08 novembre 2021
Marine Foulon

Zero Waste France s’attaque à la fast-fashion !

Zero Waste France lance sa nouvelle campagne nationale “Fast-fashion : il est temps de ralentir !”, invitant à la fois les citoyen·nes à changer leur relation aux vêtements, et les marques de la fast-fashion à repenser leur modèle de production et de communication.

Partager

Quel rapport entre la mode et Zero Waste France ?

Vous n’êtes probablement pas sans connaître les innombrables impacts désastreux de la fast-fashion (mode jetable) sur l’environnement. La production de vêtements implique la destruction de la biodiversité, l’épuisement des ressources et la pollution de l’air et des sols. Et lorsque les vêtements deviennent des déchets (ce qui arrive de plus en plus rapidement, parfois même avant d’avoir été portés…), l’horizon n’est pas meilleur. Les vêtements sont quasiment impossibles à recycler en nouveaux vêtements et ce mode de traitement comporte bien des limites. Il est donc urgent qu’une association environnementale comme la nôtre s’attaque à la fast-fashion, tout en y intégrant les enjeux sociaux et sanitaires en collaborant avec des associations expertes du sujet (en particulier Ethique sur l’étiquette).

Moins de 1% des fibres utilisées pour produire des vêtements est recyclé en vêtements neufs. (Fondation Ellen McArthur)

Pour vous guider

Zero Waste France publie le guide de résistance à la fast-fashion, rempli de conseils pour acheter moins (de l’inventaire de l’armoire à la réparation de vêtements en passant par les techniques pour être moins exposé·e à la publicité) mais aussi d’idées d’action pour interpeller et faire bouger les marques de la fast-fashion. Après avoir étudié les comportements de consommation des participant·es au Défi “Rien de neuf” et mené une trentaine d’entretiens avec des particuliers, l’association détermine les étapes pour ralentir et savoir décrypter les techniques de vente et de communication des marques. Il s’agit également de donner les clés pour reconnaître et éviter le piège des faux engagements environnementaux, de plus en plus utilisés comme arguments de vente (#greenwashing).

Souvenir, souvenir

Cette campagne, qui vise à faire grandir les rangs de la résistance au neuf de mauvaise qualité, s’appuie également sur la notion de durabilité émotionnelle. C’est pourquoi Zero Waste France invite les citoyen·nes à raconter un souvenir lié à un vêtement et à le partager sur les réseaux sociaux avec #AuFilDuTemps. Tout le monde garde et continue de porter des vêtements pour des raisons sentimentales : et si on partait de ce constat pour, progressivement, répondre aux grands enjeux environnementaux, sociaux et sanitaires auxquels la mode doit faire face ?

Découvrez la campagne

22 mai 2022

Réduire les déchets pour préserver la biodiversité

À l’occasion de la journée internationale de la diversité biologique, Zero Waste France revient sur les liens entre l’augmentation de la production de déchets et l’effondrement de la biodiversité,[...]

20 mai 2022

Révision du marché carbone européen : il est urgent d’y inclure les incinérateurs !

Le 17 mai 2022, la commission environnement du Parlement européen a proposé d'inclure l'incinération des déchets municipaux dans le marché carbone européen à partir de 2026, contrairement à la pro[...]

16 mai 2022

Collectivités : soutenons les filières du réemploi à travers la commande publique !

Un décret de la loi AGEC impose un minimum d’achats de fournitures issues du réemploi ou de la réutilisation. Malgré le manque d’ambition de ce décret, certaines collectivités ont su s’en saisir e[...]

26 avril 2022

Interdiction d’emballer les fruits et légumes sous plastique : des outils pour la faire respecter

Les enseignes n’ont plus le droit de proposer à la vente des fruits et légumes emballés sous plastique depuis le 1er janvier 2022, avec une période transitoire d’écoulement des stocks jusqu’au 1er[...]

à la une
20 avril 2022

6ème rapport du GIEC : sobriété et justice climatique au cœur des solutions pour s’adapter face au dérèglement climatique

Sorti début avril 2022, le dernier volet du rapport 6 du GIEC est dédié aux solutions pour limiter les dégâts liés à la crise climatique. Pour la première fois, ce document incontournable consacre[...]

08 avril 2022

Le réseau Zero Waste, reflet de la force de l’engagement citoyen pour une société plus sobre

Reportées plus de deux ans d’affilée à cause de la crise sanitaire, les rencontres annuelles du réseau Zero Waste ont enfin pu se tenir le weekend du 25 mars 2022. Retour en mots et en images sur [...]

06 avril 2022

Rien de neuf : un mois pour faire découvrir les alternatives aux étudiant·es !

En avril, Zero Waste France lance un Défi “Rien de neuf” à taille réduite aux étudiant·es. Objectif : leur faire découvrir les alternatives au neuf et lever les freins pour les aider à s’engager d[...]

17 mars 2022

Incendie d’un centre de tri de déchets à Saint-Chamas : Zero Waste France porte plainte

Le 17 mars 2022, Zero Waste France a porté plainte contre l’exploitant d’un centre de tri qui stockait des quantités illégales de déchets, jusqu’à prendre feu le 26 décembre 2021. Leçons d’un acci[...]

16 mars 2022

Quels leviers d’action pour développer le réemploi sur son territoire?

A l’occasion de la sortie du guide du Réseau Consigne à destination des collectivités, Zero Waste France et le Réseau Consigne ont organisé le 10 mars dernier un temps d’échanges sur les solutions[...]

à la une
09 mars 2022

Suite du feuilleton “Fonds réparation” : Zero Waste France va en justice contre la baisse de son montant

Zero Waste France et les Amis de la Terre France ont attaqué le décret qui diminue le montant du fonds réparation, par un recours déposé le 25 février 2022 devant le Conseil d’Etat. Décryptage d’[...]