1ère Assemblée Générale du Réseau Consigne à Villeurbanne !

Lundi 1er juillet, la première Assemblée Générale (AG) du Réseau Consigne a rassemblé une cinquantaine de personnes à Villeurbanne. Porteurs et porteuses de projets, associations et entreprises sont venu-es de toute la France pour structurer ce réseau qui soutient le développement de la réutilisation des emballages.

Partager

Lundi 1er juillet, la première Assemblée Générale (AG) du Réseau Consigne a rassemblé une cinquantaine de porteurs et porteuses de projets, associations et entreprises venu-es de toute la France pour l’occasion. Ce réseau a pour vocation de soutenir le développement de la réutilisation des emballages, présentée comme une alternative concrète aux emballages à usage unique. Réuni-es dans une salle du Palais du Travail prêtée par la ville de Villeurbanne, les participant-es ont été accueilli-es par Mesdames Emeline Baume, élue de Grand Lyon Métropole en charge de la prévention des déchets et de l’économie circulaire, et Agnès Thouvenot, élue de Villeurbanne en charge de l’économie sociale et solidaire.

Existant sous forme de collectif informel animé bénévolement, notamment par l’association Ecoscience Provence et Zero Waste France depuis 2012, le Réseau Consigne a déjà permis d’organiser des Rencontres Techniques de la Consigne en 2012, 2014 et 2016 et de favoriser de nombreux échanges d’expériences entre acteurs. Porté par le dynamisme des projets de retour de la consigne de plus en plus nombreux sur le territoire, le Réseau s’est structuré cette année sous forme associative pour soutenir ce développement de la consigne pour réemploi et réutilisation des emballages en France.

La vision du Réseau Consigne

“Le réemploi et la réutilisation des emballages est une mesure incontournable pour la construction d’une société plus respectueuse de l’environnement. C’est une mesure d’économie de ressources, d’économie d’énergie, qui génère une valeur économique et sociétale. L’association veille à promouvoir les formes de réemploi et la réutilisation des emballages dont les bilans environnementaux sont positifs. La consigne, entendue comme une somme supplémentaire payée par le consommateur au moment de son achat et qui lui est restituée en tout ou partie quand il ramène l’emballage au point de collecte, figure au nombre des leviers promus par l’association pour permettre le réemploi des emballages, sans pour autant être le seul.”

Cette journée très riche en échanges a été l’occasion de poser ensemble les principes de gouvernance, d’adhésion et les priorités d’action du réseau. L’association souhaite notamment organiser de nouvelles Rencontres Techniques, ainsi qu’une formation pour les porteurs de projets souhaitant mettre en place des circuits de réemploi d’emballages. La publication d’un guide réglementaire est également prévue. Enfin, le Réseau Consigne ambitionne aussi de promouvoir le réemploi auprès des citoyens, des fédérations professionnelles et des décideurs politiques. Afin de l’aider à mener à bien ces actions, l’association devrait notamment bénéficier du soutien de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME).

Les profils des personnes présentes illustre la grande variété des initiatives qui naissent ou bénéficient d’une nouvelle dynamique un peu partout en France. Si plusieurs projets ont mis en place des circuits de bouteilles en verre consignées, d’autres proposent des contenants réutilisables pour la vente de repas à emporter, des bocaux pour les produits alimentaires, des flacons pour les cosmétiques ou encore des bacs réutilisables pour le transport des marchandises agroalimentaires. Certains acteurs commencent également à s’organiser au sein de réseaux régionaux car réutilisation des emballages rime souvent avec circuit-court.

Zero Waste France est présente au Conseil d’Administration de cette nouvelle association, aux côtés d’Alsace Consigne, Bout à Bout, Ecoscience Provence, Ma bouteille s’appelle reviens ! et Rebooteille.

N.B. Un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) est en cours pour soutenir le développement de dispositifs locaux performants de réemploi d’emballages en verre. Lancé par l’ADEME et Citeo, cet AMI propose un soutien technique et un soutien à l’investissement aux porteurs et porteuses de projets.

17 juin 2021

La loi Climat en discussion au Sénat

Un mois après que l’Assemblée nationale a rendu sa version du projet de loi Climat, c’est au tour des sénateurs et sénatrices de plancher sur le texte. Alors, bonnes ou mauvaises nouvelles sur le [...]

04 juin 2021

La loi change, les habitudes aussi : adieu gobelets jetables !

Du 12 au 26 juin 2021, Zero Waste France et son réseau de groupe locaux organisent un marathon de sensibilisation des commerçant‧es pour les inciter à la réduction des déchets.

31 mai 2021

Le lobby du papier-carton vent debout contre l’obligation de réemployable en restauration rapide

Après Copacel il y a quelques mois, c’est au tour de Revipac de vanter les vertus écologiques des emballages à usage unique en papier-carton à grand renfort d’analyses de cycle de vie. Une manière[...]

17 mai 2021

Les recommandations de Zero Waste France pour des Régions engagées dans la réduction des déchets

Les 20 et 27 juin 2021, se dérouleront les élections régionales. A cette occasion, Zero Waste France tient à formuler ses recommandations aux candidats et candidates en rappelant le rôle primordia[...]

à la une
17 mai 2021

Matinée technique : soutenir les initiatives de consigne pour réemploi sur son territoire

Zero Waste France et le Réseau Consigne organisent le 24 juin une matinée d’échanges et de retours d’expérience sur les initiatives locales de consigne pour réemploi, et le rôle que peuvent jouer [...]

12 mai 2021

Élections régionales 2021 : comment les Régions peuvent-elles agir en matière de réduction des déchets ?

Si les Régions détiennent la compétence de planification des déchets, leur rôle est aussi d'impulser des filières de réemploi et réparation, de former les élu·e·s et les professionnel·le·s du terr[...]

30 avril 2021

Loi Climat : une régulation de la publicité insuffisante malgré quelques avancées

Le 17 avril 2021, l’Assemblée nationale a achevé l’examen en première lecture du projet de loi Climat et résilience. Les dispositions du texte relatives à la régulation de la publicité s’avèrent l[...]

29 avril 2021

Les démarches zéro déchet créent davantage d’emplois que l’élimination des déchets

Selon un rapport de l’ONG Gaïa, le secteur de la réparation crée 3 fois plus d’emplois que le secteur du recyclage, qui crée lui-même 50 fois plus d’emplois que l’élimination des déchets. Un rappo[...]

26 avril 2021

L’incinération est exclue du registre des investissements “verts” établi par l’Union européenne

Le 21 avril 2021, la Commission européenne a publié sa taxonomie “verte”, un registre qui définit les domaines dans lesquels les investissements sont considérés comme durables. La bonne nouvelle :[...]

14 avril 2021

La tarification incitative, un outil clé pour une politique ambitieuse de prévention

L’Ademe a publié en mars 2020 une synthèse du projet de recherche TI AMO (“Tarification incitative : acteurs, modalités et obstacles”), ayant pour objectif de mieux comprendre les enjeux du déploi[...]