15 juin 2022
Moïra Tourneur

Vous reprendrez bien un peu de consigne ?

Aux côtés de trois autres organisations environnementales et de deux associations professionnelles, Zero Waste France et Surfrider Foundation Europe profitent du « world refill day » (journée internationale de la recharge et du réemploi) pour revenir à la charge sur la consigne pour réemploi des emballages.

Newsletter
Partager

Depuis sa lente agonie dans la seconde moitié du XXᵉ siècle, la consigne pour réemploi des emballages peine à faire son grand retour au sein de l’Hexagone. Cette image d’épinal dont nos grands-parents nous parlent souvent avec nostalgie est pourtant largement plébiscitée en France : 88 % des citoyen·nes y sont favorables. À ses évidents bénéfices environnementaux s’ajoute un intérêt économique pour les consommateurs et consommatrices, les entreprises et les collectivités territoriales. 

En savoir plus sur la consigne

Le quinquennat 2017-2022 n’a pas manqué d’occasions législatives pour (re)développer le réemploi des emballages en France : loi Anti-gaspillage pour une économie circulaire de 2020, loi Climat et résilience de 2021… Malgré la demande de la Convention citoyenne pour le climat pour la généralisation de la consigne pour réemploi des emballages en verre, la loi de 2021 s’est contentée d’acter le statu quo. Elle n’a pas donné l’impulsion vers un développement massifié du réemploi, plus que nécessaire au développement de la filière.

La fenêtre n’est cependant pas complètement fermée : la loi anti-gaspillage a prévu une clause de revoyure sur le sujet. En 2023, les pouvoirs publics sont censés prendre une décision ferme : la France déploiera-t-elle des systèmes de consigne pour réemploi des emballages ? Des systèmes de consigne pour recyclage (ce qui ne veut pas du tout dire la même chose !) ? Les deux ? 

Avec Surfrider Foundation Europe, le Réseau Action Climat, les Amis de la Terre, No Plastic in my Sea, le Réseau consigne et le Réseau vrac, Zero Waste France ne lâche rien sur la consigne pour réemploi. Les associations continuent leur interpellation des pouvoirs publics pour que des systèmes de réemploi performants puissent se (re)développer en France.

Lire le courrier adressé au gouvernement
note-consigne

Consigne pour réemploi : pour qu’elle revienne (enfin) !

Zero Waste France adresse aux pouvoirs publics ses recommandations en vue de la prise de décision sur la consigne en 2023.

La responsabilité des grands pollueurs

Les grandes entreprises ont aussi un rôle clé à jouer dans le développement du réemploi. Avec des centaines d’associations des quatre coins du globe et le mouvement international Break Free From Plastic, Zero Waste France demande aux 5 plus grands pollueurs plastique au monde, Coca-Cola, PepsiCo, Nestlé, Unilever et Procter & Gamble, de se saisir de leur responsabilité en la matière.

Lire la lettre (en anglais)

Donnons de la voix ensemble !

Pour réclamer le retour de la consigne au niveau européen, vous pouvez signer l’appel « We choose reuse » (nous choisissons le réemploi) qui servira au plaidoyer de Zero Waste Europe et Break Free From Plastic dans les discussions européennes sur les emballages et le réemploi.

Signer la pétition (en anglais)

Actualités

17 juin 2024

Recyclage du polystyrène : une « impasse » pour Zero Waste France

Une enquête du Monde et Franceinfo indique que le gouvernement a investi des centaines de millions d’euros, sans succès, pour développer le recyclage du polystyrène. Zero Waste France demande le m[...]

à la une
11 juin 2024

Extrême droite : la position de Zero Waste France

Le score historique de l'extrême-droite aux élections européennes et la dissolution de l’Assemblée nationale constituent un énorme risque pour la transition écologique et la réduction des déchets.[...]

07 juin 2024

Préservation des ressources, réduction des déchets : pourquoi nous avons besoin d’une Europe ambitieuse

Interdiction de plastiques à usage unique, responsabilité des producteurs : des règles qui ont en commun de résulter du droit de l'UE. À l’occasion du renouvellement du Parlement européen, Zero Wa[...]

06 juin 2024

Sondage : les Français·es majoritairement favorables à l’interdiction des bouteilles en plastique de moins de 50 cl

Alors que les scandales dans le secteur de l’eau en bouteille se succèdent, un sondage OpinionWay pour les associations Zero Waste France et No Plastic In My Sea, rendu public ce jour, montre que [...]

29 mai 2024

Evaluation de la loi AGEC : les associations appellent le gouvernement à mettre en oeuvre rapidement les recommandations des parlementaires

Alors que la mission d’évaluation de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC) a rendu ce jour son rapport, les associations Zero Waste France, No Plastic In My Sea, Les Amis de l[...]

14 mai 2024

Tendances maison : un nouveau rapport dénonce les dérives de la fast-déco

Dans un nouveau rapport, Zero Waste France, le Réseau National des Ressourceries et Recycleries et les Amis de la Terre France pointent l’emballement de la production dans l’ameublement et la déco[...]

14 mai 2024

Célébration du militantisme pour le réseau Zero Waste

Cette année encore, Zero Waste France a profité de l’arrivée des beaux jours pour inviter les militant·es du réseau à un week-end de militantisme et de convivialité à la Maison du Zéro Déchet. [...]

30 avril 2024

Traité mondial sur la pollution plastique : des avancées insuffisantes pour la 4e session de négociations (INC-4)

La 4e session de négociations internationales sur la pollution plastique (INC-4) a pris fin cette nuit. Pour Zero Waste France, les progrès sont réels, mais encore insuffisants. Elle appelle à pou[...]

25 avril 2024

Loi fast-fashion : la coalition Stop Fast-Fashion appelle à concrétiser les efforts face aux lobbies

La loi fast-fashion votée en 1ère lecture le 14 mars à l’Assemblée nationale reste toujours sans date de passage au Sénat. Censée enrayer un système de surproduction délétère pour les droits humai[...]

24 avril 2024

Retours d’expériences européens et français sur le tri à la source des biodéchets

Réunissant des intervenants européens et nationaux de premier plan, la journée d’étude LIFE BIOBEST a permis le partage des meilleures pratiques sur le tri à la source des biodéchets. Organisé les[...]