Zéro déchet : le service des clients dans leurs contenants réutilisables progresse

A Paris, le 7 mars 2019 - Emblématique du mode de vie zéro déchet, le geste consistant à demander à son commerçant d'être servi dans son emballage personnel réutilisable progresse !

Partager

Depuis 2014, plusieurs centaines de commerces de proximité soutenant cette pratique pour éviter la production de plastique jetable ont été référencés par les groupes locaux Zero Waste partout en France. Et ce geste simple pourrait se généraliser demain aux enseignes de la grande distribution : le groupe Carrefour a en effet indiqué cette semaine que désormais, dans tous ses magasins, les clients peuvent demander à être servis dans leurs contenants aux rayons à vente assistée (fromagerie, charcuterie, etc.). Régulièrement alertée par des citoyens faisant l’expérience de refus dans les magasins de la grande distribution, Zero Waste France appelle dans une lettre ouverte les autres enseignes à accepter et encourager cette pratique, par exemple en accordant des réductions aux clients apportant leur propre contenant réutilisable.

Une pratique emblématique du zéro déchet qui progresse

Depuis des années, demander à être servi dans son contenant constitue un geste simple pour réduire les déchets d’emballages. Zero Waste France, à travers sa campagne « mon commerçant zéro déchet » lancée en 2014, encourage et documente cette pratique.

Force est de constater que les commerçants de proximité comme les citoyens sont prêts : grâce à un portage fort des groupes locaux Zero Waste, ce sont par exemple plus de 145 commerçants à Lille, 140 à Lyon et 120 à Strasbourg qui ont apposé un autocollant en vitrine signifiant qu’ils acceptent les contenants propres et secs de leurs clients. Moyennant quelques bonnes pratiques rappelées dans cet article récapitulant la réglementation, cette tendance est encouragée par les services du Ministère de l’agriculture ainsi que l’Ademe.

Zero Waste France salue donc la décision de l’enseigne Carrefour qui, après une phase de test en 2018, a décidé de généraliser cette pratique dans tous ses magasins et d’en informer largement sa clientèle.

Selon Laura Châtel, responsable du plaidoyer, « chaque année, nous consommons en France près de 100 milliards d’unités d’emballages plastiques jetables et le secteur de la vente à emporter est en pleine croissance, augmentant encore les quantités de déchets plastiques jetables produits. Faire évoluer les pratiques des consommateurs et des commerces en la matière est donc une priorité pour lutter contre la pollution plastique. Plus ce geste sera facile à adopter par les citoyens, et récompensé par les commerces, plus la pratique pourra se généraliser rapidement ».

Une lettre ouverte aux grandes enseignes pour leur demander de s’aligner

Que de telles pratiques considérées comme inhabituelles deviennent la norme : voilà le défi à relever pour réduire considérablement notre usage du plastique jetable dans les prochaines années. C’est pourquoi Zero Waste France a décidé d’adresser une lettre ouverte aux autres poids lourds de la distribution, que sont E. Leclerc, Intermarché, Super U, Casino et Auchan.

Il est donc urgent que les enseignes du secteur acceptent l’apport des contenants réutilisables personnels, et en informent largement leur clientèle afin de toucher un public plus large. Au-delà de l’information, Zero Waste France préconise également de récompenser cet effort des clients en offrant par exemple des réductions aux consommateurs apportant leur propre emballage, synonyme d’économie pour les commerces qui doivent pour l’instant acheter les emballages jetables.

25 mai 2022

Hiérarchie des modes de traitement des déchets : une décision favorable du Conseil constitutionnel

Par une décision du 22 avril 2022, le Conseil constitutionnel a validé les dispositions restreignant la construction de nouvelles installations de tri mécano-biologique (TMB). Retour sur une décis[...]

22 mai 2022

Réduire les déchets pour préserver la biodiversité

À l’occasion de la journée internationale de la diversité biologique, Zero Waste France revient sur les liens entre l’augmentation de la production de déchets et l’effondrement de la biodiversité,[...]

20 mai 2022

Révision du marché carbone européen : il est urgent d’y inclure les incinérateurs !

Le 17 mai 2022, la commission environnement du Parlement européen a proposé d'inclure l'incinération des déchets municipaux dans le marché carbone européen à partir de 2026, contrairement à la pro[...]

16 mai 2022

Collectivités : soutenons les filières du réemploi à travers la commande publique !

Un décret de la loi AGEC impose un minimum d’achats de fournitures issues du réemploi ou de la réutilisation. Malgré le manque d’ambition de ce décret, certaines collectivités ont su s’en saisir e[...]

26 avril 2022

Interdiction d’emballer les fruits et légumes sous plastique : des outils pour la faire respecter

Les enseignes n’ont plus le droit de proposer à la vente des fruits et légumes emballés sous plastique depuis le 1er janvier 2022, avec une période transitoire d’écoulement des stocks jusqu’au 1er[...]

à la une
20 avril 2022

6ème rapport du GIEC : sobriété et justice climatique au cœur des solutions pour s’adapter face au dérèglement climatique

Sorti début avril 2022, le dernier volet du rapport 6 du GIEC est dédié aux solutions pour limiter les dégâts liés à la crise climatique. Pour la première fois, ce document incontournable consacre[...]

08 avril 2022

Le réseau Zero Waste, reflet de la force de l’engagement citoyen pour une société plus sobre

Reportées plus de deux ans d’affilée à cause de la crise sanitaire, les rencontres annuelles du réseau Zero Waste ont enfin pu se tenir le weekend du 25 mars 2022. Retour en mots et en images sur [...]

06 avril 2022

Rien de neuf : un mois pour faire découvrir les alternatives aux étudiant·es !

En avril, Zero Waste France lance un Défi “Rien de neuf” à taille réduite aux étudiant·es. Objectif : leur faire découvrir les alternatives au neuf et lever les freins pour les aider à s’engager d[...]

17 mars 2022

Incendie d’un centre de tri de déchets à Saint-Chamas : Zero Waste France porte plainte

Le 17 mars 2022, Zero Waste France a porté plainte contre l’exploitant d’un centre de tri qui stockait des quantités illégales de déchets, jusqu’à prendre feu le 26 décembre 2021. Leçons d’un acci[...]

16 mars 2022

Quels leviers d’action pour développer le réemploi sur son territoire?

A l’occasion de la sortie du guide du Réseau Consigne à destination des collectivités, Zero Waste France et le Réseau Consigne ont organisé le 10 mars dernier un temps d’échanges sur les solutions[...]