1ère Assemblée Générale du Réseau Consigne à Villeurbanne !

Lundi 1er juillet, la première Assemblée Générale (AG) du Réseau Consigne a rassemblé une cinquantaine de personnes à Villeurbanne. Porteurs et porteuses de projets, associations et entreprises sont venu-es de toute la France pour structurer ce réseau qui soutient le développement de la réutilisation des emballages.

Partager

Lundi 1er juillet, la première Assemblée Générale (AG) du Réseau Consigne a rassemblé une cinquantaine de porteurs et porteuses de projets, associations et entreprises venu-es de toute la France pour l’occasion. Ce réseau a pour vocation de soutenir le développement de la réutilisation des emballages, présentée comme une alternative concrète aux emballages à usage unique. Réuni-es dans une salle du Palais du Travail prêtée par la ville de Villeurbanne, les participant-es ont été accueilli-es par Mesdames Emeline Baume, élue de Grand Lyon Métropole en charge de la prévention des déchets et de l’économie circulaire, et Agnès Thouvenot, élue de Villeurbanne en charge de l’économie sociale et solidaire.

Existant sous forme de collectif informel animé bénévolement, notamment par l’association Ecoscience Provence et Zero Waste France depuis 2012, le Réseau Consigne a déjà permis d’organiser des Rencontres Techniques de la Consigne en 2012, 2014 et 2016 et de favoriser de nombreux échanges d’expériences entre acteurs. Porté par le dynamisme des projets de retour de la consigne de plus en plus nombreux sur le territoire, le Réseau s’est structuré cette année sous forme associative pour soutenir ce développement de la consigne pour réemploi et réutilisation des emballages en France.

La vision du Réseau Consigne

“Le réemploi et la réutilisation des emballages est une mesure incontournable pour la construction d’une société plus respectueuse de l’environnement. C’est une mesure d’économie de ressources, d’économie d’énergie, qui génère une valeur économique et sociétale. L’association veille à promouvoir les formes de réemploi et la réutilisation des emballages dont les bilans environnementaux sont positifs. La consigne, entendue comme une somme supplémentaire payée par le consommateur au moment de son achat et qui lui est restituée en tout ou partie quand il ramène l’emballage au point de collecte, figure au nombre des leviers promus par l’association pour permettre le réemploi des emballages, sans pour autant être le seul.”

Cette journée très riche en échanges a été l’occasion de poser ensemble les principes de gouvernance, d’adhésion et les priorités d’action du réseau. L’association souhaite notamment organiser de nouvelles Rencontres Techniques, ainsi qu’une formation pour les porteurs de projets souhaitant mettre en place des circuits de réemploi d’emballages. La publication d’un guide réglementaire est également prévue. Enfin, le Réseau Consigne ambitionne aussi de promouvoir le réemploi auprès des citoyens, des fédérations professionnelles et des décideurs politiques. Afin de l’aider à mener à bien ces actions, l’association devrait notamment bénéficier du soutien de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME).

Les profils des personnes présentes illustre la grande variété des initiatives qui naissent ou bénéficient d’une nouvelle dynamique un peu partout en France. Si plusieurs projets ont mis en place des circuits de bouteilles en verre consignées, d’autres proposent des contenants réutilisables pour la vente de repas à emporter, des bocaux pour les produits alimentaires, des flacons pour les cosmétiques ou encore des bacs réutilisables pour le transport des marchandises agroalimentaires. Certains acteurs commencent également à s’organiser au sein de réseaux régionaux car réutilisation des emballages rime souvent avec circuit-court.

Zero Waste France est présente au Conseil d’Administration de cette nouvelle association, aux côtés d’Alsace Consigne, Bout à Bout, Ecoscience Provence, Ma bouteille s’appelle reviens ! et Rebooteille.

N.B. Un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) est en cours pour soutenir le développement de dispositifs locaux performants de réemploi d’emballages en verre. Lancé par l’ADEME et Citeo, cet AMI propose un soutien technique et un soutien à l’investissement aux porteurs et porteuses de projets.

à la une
28 septembre 2022

9 entreprises mises en demeure pour non-respect du devoir de vigilance lié à leur utilisation du plastique

Surfrider Foundation Europe, ClientEarth et Zero Waste France mettent en demeure 9 géants de l’agroalimentaire et de la grande distribution pour l’insuffisance de leurs actions dans la réduction d[...]

27 septembre 2022

Projet de loi de finances 2023 : quel potentiel pour la réduction des déchets ?

Marronnier politique incontournable, le projet de loi de finances revient au Parlement. L’occasion pour Zero Waste France de porter ses propositions pour une politique publique qui laisse une autr[...]

22 septembre 2022

Plaidoyer zéro déchet : journal de bord 2022

Depuis sa création en 1997, Zero Waste France se donne pour mission de faire avancer les politiques publiques pour réduire les déchets. À travers ses actions de plaidoyer, l'association vise à fai[...]

15 septembre 2022

Quand les citoyen·nes font bouger les politiques locales

Les citoyen·nes, mobilisé·es au sein des groupes locaux, s’unissent pour laisser une autre empreinte dans la vie démocratique française au niveau local en matière de prévention des déchets et de l[...]

05 septembre 2022

Quiz du zéro déchet : testez vos connaissances !

Pour fêter son 25ème anniversaire, Zero Waste France propose un quiz en ligne sur le zéro déchet. L'occasion de tester ses connaissances et d'en apprendre plus sur la démarche.

30 juin 2022

Et si le pouvoir d’achat devenait pouvoir de réparation ?

« Zéro déchet » doit aussi rimer avec justice sociale : Zero Waste France, soutenue par trois autres organisations environnementales, milite pour que la réparation des objets soit moins coûteuse p[...]

22 juin 2022

À vos marques, prêts, attaquez : Zero Waste France porte plainte contre Adidas et New Balance pour greenwashing

Alors que les soldes d’été 2022 démarrent, Zero Waste France attaque Adidas et New Balance pour leur communication mensongère. « 100% recyclé », « privilégiant l'environnement », « solution contre[...]

15 juin 2022

Zéro gaspi, pour le sport aussi ! Des exemples inspirants de collectivités

Par l'accompagnement des clubs à l'adaptation de leur pratiques, le soutien d'initiatives de réemploi d'équipements sportifs ou encore le prêt de matériel, les collectivités ont un rôle central à [...]

15 juin 2022

Vous reprendrez bien un peu de consigne ?

Aux côtés de trois autres organisations environnementales et de deux associations professionnelles, Zero Waste France et Surfrider Foundation Europe profitent du « world refill day » (journée inte[...]

09 juin 2022

Les groupes locaux mouillent le maillot

Partout en France, des militant·es lient leur passion pour le sport et la réduction des déchets en s’engageant pour des pratiques sportives zéro déchet, zéro gaspillage. Tour d’horizon des actions[...]