Zero Waste France interpelle l’Etat à propos de CITEO

Dans un courrier adressé au Ministère de l’environnement, Zero Waste France demande à l’Etat de rappeler CITEO à ses obligations en matière de réduction des déchets et souhaite qu’un audit indépendant soit mené sur les ressources affectées par l’éco-organisme à la prévention.

Partager

Dans un courrier adressé au Ministère de l’environnement, Zero Waste France demande à l’Etat de rappeler CITEO – structure agréée par l’Etat pour gérer la filière de responsabilité élargie des producteurs (REP) des emballages – à ses obligations en matière de réduction des déchets et souhaite qu’un audit indépendant soit mené sur les ressources affectées par l’éco-organisme à la prévention.

En effet, à deux reprises ce dernier mois, CITEO s’est comporté comme un représentant d’intérêt en faveur de l’emballage plastique jetable.

Une posture d’autant plus problématique dans un contexte où l’impératif de réduction des emballages plastiques jetables s’impose et que les alternatives telles que le vrac ou la consigne pour réemploi se développent.

Un éco-organisme théoriquement tenu de participer à l’effort de réduction des déchets

CITEO est l’éco-organisme en charge de collecter les contributions payées par les entreprises mettant sur le marché des emballages au titre du principe de “responsabilité élargie du producteur”. Ses missions et ses obligations sont déterminées par la loi (et notamment l’article R543-44 du Code de l’environnement) et par un cahier des charges sur la base duquel il est officiellement agréé par  l’Etat pour une période donnée.

L’ensemble des textes encadrant l’activité de CITEO lui assignent un objectif de participation à l’effort de prévention des déchets, notamment dans le cadre de l’accompagnement de ses adhérents entreprises à l’éco-conception.

CITEO aux côtés des représentants d’intérêt de l’agroalimentaire et du plastique

En août dernier, CITEO figurait cependant parmi les signataires d’une note de position et de proposition d’amendements à la Directive européenne relative aux plastiques à usage unique, aux côtés des représentants d’intérêts du secteur de l’agroalimentaire et du plastique tels que l’ANIA et Elipso. Cette note de position prend largement partie sur l’ensemble des mesures contenues dans la Directive et propose d’en diminuer la portée.

Plus récemment, dans un courriel datant du 8 septembre 2018, CITEO a diffusé à ses adhérents un document contenant des éléments de langage et d’argumentaire pour préparer leur réaction suite à l’émission de Cash Investigation diffusée mardi 11 septembre, laquelle illustre les conséquences problématiques du plastique à usage unique. Ce document s’emploie à justifier l’usage de l’emballage plastique jetable.

Ainsi, à deux reprises, CITEO s’est positionné comme un représentant d’intérêt à part entière, défendant l’usage du plastique jetable. Une position bien loin de la mission d’intérêt général et de l’objectif de réduction des emballages qui lui est pourtant assigné par l’Etat.

Un courrier au Ministère de la transition écologique et solidaire

Dans un courrier adressé au Ministère, et co-signé par Surfrider Foundation, le Réseau Vrac et le Réseau Consigne, Zero Waste France demande à l’Etat de rappeler CITEO à ses obligations en matière de réduction des déchets. Considérant qu’il existe aujourd’hui une incertitude sur le positionnement de CITEO vis-à-vis de la réduction à la source des déchets, les signataires souhaitent par ailleurs qu’un rapport d’audit indépendant soit mené afin de dresser un bilan des actions et des ressources financières de CITÉO affectées spécifiquement à la prévention des déchets.

18 juin 2019

Consigne : n’oublions pas le verre !

Alors qu'un comité de pilotage pour la mise en oeuvre de la consigne est lancé à Strasbourg, Zero Waste France rappelle l'importance de donner la priorité aux dispositifs de réutilisation des emba[...]

12 juin 2019

Soutenir Zero Waste France en naviguant sur Internet, c’est maintenant possible !

Pour nous permettre de porter nos campagnes et d'aller toujours plus loin pour une société zéro déchet, zéro gaspillage, il est maintenant possible de nous soutenir par une simple recherche Intern[...]

07 juin 2019

Loi économie circulaire : des intentions à confirmer, le plastique grand absent

La version officielle du projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire a été rendue publique le 4 juin 2019. Première analyse du texte par Zero Waste France.

05 juin 2019

Gestion des déchets : enquête sur les collectivités les plus performantes

A Paris, le 5 juin 2019 - Après plusieurs mois de recherche et à l'approche des élections municipales de 2020, Zero Waste France publie une enquête sur les intercommunalités françaises les plus "p[...]

28 mai 2019

Loi ESSOC : une relation de bienveillance et de confiance entre l’administration et les entrepreneurs (du zéro déchet)

Publiée le 11 août 2018, elle comporte des dispositions pouvant intéresser les entrepreneurs et les porteurs de projet liés au zéro déchet puisqu’elle a pour objectif de rénover leur relation avec[...]

à la une
28 mai 2019

Marathon commerçants zéro déchet : plus de 600 commerces engagés en une semaine !

Du 18 au 26 mai, s'est déroulé le premier “marathon commerçant zéro déchet”, durant lequel 250 bénévoles de Zero Waste France et ses groupes locaux ont sensibilisé et référencé 642 nouveaux commer[...]

23 mai 2019

Dossier sur les corbeilles de rue : la progression du tri et les nouveaux défis de la propreté

Pendant un an, Zéro Déchet Touraine a mené une enquête approfondie sur les corbeilles de propreté municipales, en France et à l'étranger. Résultat : moins de 4% des villes françaises étudiées prop[...]

20 mai 2019

Un rapport révèle l’ampleur des pollutions causées par l’exportation de déchets plastique en Asie

Avec la mise en place du programme "Epée Nationale", le gouvernement chinois a interdit l'importation de nombreux déchets plastique sur son territoire. Cette décision a plongé l'industrie du recyc[...]

17 mai 2019

Le Conseil Constitutionnel invalide les mesures relatives au plastique de la loi PACTE

Le jeudi 16 mai 2019, le Conseil Constitutionnel a invalidé les mesures relatives au plastique dans la loi PACTE.

16 mai 2019

Une tournée nationale pour inciter les citoyens à réduire le gaspillage des ressources

Zero Waste France lance la tournée du Défi "Rien de neuf" : une dizaine d'étapes pour rencontrer les citoyens et valoriser les alternatives au neuf.