15 juin 2022
Moïra Tourneur

Vous reprendrez bien un peu de consigne ?

Aux côtés de trois autres organisations environnementales et de deux associations professionnelles, Zero Waste France et Surfrider Foundation Europe profitent du « world refill day » (journée internationale de la recharge et du réemploi) pour revenir à la charge sur la consigne pour réemploi des emballages.

Partager

Depuis sa lente agonie dans la seconde moitié du XXᵉ siècle, la consigne pour réemploi des emballages peine à faire son grand retour au sein de l’Hexagone. Cette image d’épinal dont nos grands-parents nous parlent souvent avec nostalgie est pourtant largement plébiscitée en France : 88 % des citoyen·nes y sont favorables. À ses évidents bénéfices environnementaux s’ajoute un intérêt économique pour les consommateurs et consommatrices, les entreprises et les collectivités territoriales. 

En savoir plus sur la consigne

Le quinquennat 2017-2022 n’a pas manqué d’occasions législatives pour (re)développer le réemploi des emballages en France : loi Anti-gaspillage pour une économie circulaire de 2020, loi Climat et résilience de 2021… Malgré la demande de la Convention citoyenne pour le climat pour la généralisation de la consigne pour réemploi des emballages en verre, la loi de 2021 s’est contentée d’acter le statu quo. Elle n’a pas donné l’impulsion vers un développement massifié du réemploi, plus que nécessaire au développement de la filière.

La fenêtre n’est cependant pas complètement fermée : la loi anti-gaspillage a prévu une clause de revoyure sur le sujet. En 2023, les pouvoirs publics sont censés prendre une décision ferme : la France déploiera-t-elle des systèmes de consigne pour réemploi des emballages ? Des systèmes de consigne pour recyclage (ce qui ne veut pas du tout dire la même chose !) ? Les deux ? 

Avec Surfrider Foundation Europe, le Réseau Action Climat, les Amis de la Terre, No Plastic in my Sea, le Réseau consigne et le Réseau vrac, Zero Waste France ne lâche rien sur la consigne pour réemploi. Les associations continuent leur interpellation des pouvoirs publics pour que des systèmes de réemploi performants puissent se (re)développer en France.

Lire le courrier adressé au gouvernement
note-consigne

Consigne pour réemploi : pour qu’elle revienne (enfin) !

Zero Waste France adresse aux pouvoirs publics ses recommandations en vue de la prise de décision sur la consigne en 2023.

La responsabilité des grands pollueurs

Les grandes entreprises ont aussi un rôle clé à jouer dans le développement du réemploi. Avec des centaines d’associations des quatre coins du globe et le mouvement international Break Free From Plastic, Zero Waste France demande aux 5 plus grands pollueurs plastique au monde, Coca-Cola, PepsiCo, Nestlé, Unilever et Procter & Gamble, de se saisir de leur responsabilité en la matière.

Lire la lettre (en anglais)

Donnons de la voix ensemble !

Pour réclamer le retour de la consigne au niveau européen, vous pouvez signer l’appel « We choose reuse » (nous choisissons le réemploi) qui servira au plaidoyer de Zero Waste Europe et Break Free From Plastic dans les discussions européennes sur les emballages et le réemploi.

Signer la pétition (en anglais)

à la une
30 juin 2022

Et si le pouvoir d’achat devenait pouvoir de réparation ?

« Zéro déchet » doit aussi rimer avec justice sociale : Zero Waste France, soutenue par trois autres organisations environnementales, milite pour que la réparation des objets soit moins coûteuse p[...]

29 juin 2022

3 nouvelles missions en service civique !

Vous cherchez une mission en service civique ? Rejoignez notre équipe pour nous aider à faire avancer la démarche zéro déchet, zéro gaspillage et à faire grandir notre mouvement !

22 juin 2022

À vos marques, prêts, attaquez : Zero Waste France porte plainte contre Adidas et New Balance pour greenwashing

Alors que les soldes d’été 2022 démarrent, Zero Waste France attaque Adidas et New Balance pour leur communication mensongère. « 100% recyclé », « privilégiant l'environnement », « solution contre[...]

15 juin 2022

Zéro gaspi, pour le sport aussi ! Des exemples inspirants de collectivités

Par l'accompagnement des clubs à l'adaptation de leur pratiques, le soutien d'initiatives de réemploi d'équipements sportifs ou encore le prêt de matériel, les collectivités ont un rôle central à [...]

09 juin 2022

Les groupes locaux mouillent le maillot

Partout en France, des militant·es lient leur passion pour le sport et la réduction des déchets en s’engageant pour des pratiques sportives zéro déchet, zéro gaspillage. Tour d’horizon des actions[...]

25 mai 2022

Hiérarchie des modes de traitement des déchets : une décision favorable du Conseil constitutionnel

Par une décision du 22 avril 2022, le Conseil constitutionnel a validé les dispositions restreignant la construction de nouvelles installations de tri mécano-biologique (TMB). Retour sur une décis[...]

22 mai 2022

Réduire les déchets pour préserver la biodiversité

À l’occasion de la journée internationale de la diversité biologique, Zero Waste France revient sur les liens entre l’augmentation de la production de déchets et l’effondrement de la biodiversité,[...]

20 mai 2022

Révision du marché carbone européen : il est urgent d’y inclure les incinérateurs !

Le 17 mai 2022, la commission environnement du Parlement européen a proposé d'inclure l'incinération des déchets municipaux dans le marché carbone européen à partir de 2026, contrairement à la pro[...]

16 mai 2022

Collectivités : soutenons les filières du réemploi à travers la commande publique !

Un décret de la loi AGEC impose un minimum d’achats de fournitures issues du réemploi ou de la réutilisation. Malgré le manque d’ambition de ce décret, certaines collectivités ont su s’en saisir e[...]

26 avril 2022

Interdiction d’emballer les fruits et légumes sous plastique : des outils pour la faire respecter

Les enseignes n’ont plus le droit de proposer à la vente des fruits et légumes emballés sous plastique depuis le 1er janvier 2022, avec une période transitoire d’écoulement des stocks jusqu’au 1er[...]