Statistiques européennes déchet 2013: et le gagnant est… la Belgique!

Les statistiques en matière de déchets au niveau européen ont été publié le 26 mars 2015 par Eurostat, l'institut de statistiques européennes. Le Belgique fait figure d'élève modèle au classement. Une tendance à la hausse de l'incinération en Europe rend tout de même ce bilan inquiétant.

Partager

Le 26 mars, l’organisme de statistiques européen, Eurostat, a publié les statistiques de gestion des déchets pour l’année 2013, mettant en évidence une très légère baisse de la production de déchets en Europe, avec 481 kg par personne en 2013 contre 488 en 2012 (-1,4%).

La Belgique est le pays européen qui a obtenu les meilleurs résultats en matière de gestion des déchets en 2013. En réduisant sa production de déchets et en atteignant un bon taux de recyclage, les Belges parviennent à envoyer seulement 197 kg de déchets par habitant en décharge ou en incinération.

La (mauvaise) grosse surprise vient de l’Estonie. Championne d’Europe en 2012, avec un taux de recyclage de 40%, elle n’incinérait alors que 16% de ses déchets et mettait en décharge les 44% restants. Même si le pays a réussi à conserver un niveau bas de production de déchets, il a renversé sa trajectoire vertueuse de l’an dernier à cause de la construction de coûteux incinérateurs, et incinère désormais 64% de ses déchets pour n’en recycler que 20%. Les conclusions sont on ne peut plus claires : incinérer ou recycler, il faut choisir !

Comme l’année dernière, le plus gros producteur de déchets reste le Danemark (pourtant toujours cité en exemple par les partisans de la “valorisation énergétique” avec 747 kg de déchets par personne, soit 2 kg par jour !). La Roumanie garde la dernière place du classement, avec seulement 272 kg par personne, soit 3 fois moins. Bien sûr, le diable se cache dans les détails et l’ampleur de ces écarts peut notamment s’expliquer par la multiplicité des méthodes de reporting au niveau européen, et leur capacité à être interprétées différemment selon les pays.

Le graphique ci-dessous montre des disparités impressionnantes au sein de l’UE. En termes absolus, la Roumanie envoie beaucoup moins de déchets en élimination (213 kg par personne) que le Danemark (416 kg). Mais en pourcentages, la première met en décharge 78% de ses déchets tandis que le dernier incinère et met en décharge 55% de ses déchets.

Une tendance inquiétante

Les chiffres confirment par ailleurs une tendance inquiétante : le recyclage continue de stagner. Alors que le compostage et le recyclage atteignaient 41,19% en 2012, ils ont augmenté de seulement 0,6%, pour atteindre 41,19% en 2013.

Dans le même temps, la mise en décharge a diminué de 2%, mais au lieu d’être orientés vers le recyclage, ces déchets ont été détournés… vers l’incinération (graphique ci-dessous). Une telle tendance est problématique dans la mesure où il serait préférable d’éviter ces déchets, les composter ou les recycler au lieu de simplement les transférer vers des usines d’incinération.

Quand un système ne fonctionne pas, on change de système

Nous dénonçons depuis des dizaines d’années la compétition entre l’incinération et le recyclage pour le détournement des déchets de la mise en décharge, et le manque d’incitations réglementaires et fiscales pour les orienter vers la valorisation matière. Ces craintes de longues date ont été appuyées par les faits, et tant les études de cas de Zero Waste Europe, que les centaines de municipalités Zero Waste en Europe prouvent qu’il est possible de passer de la mise en décharge à la prévention, au réemploi et au recyclage – en réduisant les quantités de déchets produites en même temps que le recyclage augmente – en 5 à 10 ans. C’est cela, la réelle direction “Zero Waste”.

Article librement inspiré de l’article de Joan Marc Simon, And the European waste champion is … Belgium!, paru sur le site de Zero Waste Europe.

22 septembre 2022

Plaidoyer zéro déchet : journal de bord 2022

Depuis sa création en 1997, Zero Waste France se donne pour mission de faire avancer les politiques publiques pour réduire les déchets. À travers ses actions de plaidoyer, l'association vise à fai[...]

15 septembre 2022

Quand les citoyen·nes font bouger les politiques locales

Les citoyen·nes, mobilisé·es au sein des groupes locaux, s’unissent pour laisser une autre empreinte dans la vie démocratique française au niveau local en matière de prévention des déchets et de l[...]

05 septembre 2022

Quiz du zéro déchet : testez vos connaissances !

À l'occasion de son 25ème anniversaire, Zero Waste France propose un quiz en ligne sur le zéro déchet. Jouez et tentez de gagner en avant première le nouveau livre de l'association.

30 juin 2022

Et si le pouvoir d’achat devenait pouvoir de réparation ?

« Zéro déchet » doit aussi rimer avec justice sociale : Zero Waste France, soutenue par trois autres organisations environnementales, milite pour que la réparation des objets soit moins coûteuse p[...]

22 juin 2022

À vos marques, prêts, attaquez : Zero Waste France porte plainte contre Adidas et New Balance pour greenwashing

Alors que les soldes d’été 2022 démarrent, Zero Waste France attaque Adidas et New Balance pour leur communication mensongère. « 100% recyclé », « privilégiant l'environnement », « solution contre[...]

15 juin 2022

Zéro gaspi, pour le sport aussi ! Des exemples inspirants de collectivités

Par l'accompagnement des clubs à l'adaptation de leur pratiques, le soutien d'initiatives de réemploi d'équipements sportifs ou encore le prêt de matériel, les collectivités ont un rôle central à [...]

15 juin 2022

Vous reprendrez bien un peu de consigne ?

Aux côtés de trois autres organisations environnementales et de deux associations professionnelles, Zero Waste France et Surfrider Foundation Europe profitent du « world refill day » (journée inte[...]

09 juin 2022

Les groupes locaux mouillent le maillot

Partout en France, des militant·es lient leur passion pour le sport et la réduction des déchets en s’engageant pour des pratiques sportives zéro déchet, zéro gaspillage. Tour d’horizon des actions[...]

25 mai 2022

Hiérarchie des modes de traitement des déchets : une décision favorable du Conseil constitutionnel

Par une décision du 22 avril 2022, le Conseil constitutionnel a validé les dispositions restreignant la construction de nouvelles installations de tri mécano-biologique (TMB). Retour sur une décis[...]

22 mai 2022

Réduire les déchets pour préserver la biodiversité

À l’occasion de la journée internationale de la diversité biologique, Zero Waste France revient sur les liens entre l’augmentation de la production de déchets et l’effondrement de la biodiversité,[...]