtée par la ville de Villeurbanne, les participant-es ont été accueilli-es par Mesdames Emeline Baume, élue de Grand Lyon Métropole en charge de la prévention des déchets et de l’économie circulaire, et Agnès Thouvenot, élue de Villeurbanne en charge de l’économie sociale et solidaire.

Existant sous forme de collectif informel animé bénévolement, notamment par l’association Ecoscience Provence et Zero Waste France depuis 2012, le Réseau Consigne a déjà permis d’organiser des Rencontres Techniques de la Consigne en 2012, 2014 et 2016 et de favoriser de nombreux échanges d’expériences entre acteurs. Porté par le dynamisme des projets de retour de la consigne de plus en plus nombreux sur le territoire, le Réseau s’est structuré cette année sous forme associative pour soutenir ce développement de la consigne pour réemploi et réutilisation des emballages en France.

La vision du Réseau Consigne

“Le réemploi et la réutilisation des emballages est une mesure incontournable pour la construction d’une société plus respectueuse de l’environnement. C’est une mesure d’économie de ressources, d’économie d’énergie, qui génère une valeur économique et sociétale. L’association veille à promouvoir les formes de réemploi et la réutilisation des emballages dont les bilans environnementaux sont positifs. La consigne, entendue comme une somme supplémentaire payée par le consommateur au moment de son achat et qui lui est restituée en tout ou partie quand il ramène l’emballage au point de collecte, figure au nombre des leviers promus par l’association pour permettre le réemploi des emballages, sans pour autant être le seul.”

Cette journée très riche en échanges a été l’occasion de poser ensemble les principes de gouvernance, d’adhésion et les priorités d’action du réseau. L’association souhaite notamment organiser de nouvelles Rencontres Techniques, ainsi qu’une formation pour les porteurs de projets souhaitant mettre en place des circuits de réemploi d’emballages. La publication d’un guide réglementaire est également prévue. Enfin, le Réseau Consigne ambitionne aussi de promouvoir le réemploi auprès des citoyens, des fédérations professionnelles et des décideurs politiques. Afin de l’aider à mener à bien ces actions, l’association devrait notamment bénéficier du soutien de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME).

Les profils des personnes présentes illustre la grande variété des initiatives qui naissent ou bénéficient d’une nouvelle dynamique un peu partout en France. Si plusieurs projets ont mis en place des circuits de bouteilles en verre consignées, d’autres proposent des contenants réutilisables pour la vente de repas à emporter, des bocaux pour les produits alimentaires, des flacons pour les cosmétiques ou encore des bacs réutilisables pour le transport des marchandises agroalimentaires. Certains acteurs commencent également à s’organiser au sein de réseaux régionaux car réutilisation des emballages rime souvent avec circuit-court.

Zero Waste France est présente au Conseil d’Administration de cette nouvelle association, aux côtés d’Alsace Consigne, Bout à Bout, Ecoscience Provence, Ma bouteille s’appelle reviens ! et Rebooteille.

N.B. Un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) est en cours pour soutenir le développement de dispositifs locaux performants de réemploi d’emballages en verre. Lancé par l’ADEME et Citeo, cet AMI propose un soutien technique et un soutien à l’investissement aux porteurs et porteuses de projets.

Actualités

14 mai 2024

Tendances maison : un nouveau rapport dénonce les dérives de la fast-déco

Dans un nouveau rapport, Zero Waste France, le Réseau National des Ressourceries et Recycleries et les Amis de la Terre France pointent l’emballement de la production dans l’ameublement et la déco[...]

14 mai 2024

Célébration du militantisme pour le réseau Zero Waste

Cette année encore, Zero Waste France a profité de l’arrivée des beaux jours pour inviter les militant·es du réseau à un week-end de militantisme et de convivialité à la Maison du Zéro Déchet. [...]

30 avril 2024

Traité mondial sur la pollution plastique : des avancées insuffisantes pour la 4e session de négociations (INC-4)

La 4e session de négociations internationales sur la pollution plastique (INC-4) a pris fin cette nuit. Pour Zero Waste France, les progrès sont réels, mais encore insuffisants. Elle appelle à pou[...]

25 avril 2024

Loi fast-fashion : la coalition Stop Fast-Fashion appelle à concrétiser les efforts face aux lobbies

La loi fast-fashion votée en 1ère lecture le 14 mars à l’Assemblée nationale reste toujours sans date de passage au Sénat. Censée enrayer un système de surproduction délétère pour les droits humai[...]

24 avril 2024

Retours d’expériences européens et français sur le tri à la source des biodéchets

Réunissant des intervenants européens et nationaux de premier plan, la journée d’étude LIFE BIOBEST a permis le partage des meilleures pratiques sur le tri à la source des biodéchets. Organisé les[...]

19 avril 2024

Traité mondial sur la pollution plastique : Zero Waste France se rend à Ottawa pour la reprise des négociations

Alors que les gouvernements reprennent, mardi 23 avril à Ottawa (Canada), les discussions en vue de l’adoption d’un texte contraignant pour mettre fin à la pollution plastique, Zero Waste France s[...]

11 avril 2024

Prévention des déchets : les dysfonctionnements du principe pollueur-payeur

Dans son nouveau rapport, rendu public lors d’un débat organisé à l’Assemblée nationale le 11 avril 2024, Zero Waste France dresse un bilan critique de l’application du principe pollueur-payeur, à[...]

à la une
04 avril 2024

Affichage environnemental du textile, un étiquetage qui s’affiche ambitieux

L’affichage environnemental, prévu dans la loi Agec, voit son rôle renforcé par la proposition de loi fast-fashion en débat au Parlement. En quoi consiste ce nouvel étiquetage prévu sur les vêteme[...]

14 mars 2024

Loi sur l’impact environnemental du textile : un premier pas historique pour en découdre avec la fast-fashion

Après des mois de forte mobilisation, la coalition Stop Fast-Fashion se félicite du vote par les député·es de la proposition de loi visant à réduire l’impact environnemental du textile. Malgré des[...]

08 mars 2024

La lutte écologique ne se fera pas sans une lutte féministe

A travers la démarche zéro déchet zéro gaspillage, c’est souvent l’écologie des petits gestes qui est privilégiée. Au-delà du fait que cette démarche ne peut être considérée comme l’unique et seul[...]