Statistiques européennes déchet 2013: et le gagnant est… la Belgique!

Les statistiques en matière de déchets au niveau européen ont été publié le 26 mars 2015 par Eurostat, l'institut de statistiques européennes. Le Belgique fait figure d'élève modèle au classement. Une tendance à la hausse de l'incinération en Europe rend tout de même ce bilan inquiétant.

Newsletter
Partager

Le 26 mars, l’organisme de statistiques européen, Eurostat, a publié les statistiques de gestion des déchets pour l’année 2013, mettant en évidence une très légère baisse de la production de déchets en Europe, avec 481 kg par personne en 2013 contre 488 en 2012 (-1,4%).

La Belgique est le pays européen qui a obtenu les meilleurs résultats en matière de gestion des déchets en 2013. En réduisant sa production de déchets et en atteignant un bon taux de recyclage, les Belges parviennent à envoyer seulement 197 kg de déchets par habitant en décharge ou en incinération.

La (mauvaise) grosse surprise vient de l’Estonie. Championne d’Europe en 2012, avec un taux de recyclage de 40%, elle n’incinérait alors que 16% de ses déchets et mettait en décharge les 44% restants. Même si le pays a réussi à conserver un niveau bas de production de déchets, il a renversé sa trajectoire vertueuse de l’an dernier à cause de la construction de coûteux incinérateurs, et incinère désormais 64% de ses déchets pour n’en recycler que 20%. Les conclusions sont on ne peut plus claires : incinérer ou recycler, il faut choisir !

Comme l’année dernière, le plus gros producteur de déchets reste le Danemark (pourtant toujours cité en exemple par les partisans de la “valorisation énergétique” avec 747 kg de déchets par personne, soit 2 kg par jour !). La Roumanie garde la dernière place du classement, avec seulement 272 kg par personne, soit 3 fois moins. Bien sûr, le diable se cache dans les détails et l’ampleur de ces écarts peut notamment s’expliquer par la multiplicité des méthodes de reporting au niveau européen, et leur capacité à être interprétées différemment selon les pays.

Le graphique ci-dessous montre des disparités impressionnantes au sein de l’UE. En termes absolus, la Roumanie envoie beaucoup moins de déchets en élimination (213 kg par personne) que le Danemark (416 kg). Mais en pourcentages, la première met en décharge 78% de ses déchets tandis que le dernier incinère et met en décharge 55% de ses déchets.

Une tendance inquiétante

Les chiffres confirment par ailleurs une tendance inquiétante : le recyclage continue de stagner. Alors que le compostage et le recyclage atteignaient 41,19% en 2012, ils ont augmenté de seulement 0,6%, pour atteindre 41,19% en 2013.

Dans le même temps, la mise en décharge a diminué de 2%, mais au lieu d’être orientés vers le recyclage, ces déchets ont été détournés… vers l’incinération (graphique ci-dessous). Une telle tendance est problématique dans la mesure où il serait préférable d’éviter ces déchets, les composter ou les recycler au lieu de simplement les transférer vers des usines d’incinération.

Quand un système ne fonctionne pas, on change de système

Nous dénonçons depuis des dizaines d’années la compétition entre l’incinération et le recyclage pour le détournement des déchets de la mise en décharge, et le manque d’incitations réglementaires et fiscales pour les orienter vers la valorisation matière. Ces craintes de longues date ont été appuyées par les faits, et tant les études de cas de Zero Waste Europe, que les centaines de municipalités Zero Waste en Europe prouvent qu’il est possible de passer de la mise en décharge à la prévention, au réemploi et au recyclage – en réduisant les quantités de déchets produites en même temps que le recyclage augmente – en 5 à 10 ans. C’est cela, la réelle direction “Zero Waste”.

Article librement inspiré de l’article de Joan Marc Simon, And the European waste champion is … Belgium!, paru sur le site de Zero Waste Europe.

Actualités

17 juin 2024

Recyclage du polystyrène : une « impasse » pour Zero Waste France

Une enquête du Monde et Franceinfo indique que le gouvernement a investi des centaines de millions d’euros, sans succès, pour développer le recyclage du polystyrène. Zero Waste France demande le m[...]

à la une
11 juin 2024

Extrême droite : la position de Zero Waste France

Le score historique de l'extrême-droite aux élections européennes et la dissolution de l’Assemblée nationale constituent un énorme risque pour la transition écologique et la réduction des déchets.[...]

07 juin 2024

Préservation des ressources, réduction des déchets : pourquoi nous avons besoin d’une Europe ambitieuse

Interdiction de plastiques à usage unique, responsabilité des producteurs : des règles qui ont en commun de résulter du droit de l'UE. À l’occasion du renouvellement du Parlement européen, Zero Wa[...]

06 juin 2024

Sondage : les Français·es majoritairement favorables à l’interdiction des bouteilles en plastique de moins de 50 cl

Alors que les scandales dans le secteur de l’eau en bouteille se succèdent, un sondage OpinionWay pour les associations Zero Waste France et No Plastic In My Sea, rendu public ce jour, montre que [...]

29 mai 2024

Evaluation de la loi AGEC : les associations appellent le gouvernement à mettre en oeuvre rapidement les recommandations des parlementaires

Alors que la mission d’évaluation de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC) a rendu ce jour son rapport, les associations Zero Waste France, No Plastic In My Sea, Les Amis de l[...]

14 mai 2024

Tendances maison : un nouveau rapport dénonce les dérives de la fast-déco

Dans un nouveau rapport, Zero Waste France, le Réseau National des Ressourceries et Recycleries et les Amis de la Terre France pointent l’emballement de la production dans l’ameublement et la déco[...]

14 mai 2024

Célébration du militantisme pour le réseau Zero Waste

Cette année encore, Zero Waste France a profité de l’arrivée des beaux jours pour inviter les militant·es du réseau à un week-end de militantisme et de convivialité à la Maison du Zéro Déchet. [...]

30 avril 2024

Traité mondial sur la pollution plastique : des avancées insuffisantes pour la 4e session de négociations (INC-4)

La 4e session de négociations internationales sur la pollution plastique (INC-4) a pris fin cette nuit. Pour Zero Waste France, les progrès sont réels, mais encore insuffisants. Elle appelle à pou[...]

25 avril 2024

Loi fast-fashion : la coalition Stop Fast-Fashion appelle à concrétiser les efforts face aux lobbies

La loi fast-fashion votée en 1ère lecture le 14 mars à l’Assemblée nationale reste toujours sans date de passage au Sénat. Censée enrayer un système de surproduction délétère pour les droits humai[...]

24 avril 2024

Retours d’expériences européens et français sur le tri à la source des biodéchets

Réunissant des intervenants européens et nationaux de premier plan, la journée d’étude LIFE BIOBEST a permis le partage des meilleures pratiques sur le tri à la source des biodéchets. Organisé les[...]